Dr Youssouf Diallo, secrétaire chargé de la santé et de la solidarité du parti : ‘’Modibo Sidibé est le leader naturel du parti’’

1

Le secrétaire chargé de la santé et de la solidarité du parti Fare An Ka Wuli, le Dr Youssouf Diallo explique les enjeux de ce congrès. Selon lui, l’ancien premier ministre Modibo Sidibé est le leader naturel du parti. Lisez !

 

 

Youssouf Diallo
Youssouf Diallo

Républicain : Certains membres de votre parti ne sont pas d’accord que ce congrès se tienne, y a-t-il vraiment nécessité?

Dr Youssouf Diallo : Après la conférence nationale du parti, en conformité avec les textes en vigueur, nous sommes obligés de tenir ce premier congrès. Jusque-là, le parti était doté des organes provisoires. Donc il fallait obligatoirement évoluer vers les organes définitifs pour 4 ans.

 

 

Quel est l’enjeu de ce congrès ?

C’est de rassembler, parce qu’au sortir de l’élection présidentielle, il y’a eu des divergences de vue. Nous sommes un jeune parti créé le 3 mars 2013, certes, mais sommes une force politique qui a eu la 4ème place aux élections présidentielle et législatives avec 6 députés. L’enjeu c’est aussi l’apaisement au sortir de ce congrès.

 

 

Quelle explication donnez-vous à ces divergences au sein du parti ?

C’est le manque de communication. Lorsqu’il y’a eu cette divergence assez importante, le candidat Modibo Sidibé a souligné que le FDR est un système de veille et de démocratie. Nous avons tenu à respecter nos engagements. Cela nous a conduits à des problèmes que nous n’avons pas tranchés. La direction du parti n’a pas été soudée par rapport à nos engagements pour l’opposition. On doit respecter cet engagement et la parole donnée devant la population.

 

 

Quelles sont les démarches entreprises pour résoudre ce problème interne ?

On essaie des médiations internes pour se comprendre et ne pas aller à l’exclusion. Les huit régions du Mali étaient représentées à ce congrès.

 

 

Pourquoi le président Alou Keïta est absent ?

Bon, c’est le président provisoire du parti. C’est lui qui a signé la lettre circulaire convoquant le congrès les 8 et 9 février. Après il y’a eu le report. Malheureusement, il y’a eu des divergences de vue assez importante. Je ne peux pas dire pourquoi il est absent mais il est largement informé.

 

 

Qui est pressenti au poste de président du parti ?

C’est le congrès qui décidera. On a un leader naturel, il serait normal qu’il soit président. Et ce leader naturel, il ne faut pas se leurrer, est Modibo Sidibé. Le parti a été construit autour de lui. On espère qu’il soit président.

 

Propos recueillis par Aguibou Sogodogo

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.