Etat d’urgence au Mali : Les djihadistes politiques du sud/Mali baisseront–ils les bras pour l’instant ?

50 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le vendredi dernier c’est avec peine que le Président de la République par Intérim Professeur Dioncounda TRAORE décrétait  l’état d’urgence, suite à l’offensive combien de fois foudroyante des djihadistes armés du nord /Mali sur la localité de Konna les mercredis, jeudi derniers. Et au même moment des opposants au régime intérimaire de la transition manifestaient sans état d’âme à Bamako, demandant la démission du président et la tenue coûte  que coûte des fameuses concertations nationales. Celles qui doivent remettre en cause l’ordre constitutionnel rétabli par les Accords de Ouagadougou signés entre les anciens putschistes et la CEDEAO en Avril 2012.

En effet, cette attitude belliqueuse des  initiateurs des manifestations du milieu de la semaine dernière a été très mal apprécié par l’immense majorité des maliens de l’intérieur et de l’extérieur. Les partenaires du Mali  ont de leur côté jeté un sérieux doute sur la bonne foi et le comportement démocratique des leaders de la COPAM et affiliés pour le même but de déstabilisation de la Transition.

Comment pouvons-nous confier l’avenir  du Mali à des gens ayant des comportements et attitudes  de djihadistes politiques opérant au sud/Mali ?  S’est insurgé un haut cadre de l’Etat, notre interlocuteur. « Le Mali a besoin de sérénité au sud pour lutter efficacement contre les extrémistes islamistes du nord. Un idéal difficilement réalisable avec la présence parmi nous des fanatiques politiques », a-t-il poursuivi.

Si à Konna les djihadistes armés ont lancé l’offensive contre nos soldats, à Bamako,le tour était  à leurs homologues politiques du sud de déclencher un soulèvement populaire et populiste en vue d’entraîner la chute des autorités de Transition. Ce qui incontestablement allait entraîner la  capitulation de tout le Mali. La mission allait être bien accomplie par les djihadistes  maliens politiques du sud. Heureusement que la France,  hier bannie par les maliens, est venue in extremis à la rescousse de ses anciens colonisés sur demande expresse de ceux ci. Vive la France !  Feu Modibo KEITA, le panafricaniste convaincu,  l’homme qui a chassé  ces mêmes français sur son territoire  devait être là pour assister au sauvetage de son pays par les toubabs.

Bien que nous sommes (tirailleurs sénégalais comportant des Maliens aussi) les premiers à donner notre  vie et notre sang pendant la deuxième guerre mondiale pour sauver la France.

Que désormais les discours démagogiques  d’indépendance, de souveraineté et de fierté mal placée cessent de nous tympaniser pour de bon !

La mise en oeuvre de l’état d’urgence par le Prof. Dioncounda obeit à son devoir de chef de guerre anxieux et faible  devant l’avancée rapide de l’ennemi qui, selon leur plan d’attaque, devait diriger la prière du vendredi 11 Janvier à Sévaré ; ville dans laquelle est concentrée la force militaire malienne prête à lancer l’offensive. Le Mali était pris en étau par les djihadistes de tout bord.

Maintenant que l’état d’urgence est appliqué, les djihadistes politiques arrangeront –ils leurs  hargnes d’en découdre avec Dioncounda et institutions ? Rien n’est moins sûr, car au lendemain de la rentrée en vigueur  de ladite mesure, l’un des leaders le plus en vue dans la lutte contre le Président Dioncounda entouré de ses fidèles lieutenants  a organisé une conférence de presse dans son quartier général pour réitérer sa position inflexible de poursuivre son objectif politique.

Que le BON DIEU aide notre Mali !

Sory DIARRA

 

SOURCE:  du   19 jan 2013.    

