Entente au sommet de l’Etat: le BPN, le BN-UF et congressistes reçu par le Président IBK

4
Entente au sommet de l’Etat: le BPN, le BN-UF et congressistes reçu par le Président IBK

Hier soir, dans la grande ferveur de la fin du congrès du RPM, le tout nouveau président du parti, le Dr Bokary Tréta, a conduit une délégation du BPN auprès du président de la république, Ibrahim Boubacar Keita, IBK. C’était à la villa des hôtes, sise à l’ex-base aérienne, dans une ambiance des grandes retrouvailles, riche en événements et anecdotes politiques inédits, où un hommage mérité a été rendu au fondateur du parti, lequel en a profité pour exhorter ses amis à la droiture morale. À toute épreuve pour pouvoir servir le Mali au lieu de s’en servir.

C’est un véritable legs politique que le président IBK, visiblement comblé à léguer aux nouveaux membres du BPN, issu du 4e congrès ordinaire, qui vient de s’achever dans l’apothéose, à Bamako, en les exhortant à plus de droiture morale pour mériter de la confiance des Maliens. Le président IBK a fait cette adresse à l’endroit des délégués et des responsables du tout nouveau directoire politique du RPM, au cours d’une cérémonie, qui s’est déroulée en deux étapes principales : rencontres avec les membres du nouveau BPN et avec les délégués de ce congrès dont l’action politique, au cours de ces deux jours de concertations, ont permis de gérer l’après-IBK, à la tête du parti, en lui assurant un digne successeur, en la personne du Dr Bokary Tréta, dont l’élection à la tête du RPM a été une véritable apothéose politique.

Fort de cette relève politique, il était bienséant, pour le nouveau directoire, de venir rendre un hommage mérité au fondateur du parti, dont la sagesse et la clairvoyance à la tête du RPM lui ont amené à ce jour de gloire politique. C’est donc un passage de témoin politique qui se déroule au sein du RPM avec l’arrivée d’une équipe dirigeante pour gérer l’après-IBK à la tête du parti. Un passage à témoin fort réussi avec l’élection du Dr Bokary Tréta, comme le digne successeur d’IBK aux destinées du parti. Comme dans la bonne tradition malienne, la délégation politique du RPM en a profité pour s’enquérir des conseils et orientations politiques du sage fondateur du parti dont l’esprit de combativité et le sens du partage continueront à jamais à illuminer l’action politique de ce parti, désormais fondé sur les valeurs de l’humanisme soudanien qui en constituent son socle.

Pour la circonstance heureuse, le nouveau président Tréta, visiblement bien inspiré, aura cette formule-choc, pour agrémenter la soirée de retrouvailles politiques, en disant d’IBK qu’il est, pour la grande famille RPM, l’expression de l’autorité historique, idéologique, morale et politique. Très en verbe, comme à ses habitudes, avec des élocutions soignées et fort à propos, IBK, sensible à cette sollicitude de son parti d’origine, à exhorter les militants et responsables du RPM à incarner plus de valeurs morales en vue de soulager, dans leurs actions politiques de tous les jours, la souffrance des Maliens. Plutôt de se servir d’eux.

Les échéances politiques, liées aux communales à venir, ont donné l’occasion au président IBK de ne pas s’écarter des soubresauts de l’actualité politique dominante. Il en a profité pour appeler les militants et responsables du RPM à faire de leurs porte-étendards, lors de ces échéances électorales de proximité, des exemples réussis de droiture morale et de probité politique afin qu’ils réussissent au mieux leurs actions au service des populations maliennes, d’où qu’elles sont…

Sékouba Samaké

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. “C’était à la villa des hôtes, sise à l’ex-base aérienne, dans une ambiance des grandes retrouvailles, riche en événements et anecdotes politiques inédits, où un hommage mérité a été rendu au
    fondateur du parti, lequel en a profité pour exhorter ses amis à la droiture morale. À toute épreuve pour pouvoir servir le Mali au lieu de s’en servir.” dixit Sekou samaké
    Que du bluff. Vous aviez dejà oublié les scandales qui émaillent la gouvernance du pseudo-bourgeois negrier ? Non mon frère un peu de modestie. Je vous en rappelle quelques uns:
    -Avion payé à 18, 17, 20, 21 milliards au lieu de 6 milliards, le reliquat parti dans la poche de Tomi et ma ” famille d’abord”
    – Hospitalisation du pseudo-bourgeois négrier à Marseille aux frais de la mafia,
    – Scandale engrais frelaté
    -scandale des tracteurs surfacturés au double du prix
    – Réception par le pseudo bourgeois négrier des cadeaux( pacotille) de la mafia: montre, chapeau, verres fumés, Range Rover
    et la semaine dernière sur 200 milliards cfa engagés au nom du ministere de la defense, l’ancien faux bachelier( Tieman hubert) n’a pu justifier que 74 milliards cfa …où est parti le reste?….dans l’achat des villas au Maroc, à Dakar, à Abidjan, au canada etc…et les militaires envoyés au front avec de l’armement primaire et obsolète. Avec cet homme, chaque jour est un scandale!

  2. IBK meme en tant que President tu n’as pas droit a 3 maisons. Il faut liberer les autres maisons. Pourquoi avoir “fui” Sebenokoro? Et Koulouba n’est-il pas toujours “refecte”? Il ya en marre. Tu n’es pas la seule personne au Mali. Que crains-tu dans A sebenicoro ou Koulouba?

  3. Un conseil est toujours bénéfique lorsqu’il s’établit entre deux amis et IBK a su mieux s’en servir pour ses dauphins.
    Courage et vigilance au nouveau bureau entrant.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here