Ensemble pour une alternance en 2018 : Trois mois pour sensibiliser l’opinion nationale et internationale

0

À travers un communiqué, le Mouvement Ensemble pour une alternance en 2018 informe les présidents de partis politiques, les leaders d’opinions et l’opinion nationale et internationale du lancement de sa campagne de sensibilisation sur la nécessité d’un changement lors de l’élection présidentielle prochaine.

La campagne en question a donné le ton le dimanche 1er octobre 2017 pour durer trois mois. Professeur Ibrahima Karamoko Sissoko, politologue et chercheur en conflits armés, non  moins président de ladite plateforme, invite les citoyens en ces termes : «A ma qualité de Président de ladite Plateforme, j’ai l’honneur de vous inviter à sensibiliser l’Opinion Nationale et internationale dans le sens de l’ALTERNANCE en 2018. Certes certains ont déjà commencé ce travail, nous leur demandons de continuer à sensibiliser pour l’ALTERNANCE. Ceux qui n’ont pas encore commencé, nous les invitons à se mettre au service de l’ALTERNANCE afin de favoriser l’EMERGENCE DE LA NATION MALIENNE. Maliennes et Maliens, mettons nos moyens et notre savoir-faire au service de l’ALTERNANCE. Chaque Malienne et chaque Malien doit sensibiliser son voisin, son entourage, son quartier, son village, l’Opinion Nationale et internationale avec ses propres moyens, ses propres techniques, ses propres compétences… afin que l’ALTERNANCE tant souhaitée puisse être une réalité. Aucune Malienne et aucun Malien ne doit rester en MARGE de l’histoire et en MARGE de l’ALTERNANCE ! Pour le Mali EMERGENT, aucun sacrifice n’est de trop ! Alors mettons-nous au service de la Nation malienne ; Mettons-nous au service de la RENAISSANCE NATIONALE ; Mettons-nous au service d’un Mali EMERGENT ; Enfin mettons-nous au service de l’ALTERNANCE en 2018 !»

Le mouvement Ensemble pour une alternance en 2018 vise à créer un bloc solide face au président sortant Ibrahim Boubacar Keïta. À défaut du 1er tour, ce bloc sera concrétisé au second tour afin de barrer le chemin à IBK. Le mouvement en question ambitionne de regrouper les partis politiques d’opposition et tous les autres candidats à l’élection présidentielle de 2018. Plusieurs autres associations et groupements d’associations en font partie.

André TRAORE

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here