Djiguiba Keïta « Ppr » à L’aube : «Il doit savoir que le Mali n’est pas sa propriété »

32

Le bilan de IBK est très négatif : voici le sentiment de Djiguiba Keïta dit PPR, secrétaire général du Parena (parti d’opposition). Il fustige la gestion patrimoniale du pays, et les nombreux scandales qui jalonnent les douze premiers mois du quinquennat d’IBK.

 

Djiguiba Keita, PPR
Djiguiba Keita, PPR

Appelant les Maliens à se dresser contre cette dérive, PPR lance cet appel au Président Ibrahim Keïta : « Monsieur le président, vous ne pouvez plus continuer à gérer le Mali comme une propriété privée ». Entretien exclusif.

 

L’Aube : Si vous devez évaluer la gestion du président Ibrahim Boubacar Kéïta en une année, quelle note lui attribuerez-vous ?

Djiguiba Kéïta: Une très mauvaise note.

 

 Alors, sur  la base de cette note, quel bilan tirez-vous de l’An I d’IBK ?
Un bilan très négatif tant la déception a été grande chez moi.
 

Que peut-on reprocher concrètement à la gestion du président IBK ?
Le reproche fondamental que je fais au Président c’est de n’avoir pas pris la vraie mesure de l’effondrement du pays. Il s’est cru à la tête d’un pays normal et s’est comporté comme quelqu’un qui n’a pas souci du désastre malien. Ainsi, au lieu de s’occuper du Mali, il s’est préoccupé de son confort personnel et a mis SA famille au cœur de l’Etat.

 
Beaucoup de Maliens sont aujourd’hui déçus par la gestion du dossier du nord. Qu’en pensez-vous ?
C’est l’échec du quinquennat! Sur les 15% des Maliens qui ont participé à la présidentielle de 2013, IBK a recueilli 77,61% des voix. Pour tous ces électeurs IBK était l’homme de la situation, c’est lui qui pouvait redonner au Mali son honneur et sa dignité, en récupérant rapidement le Nord pour le réintégrer dans l’ensemble national. Malheureusement, les Maliens ont élu un Président sans programme, qui n’avait aucune opinion claire sur comment régler le problème du Nord en général, le cas de Kidal particulier. Et, comble de malheur, le schéma qu’il a trouvé sur place et grâce auquel il a été élu, je veux nommer l’Accord Préliminaire de Ouagadougou du 18 juin 2013, il lui tourne le dos et improvise des voies de sortie de crise aussi improductives les unes que les autres. L’amateurisme en la matière a conduit le régime jusqu’à confier le dossier du Nord du Mali à l’Algérie et au Maroc en même temps…..C’est parce que IBK et ses gouvernements n’ont pas une vision claire du comment régler le dossier du Nord que le pouvoir a permis à l’imprudent Premier ministre de faire le voyage de Kidal, au motif que Kidal fait partie du Mali. Le Président de la République, en cautionnant le voyage irresponsable du PM à Kidal est aussi responsable que lui de l’humiliation nationale qui s’en est suivie.  C’est après la débâcle de Kidal que tous sont revenus à l’Accord de OUAGA comme étant LA SOLUTION. Le PM devait démissionner comme dans tout État sérieux pour avoir humilié la nation et son armée, mais hélas! Le manque d’humilité chez le Président pour reconnaître qu’il s’est trompé en autorisant ce voyage de l’humiliation et le manque de courage politique chez le PM pour se démettre, conduisent à un immobilisme total de ce Gouvernement en qui personne  n’a plus confiance. Les initiatives qu’ils prennent pour le Nord sont des fuites en avant ou des attitudes de capitulation ou de déni de souveraineté. Ainsi, faute d’idées et d’engagement, le Chef de l ‘Etat a délégué à son homologue d’Algérie le pouvoir de combler les lacunes de la feuille de route du Mali!

