Élection présidentielle du 29 avril 2012 : Le RAC s’allie à l’Adema pour porter Dioncounda Traoré au pouvoir

0
0

Une cérémonie de signature d’alliance politique entre l’Alliance pour la démocratie au Mali-parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma-PASJ) et l’association Rassemblement pour les actions concrètes (RAC), le mardi 28 février à l’Hôtel de l’Amitié. La rencontre, qui a permis de sceller un soutien politique non-négligeable en faveur du candidat du PASJ, non moins président de l’Assemblée nationale, Pr Dioncounda Traoré, a enregistré la présence de nombreux responsables et militants de ces deux organisations
Pour le candidat investi par le parti de l’abeille et soutenu par l’alliance pour le renouveau politique (ARP) à laquelle vient de s’ajouter l’UDD de Tiéman Hubert Coulibaly (qui réclame avoir ” investi ” aussi le même candidat), les jeunes du RAC sont simplement soucieux de l’avenir du Mali. Ils ont pris conscience des véritables enjeux des prochaines élections et tiennent particulièrement aux valeurs comme le travail, la solidarité et la justice.
Des valeurs qui caractérisent le PASJ. “J’étais sûr qu’avant ou après m’avoir rencontré, avec les échanges que nous avons eus, les jeunes du RAC rencontreraient d’autres partis et certainement reviendraient vers l’Adéma-PASJ “, a fait remarquer Dioncounda Traoré. Pour lui, la convention  signée était un ” pacte pour le Mali” signé avec une jeunesse consciente, une jeunesse engagée, des jeunes travailleurs, patriotes, des jeunes intelligents, démocrates et républicains comme tous les militants du PASJ. “Nous devons compter sur eux et avec eux. Nous allons nous engager à ne pas les décevoir… “, a-t-il souligné.
Pour le président du mouvement des jeunes de l’Adéma-PASJ, Lazare Tembély, les jeunes se sont battus et se battront encore pour la victoire du candidat à la prochaine présidentielle dès le premier tour. Le candidat Dioncounda Traoré, a-t-il indiqué, est un candidat plein de sagesse, le plus grand rassembleur. ” C’est le candidat consensuel. C’est lui seul qui peut parler aujourd’hui à tous les autres candidats. Et, avec les adhésions massives qui ne cessent d’être enregistrées, la chance de gagner dès le premier tour est plus que réelle “, a-t-il salué sous les ovations de la salle.
Il a alors pris l’engagement, au nom des jeunes de l’Adéma, de travailler en pleine symbiose, main dans la main, avec les militants du RAC pour une victoire éclatante à la présidentielle du 29 avril prochain.
“Le RAC a entamé une série de consultations avec les partis politiques et autres organisat

ions partisanes. De ces consultations, le RAC a acquis la conviction que l’Adéma-PASJ est l’organisation politique qui partage ses préoccupations quant au devenir et futur du Mali. Nous avons compris que l’Adéma et le RAC se retrouvent a minima pour doter le Mali, à l’issue notamment des élections présidentielles et législatives, d’un système éducatif à même de conforter au minimum le développement socioéconomique, en formant des citoyens capables de percevoir les mutations de leur environnement et de tirer profit des outils modernes de production et d’échanges ; de politiques de soutien à la création de valeur ajoutée par la transformation des structures de productions agricoles et silvo-pastorales et l’émergence d’un tissu de petite et moyenne entreprise dans le secteur industriel ; d’institutions contraintes d’intégrer dans leur fonctionnement régulier la logique de bonne gouvernance ; d’attacher une attention toute particulière à la promotion de la jeunesse dans la conception des politiques publiques et dans leur exécution “, a déclaré le 1er vice président du RAC, Aliou Yattassaye.
Pour lui, le Mali est à la croisée des chemins ; c’est l’heure des choix, c’est le moment. ” C’est le moment de consolider la démocratie dans notre pays et de réaffirmer son intégrité face aux attaques d’où qu’elles viennent… C’est le moment de travailler pour faire en sorte que nos enfants ne meurent plus de maladies pourtant guérissables, que nos mères et sœurs ne meurent plus en essayant de donner la vie. C’est le moment de faire en sorte que l’égalité des chances soit une réalité dans notre pays. C’est le moment pour les jeunes de se prendre en charge et de regarder l’avenir avec confiance et détermination en se disant ”oui c’est possible pour nous aussi”
Il a mis un accent particulier sur les caractères d’humilité, de patience, le sens de l’écoute chez Dioncounda Traoré.
Il importe au RAC, dira-t-il, de pouvoir, sur cette base, s’engager résolument pour la victoire du candidat de l’Adéma, Pr Dioncounda Traoré. Au moyen notamment de l’implication du RAC dans l’élaboration de la stratégie de campagne, dans la mobilisation des électeurs…
Pour Aliou Yattassaye, le présent détermine les modalités pratiques suivant lesquelles le RAC et le candidat de l’Adéma-PASJ, Dioncounda Traoré, décident de nouer un partenariat politique en vue de la préparation et de la conduite des campagnes électorales à venir ainsi qu’une coopération subséquente dans la conception et la mise en œuvre d’un programme politique afin de contribuer au développement socio-économique du Mali.
“Le RAC s’engage résolument pour la victoire à l’élection présidentielle du candidat de l’Adéma, Pr Dioncounda Traoré “, a-t-il conclu. C’est après cet échange de propos que le candidat du PASJ et le vice-président du RAC ont procédé à la signature de la convention de soutien dans une ambiance détendue avant de faire une photo de famille.

Bruno D SEGBEDJI
djitosegbedji@yahoo.fr

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.