Entretien avec Modibo Kane Doumbia, secrétaire politique de la section RPM de Kayes

3

Modibo-KaneLa journée s’est déroulée dans les bonnes conditions, l’atmosphère était bon enfant. Les militants ont fait preuve  de très grande responsabilité parce qu’ils se sont montrés à la hauteur de l’événement avec une grande mobilisation. Le RPM est un parti au pouvoir donc à chaque renouvellement les nouveaux arrivants vont essayer toujours de bousculer les anciens et souvent malheureusement ça se termine par des affrontements. Heureusement à Kayes, il n’y a pas eu de problème, nous avons renouvelé le bureau  avec 104 voix contre une voix dans un fair-play total ! Le bureau entrant dont je suis le secrétaire politique se montre également ouvert à tous les partis politiques qui veulent venir avec nous pour les échéances futures. Mais mieux, tous les cadres de la région, tous les sympathisants, toutes les personnes qui pensent que le RPM peut engendrer leurs espoirs peuvent venir et la porte est grande ouverte pour porter haut les ambitions du parti.

KayesInfos : En tant que secrétaire politique, quels sont les défis de ce nouveau bureau?

D’abord, nous nous inscrivons dans le strict respect des textes du parti RPM, parce qu’un parti politique est d’abord tout un modèle pour le militant. Un parti politique vient avec des objectifs, avec un programme de gouvernance et c’est ainsi qu’un citoyen lambda adhère au projet de sociĂ©tĂ© d’un parti politique. Donc, il y a un idĂ©al ou une conviction politique qui amène le citoyen lambda Ă  faire le  choix d’un tel ou tel parti politique. Mais cela ne doit pas ĂŞtre dans une « prostitution » c’est-Ă -dire venir dans un parti pour un intĂ©rĂŞt sordide et quand on se sent un peu lĂ©sĂ© et qu’on arrive Ă  atteindre cet intĂ©rĂŞt, on tripatouille et on va Ă  l’encontre du  parti. Nous commençons Ă  ĂŞtre un peu rigides par rapport Ă  ces genres de transhumance politique. Le militant doit comprendre qu’il est lĂ  pour un idĂ©al du parti, peu importe les conditions, il doit accepter la victoire ou la dĂ©faite, parce qu’on ne peut pas gagner tous les temps ou perdre chaque fois. Nous nous sommes inscrits Ă©galement dans le sens de l’éducation de nos militants qui est une prioritĂ© de ce nouveau bureau. Je dis aussi que nous restons très ouverts Ă  tous les partis politiques surtout les grands partis notamment l’ADEMA, l’URD, l’ASMA etc. Nous allons dresser beaucoup d’alliances afin que nous puissions remporter les Ă©lections Ă  venir.

KayesInfos : Quel message avez-vous à laisser aux populations de Kayes ?

Je demanderai aux populations de Kayes de faire preuve de grande honnêteté en matière de militantisme. Kayes commence à perdre son repère. Dans le temps, le Kayesien est un modèle d’intégrité morale. Mais, aujourd’hui, malheureusement, les ressources humaines laissent à désirer. Nous nous sommes lancés dans une « prostitution » intellectuelle, morale et c’est extrêmement dangereux pour le devenir de la région. J’inviterai les Kayesiens à militer par conviction et que le choix ne soit par rapport à une considération matérielle. Nous allons vers les élections de proximité (communales et régionales) pour choisir nos dirigeants qui doivent refléter une intégrité morale irréprochable. Donc, nous ne devrons pas choisir un candidat parce qu’il t’a donné un-t-shirt ou une casquette. Le choix doit porter sur les valeurs sûres des candidats. Le Développement de la région se fera avec des hommes intègres, des hommes de valeur et avec des gens qui ont l’amour de Kayes. Je vous remercie.

Entretien réalisé par Boubacar Niane

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Tu es un digne fils du terroir, plein de Baraka.
    Tu y arriveras cher Van Morrison avec le DOUA reçu de tes parents

  2. M Modibo Kane DOUMBIA est un honnête homme travailleur il aime relever les défis Un exemple d,africain pour une .Afrique qui gagne. Du courage M DOUMBIA

Comments are closed.