50 Réactions à Etat d’urgence au Mali : Les djihadistes politiques du sud/Mali baisseront–ils les bras pour l’instant ?

  1. pie13

    Un peu du respect pour les gens. On sent meme que tu as empoché des sous pour ecrite de cet article. Tu feras mieux de te faire remarque par ton professionnalisme et non par ta mediocrité…

  2. dibi

    Bérets rouges ou verts, voici ce que ATT et autres Dioncounda ont fait de l’armée malienne:

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=PkFBjBqWzAc

    Sanogo n’y est pour rien bandes de débiles politiques; vous ferez mieux, d’appuyer l’idée d’une concertation nationale proposée par les patriotes de la COPAM, au lieu de passer votre temps à sortir des inepties derrière vos claviers ou vous ruiner à acheter de petits drapeaux français. Elle est belle la bande de satrapes qui tiennent le pouvoir à Bamako: ATT et ses héritiers politiques ont saccagé l’Etat et les institutions; je veux dire les Dioncounda et autres corrompus locaux pour qui l’imposition de la charia wahhabite reste le dernier de leurs soucis. Regardez votre classe politique toute entière abonnée aux mosquées et à genoux devant les troupes de l’Otan qui débarquent pour enfin battre le rappel à la chaire à canon ouest-africaine promise par tous les satrapes de la sous-région. Quelle honte cette Afrique!

    • CHAUVIN QUI PENSE QUE LE MALI A BESOIN D'UN HOMME FORT COMME IBK

      LES GENS DE LA COPAM N’ONT=ELLES PAS PARTICIPER A LA CHUTE DE CETTE ARME LA?QUI D’ENTRE CES JUSQU’AUX BOUTTISTES A UNE FOIS ALERTE LE PAYS BIEN AVANT LE COUP SUR L’ETAT D’EQUIPEMENT DE NOS SOLDATS?ILS ONT MANGE DANS LE MEME PLAT QUE ATT ET DIONCOUNDA,C’EST A DIRE ILS FONT PARTIS DE LA CHUET DE L’ETAT MALIEN AUSSI.

  3. soumi77

    Dibi le maudit que dieu te maudisse pour que tu souffre comme tes amies fpi et aqmi

  4. soumi77

    Merci ouattara merci la france
    Honte au fpi, sanogo et le m22 de mariko et les laches

  5. soumi77

    Didi ferme ton cui maudit
    Fpi laisse ouatara il va te baise comme ble goude le maudit
    Didi fils de chien!
    Honte honte honte au maudit de l’afrique.

  6. dibi

    Oui, avec de tels satrapes, l’Afrique ne peut rentrer dans l’histoire; et c’est d’eux dont parle le discours de Dakar de Sarkozy qui connait bien ces bandes de nègro-maçons et d’élites pourries qui ont rendu les indépendances africaines vaines et criminelles contre tout patriotisme.
    Ces lobotomisés politiques et prédateurs efficaces ont saccagé les Etats, la société, pillé les institutions et débilité les masses.
    Suivez le lien; vous comprendrez ce que coute plus de 30 ans de régime néocolonial au Mali et à l’Afrique aux mains de tous ces nègres couchés du pré carré français ; je veux dire Compaoré, Ouattara, ATT, Yadéma, B. Yayi…et leurs héritiers politiques Dioncounda et autres à Bamako ou ailleurs.
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=PkFBjBqWzAc
    Bien protégés contre leur peuple par l’ordre impérialiste, leur garde prétorienne en plus des barbouzes de la coloniale, pour tous ces criminels, la charia wahhabite et l’Etat failli restent le dernier de leurs soucis.

