Election Présidentielle de juillet 2013 : Tournée fructueuse de Modibo Sidibé dans la sous-région

9
Modibo Sidib-Brigi Rafini, Premier ministre  du Niger
Modibo Sidib-Brigi Rafini, Premier ministre du Niger

Le constat est clair. Partout où il est passé, d’Abidjan à Dakar en passant par Ouagadougou et Niamey, l’ancien Premier ministre, Modibo Sidibé a été accueilli en grande pompe par nos compatriotes. Des audiences avec les plus hautes autorités de la sous-région et des rencontres avec les communautés maliennes des différents pays ont marqué l’agenda de Modibo Sidibé.

 

Rentré hier d’une tournée de dix jours qui l’a conduit en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Niger et au Sénégal, Modibo Sidibé, candidat à la l’élection présidentielle de juillet 2013, s’est félicité de l’accueil chaleureux dont il a bénéficié de la part de ses compatriotes vivant à l’extérieur. Des signes probants qui fondent un espoir solide sur ses chances de succès à l’élection présidentielle prochaine. Modibo Sidibé a également été reçu par les plus hautes autorités de ces pays. Autre signes qui démontrent la carrure d’homme d’Etat de l’homme qui vient ainsi de se lancer dans la course à la présidentielle.

C’est l’une des rares fois dans l’histoire de l’élections présidentielle au Mali, qu’un candidat entreprend une telle démarche pour soumettre sa candidature à nos compatriotes vivant à l’extérieur mais également aux plus hautes personnalités de la sous-région. Une démarche saluée par les dirigeants de la sous-région qui n’ont pas tari d’éloges à son égard.

Si rien n’a filtré de son tête-à-tête privé, d’une heure trente minutes, avec le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, l’ancien président du Niger, Mamadou Tanja, selon des membres de la délégation, s’est félicité de l’attitude de l’ancien Premier ministre, Modibo Sidibé : «On devient président pour les Maliens d’abord. Si Modibo a compris cela et démarche les Maliens pour leur soumettre sa candidature, cela est un fait très important». Avant de conclure qu’il est un homme intègre et qu’il a plus d’expérience pour relever le défi immense qui attend le Mali.

Toujours au Niger, il a également été reçu par le Premier ministre du Niger, Brigi Rafini, ainsi que par le président de l’Assemblée Nationale, Hama Amadou.

A Dakar, dernière étape de sa visite, Modibo Sidibé a été reçu en audience par le Premier ministre sénégalais, Abdoul M’Baye, et le président de la République, Macky Sall. Rien n’a filtré de ces deux rencontres, toutefois, on peut croire que vu la chaleur de l’accueil dont il a bénéficié, Modibo Sidibé aura encore le soutien et l’encouragement des autorités sénégalaises. A Abidjan comme à Ouagadougou, Niamey et Dakar, Modibo Sidibé, en bon Malien reconnaissant, a tenu à féliciter et remercier les autorités pour leur implication effective et importante dans la résolution de la crise malienne, depuis les négociations pour un retour à l’ordre constitutionnel jusqu’à leur participation à la Misma (Mission internationale de soutien au Mali). Il leur a rappelé que sans leur soutien et leur fermeté, le Mali serait encore dans le chaos créé par le coup d’Etat du 22 mars 2012.

Concernant ses contacts avec les Maliens vivant dans ces quatre pays, ils ont également été fructueux. Modibo Sidibé, en effet, aurait été encouragé dans sa décision de briguer la magistrature car, selon plusieurs de ses interlocuteurs, il est un des rares à pouvoir redresser le Mali. Homme d’Etat ayant servi pendant très longtemps dans les rouages du pays, il en connait tous les grands dossiers et a les capacités nécessaires pour les gérer efficacement.

C’est sûr de leur soutien inconditionnel et de l’accompagnement de certains officiels que Modibo Sidibé a regagné Bamako. En attendant de reprendre la route.

Mamadou DIALLO «Mass» 

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. Vive SEM Modibo Sidibé le meilleur de sa génération, le mieux indiquer pour mener le navire mali a bon port …

  2. Ah Maliba tout le monde ce moque de toi; regarde moi c’est genre de personne aussi veut etre le président de toi aprés ATT.. yako mais ce ne pas lui des gens malhonnête qu vont contribuer à Détruire ce pays comme ils ont fait en commençant par Alpha l’ennemi n1 du Mali. :mrgreen:

  3. Modibo sera certes candidat mais pas président. La raison est toute simple: il a participé pleinement avec Alpha et ATT à la déchéance du Mali. Qu’est ce qu’il a fait de l’argent de l’initiative riz? Je suppose qu’est c’est ce argent volé qu’il investi dans sa campagne maintenant. Il es en train de se ruiner maintenant en dépensant l’argent du pécher. La malédiction finit toujours par rattraper ceux qui ont volé l’argent des pauvres. Vive la république! A bas les voleurs!

  4. tu sait modibo il es tres bien pour etre president plus que alpha et att parce que …

  5. TRES CHERS MALIENS , ETANT DONNEE TANT REPUTE’ ASSUREZ VOUS ENCORE UEN FOIS DE PRENDRE UN PRESIDENT AUSSI VOIRE PLUS CON QUE LE DERNIER , DACCORD ? ON EN REPARLERA CAR CE SONT LES MM IDIOTS SUR MALIZEB QUI DANS 5 ANS VIENDRONT SE POINTER POUR PARLER. NOUS SOMMES TOUS RESPONSABLES DE CE QUE FERONT CES GENS DU PAYS.. OUI EVIDEMMENT ASSUREZ VOUS DE VOTER MODIBE SIDIBE QUI NA AUCUN EXPERIENCE POLITIQUE.. NOUBLIEZ SURTOUT PAS DE RALER DANS 5ANS. BIEN A VOUS.

    • Modibo ne sera pas le président du Mali , le Malien ne dort pas, et on plus sous le regime ATT, ou un candidat sans parti sera président du jamais vu si c’est pas les corrompus de lo’ADEMA.

      certains Maliens ne savent même pas ce qui se passe au Mali,

Comments are closed.