 

 

Pensez-vous franchement que le nord, plus précisément Kidal, peut revenir dans le giron malien pour former l’Etat unifié d’antan ou d’avant le 17 mai 2014?
Kidal peut revenir dans le giron du Mali à condition que le dossier soit pris en main par des gens sérieux et qu’un dialogue franc soit entamé avec les rebelles avec l’implication de la communauté internationale. C’est quand le Mali est défendu par des gens à la hauteur de la tâche, qui peuvent interpeller la communauté internationale sur sa responsabilité dans le respect des résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité toutes favorables au Mali, c’est à ce moment qu’on peut imposer nos vues. De tout temps, pour qui sait où il va, chaque jour est comme un cadeau du ciel. Il faut que le Mali sache où il va!
Si vous étiez président de la République, comment auriez-vous mené les négociations avec les groupes armés?
Si j’étais Président, l’amateurisme n’aurait pas droit de cité dans la crise du Nord. Dès mon élection, j’aurais pris l’Accord de OUAGA en exigeant que ses pertinentes clauses bien favorables au Mali soient immédiatement appliquées. Ainsi, je me montrerais INTRAITABLE sur le cantonnement des rebelles. Une fois cela réussi, deux mois après la formation du Gouvernement j’aurais engagé les négociations……comme prévu.

 

Quel est votre avis sur les scandales qui ont éclaboussé la République  pendant ces 12 derniers mois, entre autres achat de l’avion, affaire Tomi, contrat d’armement, débâcle de l’armée à Kidal?
C’est le second point d’échec du quinquennat. Ce qui manque le plus à IBK, c’est l’humilité. Ce qui caractérise le plus Moussa MARA, c’est la suffisance et l’arrogance. Ces attitudes et comportements sont ce que Dieu abhorre le plus, d’après l’Islam.  En effet, comment dans un pays où “Les bataillons formés par la mission européenne disposent d’un fusil par homme, les troupes présentes dans le Nord d’un fusil pour deux hommes, et celles stationnées à Bamako, d’un fusil pour trois hommes. » — Soumeylou Boubeye Maïga, Ministre de la défense (Jeune Afrique No 2783 / 11-17 Mai 2014)”, un chef qui a souci de son pays et de son armée peut se permettre ce que IBK a osé faire?? Comment, pour son confort personnel on peut engloutir 20 milliards dans un avion au moment où tes soldats n’ont pas la moindre arme pour se défendre a fortiori défendre tes concitoyens? Comment peut-on oser exposer tant de luxe quand son pays est un grand mendiant devant l’Eternel? Comment un PM présomptueux, à qui des soldats disent à Kidal le 17 mai qu’ils n’ont pas à manger à leur faim depuis leur arrivée,  peut-il les engager dans une guerre improvisée et ne pas être désavoué par le chef suprême des armées?
On se rappelle encore, en se couvrant de ridicule, ce “documentaire sidérant de “C dans l’air” montrant récemment le ridicule de l’armée malienne, obligée de s’entraîner… sans aucune balle, avec des soldats criant “poum-poum” pour faire le bruit de leurs armes vides…. Séquence incroyable expliquant toute l’inanité à croire qu’une telle armée pourrait freiner une offensive de 4×4 munis d’affûts de DCA capables de tirer bien au-delà de la portée de leurs Kalachnikov ” Comment, quand on a une armée si démunie et qu’on parle de redonner sa dignité et son honneur au Mali, on peut gaspiller les maigres ressources du pays à des dépenses aussi peu urgentes que ce que fait le régime aujourd’hui?
En parlant de l’affaire TOMI, on doit se rappeler que dans un premier temps, le régime est monté sur ses grands chevaux pour menacer de porter plainte….avant de se dégonfler. Ensuite, le Chef de l’Etat, devant ses compatriotes, en Côte d’Ivoire, avait clairement dit qu’il ne connaissait pas l’homme, TOMI, c’était en fin mars 2014. Mais peu de temps après, dans une interview à Jeune Afrique (J.A No 2783 du 11 au 17 mai 2014) le même IBK déclare ” je considère Tomi comme un frère…..”Du coup, on ne sera plus surpris d’apprendre que le régime a pu passer par les services du mafioso Tomi pour gérer la sécurité du Président. Mais la conséquence, c’est la perte de crédibilité auprès de nos principaux partenaires.
Le Mali est sous le coup de sanctions émanant du FMI, de la Banque mondiale, de l’Union européenne à cause de l’achat d’avion et du contrat d’armement. Que proposez-vous pour sortir de cette situation qui affecte le pays ?
Comme vous le savez, il y a eu beaucoup de mensonges d’Etat autour de l’achat de l’avion du Président. Dans un premier temps, on a voulu tout cacher au FMI, comme si cela était possible. Ensuite, pour se justifier, on a fait recours à un improbable prêt que la BDM-SA aurait accordé à l’Etat…et, le Pouvoir, toute honte bue, nous fait découvrir dans le budget rectifié adopté par l’Assemblée Nationale le 25 août 2014  que c’est plutôt du cash: 5,5 milliards d’abord puis 14,5 milliards. Et on s’étonne après que le FMI, la BM et l’UE nous demandent des comptes. Comment on peut passer tout son temps à mendier et après se comporter comme si on est le Trésor du Monde?? Pour nous en sortir, il faut qu’on montre une gestion de responsabilité des maigres sous du pays, qu’on sache faire les priorités. Et, gage de bonne volonté: qu’on propose aux partenaires la vente des deux avions dont on peut se passer pour au moins deux ans. Nous devons, à l’égard de nos partenaires nous montrer rigoureux lors de la prochaine mission du FMI en répondant  clairement aux questions de l’institution financière, en les rassurant de la transparence dans la passation des marchés publics.
Qu’est-ce que les partis de l’opposition ont fait concrètement pour constituer un contrepoids au pouvoir d’IBK et éviter au pays la situation qu’il vit actuellement ?
Ce qu’ont fait les partis d’opposition? D’abord donner un temps d’observation, genre période de grâce, pour voir le président à l’œuvre et donner le temps à ceux qui ont voté de voir les conséquences de leur vote. Ensuite, on a alerté après avoir constaté les faits graves d’insouciance gouvernementale dans les priorités du pays. Puis on a dénoncé. Et maintenant nous en appelons au Peuple pour qu’il se lève et dise non à cette façon de gouverner et de dépenser nos maigres ressources. C’est dans ce cadre qu’à l’occasion du 1er anniversaire de l’arrivée d’IBK au pouvoir, l’Opposition entend organiser au Mali et à l’extérieur des manifestations de dénonciation du régime pour son incurie, sa gabegie, son manque de sens des priorités,  son amateurisme et son pilotage à vue.

