Visite d’Etat du président de la République au Sénégal : La réaffirmation de la communauté de destins

4

RÉAFFIRMATION « Le Mali n’est pas contre la négociation avec les groupes rebelles. Nous avons toujours évoqué les points sur lesquels nous ne négocierons pas, dont l’intégrité territoriale du Mali ». C’est la déclaration faite par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, lundi après-midi à l’Assemblée nationale du Sénégal au deuxième jour de sa visite d’Etat chez notre voisin. Les députés sénégalais ont fait un déplacement remarqué dans ce lieu hautement symbolique pour les deux pays pour écouter le chef de l’Etat et pour réaffirmer à travers une présence massive l’excellence des rapports entre nos pays. Le souffle de l’Histoire traverse l’hémicycle dans lequel est intervenu le chef de l’Etat. En effet, c’est en ce lieu que se sont déroulés en grande partie les débats entre les responsables de la Fédération Mali-Sénégal avant que n’intervienne la séparation, consacrée un soir du 29 août 1960.

 

 

Le président Ibrahim Boubacar Kéïta a rappelé les liens historiques et séculaires existant entre le Mali et le Sénégal qui partagent une même devise. Après avoir salué les pères de l’Indépendance de nos pays respectifs, il a rappelé avoir lui-même fait une bonne partie de ses études au Sénégal. Le président de la République a également développé un ardent plaidoyer en faveur de la nécessité pour les deux pays d’unir leurs efforts et leurs énergies dans l’intérêt des populations.

« Je suis impatient de signer un accord pour mettre fin à la crise et pour que le Mali retrouve sa paix et sa stabilité qui ont été écornées ces derniers temps », a indiqué le chef de l’Etat qui s’est réjoui de la stabilité du Sénégal, devenu de nos jours un modèle de démocratie.

Le président de l’Assemblée nationale du Sénégal, Moustapha Niasse, a lui aussi magnifié les liens entre les peuples sénégalais et malien qui ne connaissent pas de frontières pouvant les séparer. Il a réitéré la volonté de l’Etat sénégalais à accompagner le Mali dans sa sortie de crise et exhorté les Maliens à soutenir leur président de la République.

« C’est pas toujours qu’on a un président de la République devant les députés. Je remercie sincèrement le président Keïta qui vient témoigner la fraternité entre deux pays qui partagent tout », a commenté Moustapha Niasse.

« Je pense que ce passage du président Ibrahim Boubacar Keïta a été salutaire. Nous avons pu mesurer son degré d’engagement en faveur de la sortie de crise au Mali. Sa visite est aussi symbolique des bons rapports entre nos deux pays », nous a confié un député sénégalais.

« Le Sénégal et le Mali sont un même pays dans lequel vit un même peuple. Tout ce qui touche le Mali nous concerne aussi. Nous saluons le président Kéïta pour avoir répondu à l’invitation du président Macky Sall et pour être venu devant les députés sénégalais avec l’ambition de renforcer les liens entre nos populations », a indiqué un autre député.

Il est à souligner que le président de la République a fait observer une minute de silence à la mémoire des soldats sénégalais tombés sur le champ de l’honneur au Mali.

En fin d’après midi, le chef de l’Etat a successivement reçu en audience le Premier ministre sénégalais, Mme Aminata Touré, et la présidente du Conseil économique, social et environnemental du Sénégal, Mme Aminata Tall.

Avec les deux personnalités les échanges ont porté sur la nécessité de consolider les relations entre nos deux pays. Les projets communs – notamment la lutte contre les tracasseries dans le transport routier, la réhabilitation de la ligne ferroviaire Bamako-Dakar et le développement des échanges commerciaux – ont été au centre des entretiens. Les deux personnalités sénégalaises ont réaffirmé leur engagement auprès des chefs d’Etat pour l’atteinte des objectifs de développement.

Envoyé spécial

Be. COULIBALY     

 

 

PLUS FRÈRES QUE JAMAIS

La fraternité se renforce à travers des actes hautement symboliques. C’est que Ibrahim

Boubacar Keïta et Macky Sall ont tenu à exprimer hier lundi au palais présidentiel à travers une cérémonie de décoration. Le président Keïta a élevé son homologue du Sénégal au grade de  Grand croix de l’Ordre national du Mali, la plus haute distinction honorifique de notre pays. Le président de la République du Sénégal a élevé à son tour Ibrahim Boubacar Keïta au rang de Grand Croix de l’Ordre national du Lion du Sénégal.

Les deux présidents ont exprimé leur volonté de renforcer les liens d’amitié et de coopération séculaire entre nos pays. « C’est un impératif pour nos deux peuples de vivre ensemble. Car nous sommes liés par l’histoire, la géographie et beaucoup d’autres choses », a rappelé le président Keïta qui a remercié le peuple sénégalais pour son soutien au Mali dans ses efforts de sortie de crise. Macky Sall a réaffirmé l’accompagnement résolu que de son pays apportera toujours au nôtre. Il a rendu hommage au courage démontré par son homologue malien et aux actions que ce dernier a engagées dans le cadre de la stabilisation et de la réconciliation.

Be.C

 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. S’il vous plait… vous voulez faire des chemins de fer…? Alors faites-le bien. Faisons des lignes de chemin de fer à double voies de circulation… Et renouvelons en permanence ‘ le parc Wagons, en modernisant au fur et à mesure…’ On va me dire que pour le moment le trafic voyageurs et marchandises n’est pas à ce point important pour de tels investissements… que ça coûterait trop cher…nous n’en avons pas les moyens… Oui…! Mais dans quelques décennies avec l’augmentation des populations, donc du trafic marchandise aussi… Le besoin de développer le rail s’imposera à nouveau. Alors tant qu’à faire autant faire bien dès maintenant…?

Comments are closed.