Dramane Dembélé au lancement de sa campagne à Sikasso : «Je serais le garant de l’exigence de justice sociale, de solidarité…»

0

C’est dans un stade Babemba Traoré à moitié plein que le candidat de l’ADEMA/PASJ, Dramane Dembélé, a lancé hier sa campagne pour la présidentielle, dont le premier tour est prévu pour le 28 juillet 2013. Au centre de son discours, la justice sociale, l’accès des femmes au crédit, l’emploi des jeunes et de développement de l’agriculture, entre autres.

Dramane Dembelé
Dramane Dembelé

Ils avaient tous répondu présents, tous les cadres de l’ADEMA/PASJ, pour cette première journée de la campagne présidentielle de 2013.

Il s’agit, entre autres, de Ibrahima N’Diaye; d’Ali Nouhoum Diallo; de Moustaph Dicko; de Mme Conté Fatoumata Doumbia et de Tiémoko Sangaré.

Comme pour dire que la douloureuse page du choix du candidat du parti est définitivement tournée. Dans son discours de 15 pages, le jeune candidat de l’ADEMA/PASJ a beaucoup insisté sur la justice sociale, la solidarité et l’égalité des chances.

Sur ces sujets, il a déclaré «je serais le garant de l’exigence de justice sociale, de la solidarité nationale, de la sécurité pour le peuple du Mali. Le Mali de l’égalité des chances et, surtout, du patrimoine social».

Tout en appelant les Maliens à ne pas perdre espoir, Dramane Dembélé promis de faire de l’emploi de jeunes son principal combat, une fois au pouvoir. Pour cela, il a promis de créer durant son quinquennat un million d’emplois.

Autres engagements, la création d’un fonds annuel de vingt milliards de FCFA pour garantir les projets portés par les femmes et les regroupements féminins et l’intensification des aménagements hydro-agricoles, avec maitrise totale de l’eau, dans toutes les régions.
Nous y reviendrons.

Yaya Samaké, Envoyé spécial à Sikasso  

PARTAGER