 
Quelles solutions préconisez-vous pour une sortie définitive de la crise ?
Solutions de sortie de crise? IBK se remet en cause et inverse les priorités: le Mali d’abord, son propre confort et les intérêts de sa famille en arrière-plan. Dans le concret, cela suggère qu’il desserre l’étau de l’emprise familiale sur l’Etat et que ses dépenses de caprice laissent place à ce qui empêche les Maliens de dormir: une solution viable au problème du Nord, la baisse du coût de la vie, une armée bien équipée, une bonne collaboration avec nos partenaires techniques et financiers. Après tout cela on peut organiser des séances de prières pour le Mali, en n’oubliant pas que Dieu est pour tout le monde, et ceux qui font du bien, et ceux qui font du mal. Et IL les écoute tous. Il faut, parlant de prières, dénoncer la DÉMAGOGIE du pouvoir et SA volonté d’instrumentalisation de la religion. Il faut vraiment écarter la religion de la sphère de la gestion d’Etat!

 


Le Parena en tout cas, tout en priant pour le Mali, lance un APPEL MILITANT, car l’Homme est le Boulanger de sa vie: “Nous  invitons tous les Maliens qui sont indignés par la gestion patrimoniale du pays, tous ceux qui sont inquiets par la mauvaise gestion de la question du Nord,  tous les déçus de la nouvelle gouvernance et tous ceux qui sont choqués et dégoûtés par le pillage des maigres ressources du pays et la passation ininterrompue de marchés opaques à ne pas se décourager, à se mobiliser, à résister,  à nous rejoindre pour obliger le Président à changer d’orientation, de cap, à inverser les priorités,  à mettre fin aux dépenses ruineuses de prestige et à desserrer l’étau  de sa famille sur le Gouvernement,  l’Assemblée Nationale et l’Administration.”.