  7. ABDIN-ALPHA

    Mr LE JOURNALISTE , JE VOUS INFORME QUE VOUS DEVREZ VOUS DEVREZ RETENIR VOTRE LANGUE CAR VOUS ÊTES SOUS-INFORMÉ SUR NOTRE MALI A SON ÉTAT EMBRYONNAIRE, PLUS PRÉCISÉMENT SUR MODIBO KEÏTA. JE INFORME DE PLUS QUE SI MODIBO KEÏTA ÉTAIT RESTÉ AU POUVOIR OU QUE ANKAMALI AURAIT SUIVI LA VOIE TRACÉE PAR SON FONDATEUR, CET INCIDENT N’ARRIVERAIT JAMAIS. CAR C’EST CE QU’IL A DÉPLORÉ DEPUIS LES DÉBUTS DE NOTRE PATRIE. MAIS HÉLAS! IL FAUT DES GENS COMME VOUS ET NOTAMMENT MOUSSA TRAORE POUR DÉVIER LE PAYS DE SA TRAJECTOIRE PACIFIQUE ET D’INTÉGRITÉ ET NOUS LE PEUPLE « PARTIE SAINE DE LA NATION » POUR RÉITÉRER LES PROPOS DE SEKOU TOURE, POUR EN PÂTIR DES CONSÉQUENCES ADVENUES.DONC DE GRÂCE, SI VOUS PUBLIEZ VOS ARTICLES, CESSEZ DE SALIR LA MÉMOIRE DE CEUX QUI PEUVENT VOUS ENGENDRER VOIRE ÊTRE VOS GRANDS-PÈRES. QUANT AUX CHIENS ET MAUDITS SANOGO, IBK, MARIKO ET COMPAGNIE, ON CONFIE LEUR SORT A ALLAH TOUT PUISSANT QUI LEUR FERA UN JUGEMENT ADÉQUAT. EN BON ENTENDEUR SALUT!

  8. Maïga S

    mr le journaliste respecter les gens,n’accepter pas d’injures.salam

  9. PAYSBENI

    je suis franchement deçu par IBK et ses acolites du COPAM.Par sa position il a enterré sa carriere politique.
    Que DIEU benisse le MALI.

  10. Mopti Opti

    Ces djadistes du sud du mali ne sont autres que des
    pseudo-policitiens de bas etages. Heureusement que la France a sauve’ le Mali; heureusement.

  11. Amadou Bakhao DIAW

    Viatique pour le jambar en partance au front au Mali.

    Comme viatique, nous allons narrer cette histoire au jeune jambar sénégalais prêt à aller au Mali pour défendre, l’honneur de nos armes, l’honneur de notre drapeau, l’honneur de notre race, bref notre honneur.
    Les menaces de déstabilisation des groupes islamistes envers le Mali et notre pays « Dou goulett » ce n’est pas une première que les populations negro africaines soudano saheliennes soient confrontées à des menaces d’asservissement venant du Maghreb.Le Sahara trait d’union entre l’Afrique noire et le Maghreb a toujours été aussi le lieu de passage de toutes les invasions de toutes les menaces :esclavage destruction empire du Ghana etc.
    Au début du XVII ,il ya trois siècles la bande soudano sahélienne de l’Afrique surtout dans sa partie occidentale était envahie par une horde de pillards arabo berbères appelés Hormans ou Salétins car originaires de la de Salé ville portuaire située sur la cote atlantique marocaine. Aucun des royaumes sénégambiens ne fut épargné par cette furie vandale venue du Nord, les populations negro africaines furent réduites en esclavage, leurs villages incendiés et leurs biens pillés.
    A l’Est les royaumes bambara et soninké complètement submergés et ravagés furent assujettis En 1724 un voyageur européen de passage nommé Le Brasseur nota dans ses carnets de voyage que « les Hormans ou Salétins réclamaient pour le rachat de 1300 captifs Sarakolé, la valeur de 13 000 macallé d’or, soit l’équivalent de 78 kg15. »
    Continuant leurs déprédations les Hormans se portèrent à l’ouest et envahirent les royaumes wolof du Diolof ,du Walo du Cayor, et du Baol,il a fallu toute la coalition de tous ces états wolofs pour vaincre ces huns venus d’Afrique du nord.
    Dans une correspondance du 7 mai 1720 le Gouverneur colonial André Brùe, indiquait la puissance militaire des états wolofs qui avait permis de vaincre militairement ces envahisseurs arabo berbères «… Brac ayant épousé une sœur du Damel, roi de Cayor, et de Teigne, roi de Baol, joint à ce qu’il estait parent de Bourba Yolof, que ces trois roys qui sont puissants, et dont les royaumes confinent à celui de Brac, ne manqueront pas de joindre leurs forces aux siennes pour combattre l’armée des saletins, que Damel et Teigne venaient de partager beaucoup de poudre et de fusils à la mort de Damel Latir Fal Soucabé leur père, que ces quatre roys pouvaient armer plus de 50 000 hommes ; que si les Bambara qui ne sont pas en sy grand nombre et qui n’ont pour toutes armes que des flèches et des sabres ont déffait par deux fois les Hormans , qu’ils ne doivent pas espérer que ceux qu’ils envoyeraient ayent un meilleur sort pour désoler un pays où ils périront tous. » Col C6-6. Lettre d’André Brùe
    Comme leurs lointains ancêtres les soldats sénégalais au sein de la vaste coalition ouest africaine refouleront dans les confins du sahel les illuminés de la nébuleuse islamiste ces « saletins» des temps modernes
    En se battant le jambar sénégalais aura à l’esprit de protéger les mausolées de nos saints à Touba, à Tivaouane et à NDiassane que les salafistes veulent détruire comme ceux de Tombouctou .
    Au front, au Nord du Mali le jambar se battra afin d’empêcher à des terroristes salafistes de poser des bombes à nos stations balnéaires qui feront fuir les touristes.
    En se battant aux confins sahariens du Mali ,le jambar nous permettra de sauvegarder nos bois sacrés , nos églises ,aux amateurs de suivre la lutte traditionnelle, à nos saltigués de faire des prédictions tout ce détestent les illuminés enturbannés d’Aqmi.
    Que triomphent les armes sénégalaises pour qu’on ne nous humilie point pour notre façon de vivre notre religion.
    Amadou Bakhao DIAW à Richard-Toll à la frontière sénégalo-mauritanienne diaogo.nilsen@gmail.com

