Élection présidentielle du 7 juillet 2013 : La gouvernance d’ATT sera au cœur de la campagne électorale

41

L’élection présidentielle du 7 juillet 2013 donnera, à coup sûr, l’occasion pour les différents candidats de se prononcer sur la gouvernance du Mali pendant les dix dernières années. Quelles ont été les négligences coupables, les compromissions condamnables, les concurrents politiques fautifs dans divers domaines de la gestion des affaires publiques ? Des critiques acerbes meubleront le discours des candidats comme IBK du RPM, Modibo Sidibé des FARE Anka wili, Soumaïla Cissé de l’URD, Dramane Dembélé de l’ADEMA-PASJ, Mountaga Tall du CNID Faso Yiriwa Ton, Tiébilé Dramé du PARENA, Jeamille Bittar de l’UMAM, Housseini Amion Guindo de la CODEM. La conduite de cette campagne électorale impactera de façon significative le choix de l’électorat.

Modibo Sidibé - Soumaila Cissé
Modibo Sidibé – Soumaila Cissé

La prochaine élection présidentielle intervient dans un contexte post-crise au Mali. La double crise sécuritaire et institutionnelle a mis les nerfs à fleur de peau. Elle a exacerbé les antagonismes entre certains acteurs politiques et contribué à une recomposition de la classe politique malienne. Aux plates-formes et alliances politico-électorales qui existaient avant le coup d’Etat du 22 mars 2012 sont venus s’ajouter des regroupements politiques fondés sur certaines affinités. Si les alliés de l’ex-junte se sont donné une main circonstancielle à travers la Coordination des organisations patriotiques du Mali (COPAM) et le Mouvement populaire du 22 mars (MP 22), les adversaires des putschistes se sont, eux, rassemblés dans le Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République (FDR). Entre ces deux bords, les ” centristes ” de la Convergence pour sauver le Mali (CSM) ont trouvé du grain à moudre … Histoire de rapprocher les uns et les autres ” autour de l’essentiel, le Mali “.

Ces différents regroupements ont connu des fortunes diverses au fil de l’évolution de la crise. Ainsi, les diatribes pour entrer au gouvernement d’union nationale ont laissé des séquelles de déchirements au sein de la COPAM, qui s’est finalement divisée en deux entités : COPAM originelle d’Hamadoun Amion Guindo et COPAM-Forces vives du Pr Younouss Hamèye Dicko. Seul le véritable leader de ce groupe de soutien à l’ex-junte, Dr Oumar Mariko du parti SADI, a su garder une certaine intransigeance et une opposition farouche au gouvernement. Dr Mariko, qui tire un certain leadership au sein du regroupement des pro-putschistes, sera le véritable porte-drapeau de cette mouvance à la prochaine élection présidentielle. Son discours est connu : l’échec total de la gouvernance durant les dix dernières années. Il vilipende tout ce qui a été fait sous le régime ATT. Pour lui, IBK, Soumaïla Cissé, Modibo Sidibé sont tous des collaborateurs du président déchu, dont il se veut le plus grand pourfendeur. Même s’il faut reconnaître que le parti du député élu à Kolondiéba a pris une part active à la gouvernance du président Amadou Toumani Touré au cours de son premier quinquennat , le président de SADI, le cinéaste Cheick Oumar Sissoko, ayant été ministre de la Culture.

Par ailleurs, si les candidats issus du FDR seront plus ou moins enclins à ” assumer le bilan d’ATT “, comme le proclamait récemment Iba N’Diaye de l’ADEMA à la Conférence des cadres du PDES, l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé sera, lui, très attendu dans cette campagne électorale. Des piques lui seront certainement lancées par des concurrents dans la course à la magistrature suprême, notamment sur des thèmes comme la crise sécuritaire, la sécurité alimentaire, la corruption, etc. L’initiative riz, dont Modibo Sidibé a été le maître d’œuvre sous l’inspiration d’ATT, sera passée au peigne fin par ses challengers. Idem pour l’interrogation selon laquelle le pays, qui était dirigé un moment par un trio d’hommes en kaki (un Général, ATT, avec un Premier ministre, inspecteur général de police, un ministre de l’intérieur, un autre Général, Kafougouna Koné) a pu sombrer dans la pire crise sécuritaire de son histoire. Plusieurs candidats chercheront à se démolir les uns les autres comme pour dire que ce sont les autres qui ont précipité le pays dans le gouffre duquel il peine encore à sortir.