 
Au moment ou l’Opposition politique décide d’organiser un grand meeting le dimanche 07 septembre à partir de 09 h, au Palais de la Culture, je lance un appel de mobilisation à tous ceux qui disent aujourd’hui ” on en a marre!” ou “ANFILILA” à se joindre à nous pour dire à IBK, dans un Palais de la Culture plein comme un œuf, le message approprié : “MONSIEUR LE PRÉSIDENT VOUS NE POUVEZ PLUS CONTINUER À GÉRER LE MALI COMME UNE PROPRIÉTÉ PRIVÉE!”

 

Réalisée par Sékou Tamboura

PARTAGER

32 COMMENTAIRES

  1. Decidement, resoudre le probleme malien est plus qu’un parcours du combattant. En effet, on ne peut pas critiquer ou denoncer. Tellement de gens ont vendu leur ame au diable qu’ils se sont recroqueviller sur eux-memes qu’au lieu d’une hibernation qui est temporaire, ils semblent etres dans une lethargie irreversible. CETTE ATTITUDE IRRESPONSABLE FAIT QUE CES INDIVIDUS ENCOURAGENT L’IRRESPONSABILITE ET RECOMPENSENT L’INCOMPETENCE. C’est la raison pour laquelle les critiques sont inacceptables. Bien sur que nul de nous n’est parfait; car la perfection n’a d’egale que Dieu, mais de la a dire qu’il faut laisser les apatrides sangsues s’abreuver du sang du peuple et ne rien faire est inacceptable. VOILA LA RAISON POUR LA QUELLE POUR REUSSIR UNE RECONCILIATION NATIONALE, IL FAUT PUREMENT ET SIMPLEMENT SITUER LES RESPONSABILITES. COMME ON LE DIT SI BIEN AU MALI: “LA PLAIE NE GUERIT JAMAIS SUR DU PUS.” Meme Dieu juge les humains selon leurs actes alors pourquoi ne pas faire un proces general?

  2. Visiblement, M. Cool tu ne connais pas PPR pour lui dire que vous voyez en lui l’ombre d’un profiteur. Cautionner tout des qu on a à manger quelque chose? Ce n est pas PPR parce que lui n est pas au chômage. Il a tranquillement repris le travail de conseiller juridique du Fonds de Solidarité Nationale ( ou quelque chose du genre) des le putsch des Sanogo consommé. Il n est pas nommé par décret pour faire le lèche- cu ……Non, sur le compte de PPR, M. cool, revenez en arrière, vous faites visiblement fausse route. Ressaisissez vous!

  3. PPR (Pret Pour le Refectoire) un surnom que Djiguiba Keita a eu au lycee de Badalabougou. A l’epoque, c’etait les fameux discours de Sekou Toure, President de la Guinee, que les jeunes lyceens ecoutaient. Alors il a bondi sur l’occasion et s’est donne un surnom dr revolutionnaire. Il a toujours ete parmi les premiers a se munir de leur assiette et fourchette devant le refectoire. Tous ses camarades de promotion en savent quelque chose.
    D’autre part, qu’est-ce que Djiguiba Keita et son mentor, Tieble Drame, ont apporte au Mali, rien, absolument rien. Ils ont pourtant ete aux affaires. Il est tellement plus facile de critiquer et de detruire que de construire. Et puis, qu’est- ce qui reste au Parena aujourd’hui? Plus rien. Tieble allait perdre les elections de toute facon meme s’il avait participe et il le savait et le sait bien. Djiguiba a perdu les legislatives chez lui a Macina. Leur seule et unique arme aujourd’hui est la critique sterile pour se faire une vie.

