Mali: visite de la ministre allemande de la DĂ©fense

0
Mali: visite de la ministre allemande de la DĂ©fense
La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, avec le président malien, Ibrahim Boubacar Keita, lors d'une précédente visite à Bamako en février 2014. © AFP PHOTO / HABIBOU KOUYATE

L’Allemagne a des militaires dĂ©ployĂ©s au Mali dans le cadre de la Minusma, la Mission de l’ONU dans le pays. C’est dans ce contexte que la ministre allemande de la DĂ©fense Ă©tait en visite ce lundi Ă  Bamako.

Au cours d’une confĂ©rence de presse Ă  Bamako, la ministre allemande de la DĂ©fense a prĂ©cisĂ© que, comme les autres casques bleus, les troupes de son pays au sein de la Mission de l’ONU au Mali n’ont pas vocation de lutter corps Ă  corps avec les terroristes. « … lutter contre le terrorisme, ça, c’est la tâche et le devoir de Barkhane (la mission de l’armĂ©e française dans la rĂ©gion). La Minusma, en outre, c’est d’accompagner le processus de paix », estime en effet Ursula von der Leyen.

La lutte contre les terroristes dans le nord du Mali est donc l’affaire des troupes françaises de l’opération Barkhane. Mais l’Allemagne a décidé de renforcer sa coopération avec le Mali pour un retour à la normale dans le nord du pays.

Audience avec le président IBK

Une décision et des mesures appréciées par les autorités maliennes, comme l’explique Tiéman Coulibaly, le ministre malien de la Défense : « L’Allemagne a décidé d’augmenter sa participation à la Minusma en envoyant plus de personnel et des équipements qui vont servir à surveiller, à aider à acquérir du renseignement opérationnel pour être efficace ».

Au cours de son séjour à Bamako, la ministre allemande de la Défense a également été reçue en audience par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta.

PARTAGER