Echiquier politique national : La jeunesse RpDM se signale

0
Jeunesse du Parti RPDM : Mieux conscientiser et sensibiliser la jeunesse sur les élections à venir

Les leaders du bureau national de la jeunesse du Rassemblement pour le Développement du Mali (RpDM) étaient face à la presse hier jeudi 5 octobre au siège de leur parti. Cette conférence était animée par la présidente du bureau national de la jeunesse RpDMMme Traoré Lallia Bah qui était entourée par son secrétaire général, Cheick Tidiane Berthé, le secrétaire aux sports, Issa Bakayoko ainsi que d’autres membres du bureau. L’objectif de cette sortie médiatique était d’informer l’opinion nationale et internationale des ambitions de Dr Cheick Modibo Diarrapour le Mali et  démontrer que le RpDM est bel et bien présent sur  la scène politique nationale.

Après avoir fait le portrait de Cheick Modibo Diarra, Cheick Tidiane Berthédira que c’est le 06 mars 2011 qu’il a présenté à Bamako, la formation politique qu’il venait de créer en vue de l’élection présidentielle de 2012, avec comme devise : travail, probité, dignité.

Selon lui,le parti a pour  objectifs de construire par l’exercice démocratique des pouvoirs, une société qui offre une égalité de chances à ses citoyens, de faire de la paix, un comportement dans les rapports humains, d’assurer l’autosuffisance alimentaire, de favoriser l’accès à la santé, d’assurer une formation professionnelle de qualité, de récompenser le mérite, entre autres.

«  Dans notre projet de société, nous avons 5 volets économiquespiliers qui sont l’agriculture, l’éducation et la formation professionnelle, l’accès à la santé, la réforme de l’administration et les infrastructures », a-t-il fait savoir. Avant de souligner que le parti  est déjà bien  présent sur la scène politique après avoir obtenu 97 conseillers communaux lors des élections communales de 2016 sur le plan national. Aussi, il a expliqué  que 2105 comités de jeunes ont été mis en place par la jeunesse de Kayes à Ménaka et dans le District de Bamako dans toutes  les communes et à Kati.

Pour sa part, Issa Bakayoko, secrétaire aux sports du bureau national de la jeunesse dira que leur objectif est de conscientiser la jeunesse malienne sur les élections à venir et sensibiliser la population malienne sur la nécessité du vote.

« Nous souhaitons ici expliquer qu’en démocratie, le choix d’un chef ne doit être motivé ou influencé par aucune considération d’ordre social, économique, ethnique ou religieuse » ,a-t-il laissé entendre. Avant d’ajouter qu’ils veulent faire la politique autrement.

« Pour les élections de 2018, le candidat sera choisi par le parti. Chez nous, le choix ne s’impose pas. Si l’ensemble des membres du parti  décident que Cheick Modibo Diarra sera président ou une autre personne, cette personne le sera », a-t-il précisé.

A en croire M. Bakayoko, la jeunesse étant au cœur du développement de tout  pays, celle-ci est  en train de jouer un rôle exceptionnel au sein du parti RpDM.

« La jeunesse RpDmest ambitieuse et présente à tous les évènements de la nation. Elle a eu  à organiser beaucoup d’activités qui sont entre autres, des sorties à l’intérieur du pays à Baraoueli, Sikasso, Kayes. La jeunesse RpDM a créé un groupe sur Viber et Facebook dénommé ‘’jeunesse RpDM horizon 2018’’. A travers ce groupe, on a pu élaborer une base de données des adhésions», a-t-il souligné.

Quant à Mme Traoré Lallia Bah, elle a annoncé que le21 octobre prochain  marquera la rentrée politique du parti en commune VI du District de Bamako. Selon elle, c’est à  travers un congrès qui aura lieu en décembre ou janvier prochain qu’ils vont déterminer si  Cheick Modibo Diarra sera le candidat du parti ou pas.

Aoua Traoré

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here