Dramane Dembélé à la quête de l’électorat de Kéniéba et de Kita

2

Candidat du changement et incarnation du nouveau visage du Mali, Dramane Demébélé souhaite que sorte vainqueur de l’élection présidentielle, celui ou celle apte à bien diriger le Mali et à faire le bonheur de son peuple. Il l’a fait savoir le jeudi 11 juillet dernier à l’issue de les visites qu’il a effectuée dans la ville de Kéniéba et de Kita. Première sortie officielle après le lancement de sa campagne dans la capitale du Kénédougou, il s’agit pour le candidat investi des abeilles de par cette tournée à l’intérieur du pays, de mieux édifier la population, c’est-à-dire les potentiels électeurs, sur le contenu de son programme, partant de là, du bien-fondé du pouvoir qu’il cherche. Celui de servir le peuple et non de se servir.

 

 

Dramane campagneIl  était environ 13 heures, quand la délégation composée du candidat lui même, des membres du parti  du comité exécutif et de sa direction de campagne notamment le Pr.Tiémoko Sangaré et autres personnalités issues des partis politiques soutenant sa candidature dont le colonel Youssouf Traoré de l’ARP, a fait son entrée dans la ville de Kéniéba. Ce cercle de la région de Kayes où Dra a servi pour la première fois après la fin de ses études.

 

 

Accueillie à l’entrée par des jeunes militants et sympathisants portant des T-shirts à l’effigie du candidat et sur lesquels on pouvait lire entre autres les messages suivants “bienvenue au président, toujours avec l’Adema Pasj”, la délégation a été conduite sur la place M’Bantan, un espace situé au cœur même du centre ville.

 

 

Après avoir souhaité la traditionnelle bienvenue aux hôtes le maire de Kéniéba, Mamadou Salif Diallo non moins secrétaire général de la section locale Adema, s’est réjouit du choix porté sur sa localité, pour abriter la première sortie officielle du candidat après le lancement de la campagne. Eu égard à la pléthore des candidats, il a invité les militants et sympathisants de la ruche à se mobiliser pour soutenir la candidature de Dra pour  que l’Adema puisse regagner la place qui lui revient sur l’échiquier national. Celle de la présidence de la république.

 

 

L’occasion était opportune pour Fily Kéita, l’un des députés de Kéniéba, élu sous les couleurs de l’Adema, de présenter le candidat à sa population tout en leur expliquant le bien fondé de son projet de société. Lequel se fixe entre autres pour priorité, de promouvoir la justice sociale, la situation des femmes et surtout celle des jeunes.

 

 

 

Candidat du changement, Dra dira Fawaly dit Hawa Sissoko, maire de Sitakili est un jeune qui parle peu mais qui pose des actes concrets. Selon M.Sissoko, une fois élu, les dirigeants ont tendance à oublier Kéniéba dont les habitants pour la plupart du temps, concourent pourtant à leur élection. Eu égard à cet état de fait, le maire de Sitakili a exhorté Dra à en faire, l’une de ses priorités, le développement de Kéniéba si les résultats du scrutin du 28 juillet le proclament victorieux.

 

 

Pour sa part, Dramane Dembélé a tenu l’engagement de doter le cercle en infrastructures routiers, une fois élu président. De retour à Kéniéba, la délégation a fait escale à Kita. “On a faim, on a besoin de manger, on a soif, on a besoin de boire, on est malade, on a besoin d’être soigner, on est mal instruit, on a besoin d’être mieux instruit“, c’est en ces termes que Dramane Dembélé s’est adressé à la population de Kita, sortie massivement pour l’accueillir. Parmi les associations et clubs soutenant sa candidature à Kita, nous pouvons citer entre autres le Réseau alternative pour un Mali débout et la coordination locale des clubs et associations de soutien au candidat Dramane Dembélé.

