Élection présidentielle de juillet 2013 : Le MPR s’unit derrière son leader, Choguel Maïga

0

Comme nous l’annoncions dans notre édition du vendredi dernier, le Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR) a tenu, le samedi 11 mai une rencontre au CICB pour désigner son candidat à l’élection présidentielle de 2013. Celui-ci n’est autre son leader, Dr Choguel Kokalla Maïga.

Choguel Kokala Maiga
Choguel Kokala Maiga

En l’absence du Dr Choguel Maïga, en déplacement, les cadres, les membres d’honneur et de nombreux militants du MPR ont choisi leur porte-drapeau pour défendre les couleurs vert et blanc du parti du tigre à la prochaine élection présidentielle.

Après un huis clos, les participants à la rencontre ont adopté une résolution portant désignation du candidat. Laquelle résolution a été expliquée et commentée par plusieurs intervenants dont le doyen Djibril Diallo et des cadres du parti comme Idrissa Ly (pressenti directeur de campagne), Salia Samaké et d’autres.

Selon cette résolution, à la suite d’une analyse approfondie de la situation politique, socio-économique et sécuritaire du Mali, et en tenant compte de la décision du IVème congrès ordinaire du MPR qui «donne mandat au bureau exécutif central du parti de prendre en compte toutes les propositions et de désigner le candidat à la présidentielle en ayant seulement en tête l’intérêt du parti et du Mali», il n’y a pas meilleur choix que celui portant sur le leader du parti.

Les délégués à la rencontre ont  tenu compte de l’opinion des militants librement exprimée lors des différentes conférences, réunions et échanges avec les responsables et militants du parti à tous les niveaux ; sans oublier les décisions prises lors des réunions préparatoires du processus électoral, notamment la réunion du 9 avril 2013 portant adoption de la stratégie électorale du parti.

Après délibération, en prenant en compte toutes ces considérations, le conclave élargi aux responsables des femmes et des jeunes du parti,  a décidé de désigner Choguel Kokalla Maïga, le président du parti, comme candidat du MPR à l’élection présidentielle de 2013. bres du BEC, les membres du comité de conciliation et d’arbitrage, les membres du conseil consultatif national, les.

Plusieurs intervenants ont mis l’accent sur la nécessité de faire triompher la devise du parti né des flancs de l’UDPM, à savoir “unité et défense de la patrie malienne “. Ce n’est pas, ont-ils indiqué, au moment où le Mali est plongé dans la plus grave crise de son existence que le MPR va se mettre en marge de la plus prestigieuse compétition électorale, l’élection présidentielle.

Le doyen Djibril Diallo avait, auparavant, rappelé le parcours du MPR. Il amis l’accent sur le courage et la détermination qui ont marqué la création et le parcours de cette formation politique. Il a déploré la décadence dans laquelle le Mali a sombré.

Et Djibril Diallo d’appeler les cadres et les militants du parti à resserrer les rangs autour du leader pour relever les défis auxquels le parti fait face.

     Bruno D SEGBEDJI

djitosegbedji@yahoo.fr

 

PARTAGER