    • Tu as tout faux. J’étais avec ce jeune homme pas comme les autres a l école fondamentale de Macina. En juillet 1975, à la faveur de la visite de Ahmed Sekou Toure au Mali, il a assimilé une partie du discours du grand tribun et aimait réciter cela en terminant toujours par Prêt Pour la Revolution( PPR ).en 1975-76, l’année de son. DEF à MACINA, il a failli être renvoyé de l’école pour fait de grève. À l’époque le nom PPR était devenu très célèbre à MACINA, c était écrit partout sur les bancs d école, sur les arbres et sur les manches des chemises des élèves. Le directeur de l école, pour ne pas lexclure de l école, lui a exigé d’effacer et de faire effacer les inscriptions PPR dans son école……Quand PPR a eu le DEF , il a été orienté au lycée de BADALA ou des adversaires politiques ( déjà ! ) ont voulu tourner son surnom PPR en ridicule. Il a répliqué que même l’impérialisme a fait appeler le Parti Démocratique de Guinée (PDG) en Parti Démagogique de Guinée, mais cela n a riechange

      • Merci MACINA, de remettre les choses dans le bon ordre. La diffamation a la vie dure, et ça c’est déjà connu.
        😆 😀

        Pensées rebelles.

        • Merci Macina, merci d’avoir rétabli les choses pour Bamaryden, le digne fils de Mary Keita, le digne fils de Macina. Il qui n’est certes toujours pas élu député, pour la troisième fois, mais ce qui est indéniablement c’est qu’il est l’homme politique le plus connu de Macina, et le mieux noté en terme de celui qui s occupe de notre vieux bled: Macina. PPR, en 75-76, quand il était en 9ème année, j ‘étais en 7e C et je fus de ceux qui l’ont aidé à effacer les inscriptions PPR, comme l’a exigé le Directeur, Monsieur Karabenta que Macina appelle Mamoussa. Non, le nom PPR est indéniablement né à Macina, au moment ou on appelait PPR : Moussa Keita, mais cela est une autre histoire. Encore merci Macina pour la clarification donnée.

      • Merci Macina pour cette mise au point.

        Maïga, dis nous seulement ce qui est faux au lieu de t’en prendre à la personne du Monsieur!

        Honte à toi!

    • Mr MAIGA vous etes le reflet exact de ce regime.Au lieu de repondre aux critiques,vous insultez.Ibk a traité ses opposants d’egoistes.
      La médiocrité a atteint le sommet sous ce regime

  4. vous avez tous raison, il est temps d’oublier la” marmite”. Je pense qu’il est temps de faire autrement que critiquer et marcher. Avec ATT cela na pas marché. Nos leads politiques du gouvernement et de l’opposition en toute liberté sans exclusive aucune avec les cadres doivent se retrouver en dehors de ceux qui gouvernent pour les réflexions stratégiques : Quel Mali dans 20-40 ans sur les grands défis de la nation comme(i)les alternatives de solutions durables de la crise du nord,(ii)les solutions à notre problème énergie et eau,(iii)les solutions à notre éducation,(iii)les solutions à notre armée républicaine (iv) les solutions à la mal gouvernance surtout… En faisant ces réflexions stratégiques le pilotage à vue va moins exister. Pr moi le président IBK doit bénéficié de façon plus soutenu notre aide avec des solutions concrètes stratégiques si possible avec des plans A B et C pour son choix. D’autres présidents après IBK en profiteront pour que plus jamais le pilotage à vue.

    • IBK n’a jamais propose quoi que ce soit a ses predecesseurs, alors qu’il ne soit pas surprise si ses opposants font autant avec lui.

      IBK est une HONTE et un SCANDAL sans nom pour notre pays.

  5. chers amis
    ppr n est pas mon probleme ne prenez pas vos propres sentiments comme des solutions nationales
    abas les partisans vive le mali

  6. tout ce que vous dites sont vérifié. n’écouter pas les béni oui oui du pouvoir. ils se trompent,ils savent qu’ils se trompent mais sont obligé de vous insulter pour trouver leur maigres pitances. si vous voulez parler tout les jours et les vraies maliens soucieux de l’avenir de cette nation vous écoutent. si les politiques ne font pas leur travail vous les jugés et s’ils le font aussi c’est toujours des injures. ou va ce pays?

