Fonctionnement des institutions de la république : Les recommandations du CADIS passées en revue

Fonctionnement des institutions de la république :  Les recommandations du CADIS passées en revue Organisé par le ministère du Travail, de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat, cet atelier d’actualisation des recommandations de l’étude sur les relations entre les institutions de la République avait pour but de passer en revue les observations du Bureau d’assistance pour le développement intégré au sahel (CADIS), en prenant en compte les nouveaux enjeux et d’élaborer un plan de mise en œuvre des recommandations pour bâtir un partenariat dynamique entre les institutions.

Durant trois jours, les participants des différentes institutions de la République ont fait des communications pour un plan de mise en œuvre des recommandations. Des échanges ont permis de cerner les difficultés majeures auxquelles les institutions sont confrontées dans leur fonctionnement.

Le secrétaire général du ministère du Travail, Yaya Gologo, qui a présidé la cérémonie de clôture de l’atelier a fait savoir qu’après une décennie de pratique constitutionnelle, il est apparu nécessaire de faire l’état des lieux de ce que la loi fondamentale a consacré pour l’équilibre et le fonctionnement des institutions. « Il a été question de l’étude sur les relations entre le gouvernement et les autres institutions menée en 2004 par le Bureau d’assistance pour le développement intégré au sahel (CADIS). Les résultats de l’étude, dont la plupart reste d’actualité, ont permis d’identifier les faiblesses, les contraintes et les difficultés de fonctionnement de chacune des institutions », a-t-il déclaré.

Aussi, rappelle-t-il que la revue va permettre au département chargé des relations avec les institutions d’entreprendre des actions de nature à insuffler une nouvelle dynamique à travers l’élaboration de stratégies aptes à conduire les réformes nécessaires au renforcement de leurs rapports.  Avant de rassurer les partenaires institutionnels la volonté du département du Travail, de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat à mettre en œuvre les recommandations issues des travaux.

Bréhima Sogoba

PARTAGER