Dr Modibo Soumaré, président de l’URP : «Le nouveau Mali doit être bâti par une nouvelle classe dirigeante composée d’au moins 35% de jeunes leaders»

0

L’Union des Patriotes pour la République (URP) vient d’organiser une journée de réflexion sur le thème : “quel président et quelle classe dirigeante pour le Mali ?”. Selon le président de l’URP, Dr Modibo Soumaré, “le nouveau Mali doit être bâti et développé par une nouvelle classe dirigeante composée d’au moins 35% de leaders de jeunesse et au moins 30% de femmes”.

URP  xCréée en 2009, l’Union des Patriotes pour la République (URP)  s’est fixé comme objectif la conquête du pouvoir. Raison pour laquelle, le parti est toujours présent dans les débats pour apporter sa contribution sur l’avenir du pays. C’est dans ce cadre que l’URP a organisé, le 30 mars dernier, dans un hôtel de la place plein à craquer, une journée de réflexion sur le thème : “Quel président et quelle classe dirigeante pour le Mali ?”. Selon le président de l’URP, Dr Modibo Soumaré, cette activité s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme.

Aux dires de la présidente des femmes de l’URP, Mme Assa Traoré, “cette journée du 30 mars restera longtemps gravée dans la mémoire des femmes du Mali et plus particulièrement celles du parti URP”. Avant de préciser que la journée internationale de la femme est une belle occasion de dresser le bilan des progrès accomplis en vue de promouvoir l’égalité des femmes.  Elle a profité de cette opportunité pour prendre l’engagement de s’impliquer dans la reconstruction du Mali parce que, a-t-elle précisé, la majorité des futurs dirigeants du Mali, ce sont les femmes. “Nous ne devons plus jouer le rôle d’observateurs, soyons plutôt des acteurs actifs” a-t-elle déclaré.  S’agissant du thème : “quel président et quelle classe dirigeante pour le Mali ?” il a été débattu par deux conférenciers. Il s’agit de Me Modibo Diakité, avocat à la Cour et Dr Modibo Soumaré, président de l’URP. En faisant le portrait robot du futur président du Mali, Me Modibo Diakité dira que ce dernier doit être un homme intelligent qui aime son pays aussi bien au sens propre qu’au sens figuré.  “Nous avons besoin d’un Président qui prend en compte toutes les préoccupations des maliens. Nous avons besoin d’un Président qui sera élu sur la base d’un projet de société et accepté de tout le monde. Nous avons besoin d’un Président qui mettra l’école au centre de ses priorités”  a-t-il déclaré.

Pour Dr Modibo Soumaré, le nouveau Mali doit être bâti et développé par une nouvelle classe dirigeante composée d’au moins 35% de leaders de jeunesse et d’au moins 30% de femmes. “Il revient à chaque malien de prendre la place qui est la sienne dans l’œuvre de construction du pays donc du Mali nouveau. L’heure de la rédemption a sonné. Il appartient à la nouvelle génération de prendre sa responsabilité où de lui tourner le dos. Il est urgent de rassembler les forces patriotiques pour donner au Mali un nouveau président et une nouvelle classe dirigeante” a conclu  le président de l’URP.

                    Alou  B. HAIDARA

 

PARTAGER