Si IBK ne manquera pas de brandir son “intégrité “ en matière de gestion des ressources publiques, le porte-drapeau de la coalition IBK-Mali-2012 ne ratera pas en outre l’occasion de rappeler qu’il était le seul à dénoncer l’Accord d’Alger de juillet 2006. Comme pour dire : “si j’avais été écouté, le pays n’aurait pas connu cette crise”.

Certains candidats, Soumaïla Cissé de l’URD, Mountaga Tall du CNID, Tiébilé Dramé du PARENA, Dramane Dembélé de l’ADEMA, Housséini Amion Guindo de la CODEM mettront un point d’honneur à occulter subtilement la gouvernance ATT pour ne pas se sentir mal à l’aise. Leurs partis respectifs ayant pris part à la gouvernance. En revanche, presque tous chercheront à surfer sur le besoin de changement sur lequel tout le monde s’accorde. En clair, c’est la gouvernance sous ATT qui sera pesée et soupesée par la quasi-totalité des candidats à la prochaine élection présidentielle. Le soldat de la démocratie, depuis son exil dakarois, sera pleinement au cœur de la campagne électorale.

Bruno D SEGBEDJI

djitosegbedji@yahoo.fr

PARTAGER

41 COMMENTAIRES

  1. Simplement qui a été présent sur le terrain pendant un an seul Tiebile Dramé avec des propositions concrètes

  2. Cet article occulte volontairement des vrai candidats capables de changer rééllement la situation je pense à Zoumana SAKO par exemple de la CNAS et du regroupement de l’ADPS . On veut toujours nous pousser à penser aux anciens de ces dernierres années comme si c’est eux seuls qui comptes au Mali.
    Si la majorité semble comprendre la situation du mali, mais ne semble pas prendre conscience réellement.
    Il faut qu’on se dise pour cette situation qui est vraiment capable de poser des actes concrètes et courageuses pour nous sortir du petrin.

    cela va demander beaucoup de courage de la part des maliens à reconnaître l’évidence a gardant toute notre sérénité pour faire le bon choix. Nous avons besoin de quelqu’un qui portent vraiment les maliens dans leur coeurs et capable de faire l’équibre entre tous les fils de ce pays.

    Que Dieu sauve le Mali.

    • mon cher je te donne un conseil les vraie ennemis de notre pays c est nous meme les maliens.il ya pas plus patriote que zoumana sacko mais il ne passera jamain tellements les maliens sont faux.des patis pouris comme adema qui ont foutu ce pays en l aire je dit bien adema qui=miria+rpm+urd+att.je demande a touts les maliens de ne pas votez adema.

  3. Ceux qui supportent Ibk sont vraiment des aigris, chaque fois dans leur intervention ils ne font qu’insulter les autres candidats comme si c’est eux qui nomment le prochain président. Cela veut dire que vous avez déjà peur, qui connaît Ibk, oh! la! la! 😀 😀 😀

  4. Tout ce que je dire, c’est que les electeurs et electrices doivent mille fois reflechir avant de votre pour un quelconque canditat.

    • ces duex candidats ont une moralité douteuse, vraiment le Malien n’a pas confiance à ces deux candidat, Qu’est ce que Modibo va dire devant les Maliens?, vraiment le malien n’a plus honte

      IBK, il faut sauver le Mali, l’homme digne au moins IBK a l’amour de ce pays.