  7. Mr PPR Le Mali n’est pas une propriété de Mr Djiguiba Keita. 3 soumi – Modibo – Tiébilé ont participé a la gestion chaotique de ATT et a mettre le Mali a genou. Faites des critiques constructives pour que le Mali aille de l’avant; vs êtes une opposition destructive et opportuniste. tous ces tapages c’est pour ns distraire de cette corruption a grande échelle commis au temps ATT ” Vs étiez ou” et éviter la justice malienne de faire son travail. Le bélier: attendez la fête de tabaski svp. Le Mali n’appartient pas IBK seul, construisons le Mali ensemble. Tjr tjr avion avion, est ce que cé écrit sur ce avion Air IBK../ SI on avait donné cet marché d’armement a Mr PPR ou Tiébilé quel sera votre réaction. Acheter des armes pour équiper ton propre pays cé un crime wa; ha que dieu sauve le Mali Amen; Inchallah le Mali sortira grandit avec la bénédiction des grandes personnalités qui ont bénis ce pays. Donc de grâce laisser le Mali soufflé ns ne voulons plus de cacophonie.

    • Ce n est pas ce que PPR a dit: ce qu il dénonce c’est de dire qu on a investi 100 milliards pour équiper l armée et ne dépenser que 30 à 40 milliards et empocher le reste. C est cela un crime contre l armée!

    • Gaston, disons la même chose: personne n a participe à la mise à genoux du Mali plus qu IBK. IBK c est 6 ans de primature et de présidence du parti aucun or, IBK c est 10 ans à l Assemblée nationale dont 5 ans à la présidence de cette auguste assemblée. À côté de cela, qu à fait Tiebilie? 11 mois comme ministre du PM IBK d août 1996 à juillet 1997 et 5 ans comme simple député à l assemblée nationale. Modibo Sidibe: ministre près de dix ans, Secrétaire Général de la présidence de la république puis PM 3 ans. Soumi : 6 ans puissant ministre de finances, sous le PM IBK, ensuite patron de l’Uemoa pendant 8 ans Vous voyez donc, messieurs les détracteurs de Tiebile Drame que cet Homme a joué trop peu de rôle dans l effondrement du Mali en tout cas comparé à IBK, Modibo Sidibe ou SOUMAILA CISSE.

  8. D’accord ATT devait accepté de tomber en refusant d’accueillir les rebelles surarmées fuyant ou envoyer de la Libye, il serait le meilleur patriote. aussi, il devait dire non à l’installation des salafistes au nord du Mali (accepter de tuer le poussin dans l’oeuf).
    Att devrait accepter de punir les voleurs au lieu de ce laisser aller “je n’humiliera aucun chef de famille”. Aujourd’hui nous vivons ces conséquences sans compter certains actes ratés du pouvoir actuel.
    Donc d’accord pour les critiques constructives et non jouez à l’opportunisme auquel joue PPR et son Tiébilé DRAME. Ils ne se soucient pas du peuple, ils jouent pour eux-même, donc se moquent des humbles citoyens maliens. D’accord qu’il faut critiquer les dérives de gestion pour empêcher le chaos, mais ne chercher point à provoquer le chaos dans notre cher pays. merci!

    • Cool, en quoi Tiebile te PPR ont ils joué à l’opportunisme? Pesez vos mots! Ces hommes sont des militants, des gens de conviction, qui n ont jamais tremblé face à personne quand il s agit du Mali. Ce n est donc pas les petites calomnies, les mensonges éhontés et les accusations fortuites qui les font reculer quand ils sont convaincus d’une Cause. Ils ont posé de vrais problèmes, suggéré des solutions et critiques et dénoncé les pratiques peu orthodoxes du pouvoir. C est tout. Critiquez, n’insultez pas! Et surtout ne vous amusez pas à les menacer ou les intimider, ce sera peine perdue!