 

 

Estimant que l’heure n’est plus aux discours, qu’il est grand temps de céder la place aux actes, le candidat de la ruche a du haut de la tribune, souhaité que sorte vainqueur de la présidentielle, celui qui fera le bonheur des maliens. En d’autres termes, Dra a souhaité que le meilleur gagne. Cela en présence des notabilités de la ville, dont les 13 chefs de quartier et le chef des griots auprès desquels le candidat de l’Adema s’est recueilli pour avoir leur accompagnement et surtout leurs bénédictions.

Pour sa part, le colonel Youssouf Traoré, président de l’alliance pour le renouveau politique (ARP), a invité l’assistance au retrait de la carte Nina pour voter massivement pour Dra lors de la présidentielle à venir. L’ARP faut-il le rappeler est l’ensemble des partis politiques qui se sont engagés à soutenir la candidature de Dra. Cet engagement, s’est matérialisé à la faveur de la signature d’une plate forme le mercredi 3 juillet dernier.

 

Ramata S KEITA

Envoyée spéciale 

 

A Diéma : Les femmes et les jeunes promettent la  victoire dès le premier tour au candidat des abeilles

Après Kéniéba et Kita le jeudi dernier, c’est le tour de Diéma en première région de recevoir ce vendredi 12 juillet le candidat de  l’ADEMA, Dramane Dembélé. Dans ce chef lieu du cercle du même nom, Dra a proposé aux militants un projet de réparation sociale  c’est-à-dire une justice entre toutes les régions du Mali.

 

 

S’exprimant en langue nationale bambara, Dramane Dembélé, le candidat de l’ADEMA/PASJ dira : ” mon combat si je suis  élu, c’est de fournir une éducation de qualité à tous les enfants du pays. Car sans éducation, il n y a pas dé développement “.

 

 

Le candidat de l’Adema a proposé un projet de réparation sociale aux militants du parti à Diéma. Selon lui, cette réparation sociale n’est autre que faire une justice entre tous les fils du pays et entre toutes les régions du Mali. Cela, poursuit le consultant minier passe par l’accès de tous à des soins de santé de qualité, la promotion de l’enfant, de la femme et l’emploi des jeunes. Sur ce dernier point, l’enfant de Ségou et de Koutiala entend appuyer les projets portés par les jeunes. Cela a pour objectif d’atteindre un taux d’emploi de 80 % chez les jeunes. C’est pourquoi il a exhorté la jeunesse, fer de lance de l’économie à multiplier les initiatives pour lui octroyer la victoire à l’élection présidentielle.

 

 

Cela dit-il, passe par le retrait des cartes NINA et voter pour le candidat de l’ADEMA le 28 juillet prochain. Cette assurance lui a été donnée par le secrétaire général de la section de Diéma, Mamadou Coulibaly.  Pour lui, les militants du cercle n’ont jamais failli à leur devoir vis-à-vis du parti. Cela, dit-il, s’est matérialisé à travers les différents scrutins qui ont fait de l’ADEMA la première force politique du cercle avec le poste de président du conseil de cercle et 7 maires sur 15 sont du parti des abeilles avec une centaine de conseillers.

 

 

Le président de l’alliance pour le renouveau politique (ARP),  le Colonel Youssouf Traoré, pour sa part dira que le destin a d’ores et déjà choisi Dramane Dembélé pour être le président de la République du Mali. ” Sa voie est toute tracée en direction de Koulouba “ a-t-il déclaré. Néanmoins, pour une victoire certaine, il a exhorté tous les militants et sympathisants de l’ADEMA à voter pour l’ancien directeur de la géologie et des mines.

 

Les porte paroles des jeunes et des femmes ont exprimé toute leur fierté au parti des abeilles pour avoir pris en compte leur préoccupation, c’est-à-dire le choix d’un candidat jeunes. Tous ont promis la victoire dès le premier tour au candidat de l’ADEMA.

Moussa SIDIBE, Envoyé spécial

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Allons retirer nos cartes et votons zou. Nous sommes la majorité silencieuse qui aspire à une gestion juste et equitable des richesses nationales.

Comments are closed.