Dr Hamed Sow invite les Maliens Ă  se mobiliser pour un changement

6
Dr Hamed Sow
Dr Hamed Sow

« Le Mali se propose d’organiser des Ă©lections le 31 juillet 2013. Il est clair que la communautĂ© internationale veut rapidement un PrĂ©sident lĂ©gitime Ă  la tĂȘte du Mali. Mais, la question c’est de savoir si nous avons la possibilitĂ© d’organiser des Ă©lections crĂ©dibles dont les rĂ©sultats seront acceptĂ©s par tous. Si on peut le faire, cela est une bonne chose. Mais, si on ne peut pas, le mieux sera de les reporter de quelques mois. En laissant passer la saison des pluies, cela donnera l’occasion au gouvernement de mieux organiser les Ă©lections pour doter le pays d’un rĂ©gime acceptĂ© par tous ». C’est en ces termes que Dr Hamed Sow, PrĂ©sident du Rassemblement travailliste pour le dĂ©veloppement (RTD), a introduit la confĂ©rence de presse qu’il a animĂ©e le 23 mars 2013, a l’hĂŽtel Salam, sur la situation sociopolitique du Mali.
« Si on peut organiser des Ă©lections propres, crĂ©dibles dont les rĂ©sultats seront acceptĂ©s par tous Ă  la date du 31 juillet 2013, il faut le faire. Mais, si on n’est pas sĂ»r de faire des Ă©lections dans les rĂšgles de l’art, il faut se donner le temps nĂ©cessaire pour avoir a la tĂȘte du Mali un prĂ©sident bien Ă©lu et accepter par tous », a indiquĂ© Dr Hamed Sow, PrĂ©sident du RTD. Il est pratiquement convaincu que « les maliens Ă©lisent un PrĂ©sident par dĂ©faut et reconduisent bon nombre de dĂ©putĂ©s, faute d’alternatives crĂ©dibles et ce sera le retour Ă  la case dĂ©part ».
Mieux, il est presque sĂ»r que « si les Ă©lections se dĂ©roulent en juillet 2013, avec les donnes actuelles, le prochain PrĂ©sident de la RĂ©publique sortirait des rangs de l’un des trois grands partis politiques, dont les Ă©lus constitueront Ă©galement plus des 2/3 de l’AssemblĂ©e nationale. « Le drame est que la quasi-totalitĂ© des hommes politiques conservateurs n’ont pratiquement tirĂ© aucun enseignement des fautes du passĂ© », a-t-il dĂ©clarĂ©. Pire, il dira qu’aucun inventaire, aucun bilan de leur gestion des affaires de la nation et aucune rĂ©flexion sĂ©rieuse sur les graves problĂšmes du pays et les solutions Ă  y apporter n’ont Ă©tĂ© menĂ©s. «  Beaucoup des hommes du passĂ© passent leur temps dans les stratĂ©gies d’alliances et de contre-alliances avec comme unique objectif : la conquĂȘte du pouvoir », a-t-il dĂ©noncĂ©.
Avant d’ajouter qu’ils veulent, dans leur grande majoritĂ©, le pouvoir pour eux et pour s’en servir. Par ailleurs, il dira qu’au titre des forces nouvelles, ce sont les prĂ©dateurs qui bougent. Les prĂ©dateurs, pour lui, sont ceux-lĂ  mĂȘmes qui ont pillĂ© les maigres ressources de l’Etat, Ă  coup de milliards. Sans ĂȘtre un oiseau de mauvais augure, Dr Hamed Sow pense que si rien n’est fait pour sortir ce pays du le trou dans lequel il est, le chaos est possible demain. Il a rappelĂ© trois dĂ©fis qui attendent le peuple malien.
Le premier dĂ©fi sera de nourrir toutes ces populations avec un systĂšme agricole oĂč les 2/3 des paysans utilisent encore la houe. Le deuxiĂšme dĂ©fi porte sur le chĂŽmage et le sous-emploi et le troisiĂšme dĂ©fi est la jeunesse, dont 80% sont dans un systĂšme scolaire sans dĂ©bouchĂ©s rĂ©els d’emploi. « Rien qu’avec ces 3 dĂ©fis, il y a de quoi faire sauter 10 fois une RĂ©publique avec des dĂ©cideurs politiques qui ne pensent qu’à eux-mĂȘmes », a-t-il dĂ©clarĂ©. Ahmed Sow de prĂ©dire des soulĂšvements populaires au Mali dans les deux prochaines annĂ©es, si nous ne changeons pas de systĂšme de gouvernance. Mais il est convaincu qu’il y a des solutions qui passeront forcement par le choix des hommes.
Assane Koné

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Ahmed Sow serait-il Sow? Ok, je vais lui repeter la nouvelle donne: La jeunesse malienne ne veut plus de vieux vissieux dans les affaires. Le ridicule ne tue plus au Mali. C’est un ancien croccodile du PDS qui vient nous parler de changement? Oui, changement d’accord, mais qu’il rende les biens de l’Etat d’abord.

  2. Mr Sow, ces hommes ont commence la politique dans des conditions difficiles, ils ne meritent pas d’etre discrediter,la politique c’est la conquete du pouvoir et donc des alliances.Certains de ces hommes et femmes politiques avaient la possibilite d’aller travailler a l’exterieur comme tu l’avais fait pour un gros salaire mais ils ont refuse, preferant rester a cote du Peuple.Le prochain President quelque soit son camp viendra avec des qualites et de defauts comme les precedents et sans l’accompagnement du Peuple la tache ne lui sera pas facile, donc il faut faire en sorte que le prochain president soit bien elu.Debarasser de la haine les uns envers les autre est une condition necessaire pour construire une Nation.

  3. tu as vraiment raison, mais quel est ton bilan, as-tu avouer tes forfaits?
    N’oublies pas que c’est toi qui Ă©tait l’idĂ©ologue du rĂ©gime AT

  4. Vraiment bien dit monsieur Sow . Au moins vous n’ĂȘtes pas nĂ©gationniste. On peut faire partir de l’equipe d’ATT et avoir l’honnĂȘtetĂ© de dire ce qui n’allait pas. Faire un bilan est nĂ©cessaire.
    Bravo Ă  vous.

Comments are closed.