  9. PPR( Prêt Pour la Révolution), ce vocable n’est plus d’actualité. Il n’ y a plus de révolution dans le monde. Tu feras mieux de trouver un autre toit pour chanter. Ton fameux meeting est déjà mort né. ça ne passera pas.

  10. UN homme qui n’a pas pu dire une solution à la crise malienne pardon .étant parti du gouvernement d’ATT auxquels tous les problèmes dont le mali est victime,vous êtes les vrais responsables . Les critiques venant de votre bouche à l’encontre du gouvernement sa fait bien rire.
    Assume d’abord ta part de responsabilité !!!!!!!!!!!!!!!!
    Que Dieu bénisse le mali

  11. PPR l’ennemi n°1 du Mali ce vous les soi-disant opposants.toi PP ont te demande quel solution tu propose pour sortir du Mali de la crise.tu n’a pas répondu tu ne fait que critiqué.parce que t’a pas de solution.ibk est dix mille fois mieux que vous. espèces des aigris.voleurs que vous êtes.donc tu lance un appel a tout les aigris comme toi pour participé a vos meeting de mensonges.honte a vous.

    •  
      Quelles solutions préconisez-vous pour une sortie définitive de la crise ? Réponse de PPR en bon français:
      Solutions de sortie de crise? IBK se remet en cause et inverse les priorités: le Mali d’abord, son propre confort et les intérêts de sa famille en arrière-plan. Dans le concret, cela suggère qu’il desserre l’étau de l’emprise familiale sur l’Etat et que ses dépenses de caprice laissent place à ce qui empêche les Maliens de dormir: une solution viable au problème du Nord, la baisse du coût de la vie, une armée bien équipée, une bonne collaboration avec nos partenaires techniques et financiers. Après tout cela on peut organiser des séances de prières pour le Mali, en n’oubliant pas que Dieu est pour tout le monde, et ceux qui font du bien, et ceux qui font du mal. Et IL les écoute tous. Il faut, parlant de prières, dénoncer la DÉMAGOGIE du pouvoir et SA volonté d’instrumentalisation de la religion. Il faut vraiment écarter la religion de la sphère de la gestion d’Etat!

  12. A M.Djiguiba Keita, le Mali n’est pas aussi la propriété du PARENA.Incha Allah, un bélier ne dirigera pas le Mali.Le bélier est fait pour la marmite.Depuis que le ministre-député(excellence et honorable) Konimba Sidibé a quitté le PARENA, ce parti est devenu une coquille vide.Si seulement, vous n’êtes pas au gouvernement, vous devenez opposant.En 2007, vous avez été candidat:résultat moins de 3%. Après, ATT vous a casés dans son gouvernement et vous êtes tombés avec lui.En 2007, ATT a été élu à plus de 70% et le Mali a été occupé avant la fin de son mandat.
    Taisez-vous!

  13. A M.Djiguiba Keita, le Mali n’est pas aussi la propriété du PARENA.Incha Allah, un bélier ne dirigera pas le Mali.Le bélier est fait pour la marmite.Depuis que le ministre-député(excellence et honorable) Konimba Sidibé a quitté le PARENA, ce parti est devenu une coquille vide.Si seulement, vous n’êtes pas au gouvernement, vous devenez opposant.En 2007, vous avez été candidat:résultat moins de 3%. Après, ATT vous a casés dans son gouvernement et vous êtes tombés avec lui.En 2007, ATT a été élu à plus de 70% et le Mali a été occupé avant la fin de son mandat.
    Taisez-vous!