      • n importe koi il etait ou au moment des faits 7 ans de gouvernances sectorisme tu n es pas du partie ADEMA tu n es rien 5 ans assemblée National allez y les jeunes qui travail dans l assemblée sont tous du partie RPM et enfin ce sont des hypocrites nous sombrons dans le kao il encourage vieux coe lui a la course de faire partir un president par interim telment pressé d etre au crenos je crois c est finis pour lui pour koi il ne chamaille plus ouvrez vos yeux regardez plus loin. la descente en enfer ne datte pas d’ATT depuis Moussa Traore (corruption et vol flagrant fonctionnaires non et mal payés mais chacun vivait bien analyse toi meme. Alpha oumar il fo etre de son coté pr mieux vivre democratie a la malienne et ATT bien travaille mais il lui a manque beaucoup d acciduité et de reserve trop confiance a ces collaborateurs. donc notre nation n est pas sauvé les jeunes assoiffés qui vs parle sont tous de ces parties. donc vs n etes pas sauvé QUE DIEU NS AIDES AMEN

      • Il faudrait que tu sois patient , tu entendras ce qu’il va dire aux Maliens mais pas a toi car il me semble que tu etais absent du Mali pour avoir un tel avis . Bélla kè

  5. Merci sorrow je pense que ses gens sont des vrais jaloux.car Soumaila Cissé est un vrais leader politique c’est vraiment le meilleur candidat,pour tout ce qu’il à fait pour que notre pays ne reste pas entre les mains de ses casseurs,c’est un homme pleine de conviction,un travailleur chévronné,pragmatique,avec une vraie vision d’avenir pour notre pays.Moi je voterais pour cet homme,ce n’est pas pour rien que beaucoup de personnage politique venant de tous les partis politique choisissent cet homme celà veut tout dire,Soumaila Cissé serait le prochain président de notre pays.

    • Ces candidats sont tous des “Machavel” pour la Présidence de la république.

    • peut être soumaila serais le president des Nianfoukois à Bamako, pas le Mali, le Malien ne fait pas confiance à soumaila.
      Attender vous allez voir que IBK, personne ne peutfaire face à IBK dans une lection sans fraude, ce que URD et AQEMA ont l’habitude de faire. IBK président aller savoir…..

      • ADEMA / URD / FDR = LA BANDE A TOTO QUI A FAIT S’ECROULER CE PAYS

        VIVE ZOU
        VIVE LE CHANGEMENT

  6. MOI JE PREFER CMD

    CMD IL EST PAS COMME CEUX QUE TU DEFENS

    LUI IL VISE LE LONG TERME PAS LE COURT TERME COMME LES AUTRES

    LA PREUVE

    APRES LA RAFFINERIE D OR VOICI LES CENTRALES SOLAIRES

    CMD SES IDEES VALENT PLUS QUE TOUT L OR DU MALI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Attaché à l’Allemagne, son coeur bat toujours pour le continent africain, où un projet doit prendre forme, au Mali. MSS devrait y construire des centrales solaires d’une puissance totale de 200 mégawatts (MW). Si la situation politique n’en décide pas autrement, le chantier pilote de 50 MW, dont les travaux devraient commencer en 2012 dans la ville de Fana (non loin de Bamako), sera la première centrale d’un parc qui en comptera 12. Elles seront réalisées sur trois ans, pour un coût global de 243 milliards de F CFA (370 millions d’euros). Un contrat permettra de vendre l’énergie produite à la société malienne de distribution d’électricité. Le projet devrait aboutir à la création de près de 200 emplois

    • IBK est le prochain président du Mali Inchalaw! aller savoir….
      c’est l’homme de la situation.
      Soumaila cissé a une moralité douteuse. vraiment on a pas confiance à soumaila, c’est un protégé de Sarkosy, mais malheureusement pour Soumala Sarko est sorti par la petite porte de la france, par francois hollande

    • L’homme de la situation IBK, le Mali a besoin de se redresser, il ya trop de desordres dans ce pays.
      IBK l’homme digne du Mali