  12. Jean Diarra

    Imbé cile de journaliste. Ces hommes essayent de faire bouger les choses mais tu es trop be te pour analyser les choses plus loin que le bout de ton nez. On repart sur les meme lignes d’analyse qu’il ya quatre mois.Propagande en avant marche, une, deux, une deux, une deux !

  13. mambé

    Nous savons desomais que veulent Mariko, IBK, Amion,Hameye. Ceux ci voulaient entrer dans l’histoire par éfrection. Mais ils ont raté le cours de l’histoire, car l’histoire du Mali retiendra qu’ils ont plongé le peuple dans la stupeur. Je comprends desormais que le patriotisme dont se reclamait IBK n’était que du populisme ambiant. Il veut conquérir le pouvoir quelle qu’en soit la manière. Je dirais à ces djihadistes du sud que personne ne nous trompera encore en accusant les regimes de 1960 à l’occupation en avril des régions du nord par les groupes armés terroristes. Desormais notre référence pour juger les uns et les autres lors des futues échéances électorales se focalisera sur ce que les uns et les autres ont fait de l’occupation à la libération. Dans tout cela je dis et redis: HONTE! HONTE! 1000 fois HONTE A IBK.

  14. tienimango

    des «faso jucu««reunis au sein du fdr …tous des manankol««…ils sont tous corrompus…ces quatres hommes vont dire quoi aux maliens comme si on ne les connaisaient pas……des ordures humaine…

  15. GNI

    LES MALIENS NE PARDONNERONT JAMAIS IBK, MAHMOUD DICKO ,HAMEYE, AMION MARIKO, D’AVOIR VOULU NOURRIR LEURS AMBITIONS SORDIDES AU DÉTRIMENT DU PAYS..
    CES GENS-LA ONT COMPOSÉ, AVEC LE DIABLE..
    ILS SONT CEUX QUI ONT COLLABORÉ AVEC L’ENNEMI PENDANT QUE LE PAYS A BESOIN DU SOUTIEN DE CES FILS ET FILLES..