  14. ❗ ❗ ❗ la bête noire d’ibk et le parena d’abord puis le député gassama sans eux les mensonges de prétextes à grande échelles nous auraient brouilles les yeux et l’esprit ❗ ❗
    actuellement les maliens évitent de dépenses comme au temps d’att car il est difficilement trouvable 😆

  15. M.PPR, d’accord qu’il y a une part de vérité dans ce que vous dites. Mais juste deux mots: quel est votre part de responsabilité en tant que membre du gouvernement de Mariam Kaidama qui n’a rien fait pour équiper notre armée. Subitement c’est maintenant que vous découvrez cela. ALors votre intervention n’est-elle pas une autre manière de revendiquer une place auprès d’IBK comme vous l’avez réussi avec ATT lorsque vous avez cri à la Pyramide du Souvenir “ce sont les militaires qui nous gouvernent: il y a un à Koulouba (ATT) et il y a un à la Primature (Sidibé)” Juste après cette déclaration vous n’avez résisté au poste proposé par ATT.
    Conclusion: M. PPR je vois derrières vos critiques l’ombre de profiteur.Vous êtes comme nombre de cadres maliens qui cautionnent tout dès qu’ils ont à manger et rejettent tout dès qu’ils sont au chômage comme vous l’êtes présentement. Piste: créer dans ce pays d’autres secteurs économiques de sorte que des cadres puissent vivre sans escroquerie.

    • je ne veux pas faire l’avocat du ppr car il peut se defendre seul toutefois sache qu’au temps de ppr dans le gouvernement, le mali était le mali c’est à dire que l’armée existait et elle était bien armée raison pour laquelle le mali était le mali ceci dit c’est le mensonge des putschistes fuyard qui ont inventé ses prétextes de manque d’armée, manque de nourriture, manque de prime, manque d’alcool etc….
      ❗ ❗ ❗ sache que, si les rebelles ont pu rendre leurs revendications réelles c’est parce qu’ils se sont emparer des armées libyen et rares pays pouvais se rivalisé contre la libye surtout pas le mali ni le maroc et l’algerie donc le cas du nord mali est du essentiellement au renversement de kadhafy; certain disent qu’il fallait fermes les frontières mais en réalité ils ne connaissent pas le nord toutefois veuillez prendre une carte d’afrique et chercher le frontière entre le mali et la libye dans le désert (trop vaste); att a toujours fait appel à tous pour gérer le cas mali ❗

  16. PPR c’est bien beau et dans un cohérent ton discours mais tu n’es pas la personne la mieux indiquée pour porter ce message, car tu as participé la gestion chaotique de ATT, et on n a jamais entendu une telle analyse, tu ne peux pas me dire que ATT faisait mieux qu’IBK, et tout le monde a vu la gestion des filles et beau fils de ATT ici, quand une filles du général fêtait son 7ème milliard, en ce même moment on tuait nos soldats à Aguelhoc pour faute de munition et de nourriture, tu étais ou en ce moment, est ce que tu as démissionné de ton poste juteux de Ministre des sports , le ridicule ne tue plus,Que Dieu sauve le Mali, Amen !!!

    • M Toure, vous allez vite en besogne: le RPM aussi a participe à ce Gouvernem ou était PPR . Le Parena n a jamais été au cœur de l’Etat. Et le jour ou on devra faire le bilan de la participation de tous à la déliquescence du Mali, le Parena y sera certainement, mais bien après l Adema, le RPM ou l URD, le PDES ou encore Modibo Sidibe. Mais c est également bon de reconnaître que le Parena s est toujours prononcé sur les grands sujets de préoccupation du pays, qu il soit au gouvernement ou pas. C est ainsi que, parlant de la Crise du nord, c est
      E Parena qui a organisé en décembre 2011 un grand forum avec beaucoup de participants du Nord et des pays alentour du Sahel. À la fin du forum, ATT a reçu tout ce beau monde qui lui a remis son rapport final. Que disait ce rapport final? Que si le Mali ne ressaisit pas à temps, il perdra le Nord et le forum a lancé un appel aux combattants retranchés dans les grottes afin qu ils s engagent ds une dynamique de dialogue.

  17. du Ministre des transports de Equipement et du désenclavement au PM ils sont tous nuls le premier bloque tous les marchés du(de son) département et le second ignore tout de l’administration et pire ils n’écoutent et ne se fient qu’aux rumeurs et balivernes de la rue!!! quels dirigeants NULS NULS NULS etc.

Comments are closed.