Dramane Salif Dembélé promet une lutte farouche contre le chômage des jeunes

1
Dramane Salif Dembélé lors de l'ouverture de campagne à Sikasso
Dramane Salif Dembélé lors de l’ouverture de campagne à Sikasso

Dans les Etats majors des partis politiques, la mobilisation est le seul mot d’ordre du jour sur toute l’étendue du pays, aucune localité n’est épargnée, c’est dans cette mouvance que Dramane Salif Dembélé a opté pour Sikasso pour le lancement des campagnes électorales où le candidat du parti de l’Alliance Démocratique du Mali a été accueilli à Sikasso dans le stade Babemba Traoré par une foule en liesse venue témoigner  la déclaration des projets de société que le candidat a dévoilée, qui prend en compte tous les secteurs de développement de notre pays, la mobilisation des militants en vue d’assurer la victoire à Dramane Salif Dembélé le jour du 28 juillet 2013, les populations de Sikasso lui rassurent que plus jamais qu’il est le candidat susceptible de sortir le Mali débout de la crise qu’il traverse. L’élection présidentielle est l’ultime occasion pour lui rendre la victoire de Koulouba car le seul capable de surmonter les crises majeures que notre pays traverse.

 

 

Dans son discours, le candidat a laissé entendre qu’il est candidat pour les expériences nouvelles à rétablir l’injustice sociale en particulier les plus pauvres,  « je suis là pour de raisons supplémentaires à rendre service à mon pays. L’élection présidentielle se tient à un moment où notre économique est dégradée,  j’y mettrai fin pour tourner la sombre page pour notre pays car, mon ambition est de changer notre pays pour donner aux maliens et maliennes un véritable développement dont nous en avons tant besoin à travers la politique garantissant l’accès des femmes aux financements de micro crédits »,  pour couvrir davantage la protection sociale par un fonds annuel de 20 milliards de francs à l’endroit des familles défavorisées dont 100 000 FCFA par mois sachant que la femme joue le rôle primordial dans notre société, et qu’il mettra en place un revenu de solidarité pour faire face à la cherté de la vie s’il est élu, il a promis une échographie obligatoire pour permettre aux femmes par les techniques obstétricales dans le cadre de l’aboutissement de l’assurance maladie obligatoire, le renforcement de la République et de la Démocratie, le secteur privé serait ma priorité et la mise en œuvre d’une véritable politique de l’enseignement avec l’amélioration des conditions de vie des enseignants pour une école plus compétitive et performante. Cela permettra l’école de mieux répondre  à une  ascension sociale et aux exigences du monde nouveau. A t il déclaré et qu’il fera une attention particulière à l’adéquation entre la formation et l’emploi dans une mission de légalité de tous les maliens et maliennes à travers tous les ordres de l’enseignement du Mali, la formation continue et un véritable plan de carrière. Il a promis une meilleure qualité de l’enseignement supérieur, la promotion de la recherche et l’innovation, un pacte sera signé entre la République et les enseignants car, les enseignants méritent une reconnaissance de la nation toute entière, l’emploi des jeunes occupera une très grande place dans mes projets de société et le chômage des jeunes ne sera pas une fatalité. Il a promis 15000 emplois dont 2000 emplois sur le quinquennat qui se fera par la mise en œuvre d’appui aux modèles de  projets portés par l’entreprenariat jeunes, la création d’un fonds d’investissement national. L’animation musicale était assurée par Nahawa Doumbia et bien d’autres artistes.

 

 

Correspondant régional

Moussa Ballo

 

PARTAGER

1 commentaire

  1. Le Ministre de la justice va bientôt accélérer les dossiers du vérificateur.

Comments are closed.