    FINISSONS-EN AVEC LES DJIHADITES ISLAMISTES, PUIS APRÈS NOUS NOUS OCCUPERONS DE NOS DJIADISTES SYNDICALO-POLITIQUES

  16. lemage

    ces djhadistes du sud/Mali ne sont que des vulgueres qui ne voient que leurs personnes.L’histoire les jugera.

  17. LA VERITER

    Suite aux attaques rebelles, IBK appelle à l’unité nationale
    Bamako, 19 janvier 2012 – Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), candidat à la présidence du Mali, condamne avec la dernière vigueur les attaques perpétrées par des rebelles depuis le mardi 17 janvier, contre les villes de Ménaka, Aguelhok et Tessalit, dans le nord-est du Mali.
    Il appelle à l’unité nationale derrière un front républicain réunissant tous les patriotes, car « le Mali doit rester un et indivisible », déclare-t-il. Nul ne peut accepter que la souveraineté du Mali soit bafouée, et que notre territoire devienne un champ de bataille au profit d’intérêts particuliers. Par ailleurs, IBK a mis en garde contre les amalgames, en précisant que « l’écrasante majorité des communautés du Nord vit paisiblement et aspire à contribuer au développement de la Nation ».
    Au moment où le Mali célèbre le 51ème anniversaire de son armée, IBK a salué « le courage de nos troupes sur le terrain », et a rendu hommage aux disparus.
    IBK a fait du rétablissement de la sécurité au Mali l’un de ses principaux chevaux de bataille. « Je ne laisserai jamais la terreur s’installer dans le Nord Mali », a-t-il déclaré, samedi 14 janvier lors de son investiture au stade Modibo Keïta de Bamako, devant plus de 30 000 militants et sympathisants. « Je serai le Président d’un Mali sûr et rassemblé où chacun pourra circuler librement sur l’ensemble du territoire », a promis le candidat porté par une coalition de 17 partis.
    Parmi les mesures concrètes envisagées, IBK propose l’adoption d’une loi de programmation militaire qui viserait à adapter les forces de sécurité maliennes aux nouvelles menaces. Il s’agirait de lui donner les moyens d’agir, former des unités d’élite, et renforcer les capacités des services de renseignement ».
    Le candidat prévoit également un vaste dialogue national, à travers l’organisation des Assises nationales du Nord d’ici fin 2012. Inédite, cette plateforme réunirait toutes les composantes communautaires, forces politiques, chefferies traditionnelles, administration locale et centrale, experts et représentants de la société civile. Une solution pour amorcer une détente devenue urgente au vu des derniers développements dans le Nord, et pour mieux adapter l’Etat et la gouvernance aux attentes des populations.

    • saidi

      Cette declaration cest de la comedie IBK et son allie Mariko ont ehoue et vont le paye. Ils voulaient tuer notre President pour s instaler au Pouvoir
      Vivele Mali Vive la France

    • Et les 7 nains!

      « Le candidat, IBK, prévoit également un vaste dialogue national, à travers l’organisation des Assises nationales » :twisted: :twisted: :twisted:
      Au moment où le monde entier veut nous aider à chasser les islamistes, vous n’avez rien trouvé de mieux que nous rappeler le programme de ce djihadiste du sud :lol: :lol: :lol:
      Il est périmé, lui, IBK :lol: :lol: :lol:
      Vive Modibo SIDIBE, le seul qui a été arrêté 3 fois par les fous de leurs épouses de Kati. Modibo SIDIBE ne dit rien et garde le silence, mon cher, car le silence est d’or :roll: :roll: :roll:

  18. tiefari

    que des débiles dont il faut se débarrasser pour un Mali tranquille
    les pires ennemis du Mali sont ces gens là!!!!
    après avoir goûté a tous les régimes ils veulent le reste à tout pris!!!
    quelle honte! vous avez le sang de vos compatriotes sur vos mains si sales!!!!
    bandes d’aigris !!!!