  7. Bruno, cette fois-ci tu as flanché, toi qui faisait des analyses pertinentes . Donc Oumar du Sadi n’etait pas dans la gestion Att? Il n’est pas digne, et sa femme qui gère un projet de milliard sur décision de Att! LeSadi à fait combien d’année au gouvernement à travers Cheick Oumar Sissoko? Comment Oumar à été élu député par la complicité de Att ? Ibk n’en parlons pas, son cas avec Mara s’est passé au vu et au su de tout le monde. Le Rpm n’avait-il pas de ministre dans le dernier gouvernement de Att? soyons digne et mettons en tête que le bon Dieu existe et il est le seul à pouvoir nous donner le pouvoir, cessons de nous calomnier à cause de la méchanceté gratuite. Le prochain président est déjà choisit par le bon Dieu.

  8. Ce n’est pas avec des insultes qu’on reconstruira notre pays,tous n’ont pas failli.Il ya un homme de valeur et dont la compétence est internationalement reconnue ,c’est SOUMAILA CISSE .Il est l’homme de la situation ,il est celui qui est capable de relever l’immense défi qui attend notre pays :l’unité nationale,la réconciliation ,le développement économique et social et la justice .

  9. Vive IBK, pour un Mali uni et prospère. Que Dieu le tout puissant t’accorde une vie de santé pour un Mali de justice et de paix.

    • sidibe ton IBK est vraiment fini,je pense qu’il ferait mieux d’aller consulter un orthophoniste pour mieux apprendre à articuler les mots pour se faire mieux comprendre,car les muéts non pas leurs places dans les débats.Et pires encore quand on est un menteur et un manupulateur on fini comme Gerome Kehuzac c’est à dire fini politiquement,mon chér ami.

  10. J’espère que nous aurons droit à des débats de haut niveau entre les candidats et que l’ORTM pour une fois de vie ne restera à la traîne des événements…Mais très franchement je ne sais pas ce que des gens comme Modibo nous diront….je ne vais pas trop m’avancer, attentons la campagne!

    • IBK El presidenté, l’homme de la situation aller savoir au Mali profond, pas Bamako seulement IBK est mieux connus que tous ces parartatta…..

  11. TOUT SAUF UN FILS DIGNE DE CE NOM A LA TETE DE CE PAYS MALI BA CAR LE MALIEN SE VOIT DANS L’IMPASSE

    • DANS TOUT LES CAS, IL Y’AURA PAS DE CIRCONSTANCES ATTENUANTES POUR CERTAINS CANDIDATS, QUE CELA SOIT CLAIR POUR TOUS COMME LES PALMES DUN CRAPEAUD!

  12. Moi je ne voterai que pour moi même… 😆 :mrgreen: Tous ces mecs là ont été responsables de notre descente en enfer… Il y a de ces candidats, je me demande s’ils se rendent compte de leur responsabilité dans nos problèmes actuels…. Incroyable 👿 👿 👿

  13. Deux inconnus du 26 mars, deux milliardaires qui se sont servi du pays au de le servir, deux futurs prisonniers, deux véreux, deux lèches culs, deux responsables de la présente crise; deux indignes, deux malhonnêtes………il y’a bel et bien une similitude!

    • Ce n’est pas avec des insultes qu’on reconstruira notre pays,tous n’ont pas failli.Il ya un homme de valeur et dont la compétence est internationalement reconnue ,c’est SOUMAILA CISSE .Il est l’homme de la situation ,il est celui qui est capable de relever l’immense défi qui attend notre pays :l’unité nationale,la réconciliation ,le développement économique et social et la justice .

      • Je regrette Ziraba, Soumaila CISSE n’a pas une bonne moralité. JE te parle en connaissance de cause. Il ne fait rien s’il n’a des intérêts dedans. Le pays n’a pas besoin d’un tel individu maintenant. Que Dieu nous gratifie d’un Président qui a pitié du peuple, et qui veut servir sa partie par amour, donc sans contrepartie.

