Election Présidentielle de 2018 : Paris, la «Mecque» des candidats ?

2

La capitale française est-elle devenue « La Mecque » pour les candidats à la magistrature suprême du Mali ? Le ballet des candidats potentiels à l’élection présidentielle de l’année prochaine donne à croire que Paris est incontournable dans la course pour monter sur la colline du pouvoir.

Soumaïla Cissé, Moussa Mara, Dramane Dembélé, Modibo Sidibé, tous se sont rendus à Paris, la capitale de la République française, à la recherche de soutien. Ils mettent en branle les réseaux de lobbying pour obtenir des rendez-vous à l’Elysée et au Quai d’Orsay, siège du ministère français des Affaires étrangères. Des entretiens sont négociés avec les responsables politiques et ceux du monde économique. Le ballet de ces prétendants parmi d’autres à l’élection présidentielle donne l’impression que Paris est incontournable dans la course pour monter sur la colline du pouvoir. Il ne serait pas très exagéré de dire que la capitale française est devenue « La Mecque » des candidats à la magistrature suprême du Mali à l’exception de l’honorable Oumar Mariko de la Solidarité Africaine pour la démocratie et l’intégration (Sadi) et Soumana Sacko de la Convention nationale pour une Afrique Solidaire (Cnas Faso Hère). Ces derniers n’ont pas effectué ce petit pèlerinage à Paris.

Maïmouna  Berthé stagiaire 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Vivement un coup d’État au Mali !!!
    La démocratie malienne n’est que de l’intrigue, une façon pour la France de nous coloniser tout en se cachant derrière ded marionnettes apatrides qui se mettent en queue ou se bousculent violemment pour être le meilleur nègre traitre de son peuple en détresse. Il faut un coup d’Etat au Mali, car il n’y a pas d”État malien. Il n’y a que la France qui cherche à nous exterminer en se cachant derrière des marionnettes politiques. Le peuple n’a pas d’autre choix qu’une marionnette au service de la France. Donc, il faut un coup d’Etat !!!!!!!

  2. Triste réalité quand les potentiels remplaçant de celui qui aura été la marionnette de la FrançAfrique au Mali se donnent à un tel jeu de bassesse. Ceux qui se déclarent opposant ou proche de la majorité ou même qui prônent le changement accourent tous, tel un enfant cherchant la bénédiction du vieux, demander des audiences et ils publient ça ci et la avec toute fierté!!!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here