  19. MALIDEYERE

    Diarra tu fait honte a ce metier noble de journaliste . Je me demande si reellement tu es fils de ce Vieux respectueux que tu appels Papa ou Boua , or Bah. honte , honte .
    ou était-tu quand Les djihadistes egorgaient les 118 militaires a d’Aguelhock le 24 janvier 2012 sous ATT . Ces militaires étaient -ils des chiens ? Ou était-tu quand ces rebelles rentraient et s’installaient sur le territoire malien ? Ou était-tu quand le nord de notre pays était devenu une plaque tournante du traffic de la drogue ? Ou était-tu ou toutes les negociations des otages s’effectuaient au nord de notre pays ? . Nous sommes fatiqués de voir des informations bidons de ce genre .
    sache que le FDR (front pour la destruction de la reconquête ) est capable de tout
    je dis bien tout

    Dites a vos amis d’être responsales

  20. maigus

    merci la France et merci Hollande.
    pour avoir sauve le Mali des jihadistes du nord et du Sud.
    la France ne veut rien du sous sol Malien.
    ils sont la pour un leader Ship qu’ils ont d’ailleurs obtenu.
    Grand Dieu vous payera pour ce travail bien fait.
    le Mali n’a rien a vous offrir. mais les dignes fils du Mali vont reconnaitre ce que vous avez fait.
    ils vous diront mille merci!

  21. woibri kone

    Diarra tu fait honte a ce metier noble de journaliste . Je me demande si reellement tu es fils de ce Vieux respectueux que tu appels Papa ou Boua , or Bah. honte , honte .
    ou était-tu quand Les djihadistes egorgaient les 118 militaires a d’Aguelhock le 24 janvier 2012 sous ATT . Ces militaires étaient -ils des chiens ? Ou était-tu quand ces rebelles rentraient et s’installaient sur le territoire malien ? Ou était-tu quand le nord de notre pays était devenu une plaque tournante du traffic de la drogue ? Ou était-tu ou toutes les negociations des otages s’effectuaient au nord de notre pays ? . Nous sommes fatiqués de voir des informations bidons de ce genre .

  22. doucara

    coco allias le con :mrgreen:
    1129 commentaires
    19 jan 2013 – 09:19
    Tu as mis trop de dents ……

    mon con :-D :-D :-D coco ou ma cone cocotte
    sache que les dents de moussa Ag allias soldat RR poussent tous les jours :-D

    • coco

      Ton « pot d’échappement  » ? çà va ?
      Quand tes copains vont te le « péter » ….je suis certain que tu penseras à moi ! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  23. sanatou

    Arrêtez de jeter l’huile sur le feu. L’agresssion à Konna ne se prêtait pas à des manifestations autres que celles de soutenir l’armée pour lui signifier l’appui du peuple du Mali. La Copam l’a fait mais hélas des infiltrés comme, en Mai pour la concertation, ont semé la panique. Qui étaient-ils – militaires en quête de pouvoir, FDR, faux patriotes de certaines associations de la Copam, badauds et voyous? On ne le saura jamais mais ce qui est sûr c’est que grâce à ces sit in et manifs inopportuns et à la menace que ces vautours d’islamistes faisaient peser sur Bamako et les 6000 ressortissants français, Dioncounda a pu obtenir l’aide tant désirée de la France et le peuple malien applaudit son président intérimaire devenu un héros incontestable ainsi que la France et son Président Hollande.
    Vive la lutte de libération avec TOUTES NOS FORCES POLITIQUES et sans victimes expiatoires. Ce n’est pas la COPAM qui a mené le pays dans le gouffre mais bien nos héros du FDR.
    LA PAIX :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  24. sec