        • OPÉRATION MALI PROPRE EN MARCHE

          ADEMA / URD / FDR = 20 ANS DE GESTION DU POUVOIR SANS DISCONTINUER

          POUR LE BIEN DE LA DÉMOCRATIE AU MALI

          UN PETIT PEU D’OPPOSITION LEUR FERAIT LE PLUS GRAND BIEN

          LE TEMPS DE REMETTRE DE L’ORDRE DANS LA MAISON

          OPÉRATION MALI PROPRE EN MARCHE

          VIVE SOUMANA SAKO
          VIVE L’HOMME AU DESSUS DE TOUT SOUPÇON
          VIVE UN MALI POUR TOUS DES CHANCES ÉGALES POUR CHACUN

      • ZOU ! Pour un Mali Debout !
        Il s’agit de lui, l’homme aux actes patriotiques propres.
        Lui que les maliens n’oublieront jamais.
        Lui qui privilégie l’intérêt commun au sien propre.
        Lui que le Mali réclame pour la magistrature suprême désormais.
        Lui, C’est SOUMANA SAKO, l’homme dont le nom suscite espoir !

        De son parcours estudiantin au Mali comme ailleurs,
        De sa prise de fonction à sa position de Ministre des finances,
        Du Ministre des finances au Premier Ministre rassembleur,
        Le peuple ne se rappelle que de caractères louables sans défaillance.
        SOUMANA SAKO, L’homme aux multiples preuves avérées !

        Oui, c’est lui qui dit et qui réalise avec efficacité.
        C’est lui qui prouve que l’Afrique n’est ni démunie, ni déshéritée.
        C’est lui qui s’engage à restaurer au Mali une gouvernance forte dans la probité.
        C’est lui qui défend justice, travail et transparence, gages de prospérité.
        Oui, c’est lui qui n’a jamais trahi le peuple
        Et lui, c’est encore SOUMANA SAKO !

        • Nous avons sillonné l’Est et l’Ouest, un seul homme:
          Soumana Sako, la solution idéale à nos maux.
          Nous avons parcouru aussi le Nord et le Sud, toujours un seul homme.
          Comme une terre desséchée soupirant derrière l’eau,
          Nous appelons
          SOUMANA SAKO, l’Homme de la situation actuelle au Mali

          • EH ALLAH KAMA IFANA SA ZOUMANA TOYEN SA , DETROMPES TOI ET JE SUIS SUR QUE C’EST LE PASSER DE ZOUMANA SACKO QUI VOUS TROMPES , ALORS QUE LE ZOU D’HIER ET DE 2013 SONT DIFFERENTS, VOTRE CANDIDAT RISQUE DE MEME PAS DE SE TROUVER DANS LE CARRER D’AS, EN TOUT CAS UN CONSEIL SI JAMAIS IL VOUS DONNE DU FRIC MANGER LE ET CHOISIR UN CANDIDAT HONETE ET FRANC QUI A LE SOUCI DE FAIRE DU MALI UNE TERRE DE JUSTICE ET DE PROSPERITE
            UN DES DEFAUTS DE VOTRE CHAMPION: IL EST TRES HAUTAIN ET PENSE QUE TOUS LES MALIENS SONT DES GAWA, IL EST AUSSI TROP SOURNOIS ET HYPOVRITE!

          • avant de finir de parcourir le monde entier, présenter nous d’abord un programme.

      • zirani au lieu de hurler sur tous les tois, attends dabord à ce que la candidature de ton Soumi passe aux mailles du filet de la cours constitutionnelle new look qui sera bientôt mise en place, un conseil cher ZIRA , tu ferais mieux de trouver un autre point de chute sinon jai la ferme appréhension que des gens comme les SOUMI,MODIBO SIDIBE etle candidat PDES,puisseent passer le cordon policier de la cour, eux qui sont l’incarnation même du mal et du vol! de toute façon WAIT & SEE en tout cas némadala dèh !

        • Le redempteur c’est dans ton rêve,il faut arrêter cette méchancetté gratuite de quoi avez vous peur.Vous pouvez contunuer de raconter des conneries SOUMAILA CISSE est l’homme qu’il faut pour notre pays.

Comments are closed.