Koulouba : Le nouvel ambassadeur de France présente ses lettres de créance

4

A peine l’ambassadeur de la France au Mali, Gilles Huberson,  parti, son successeur, Mme Evelyne Decorps a présenté, ses lettres de créance hier au président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita.

Evelyne Decorps était précédemment en poste au Tchad  où elle a séjourné pendant trois ans. Titulaire d’un diplôme d’études politiques, elle a commencé sa carrière de diplomate en 1985 en Afrique, au sein de la mission de Coopération et d’action culturelle à Conakry en Guinée, jusqu’en 1991.

De retour en France, elle a poursuivi son travail au ministère des Affaires étrangères de 1991 à 1998 à la coordination géographique puis a occupé le poste de chargée des Affaires multilatérales à la coopération internationale et au développement de 1999 à 2001.
En 2001, Evelyne Decorps était deuxième conseillère de l’ambassade de France à Tunis, avant de poser ses valises à Accra comme première conseillère auprès de l’ambassade de France entre 2005 à 2008.
Diplomate chevronnée, Mme Evelyne Decorps a aussi travaillé à l’Inspection générale des Affaires étrangères avant d’être nommée consule générale de France à Vancouver (en Colombie britannique au Canada) en 2011, poste qu’elle a quitté pour le Tchad en 2013.

L. ALMOULOUD


Audience : LE PREMIER PASSEPORT BIOMETRIQUE MALIEN REMIS AU CHEF DE L’ETAT

Juste après la présentation de lettres de créance du nouvel ambassadeur de France, le président Ibrahim Boubacar Kéita a reçu en au audience le président exécutif de la société française Oberthur technologies, Didier Lamouche, chargée de la confection du passeport biométrique malien. Le visiteur du jour a remis  au chef de l’Etat, le premier passeport confectionné.

A sa sortie d’audience M. Lamouche s’est réjoui d’avoir honoré un engagement   pris il y a deux ans, de livrer au Mali, un centre lui permettant de se doter de passeports de qualité et  très sécurisés. La différence d’avec les passeport ordinaires est que  le biométrique est hautement sécurisé, muni en particulier de composants électroniques dans la couverture qui permettent d’enregistrer numériquement l’identité de la personne et les empruntes digitales. Ce passeport permettra  au Malien de voyager partout dans le monde en toute sécurité sans risque  que l’on puisse douter de son identité.

Le chef de l’Etat  voit dans ce passeport une avancée notable dans la sécurisation de nos documents d’identité et dans la lutte contre l’insécurité et le terrorisme.

L. A

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. WSR fait penser à un gars qui se jette dans une mare ou il y a des crocodiles et qui s’étonne d’avoir des problèmes …
    C’est drôle d’être dans un pays , de ne pas s’y plaire et d’y rester …

  2. Malgré la multitude de cadeaux et de compliments au traitre Huberson nous savons qu’au fond de IBK et autres c’est un ennemi du Mali qui s’en va. Alors Mme nous t’avons au retroviseur

  3. Ce qui est intéressant avec ces français c’est qu’ils sont pragmatiques et savent ce qu’ils font. Aussi ils sont motivés par la seule envie de servir le peuple français dont le pouvoir revient au dernier ressort. Peut on dire cela de nos gouvernants? quelles sont les motivations propres de nos gouvernants et de qui détiennent ils le pouvoir. La réponse a ces questions déterminent nos conditions de vie.

    • Bonne remarque!

      Moi ce qui me desole, c’est le fait qu’en 2016 dans le monde, les ambassadeurs vont et viennent dans les pays… mais c’est seulement dans des pays francofous comme le mali que cela devient un évènement nationale, qui fait le titre des journaux…

      Mais on s’en fout de cette dame, elle sert son pays…
      Qu’en est-il de nos laches de gouvernants???
      Ils se servent tout court!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here