Union des Journalistes pour la Promotion de la Diplomatie au Mali : Coopération franco-malienne

0

L’Union des Journalistes pour la Promotion de la diplomatie au Mali a  organisĂ© une confĂ©rence de presse le samedi 27 mai 2017 Ă  la maison de la presse. La confĂ©rence Ă©tait animĂ©e par l’Ambassadrice de la France au Mali, Mme Évelyne Decorps . C’Ă©tait en prĂ©sence du prĂ©sident de l’UJDM Amadou Mahamane Sangho et plusieurs membres de l’UJDM. L’objectif de cette confĂ©rence de presse est de parler sur la relation entre la France et Mali.

Le prĂ©sident de l’UJDM Amadou Mahamane Sangho a prĂ©cisĂ© que c’est le dĂ©but d’une sĂ©rie de confĂ©rences que l’UJDM entend initier chaque mois avec l’ensemble des diplomates accrĂ©ditĂ©s dans notre pays. L’Union des Journalistes de la Promotion de la diplomatie au Mali  avec elle, l’ensemble de la presse malienne Ă  travers sa structure faitiĂšre, la maison de la Presse vous en sait grĂ©. Selon son prĂ©sident, l’UJDM est une association regroupant une trentaine d’organes, toute presse confondue, crĂ©Ă©e le 23 aoĂ»t 2011, et dont les objectifs se rĂ©sument ainsi qu’il suit : « Mieux faire connaĂźtre les diffĂ©rents partenaires intervenant dans notre pays et leur apport dans le dĂ©veloppement Ă©conomique et social; Vulgariser les acquis de la coopĂ©ration entre le Mali et ses partenaires par le biais d’une communication efficiente; Dynamiser cette coopĂ©ration Ă  travers la crĂ©ation d’espaces d’Ă©changes fĂ©conds sur des sujets d’intĂ©rĂȘt mutuel « .
Pour l’ambassadrice de la France au Mali, Mme Evelyne Decorps  « le Mali et la France entretiennent des relations Ă©troites et confiantes tant pour des raisons historiques et culturelles que du fait de la prĂ©sence en France d’une importante diaspora malienne. Les relations politiques se sont densifiĂ©es ces derniĂšres annĂ©es et comptent, depuis 2013, de nombreuses visites bilatĂ©rales.  Le PrĂ©sident de la RĂ©publique François Hollande s’est rendu au Mali en fĂ©vrier 2013, accompagnĂ© du ministre des Affaires Ă©trangĂšres Laurent Fabius (SĂ©varĂ©, Bamako, Tombouctou), puis lors de la cĂ©rĂ©monie d’investiture du prĂ©sident KeĂŻta  Ă  Bamako le19 septembre 2013Le ministre des Affaires Ă©trangĂšres, Laurent Fabius, a effectuĂ© une visite Ă  Bamako les 4 et 5avril, ainsi que le 28 mai 2013 ».

Mme Évelyne Decorps a fait savoir que << le Mali a accueilli le 27e sommet Afrique-France en janvier 2017, auquel ont participĂ© 32 chefs d’État et de gouvernement>>. L’ambassadrice de la France au Mali Evelyne Decorps a prĂ©cisĂ© que Seize entreprises françaises sont implantĂ©es au Mali, dont des filiales de BNP-Paribas, Total, Laborex.

Le Mali concentre 2,7% des exportations françaises dans la rĂ©gion Afrique-ocĂ©an Indien. La France reste le premier fournisseur du pays avec 10,3% de part de marchĂ©, devant le SĂ©nĂ©gal et la CĂŽte d’Ivoire. Elle dira que sur la CoopĂ©ration culturelle, scientifique et technique le Mali est l’un des 16 pays prioritaires de la politique de dĂ©veloppement française.

En octobre 2015, lors de la confĂ©rence des bailleurs Ă  l’OCDE, 360 millions d’euros d’engagements français ont Ă©tĂ© annoncĂ©s pour 2015-2017, dont prĂšs de 80 destinĂ©s aux rĂ©gions du Nord. La France est le 3Ăšme  bailleur bilatĂ©ral du Mali derriĂšre les Etats-Unis et le Canada. Elle est allĂ©e au-delĂ  des promesses faites lors de la confĂ©rence de Bruxelles, avec 221 millions d’euros de projets en 2013/2014 (appui budgĂ©taire, soutien au secteur privĂ©, santĂ©, dĂ©veloppement local).Les actions françaises se concentrent sur trois secteurs : infrastructures ,eau et Ă©nergie ; agriculture et dĂ©veloppement rural ; services de base (santĂ© et Ă©ducation).

Pour terminer, elle a indiquĂ© que dans le domaine de la santĂ©, la contribution française au Fonds Mondial reprĂ©sente notamment un montant de 10 M€ au Mali. Un appui consĂ©quent est Ă©galement apportĂ© au secteur de l’enseignement supĂ©rieur et de la recherche, Ă  la sociĂ©tĂ© civile et Ă  la gouvernance.

Dans le domaine de la sĂ©curitĂ©, la France participe aux missions europĂ©ennes de formation et de conseil EUTM Mali (forces armĂ©es) et EUCAP Sahel Mali (forces de sĂ©curitĂ© intĂ©rieure). À titre bilatĂ©ral, la France met Ă  disposition des coopĂ©rants militaires et soutient l’Ecole du maintien de la paix de Bamako et l’Ecole militaire de Koulikoro. Elle appuie la montĂ©e en puissance des forces armĂ©es maliennes dans le cadre du partenariat militaire de coopĂ©ration transfrontaliĂšre mis en place avec les États du G5 Sahel.

Daouda Diankoumba

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here