    c’est fini pour les rebelles

  25. sec

    c’est fini pour les rebelle

  26. ettoi

    QUAD ON AIME SA PATRIE ON NE LA VEND PAS POUR UNE POIGNÉE DE SOUS.
    c´EST CE QUE FONT LES MALIENS EUX MÊMES
    ALORS ARRETONS DE FUSTIGER LA FRANCE ALORS QUE NOS ATT MARIKO IBK DICKO ET NOTRE PLETHORE DE VILAINS PARTIS POLITIQUES SANS ÂME NI DIGNITÉ FONT PIRE QUE LA FRANCE
    QUI QUOI QU´ELLE ECHANGERA SA VICTOIRE DE DEMAIN AU MALI CONTRE NOTRE SOUSSOL
    L´AURA BIEN MERITÉ CAR POUR CELA ELLE AURA VERSE SON SANG, ALORS QUE LE MALIEN PUR SANG A VOULU VERSER LE SANG DE SON FRERE POUR ARRIVER A CE MEME POGNON DE
    L´ETAT.
    le pluripartisme a ete une honte au Mali QUE FONT !% PARTIS POLITIQUES? ILS VOLENT DANS L´IMPUNITÉ ET PRENNENT NOTRE ECOLE ET NOS VILLAGES EN OTAGE .
    LE POUVOIR A LA BASE A ETE UNe trahison un LEURRE QUI A PONDU DES VOLEURS-ELUS DEPUIS LE VILLAGE JUSQU A KOULOUBA
    DEMAIN LE MALI A BESOIND´UNE REVOLUTION DANS LA TETE ET DANS LE BICEPS

  27. Malon

    Uu peu de sérieux dans les termes de cet article ne ferait pas de mal, employer ici le terme de Djihadiste est ridicule !

  28. malindivisible

    Les militants du Sadi et du MP22 approuvent tous, l’aide exterieure des amis du Mali dont la France. Tous appprecient le courage de l’armee malienne. Si un dirigeant pense le contraire , ca n’engage que sa personne. L’heure n’est plus aux clivages politiques mais a l’union sacree de tous les maliens car la case Mali brule du fait des islamistes terroristes.

    • Et les 7 nains!

      Vous vivez sur quelle rue, vous, malindivisble :lol: :lol: :lol:
      Sadi et MP22, d’accord pour l’unité derrière les autorités de la transition :-D :-D :-D :?: :?: :?:
      Cochez les réponses possibles: :lol: :lol: :lol:
      1- Rue blabla :lol: :lol: :lol:
      2- Rue Princesse :lol: :lol: :lol:
      3- Rue Biribougou (là où les prostituées se baissent et tu fais rapidosss :lol: :lol: :lol:
      Répondez moi, sinon je suis comme Fouquet: mort de rire :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  29. dibi

    On a mal à l’Afrique, au Mali en lisant certains messages. Ah les nègres couchés! Débilités par des dizaines d’années de régime néocolonial criminel et prédateur. Les Libyens aussi disaient, vive Sarkozy et merci la France, quand les barbouzes de l’Otan dézinguaient leur pays et assassinaient Kadhafi accusé de tous les maux. On a vu le même scénario avec certains Ivoiriens acquis au tandem criminel Ouattara-Soro. Rien que des esclaves célébrant sans dignité leurs maîtres dans un rituel à vomir! C’est dire que les Dioncounda et autres héritiers d’ATT se frottent les mains. Les Français pour leurs intérêts donneront les clés du pouvoir d’après massacres aux plus offrants dans la docilité à Bamako ou aux ethno-sécessionnistes Touaregs au Nord en plus de la charia comme c’est le cas aujourd’hui dans certains Etats du Nord Nigéria. Enfin nous sommes encore quelques uns à n’avoir pas oublié que ni l’Occident impérialiste, ni les prédateurs et satrapes nègres ne libèrent jamais les peuples.

    • Madik

      Ces discours archaïques sur l’impérialisme et le néocolonialisme vous servent à cacher votre nudité politique et idéologique.
      On a changé de siècle et ce n’est pas en vendant son pays aux terroristes (colonialistes wahhabites: racistes et esclavagistes) que vous allez libérer le Mali et le peuple.

    • DKumah

      Franchement je me demande ce que vous voulez! Liberez votre pays ou cautionnez des agissement stupides et personnels en temps de guerre. En temps de guerre nul pays n a besoin de clivages politiques, bien au contraire, c’est le temps de s’unir et mettre les differents de cote. Je ne comprend pas le malien. Voulez un Mali du Nord au Sud ? ou plutôt être coloniser par ces bandits? A vous entendre on dirait que cela ne fait ni chaud ni froid que ces bandits progressent vers le Sud et non seulement mettent en péril le Nord?
      Je simplement dépassée.

