FACE A LA CRISE AU NORD MALI: Le Caren prône la sagesse et la responsabilité

0
0

Après une réunion du Comité d’action pour le renouveau (CAREN), tenue la semaine dernière, son président Cheick Oumar Diallo a rencontré les hommes de médias le week-end dernier  à Banankabougou pour leur faire part de la position de son mouvement face à la crise, qui sévit au septentrion malien avec les attaques des bandits lourdement armés contre nos militaires. Au cours de cette rencontre, un communiqué a été remis aux journalistes.

Ce mouvement juvénile, « Caren prône la fermeté et exige de l’Etat de prendre toute ses responsabilités, pour mettre définitivement fin à cette résurrection armée, que, lui-même a provoqué  en acceptant de dialoguer avec un groupuscule de bandits et en signant des accords avec des mercenaires ». « Nous demandons que ces genres d’erreurs ne se reproduisent plus chez nous au Mali. Nous demandons aux populations maliennes de ne pas s’attaquer aux familles, aux proches et aux voisins touaregs, qui sont nos frères et sœurs ».  En poursuivant, il a posé la question de savoir si le Président ATT est à mesure de donner des détails plus clairs sur les audiences accordées aux revenants de la Lybie ? « Nous doutons de la capacité et de la compétence de vos conseillers » a-t-il martelé.  Il a ensuite demandé à l’Etat de mettre tous les moyens nécessaires à la disposition de nos vaillants soldats pour le retour, sans délai, à la normale et surtout de donner l’information à temps réel aux citoyens afin d’éviter la désinformation et la propagande. Le Caren se dit rattacher à l’unité et à l’intégrité du territoire. C’est pourquoi, Caren, fidèle à son engagement a lancé à l’issue de ce point de presse, un appel à la sagesse malienne, tout en réitérant que le Mali est Un et indivisible.

A.B.D

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.