Elections/Kidal/Accord de Ouaga : Le Monade s’inquiète

0

Le Mouvement national pour le développement (Monade) s’inquiète pour la tenue de la présidentielle le 28 juillet, convaincu que les conditions ne sont pas réunies pour ce faire. Aussi, s’interroge-t-il sur la gestion de la question de Kidal où malgré l’accord préliminaire, des propos de certains acteurs paraissent flous.

Le Mouvement national pour le développement (Monade) a organisé le samedi 22 juin 2013 une journée de sensibilisation et de mobilisation pour l’élection présidentielle de juillet prochain. Cette journée s’est tenue dans les 5 régions que couvre le mouvement notamment Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti. Concomitamment à cette journée, le Monade a organisé un point de presse à son siège à Fadjiguila, lequel a été animé par son président, Moussa Aliou Kéita.

 

Le président du Monade, Moussa Aliou Kéita
Le président du Monade, Moussa Aliou Kéita

En ce qui concerne l’élection présidentielle du mois de juillet, le Monade émet toujours sa réserve sur la possibilité de la tenue d’une élection juste, crédible, transparente et apaisante à la date indiquée sachant que beaucoup reste à faire pour garantir la tenue d’une élection juste, crédible, transparente et apaisée.

Parmi ces préoccupations, le Monade note l’imperfection du fichier biométrique, le retour effectif des réfugiés et des déplacés, le redéploiement de l’administration et l’armée sur toute l’étendue du territoire national.

Néanmoins si les Maliens seront contraints à aller à l’élection, le Monade demande aux compatriotes un vote massif, utile et responsable, car nous serons interpellés si nous échouons cette fois-ci, d’où l’organisation de cette journée de sensibilisation et de mobilisation dont le slogan est : “Le Monade souhaite un vote massif, utile et responsable”.

Aussi, le Monade invite les Maliens à choisir un homme intègre qui saura donner au Mali ses valeurs d’antan que sont l’intégrité, la confiance, la justice, la respectabilité sur le plan national et international. Par rapport à cette élection, le Monade va procéder à une analyse des programmes des différents candidats avant de donner ses consignes de vote à ses militants.

Cependant, le Monade s’oppose à la tenue de cette élection sans la libération totale de tout le territoire national notamment Kidal et invite par conséquent tous les candidats patriotes au boycott de l’élection sans la libération totale et la clarification de la situation de Kidal.
Le mouvement s’oppose à toute amnistie en faveur des leaders des groupes jihadistes et du MNLA, et à toute insertion socioprofessionnelle, comme par le passé, des éléments de ces mouvements dans les structures administratives et étatiques, ce qui rendrait légitimes leurs actes.
Concernant l’accord de Ouaga, le Monade se réserve de toute appréciation car, juge le contenu superflu au regard des interventions des différents acteurs de cet accord.
Abdoulaye Diakité

PARTAGER