    • soutientFF

      cher dibi,
      tu as bien raison, voila bien longtemps que nous aurions du quitter l Afrique… laisser tout ton peuple s’entretuer, pour des territoires et des religions,des idéologie desuettes et j’en passe, rester sourd aux appels a l’aide du peuple africain sans bien entendu, ne pas oublier de fermer nos frontières,chacun chez soi et chacun sa m…!!dans le fond, je suis d’accord, mais la réalité est tout autre, malheureusement /heureusement des soldats francais sont venus en aide au mali… pour ma part je serais derrière eux ou qu’ils aillent, je suis juste patriote, et toi qui vomi des commentaires pareils, alors que tu es bien au chaud dans mon pays,et bien rejoins le tiens, va apporter ta pierre a l’édifice africain ô grand penseur, se ne sont pas les francais qui bidonnent vos élections,se sont vos candidats…et toujours au nom de quoi?? d’une religion,le jour ou vous aurez compris qu’il faut separer le pouvoir et la croyance vous aurez fait une belle avancée…
      salut!

  30. Dany &

    Si vous pouvez a ces jihadistes du sud Aminata Dramane Traoré et le Sherrif de Nioro !

  31. doucara

    

  32. Le Capitaine Sanogho

    J’aimerais plutot savoir a’ quand la retraite de la scene politique pour ces vieux cons pedophiles sans vision deguise’s en politiciens vereux,corrompus, inconscients,vendus et irresponsables? N’OUBLIONS JAMAIS QUE C’EST BIEN LEUR BILAN QUI EST SOUS NOS YEUX!!!!!
    On laissera les arme’es africaines en paix! Tout le monde sait comment la classe politique africaine les a detruites. Les africains n’ont pas les moyens de leur politique. C’EST FAIT VOLONTAIREMENT POUR NOUS MAINTENIR COMME DE GRANDS BEBE’S. CE SONT LES AUTRES QUI VIENNENT RESOUDRE NOS PROBLEMES PARCE QUE TOUT EST FAIT POUR QUE NOUS NE SOYONS PAS CAPABLES DE LES RESOUDRE. IL FAUT BIEN QUE NOUS RESTONS DEPENDANTS!!!!!
    SARKO A UTILISE’ SES PIONS POUR DESTABILISER LE MALI! HOLLANDE EST ENTRAIN D’UTILISER CERTAINS DES MEMES PIONS POUR CORRIGER LA GRAVE FAUTE DE SON PREDECESSEUR. C’EST TANT MIEUX!!!!!!

  33. pengyou

    Mr DIARRA, le journaleux, si tu n’a rien a raconter, dis juste que le poisson est dans l’eau. On a marre de toute cers intoxications. C’est pas une semaine apres, que tu va nous raconter cela. On a besoin de nouvelles, pas d’info perimee.

  34. mariko avec sa vieille barbe salle,

  35. Daliyeh

    Faut-il rire ou pleurer en regardant cet spectacle lamentable d’inefficacité des armées africaines quand il s’agit d’aller au combat. Une preuve supplémentaire de la faillite de nos Etats palabres

    • Bouglass

      Et les maliens eux-mêmes faisaient quoi pour se libérer? On te demande de te prononcer sur tes compatriotes agitateurs qui veulent créer des troubles pour s’emparer du pouvoir à Bamako tandis que le nord est occupé…et tu parles des autres Etats!

  36. fakolyhakika1

    Une bande de paranos :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

    • Et les 7 nains!

      Ils sont vaincus, ces disciples de Satan :lol: :lol: :lol:
      Il faut prendre un balai, plonger dans de l’eau et secouer et laisser tomber les gouttes d’eau sur leurs têtes parce que ce sont des salamandres, ennemis de Dieu :lol: :lol: :lol: