Formation du gouvernement d’union nationale : Le Premier ministre Modibo Diarra provoque le blocage

95

Le Premier ministre Cheick Modibo Diarra a dĂ©clarĂ© qu’il ne dĂ©missionnera pas et que c’était Ă  lui de former le gouvernement et non au prĂ©sident Dioncounda TraorĂ©. Il serait toujours dans cette logique, malgrĂ© les dĂ©sobligeances causĂ©es lors de son interview donnĂ©e Ă  l’Ortm et Africable.                         

Cheick Modibo Diarra PM

Si on ajoute Ă  cette prise de position du Dr Cheick Modibo Diarra les rĂ©centes Ă©bullitions du front politique, notamment la marche dispersĂ©e de YĂšrĂšwolo Ton, lundi dernier ; la marche dĂ©programmĂ©e de la COPAM mercredi et le meeting annoncĂ© pour le samedi prochain du mĂȘme regroupement, on peut aisĂ©ment comprendre que le jeu des combines incertaines est en cours. A la manƓuvre, des acteurs politiques qui ne sont pas d’accord avec la transition politique telle que emmanchĂ©e  et qui rejettent l’idĂ©e de former, en cette phase, un gouvernement d’union nationale. C’est tout le sens de la dĂ©claration lue Ă  la tĂ©lĂ©vision mardi soir par Housseini Amion Guindo, au nom de certains regroupements de partis politiques, qui tiennent toujours Ă  la tenue d’une convention nationale, alors que la mouvance soutenue par la communautĂ© internationale est la mise en place rapide d’un gouvernement d’union nationale qui puisse relever les dĂ©fis de la reprise du nord Mali et de l’organisation d’élections transparentes et crĂ©dibles. Cette mouvance est d’autant soutenue qu’il y a une assemblĂ©e nationale qui fonctionne, des institutions en place, et pour complĂ©ter, un gouvernement d’union nationale Ă  mettre en place.

Entre les dĂ©clarations du Premier ministre (qui ne montre de considĂ©ration pour aucune autre institution, en disant qu’il ne dĂ©missionnera jamais, par ce qu’il n’a personne en face, Ă  qui remettre sa lettre de dĂ©mission, et que ceux qui lui demandent de dĂ©missionner ne l’ont pas portĂ© Ă  cette fonction), le message du prĂ©sident Dioncounda TraorĂ© qui dĂ©clare qu’il conduira lui-mĂȘme les consultations pour la formation du gouvernement, et la montĂ©e de l’adrĂ©naline, il doit certainement y avoir un lien Ă©troit et qui ne serait pas Ă©tranger au blocage institutionnel auquel conduiront les entraves Ă  la mise en place du gouvernement d’union nationale. Le refus du Premier ministre de dĂ©missionner, alors que cette dĂ©mission est attendue pour mettre en place un nouveau gouvernement, relĂšve d’une vellĂ©itĂ© d’aller Ă  un bras de fer avec le prĂ©sident. En outre, le rĂ©veil brutal du volcan YĂšrĂšwolo Ton et COPAM, alors que certains de leurs principaux leaders doivent comparaitre devant le juge pour troubles graves Ă  l’ordre public, n’a-t-il pas un lien avec une Ă©ventuelle angine entre le prĂ©sident et son premier ministre ? Un premier ministre qui n’entend pas se gratter le crane devant « eux les politiques qui ont enfoncĂ© le pays dans ce gouffre d’oĂč on est en train de le retirer », selon l’astrophysicien Cheick Modibo. Les milieux proches de Dioncounda TraorĂ© prĂȘtent Ă  Modibo Diarra et son ministre de la Communication porte parole du gouvernement de faire pression sur l’Ortm qui n’avait donc pas le choix : la dĂ©claration qui a demandĂ© aux autoritĂ©s de la transition de convoquer dans un bref dĂ©lai la convention nationale  a Ă©tĂ© introduite alors que le journal tĂ©lĂ©vise Ă©tait en cours. On n’a pas besoin d’ĂȘtre un docteur en sciences politiques pour savoir que la tenue d’une telle convention au stade actuel des choses serait tout simplement une remise en cause du chemin parcouru, un retour en arriĂšre risquĂ©, eu Ă©gard Ă  l’agenda de la transition. Un front ouvert entre les politiques Ă  travers FDR et COPAM ne prĂ©parerait-il pas un retour en force des militaires qui auront Ă©tabli cette expĂ©rience que les politiques ne s’entendront jamais. De son cĂŽtĂ© Cheick Modibo Diarra ne veut pas tourner le dos Ă  la haute sphĂšre de l’Etat. Et il pense y jouer tout son avenir politique, donc n’est pas prĂȘt Ă  dĂ©mordre. La CEDEAO pourra-t-elle y jouer un rĂŽle ?

B. Daou

PARTAGER

95 COMMENTAIRES

  1. je salue l’effort de CMD pour le pays. Dieu voit tout, ayons un peux de crainte, nous tous ki cherchons nos profits dans cette situation en crĂ©ant des ennuis au peuple. Nous avons tous des comptes Ă  rendre un jour. CMD, bocou de courage. Dieu continue Ă  benir le Mali.
    SVP, ayez pitié à ce pauvre Mali.

  2. Si la CEDEAO veut voir Bamako Ă  feu et Ă  sang Dioncounda n’a qu’Ă  parler de la demission de CMD. Vous me decevez du blocage de Modibo; le pays se prĂ©parait trĂšs bien pour la guerre aau nord quand le FDR et la CEDEAO ont dit qu’il ne voulaait plus voir CMD au gouvernement. Qui bloque? des appatrides on vous aura tous!

    • Aie pitiĂ© de notre pauvre pays. Mais Dieu est grand pour nous sortir dans cette situation ou les gens ne chercheent ke leur propre intĂ©rĂȘt. Que Dieu vous accompagne CMD

  3. Le premier Ă  dĂ©missionner est le prĂ©sident intĂ©rimaire qui ne l’a jamais fait. Et pourquoi CMD? Soyons rĂ©alistes, ne nous laissons pas embrigader par cette prĂ©tendue communautĂ© internationale qui a laissĂ© faire pour que notre pays soit divisĂ©. Heureusement, le Mali pays de brassage ethnique sait contenir ses ardeurs.
    Soyons honnĂȘtes, en nommant un nouveau PM on revient en arriĂšre. Laissez continuer ceux qui malgr tout s’investissent pour le Mali.

  4. Tas de merde, n’as tu pas encore compri,toites acollites que le mali ne sera plus comme dans vos satanĂ©es 20 annĂ©es de dĂ©cente en enfer pour les vrais maliens.Ce temps est rĂ©volu, plus jamais ça.S’il le faut nous reveillerons les Dah, Soumangourou et TiĂ©ba afin que vous cessez de nous sucer le sang comme des vempires qui ont soif.

    • KOLON DJOUGOU YIRI BE KARI AYERE’ KONO!
      VOTRE SOUHAIT EST DE RECUPERER LE POUVOIR SINON QUE LE MALI SOIT SOUMIS A’ UNE DESTRUCTION TOTALE! VOUS N’AVEZ PAS HONTE DE SOUHAITER UN TEL DESASTRE AU MALI PARCE QU’ON VOUS A ARRACHE’ LE POUVOIR QUE VOUS AVEZ SPOLIE’!!!
      LA SAGESSE BAMBARA DIT: DOUGOU TIGUI KORO MAKO TE’ DOUGOU GNALEN ‘NA!!! INCHALLAH LE MALI SORTIRA DE L’IMPASSE!!!!

      • tu sais Ă  quoi ressemblait le mali avant mars 91?
        je suis sur que non
        wait and see
        vous voulez la nuit vous l’aurez!!
        pauvre jeunes chĂŽmeurs vous ĂȘtes foutu Ă  jamais s’il la dĂ©mocratie Ă©choue!!!

  5. “We hold these truths to be self-evident, that all men are created equal,that they are endowed,by their creator, with certain unalienable Rights,that among these are life, liberty,and the pursuit of Happiness”
    Preambule to the U.S. Declaration of Independance,1776

    Moussa ag Coulibaly, vous me direz ou’ se trouvent life, liberty,and the pusuit of happiness pour les 300 000 refugie’s maliens des camps. Montrez-nous ou’ sont liberty and the pursuit of happiness pour les habitants du nord qui sont devenus des otages dans leurs propres maisons. Nous pouvons disserter a’ propos de la Constitution et du respect des regles du jeu mais nous serons malhonnetes si nous refusons de reconnaitre que nous sommes en suspension. Nous avons quitte’ nos valeurs ancestrales et nous sommes loin d’acquerir les valeurs democratiques modernes.Nous avons copie’ et recopie’ les autres. Nous avons meme importe’ la Constitution Francaise. Tout est encaisse’ dans nos memoires mais nous avons oublie’ de preter attention a’ la cohabitation de ce qu’on encaissait et nos cultures. La democratie dicte’e par la grace de Baule, les programmes de developpement econmique impose’s par la grace du monde des finances et la mauvaise gouvernance ont etouffe’ nos peuples.

    La democratie malienne est ne’e et morte le 26 mars 1991. Ceux qui ont lutte’ pour la democratie, sont devenus ses plus grands fossoyeurs. Ils ont abruti,brutalise’, compresse’ et reduit notre peuple a’ une misere endemique. La democratie se moque du bruit qu’ils font aujourd’hui parce qu’elle etait orpheline durant leur regime. Ce n’est jamais riant de constater un coup d’etat mais que faire si l’aternative est un pays qui n’est plus en etat de marche? Je suis democrate dans l’ame et je suis pour le respect de la Constitution mais j’ajouterai rapidement que la Constitution engage tout le monde et tout le monde est engage’ a’ le respecter. Les enrichissements illicites, les privatisations sauvages, les distributions et les ventes arbitraires des terres de l’etat et la concentration de tous les pouvoirs entre les mains de quelques personnes, sont des preuves que la Constitution, les lois en vigueur, les regles du jeu et la democratie n’etaient pas respecte’es par les dirigeants du FDR qui pretendent lutter pour son retour.

  6. Une nation divisĂ©e qui lutte contre elle mĂȘme est condamnĂ©e. ArrĂȘtez de vous combattre les uns les autres. C’est votre part de Gopo pour avoir soutenu la guerre en CĂŽte d’ivoire. Confessez vous. C’est ce qui vous sauvera.

  7. Ce Daou du Republicain nous dĂ©sole. Vos connivences avec les pouvoirs passĂ©s sont connus. Reconnaissez cas mĂȘme Ă  CMD d’ĂȘtre plus patriote que ce Diouncounda et autres de l’Adema et URD qui ont accompagnĂ© la mĂ©diocritĂ© et le vol dans ce pays. Sachez que leurs mentors que sont ADO et Blaise CompaorĂ© rĂ©pondront un jour. Mais eux rĂ©pondront devant le peuple malien et dieu seul sait ce qu’ils ont fait pour mettre le mali trĂšs trĂšs bas.

  8. L’accord cadre est clair: Le PrĂ©sident ne peut demettre le Premier Ministre. Et le president et le premier ministre et l’AssemblĂ©e Nationale ne tire leur legitimitĂ© que cet accord. Voir violer ce accord c’est crĂ©er une nvelle crise plus violente pour le Mali.

    • RELIS L’ACCORD CADRE ENCORE… PARCEQUE TU AS CERTAINEMENT MANQUÉ LA PARTIR QUI DEMANDE LA FORMATION D’UN GOUVERNEMENT D’UNION NATIONALE…. CE QUE LE PM N’A CERTAINEMENT PAS FAIT…..

      JE NE FOU PAS MAL DE GOUVERNEMENT D’UNION NATIONALE OU INTERNATIONALE…..MAIS ARRÊTEZ DE NOUS FAIRE CHIER AVEC CET ACCORD DE MERDE QUAND ÇA VOUS ARRANGE …

      ON SAIT TOUS LIRE ET CET ACCORD DE MERDE ENTRE PUCHISTES SOLDATS RATES FUYARDS ET PUTCHISTE NEGOCIATEUR N’A JAMAIS ÉTÉ RESPECTE.

      LE CHEF FANFARON DES SOLDATS RATÉS NE L’A PAS RESPECTE… EN MOINS QUE “RETOUR À L’ORDRE CONSTITUTIONEL ” VEUT DIRE AUTRE CHOSE….

      LE PM NE L’A PAS RESPECTÉ…. EN MOINS QUE “GOUVERNEMENT D’UNION NATIONALE ” VEUT DIRE AUTRE CHOSE….

      ET LA CDEAO …LE VRAI SYNDICAT DES PRESIDENTS…N’A JAMAIS EU L’INTENTION DE RESPECTER QUOIQUE CE SOIT DE SIGNER AVEC NOS VAURIENS DE PUTCHISTES OPPORTUNISTES….

      ARRÊTEZ DE NOUS PARLER DE CETTE MERDE…

      TOUT COMME LA CONSTITUTION QUI EST LA BOUSSOLE DE LA NATION…CETTE MERDE NÉGOCIÉE DU JOUR AU LENDEMAIN … ÉTAIT DANS LA POUBELLE JUSTE APRÈS SA SIGNATURE….

      J’ÉTAIS SURPRIS QUE LE PM SE SOIT AMUSÉ DE LE MENTIONNER POUR JUSTIFIER QUOIQUE CE SOIT….L’OPPORTUNISTE DE SOLDAT RATÉ DE SANOGO… PEUT JOUER CE JEU MAIS PAS LE PM QUI A UN MINIMUM DE RÉPUTATION À PRÉSERVER…. TU NE PEUX PAS TE RÉFÉRER À UN TEXTE QUE TU B’A CERTAINEMENT PAS RESPECTER TOI MÊME….

      JE NE DIS PAS QUE GOUVERNEMENT D’UNION NATIONALE SERA MEILLEUR….JE DIS QU’IL N’A PAS NON PLUS RESPECTER LES TERMES DE L’ACCORD CADRE ET NE PEUT PAS NOUS RACONTER QUELQUE CHOSE SUR CETTE MERDE POUR SE PROTÉGER…

      LE MALHEUR DU PAYS EST QUE LES UNS ET LES AUTRES S’ENTRE SOUS-ESTIMENT….OU SE CROIENT PLUS INTELLIGENTS….

      EN TOUT CAS …BAMAKO SEMBLE ETRE LE NOUVEAU FRONT…ET UNE GUERRE POLITIQUE À UNE DURÉE INDÉTERMINÉE…

      DONC LES B*****TARDS ARMES DU NORD….VONT COUPER BEAUCOUP DE MAINS….FOUETTER BEAUCOUP DE DOS….LAPIDER BEAUCOUP DE COUPLES…ET ENVENTUELLENT PENDRE….

      AU MALI… IL N’Y A PAS DE TEXTE…. C’EST LE TÂTONNEMENT ET CE SERA LE TÂTONNEMENT POUR TRÈS LONGTEMPS….

      NOUS ALLONS TOUS…JUSQU’AU DERNIER MALIEN….REGRETTER CE COUP D’ETAT IRRÉFLÉCHI PAR UNE RACAILLE DE SOLDATS RATÉS OPPORTUNISTES….ÇA J’EN SUIS CERTAINS…COMBIEN DE MOIS DÉJÀ….ET PAS UN SEUL PAS VERS LA LIBÉRATION DE LA NATION…

      ON MÉRITE NOTRE SORT!
      QUELLE MALÉDICTION!

      Moussa Ag, qui pense que L’ACCORD CADRE EST MENTIONNÉ PAR LES UNS ET LES AUTRES QUAND ILS SE SENTENT DANS LA MERDE…MAIS TOTALLEMENT IGNORE QUAND ÇA EN VIENT À LEUR PROPRES DECISIONS ET INTÉRÊTS

  9. ON VA TOUS…JUSQU’AU DERNIER MALIEN….REGRETTER CE COUP D’ÉTAT IRRÉFLÉCHI PAR UNE RACAILLE DE SOLDATS RATES OPPORTUNISTES ET FUYARDS….

    LES TROIS MOIS PASSES ET LES COMMENTAIRES SUR MALIWEB DONNE L’IMPRESSION QUE LE FRONT N’EST PLUS AU NORD AUX YEUX DES ACTEURS ET MÊME D’UN BON DE MALIEN…..

    LE FRONT EST MAINTENANT À BAMAKO GRÂCE À CES VAURIENS D’OPPORTUNISTES DU CNDR….

    ET ON PENSE QU’ON POURRA ÉVENTUELLEMENT RÉCUPÉRER LES 2/3 DU TERRITOIRE OCCUPE PAR DES B****TARDS ARMES QU’ON A FUIT COMME DES LÉZARDS….

    QUELLE MALÉDICTION NATIONALE!

    Moussa Ag, qui se rend compte que les B*****TARDS ARMES DU NORD SONT LE MOINDRE DES SOUCIS DES ACTEURS DE LA SITUATION PRÉSENTE…. CERTAINS LES ONT FUIENT COMME DES LÉZARDS ET D’AUTRES S’EN FOUTENT PAS MAL

    • Les faux democrates rate's, irresponsables, inconscients et corrompus de l'ADEMA ont fait 238 mois de pouvoir pour nous donner le resultats catastrophiques suivants: 1- plus de 300 000 maliennes et maliens refugie's dans les pays voisins 2- plus d'un mill

      Moussa ag, you sound like a broken record!!!!
      Pour reprendre tes mots, je te dis tout simplement que le Mali est entrain de regretter 238 mois de gestion irresponsable et irreflechie de l’ADEMA. Ce parti a transforme’ tout le Mali en un front de lutte contre le terrorisme.

      Mousssa ag Coulibaly qui n’arrive toujours pas a’ comprendre que la stabilite’ du Mali est le moindre des soucis de ces vagabonds, de ces irresponsables et de ces inconscients de l’ADEMA. TOUT CE QUE NOUS LEUR DEMANDONS EST D’ALLER MANGER TRANQUILLEMENT LES MILLIARDS QU’ILS ONT VOLE’S ET LAISSER LE VAILLANT PEUPLE MALIEN RESPIRER!!!!

      • Broken but consistent record…I AM STANDING BY MY BELIEF THAT A COUP D’ÉTAT IS NOT ACCEPTABLE….

        NOTHING WILL CHANGE THAT…IT DOES NOT COME FROM ME BUT RATHER FROM THOSE THAT PIONEER DEMOCRACY…

        EITHER WE FOLLOW THE FUNDAMENTALS OR WE JUST LEAVE THAT SHIT ALONE AND GO ON WITH OUR REGULAR CRAP….

        THAT SHOULD NOT BE HARD TO DO….

        Moussa Ag Coulibaly, who prefer to be a broken record so long that he is solely motivated by MALI INTEREST INSTEAD OF SOME NONSENS PARTI …ETHNIC…OR INDIVIDUAL INTEREST… I DO NOT GIVE A DAMN ABOUT ANY OF IT

        • “NOTHING WILL CHANGE THAT
IT DOES NOT COME FROM ME BUT RATHER FROM THOSE THAT PIONEER DEMOCRACY” ???

      • 1- 300 000 maliennes et maliens refugie’s dans les pays voisins
        2- Plus d’un million de maliennes et de maliens otages dans leurs propres maisons dans le nord
        3- Plus de 800 000 km2 livre’s au terrorisme et a’ l’anarchie du MNLA et des islamistes
        4- La population malienne condamne’e a’ une misere endemique
        5- Fabrication de 16 milliardaires sur le dos de l’etat
        6- Incapacite’ de donner aux Forces Arme’es et de Securite’ les moyens necessaires pour remplir leur noble mission
        7- Destruction du systeme educatif malien
        8- Destruction du secteur de la sante’
        9- Privatisation sauvages et ventes des entreprises publiques et des meuilleures terres agricoles a’ eux memes, aux membres de leurs familles, a’ leurs amis et aux etrangers
        10- destruction des ressorts sociaux
        11- destructions de nos valeurs culturelles et sociales
        12- TRANSFORMATION DU MALI EN UNE ARENE INTERNATIONALE DE COMBAT CONTRE LE TERRORISME…etc
        L’ADEMA/FDR QUI EST RESPONSABLE DE TOUS LES MAUX CITE’S PLUS HAUT, TIENT A’ GOUVERNER NOTRE FASSO DE NOUVEAU. NOUS DISONS NON A’ CE PARTI IRRESPONSABLE, BANDIT, INCONSCIENT, CRIMINEL ET VAGABOND!!!!

    • Les accords cadres dont tout le monde parle sont ils au dessus de la loi fondamentale.Le Mali est un pays en crise dans lequel la charpente sociale prends feu et comme disait Tocqueville “la sociĂ©tĂ© politique tombe en barbarie dans le mĂȘme temps que la sociĂ©tĂ© civile achĂšve de s’Ă©clairer”.Les mouvements sociaux qui supportent les putschistes doivent savoir que les outrances verbales sont antinomiques Ă  la dĂ©mocratie mais se retrouvent au contraire dans le fascisme.La dĂ©mocratie que nous souhaitons pour notre chĂšre Mali est garantie par trois principes:
      -Une classe politique consciente qui a tourné la page de la violence verbale.
      -Une population Ă©clairĂ©e non manipulĂ©e qui s’inscrit dans les mĂ©thodes douces.
      -Le refus de l’usurpation et de l’injustice car la dĂ©mocratie est consubstantielle avec la justice.

  10. B Daou, toi tu es con!Tu parles de retour en arriĂšre, la mise en place d’un autre gouvernement n’est il pas un retour en arriĂšre? Moi je pense au contraire que CMD est Ă  fĂ©liciter! Lui il a bien gerĂ© le pendant ces 3 mois mais Dioncouda vient de prouver que lui ne peut pas le faire! sinon pourquoi choisir 2 vices prĂ©sidents? Il est tout simplement irresponsable. Allez demandez Ă  l’ENI.

  11. Le PM ne doit jamais dĂ©missionner pour laisser le champ libre Ă  ces rapaces de politiciens dont le seul souci est d’assouvir leurs intĂ©rĂȘts Ă©goistes.Dioncounda n’a aucun pouvoir de demettre le PM.Ceux qui parlent de la lĂ©galitĂ© se trompent de verbe et de temps.Avec le coup d’Ă©tat consommĂ© de mars dernier, les institutions n’ont plus cours.Il faut aller avec la transition et aux concertations comme prĂ©vues dans l’accord cadre CNRDRE et la CEDEAO.Tous les problĂšmes que nous connaissons sont les fautes d’abord de nous Maliens et ensuite la cedeao.Il n’appartient Ă  cette organisation de s’ingerer dans la gestion du Mali et aucune disposition de la sorte n’existe dans ses textes fondateurs.A nous Maliens d’organiser notre transition et en aucune maniĂšre, elle ne doit se subtituer aux Maliens.Elle doit seulement repondre Ă  la sollicitation pas plus.Pendant cette transition, jamais le pouvoir ne doit revenir aux auteurs du chaos actuel.Accepter une telle chose, c’est reprendre les mĂȘmes et faire la mĂȘme chose.Pour le bonheur du peuple, les politiciens doivent ĂȘtre Ă©cartĂ©s de la gestion de la transition. Le pouvoir va leur revenir et entre temps ils doivent prendre leur en patience et penser Ă  cette sanction populaire et dire plus jamais ça dans ce pays.

  12. Merci mon Dieu. Je crois que les patriotes ont compris qu’il faut pas cĂ©der Ă  la facilitĂ©, qui nous a d’ailleurs amener dans ce gouffre.

    A tout les Maliens et Africains qui ont encore un peu de bon sens.

    Démocratie ça veut dire clairement le pouvoir donné et contrÎlé par le Peuple Souverain.

    Et je comprends pas que le pays des Droits de l’Homme que ce veut ĂȘtre la France, l’ONU, l’UA et autres CEDEAO veulent passe outre ce droit le plus fondamentale d’un Peuple.
    Convention Nationale ou Statut Quo !

    Soyez prĂȘt, Jeune du Mali pour rachetĂ© votre libertĂ© !

    Que Dieu nous Sauvegarde.

  13. Bonjour Chers frùres et sƓurs,
    Dieu aime le Mali et nous l’a prouvĂ© maintes et maintes fois.
    Aujourd’hui face à la tourmente, il faut qu’on LUI adresse une priùre collective pour aider notre Cher pays.
    Je propose que tous les maliens sans distinction de religion prennent le temps d’adresser Ă  DIEU, notre CrĂ©ateur Unique, le dernier vendredi du mois sacrĂ© de Ramadan, c’est-Ă -dire le 17 aoĂ»t 2012, Ă  13h piles une « PriĂšre Collective » de seulement 1 minutes Ă  haute voix dans n’importe laquelle des langues, pour demander que DIEU sorte le Mali de la situation qu’il vit aujourd’hui.

    Juste une petite minute suffira et nous serons Entendus.
    Faites passer ce message à tous vos proches, à toutes les radios sur l’ensemble du territoire de Kidal à Kayes, à toutes les Associations religieuses et lieux de culte.

    Dans une communion de pensĂ©e et d’action de tous le vendredi 17 aoĂ»t Ă  13heures, partout dans les champs, les foires, les bureaux, les mosquĂ©es, les usines, dans la circulation, bloquons le temps pour l’espace d’une PriĂšre Collective d’une minute adressĂ©e Ă  DIEU pour que Vive le Mali de paix, unit, libre et prospĂšre.

    Kambéné KEITA
    kkambene@yahoo.fr

  14. Pour l’ouverture du gouvernement, on n’a nullement besoin de la dĂ©mission du PM. Si chaque fois que quelqu’un doit rentrer au grouverment le PM va demissionner, je ne sais plus dans quelle rĂ©publique on va se trouver.
    Par ailleurs les gens qui demandent la dĂ©mission du PM, ne sont vraiment pas consĂ©quents avec eux-mĂȘmes. Le PM et le PrĂ©sident tiennent tous deux leurs lĂ©gitimitĂ©s de l’Accord cadre? Donc pourquoi ne pas demander aux deux de dĂ©missionner et remettre le pouvoir au Militaire pour organiser la transition.

  15. Je pense que l’aire est Ă  la retenue pour tous les maliens. A quoi bon de s’acharner sur l’un ou l’autre dirrigent si vous ne soutenez que le Mali.Que le PM demissionne ou pas, les bonnes volontĂ©s ne sont pas empĂȘcher d’apporter leurs expertises au service du pays. Quelque soit l’issu de ce combat pour le fauteille, que Dieu aide le Mali Ă  sortir victorieux contre ses prĂ©dateurs.

  16. Il serait sage d’attendre les declarations officielles avant de sauter aux conclusions. Ceci etant dit, je conseille vivement au PM CMD de ne presenter aucune demission! He must stand his ground.
    Nous souhaitons que le Capitaine Sanogo, Djoncounda et CMD puissent travailler ensemble. L’ADEMA qui a utilise’ la strategie du grand pere au petit fils pour decourager les citoyens maliens afin qu’ils ne votent pas et qui a utilise’ le defunt Mamadou Batrou pour justifier son second mandat, doit comprendre que le temps des petites strategies est revolu. Aujourd’hui nous luttons pour la survie du Mali!

  17. ” Maliweb ” vous avez un succĂšs pas possible… DĂšs fois pour vous envoyer un commentaire, c’est tout un problĂšme. Quelle patience…!

  18. Cheik n’ecoutera jamais ces traitres.
    pourquoi Djonkis ne demissionne pas? il est plus malien que CMD ou quoi? en plus il sait parfaitement qu’il n’est pas aimĂ©.
    s’il travaille qu’il ttravaille, dans le cas contraire qu’il parte pour l’amour de DIEU pour ne plus foutre ce pays dans la merde.

  19. ce mr n’a aucune base au mali pour bloguer la nomonation de notre gouvernement. l’accord cadre dont il parle l’a mis parce que tout le pensait qu’il allait sortir notre du trou sauf moi.

  20. Tous les retraités ou recalés africains de la NASA sont des fous or un fou ne peut pas diriger un Gouvernement

  21. Vraiment, Dionkounda, tu nous fatigue. Si quelqu’un devait ceder sa place dans l’Ă©quipe dirigeante actuelle du Mali, c’est toi Dionkounda. Car , plus de 80% de la population ne veux pas de toi. Toi Dionkounda, Si tu es digne, il faut que tu demissionne; si non, si le peuple se lĂšve cette foi-ci, le grand Mali bougera sans toi et ton FDR. Quand tu etais Ă  ton exil, le Mali a prosperĂ© (tenue des examens, dons des intrants agricoles aux paysants, diminussion du prix des denrĂ©s alimentaire…).
    Pire encore, nous savons que toi Dionkounda, tu es Ă  l’origine du blocage de nos armes Ă  Konakry et Ă  Dakar en complicitĂ© avec Ouattara et CompaorĂ©; de mĂȘme que l’affaire de mercenaire.
    Cette foie ci, s’il y’a blocage; le peuple est prĂȘt Ă  sacrifier tous ceux qui sont Ă  l’origine de ce complot.
    Toi salle et malhonne journaliste corrompu, tu fais honte au metier de journaliste. Tu fera mieux de manger tranquilement l’argent qu’il vous ont donnĂ©, que de nous raconter des propos bettes. Saches que CMD ne bougera pas; unpt deux trais.

  22. Que le PM Diarra essaye de nous jouer un numero ne me surprend pas.
    Pour qui remarque ses collaborations les plus malhonnetes portent ce nom de famille DIARRA surtout les hommes.
    Les 90% ne meritent pas la confiance.
    Je ne plaisante pas c’est un constat.Je ne suis pas un cousin Ă  eux

  23. Vous ne comprennez pas la constitutions malienne. Le PM est designe par la majorité parlementaire et non par le president. Si le president ne veut de lui, il peut dissoudre lŽassemble en esperant une nouvelle majorité.
    Le president ne peut pas limoge le PM, vous vous souvennez des presidents passés qui ne sont dŽautre que les dictateurs depuis Modibo jusquŽa ATT.
    CMD est designe par lÂŽaccord cadre, ce mĂȘme accord qui a designe le president. Je ne comprends pas comment vous voulez que lÂŽun limoge lÂŽautre. ArrĂȘtez de faire rĂȘver Dioncounda. Ces pouvoirs sont limitĂ©s, mais le PM a le plein pouvoir. Ce nÂŽest pas mon avis, mais cÂŽest lÂŽaccord cadre qui le dit.

    • On vous conseille de ne pas Ă©taler vos tares sur le net pour des raisons partisanes.

      Dioncounda est lĂ  car il Ă©tait le prĂ©sident de l’AN.

  24. Dans la confusion actuelle, il y a lieu que les réligeux sifflent la fin de la récréation, puis que ce sont eux qui ont une réelle légitimité au sein de la population.

  25. Au moins Dioncounda a été mal elu mais officiellement mais Cheick Modibo DIARRA,lui il est au poste à quel titre?
    Moi Ă  sa place,je crois que j’ai l’estime du peuple je ne vais rester 1er ministre de transition mais je serai candidat Ă  l’election presidentielle future.
    Sachez qu’il n’est le seul malien honnete,capable,intelligent et patriote.
    Qu’il meurt ou qu’il degage le Mali continuera.

  26. Dans ce stade de blocage, Monsieur le journaliste, pourquoi ne pas demander que Dionkounda et Cheick Modiboo dĂ©missionnent ensemble? Pourquoi demander toujours que le PM parte pendant qu’il est entrain de gĂ©rer les affaires avec ce mĂȘme prĂ©sident?

    En ces moments difficiles du pays, faites en sorte que la raison domine la passion. Que Dieu sauve la Mali. Amen.

    • En rĂ©alitĂ©, ce journaliste ne voit autre chose que sa place Ă  lui, il ne comprend pas que le problĂšme c’est le nord. Sinon pourquoi se cramponner sur le PM et pas le prĂ©sident par intĂ©rim. Tous ces deux se valent, personne ne vaut mieux que personne. Et ses agitateurs, ils veulent quoi, le gateau est servi, il faut manger quoi !!!! C’est vraiment lamentable.

  27. S’il demissionnera oui ou non wait and see, si ce sont ces grands parents qui coupĂ© les 1Ăšres herbes du mali, il va nous dire ça.Nous ne voulons plus de cet astrophysicien incapable de gerer la crise du nord.

  28. Monsieur Daou, dites moi pourquoi le PM doit demissionner? Sur la base de quel document, est ce la constitution ou l’accord cadre CEDEAO-CNRDRE, qui stipule :
    article 5: Compte tenu des circonstaances exceptionnelles que vit le pays, du fait de la crise institutionnelle et de la rebellion armĂ©e dans le nord, qui ont gravement affectĂ© le fonctionnement rĂ©gulier des institutions de la RĂ©publique et dans l’impossibilitĂ© d’organiser les elections dans un delai de quarante jours comme le stipule la constitution, il s’avĂšre indispensable d’organiser une transition politique devant conduire Ă  des elections libres, libres dĂ©mocratiques et transparentes sur l’ensemble du territoire national;
    article 6
    Dans les circonstances Ă©voquĂ©es Ă  l’article 5 cidessus, les parties signataires du prĂ©sent accord conviennent de mettre en place des organes de transition, ci aprĂšs, chargĂ©s de conduire le processus de transition jusqu’Ă  l’organisationde l’Ă©lection prĂ©sidentielle avec un fichier Ă©lectoral dĂ»ment rĂ©visĂ© et acceptĂ© de tous.
    a-Un PM de transition, chef du gouvernement, disposant des pleins pouvoirs et ayant pour mission de conduire la transition, de gerer la crise dans le nord du Mali et d’organiser les elections libres, transparentes et dĂ©mocratiques, conformĂ©ment Ă  la feuille de route, sera dĂ©signĂ©.
    b- Un gouvernement d’union nationale de transition, composĂ©de personnalitĂ©s consensuelles et chargĂ© de mettre en oeuvre la feuille de route de sortie de crise est mis en place.

    • A ba l’accord cadre CNRDRE-CEDEAO, le PM CMD doit demissionner ou nous allons le deloger de la primature.

      • Vous qui?les FDRistes qui sont devenus des rats depuis le coup d’Etat peuvent faire adopter des sanctions contre leur patrie mais ils n’auront jamais le peuple avec eux pour deloger le PM.Wait and see!

  29. ………..DIONKOUNDA n’est pas non plus l ‘homme de la situation mais, on doit faire avec . Je ne comprends pas nos hommes politiques . Ils aiment pas ce pays. Que des intĂ©rĂȘts personnels. On est mal foutu .

  30. TiĂ©blĂ© DramĂ© avec ton saletĂ© de journal le repubicain vous commencez Ă  nous fatiguer , cela ne fera pas libĂ©rer ton bourankĂš, le chien aboit la caravane passe, le peuple aime Cheick Modibo un point c’est tout, et si Dioncounda s’hasarde Ă  le toucher, il verra.

  31. le prĂ©sident commence Ă  decevoir; de retoure; au lieu de se concentrer sur la crise au nord commence par exĂ©cuter les instructions de la CEDEAO.qu’a t il Ă  reprocher Ă  l’actuel gouvernement. je demande juste Ă  monsieur TRAORE de ne pas reveiller les dĂ©mons qui dorment. il est revenu de son aventure trouver le pays calme et serait tenu responsable de toute trouble qui surviendra dans ce pays merci et Ă  bon entendeur salut!

  32. JE NE SAIS DE DE QUEL PRÉSIDENT PARLIEZ VOUS MONSIEUR LE JOURNALISTE, LE MALI N’EST PLUS DANS UNE NORME CONSTITUTIONNELLE, IL EST DANS UNE SITUATION D’EXCEPTION COMPTE TENUE DE CETTE SITUATION, LE PREMIER MINISTRE NE DÉMISSIONNERA PAS.
    LA CEDEAO A COMPLOTE TOUT CELA AVEC LE FDR, SI PM DOIT DÉMISSIONNER, DIONCOUNDA AUSSI DOIT DÉMISSIONNER.
    NOUS TE SOUTENONS SANS FAILLE CMD.

  33. C’EST LA CEDEAO ET TOUS CEUX QUI VEULENT UN REMU MENAGE A LA TÊTE DE L’ETAT QUI SONT A L’ORIGINE DE CES TROUBLES!On avait tous “acceptĂ©”
    Dionkis et CMD pour nous debrouiller Ă  passer la transition et le pays
    Ă©tait devenu relativement calme!VoilĂ  comment depuis son dĂ©part d’ici avec dans sa valise CE PROJET DE CHANGEMENT D’HOMMES AU SOMMET DE L’ETAT, Dionkounda sous la pression de la CEDEAO (qui ne veut pas que le Mali s’en sorte comme ça de cette crise)ARRIVE A FAIRE EN SORTE QUE NOUS OUBLIONS NOS PRIORITES DU JOUR:LE NORD PUIS LES ELECTIONS.
    đŸ˜„ đŸ˜„ đŸ˜„

    • le PM ne dĂ©gagera pas pour les ennemis du peuple le FDR bande de malhonnĂȘtes c’est ce mĂȘme consensus que ce fdr veut installer pour sucer le sang du peuple.Si vous avez la solution proposez la au lieu de dire dĂ©mission au PM.C’est votre dĂ©putĂ© qui LLyad Ag pourquoi le fdr n’a pas su contrĂŽler son Ă©lĂ©ment ou c’est un complot contre le peuple.

  34. LA CONFERENCE NATIONALE NE DOIT PAS BLOQUER LA CONSTITUTION D’UN GOUVERNEMENT D’UNION NATIONALE

    A TRAVERS LA NEGOCIATION, NECESSITE D’UNE CONFERENCE GLOBALE DE COMPROMIS OU CONFERENCE NATIONALE OUVERTE AUX REGIONS CAR LE PROBLEME MALIEN NE CONCERNE PAS SEULEMENT LES GROUPES ARMES MAIS AUSSI TOUTES LES COMMUNAUTES DU SEPTENTRION ET TOUTES LES COMMUNAUTES MALIENNES HABITANT DANS TOUTES LES REGIONS DU MALI ET DU MONDE

    CE QUI N’EMPECHE PAS LA FORMATION, DES MAINTENANT, D’UN GOUVERNEMENT D’UNION NATIONALE CONTRAIREMENT AUX PROPOSITIONS BLOQUANTES DE CERTAINS

    Bonjour,

    La confĂ©rence globale de compromis, Ă  travers la nĂ©gociation et le dialogue, sur laquelle doit s’appuyer le HAUT CONSEIL D’ETAT, dont je parle dans ma proposition de sortie, honorable pour tous, de crise, est une confĂ©rence nationale Ă©tendue aux rĂ©gions, via des confĂ©rences rĂ©gionales de compromis, pour intĂ©grer toutes les communautĂ©s afin de dĂ©terminer les compromis que les Maliens voudront faire pour trouver une solution nĂ©gociĂ©e durable Ă  la crise Malienne.

    C’EST A TRAVERS UNE GOUVERNANCE CONSENSUELLE ET PARTICIPATIVE QUE LA SOLUTION DEFINITIVE A LA CRISE MALIENNE SERA TROUVEE.

    Contrairement aux propositions bloquantes de certains, cette confĂ©rence globale des compromis n’empĂȘche pas la formation, dĂšs maintenant, d’un gouvernement d’union nationale.

    Pour plus de stabilitĂ© et de justice, ce dernier peut ĂȘtre l’extension de l’équipe du gouvernement de transition actuelle.

    IL EST SOUHAITABLE QUE LE PRESIDENT RECONDUISE CHEICK MODIBO DIARRA COMME PREMIER MINISTRE SANS TARDER ET QU’ENSEMBLE (LE PRESIDENT ET LE PREMIER MINISTRE ONT CHACUN DEJA PRIS DES CONTACTS POUR CE FAIRE) ILS DETERMINENT LE GOUVERNEMENT D’UNION NATIONALE.

    Comme je le disais dans une de mes contributions, une collaboration franche entre les deux est nĂ©cessaire pour constituer ce gouvernement d’union nationale.

    Les Maliens ne trouveront une solution durable Ă  la crise qu’en se parlant, tous ensemble, dans la stabilitĂ©, dans la quiĂ©tude et en toute sĂ©curitĂ©. C’est pourquoi, la sĂ©curisation de cette confĂ©rence globale de compromis et de ses ramifications rĂ©gionales ainsi que celle des communautĂ©s est indispensable.

    Tout en sĂ©curisant les populations dans toutes les rĂ©gions, les vivres et mĂ©dicaments doivent leur ĂȘtre fournis. Le lancement de projets communautaires dans les rĂ©gions peut aussi ĂȘtre fait sans attendre afin dâ€˜Ă©viter la rĂ©cupĂ©ration des populations Ă  travers la misĂšre.

    Cette sĂ©curisation doit ĂȘtre assurĂ©e par les forces de dĂ©fense et sĂ©curitĂ© du Mali, avec le renfort Ă©ventuel du contingent de la CEDEAO/UA/ONU.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail : Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

  35. Il va demissionner si toute foi sa cause est commune a celle du peuple , car etant la pour le peuple et que ce meme peuple demande votre demission , forcement , vous devez vous demettre de cette fonction de PM qui ne vous honore plus .
    Par ailleurs , il est mal percue par un responsable de haute classe de tenir un langade ecarte de la sorte ” je ne demissionnerai pas ” .
    Comme si ce pays est de votre proprietes , helas et c’est domage apres tout .

    • Qu’appelles tu “Peuple”? Pas ces groupuscules qui ont saignĂ© le Mali? Pas ces vautours qui veulent depecer la bĂȘte? Rien, absolument n’obligue le PM Ă  demissionner. Pendant les 20 ans ecoulĂ©s, combiens de PM ou de ministres ont demissionnĂ©s malgrĂ© les scandales retentissants? Dites!!!

  36. Comme l’a dit le prĂ©sident mauritanien: ” je ne participerai pas Ă  une intervention militaire au Mali. Je ne peux rien sur la situation qui prĂ©vaut au Mali, car il est complexe et seuls les maliens en savent et peuvent quelque chose”. VoilĂ  qui est honnĂȘte et franc. Nous devons toujours continuer Ă  prier. ce n’est pas une fatalitĂ© de croire que nous sommes partis pour longtemps, car avec cette gĂ©nĂ©ration de politiciens et de soldats, seul Dieu dans sa misĂ©ricorde peut nous sauver. Chacun d’entre eux pense qu’il detient la vĂ©ritĂ© et la rĂ©alitĂ©. Mais Ă  la vĂ©ritĂ© ils ignorent tous et ne sont animĂ©s que par des intĂ©rĂȘts personnels ou partisans.

  37. Que les politiciens vĂ©reux et corrompus nous laissent respirer car ils n’ont rien Ă  prouver aux maliens aprĂšs vingt ans de pillage des biens de l’État.Personne n’est indispensable dans la marche d’un État.Les gesticulations des voleurs se justifient tout simplement par leur peur de rĂ©pondre de leurs forfaits devant les tribunaux. Diable, ils peuvent continuer Ă  courir mais seront tĂŽt ou tard rejoint par leur sort.

  38. “Le refus du Premier ministre de dĂ©missionner, alors que cette dĂ©mission est attendue…” Attndue par qui? avez vous fait un sondage pour savoir si la majoritĂ© des maliens approuve cette demission?

    “On n’a pas besoin d’ĂȘtre un docteur en sciences politiques pour savoir que la tenue d’une telle convention au stade actuel des choses serait tout simplement une remise en cause du chemin parcouru, un retour en arriĂšre risquĂ©, eu Ă©gard Ă  l’agenda de la transition…” On a pas aussi besoin de l’ĂȘtre pour savoir que la creation de nouvelles institutions de la transition est inutile et aberrant: Le Pays a un PrÂŽwesident de la Republique, un Premier Ministre et une AssemblĂ©e Nationale: Tout regime democratique, normallement constituĂ© devraient fonctionner avec ces institutions.
    Je pensais ce journal impartial: je suis vraiment decu. Heureusement que Thiam est lĂ !!!

  39. Le mali ne sortira pas de cette crise avant au mons 20ans parceque aucun malien n’aime le mali,chacun ne pense qu’a lui meme,ce pays existait par le hasard,mais c’est deja fini,ca n’existera plus,ceux qui se disent maliens maintenant ne sont pas dignes d’etre maliens.

  40. Ne soyez pas des BENI OUI OUI en matiĂšre de journalisme. Allez Ă  la source des informations pour ne pas nous RACONTER du n’importe quoi Mr DAOU. Tandis que certains nous parlent de la dĂ©mission et sa reconduction par Dionkouda, toi tu parles encore de blocage. Ne fais pas parler ton coeur, mais plutĂŽt la REALITE que personne ici-bas ne peut cacher et elle finira TOUJOURS par TRIOMPHE. Cheick Modibo DIARRA est l’homme de la SITUATION car il a le coeur NET et les MAINS PROPRES. Ce qu’il a fait, les tenants du pouvoir pendant 10 ans n’ont pas pu le faire. A bon entendeur SALUT.

  41. je demande a tous les maliens et maliennes de penser aux compatriotes du nord et d enterrer la hache de guerre pour sauver notre pays.
    la transition c est pour un an seulement,ce n est pas la peine de se tirailler ,que chacun prenne son mal en patience.
    laissons Dioncounda faire le travail,et surtout ce dernier doit garder CMD comme premier ministre.tous les deux se concerte pour elargire le gouvernement.
    chaque jour qui passe,c est comme on donne le temps aux ennemies de s organiser.

  42. Cheick Modibo a dĂ©jĂ  jouĂ© son avenir politique au Mali. AprĂšs la transition il ne sera plus rien au Mali, politiquement s’entend. Les trois mois de primature ont permis aux maliens de se rendre compte de son manque de profondeur politique. Il n’ a aucune envergure d’homme d’Etat. Il aurait du se consacrer Ă  ce qu’il fait de mieux Ă  savoir la diffusion du savoir technologique.

  43. quelques questions:

    **Quelle est la position du peuple malien? Dioncounda a refuse la parole aux maliens en leur refusant une convention nationale pour revenir personelement consensuser-consulter et se placer au centre de tout.
    **Est ce que l’opinion malienne est MONO-polaire au mali pour que Dioncounda se mette en Distributeur a qui tout le mali-consensuel-malhonnete lui leche les… ?
    ** Est ce que ceux la qui PRETEMDENT AVOIR L’ EXPERIENCE POLITIQUE, L’ONT EXERCER AU SERVICE DE CE PAYS LA?
    ** Qu’ est ce qu’ ils appeleraient meme experience politique? appartenance a une mafia interne et externe serait-elle une experience au service du MALI ou d’autruis?
    ** ……..?

  44. Le temps n’est plus aux tergiversations. CMD dĂ©missionne. DT peut le reconduire ou pas, mais je pense qu’il faut le reconduire pour la paix sociale (il est le cheval de Troie de bien d’aigris, de frustrĂ©s de pas ĂȘtre au gvt etc.).
    On semble l’oublier : pour la communautĂ© internationale aujourd’hui (Yahi Boni, Jean Ping, Ban Ki Moon, Barack Obama, François Hollande, etc.) la seule autoritĂ© lĂ©gitime ce 9 aoĂ»t 2012 au Mali est DT. Il faut composer avec la rĂ©alitĂ©.

    • Toi tu es en retard ,Jean Ping a quittĂ© Addis-Abeba depuis quelques semaines ,c’est maintenant Ă  Mme Zuma qu’il faut parler !

      • DĂ©solĂ©, Jean Ping est Ă  Addis jusqu’en Septembre en attendant la prise de fonction de Mme Zuma.

  45. le monde entier regarde cette comĂ©die servie par CMD qui nous ridiculise encore …….DANS QUEL PAYS FUT-IL PRÉSIDENT OU ROI ON NE PEUT PAS DÉMISSIONNER? les USA , la France ,la Grande Bretagne…des PrĂ©sidents ou des Rois ont dĂ©missionnĂ© ou abdiquĂ© ….chez nous ATT qui a Ă©tĂ© Ă©lu a dĂ©missionnĂ© et aprĂšs tous les problĂšmes que le pays traverse un PM nul et incompĂ©tent refuse de dĂ©missionner d’un poste qu’il occupe par accident de l’histoire……le pays est occupĂ© et les populations du nord souffrent . celui-lĂ  n’a aucun sens du patriotisme …c’est trĂšs grave………

    • “
.chez nous ATT qui a Ă©tĂ© Ă©lu a dĂ©missionnĂ©!!!” Sans blague. Il a Ă©tĂ© Ă©lu comment? Quand on demissionne on ne fuit pas!!!Il “a demissionnĂ©2 etant oĂ»? STP, toi aussi…

  46. Le premier ministre n’a aucune compĂ©tence pour le poste. Il doit partir pour ne pas faire reculer beaucoup plus le pays encore

  47. Le premier ministre n’a aucune compĂ©tence pour le poste. Il doit partir pour ne pas faire reculer beaucoup plus le pays en core

  48. dĂ©jĂ  qu’il n’a rien fait sous sa primature ,et maintenant voilĂ  qu’il fout la mer.de !! le Mali n’a vraiment pas besoin de çà ,mais voilĂ  c’estunpays ou chacun veut une part du gateau ! CMD ne pense qu’Ă  lui ,le Mali il s’en fout !!

    • merci foudkg. Il n’a aucune expĂ©rience on veut quelqu’un qui connait bien nos rĂ©alitĂ©s et qui est physiquement prĂȘt Ă  diriger ce pays. Le Mali a arrachĂ© sa dĂ©mocratie sous les fusils. On ne veut plus que quelqu’un vienne nous dicter les choses. Au Mali on a tout vu. Merci Ă  bon entendeur salut !

  49. Salut B.Daou,
    S’il vous plait arret parle de la role de CEDEAO dan la politique interne du Mali. L’intention de la CEDEAO est de nous faire trener et ramene en arrier en pausants de trouble entre les acteurs de notre politique.
    C les Maliens dois regle leur problem interne.
    Merci

  50. L’autopsie de la crise institutionnelle malienne et les dangers des propositions de sorties de crise du prĂ©sident par intĂ©rim Dioncounda TraorĂ©.
    La crise institutionnelle actuelle est nĂ©e de la violation de l’article 121 de la constitution du 25/02/1992.
    Cet article stipule que les fondements de tout pouvoir en rĂ©publique du Mali rĂ©sident dans la constitution et que tout coup d’Ă©tat est un crime imprescriptible.
    En violant cet article 121 de notre constitution, les mutins de la garnison de Kati, avaient une revendication 100% militaire le 22 mars 2012.
    Leurs communiqués radiotélévisés du 22 mars reprochaient au régime ATT son incapacité à combattre la rébellion armée au nord.
    Du 17/01/2012 au 21/03/2012, le rĂ©gime des gĂ©nĂ©raux d’ATT a essuyĂ© des Ă©checs militaires cuisants sous le sceau des “replis tactiques” et des erreurs graves de commandement, Menaka, Andarraboucane, LerĂ©, Aguelhoc, TinzawatĂšne, Tessalit.
    Parmi ces défaites Aguelhoc et Tessalit sont les plus dures pour le Mali.
    Aguelhoc a connu des crimes de guerre horribles de la part des islamistes sur des soldats dĂ©sarmĂ©s de l’armĂ©e malienne capturĂ©s aprĂšs avoir Ă©tĂ© Ă  court de munitions par l’incapacitĂ© des gĂ©nĂ©raux Kalifa KeĂŻta et Gabriel Poudiougou du PC de Gao de leur venir en renfort.
     Et pourtant ils combattaient hĂ©roĂŻquement  à moins de 2 heures d’avion de Gao.
    L’imprĂ©paration  du renfort envoyĂ© avec Ă  sa tĂȘte le Colonel arabe de l’armĂ©e malienne Ould Meydou, pris dans une embuscude violente des assaillants, n’a pas permis de dĂ©livrer le vaillant Capitaine SĂ©kou  TraorĂ© et ses hommes.
    Au paravant ils avaient pu évacuer les élÚves maßtres de la ville sur Kidal dans des conditions héroïques.
    Aguelhoc avec ses massacres de soldats maliens aguerris aux combats est le point de chute psychologique de la guerre au nord.
    Il a Ă©branlĂ© le moral des troupes sur le terrain, en aucun moment le commandement du PC de Gao n’a su insuffler un brin de sursaut d’orgueil aux hommes de troupes sur le terrain pour venger Aguelhoc.
    Au contraire, le commandement va Ă©chouer Ă  desserrer l’Ă©tau islamiste sur le camp d’amachach de Tessalit situĂ© au Nord-Est d’Aguelhoc prĂšs de la frontiĂšre algĂ©rienne.
    EncerclĂ©s depuis le dĂ©but des hostilitĂ©s le 17/01/2012, et ravitaillĂ©s par les cargos militaires amĂ©ricains qui larguaient armes et vivres sur la piste d’atterrissage du camp d’amachach, les habitants du camp ont commencĂ© Ă  perdre tout espoir avec l’Ă©chec de la troisiĂšme mission de ravitaillement de l’armĂ©e malienne conduite par les Colonnels Gamou et Meydou.
    Le manque criant de coordination avec l’aviation du PC de Gao drivĂ©e depuis Koulouba, n’a pas permis aux deux vaillants Colonels touareg et arabe d’accomplir leur mission avec succĂšs malgrĂ© l’importance des moyens terrestres mis Ă  leur disposition.
    Pire la communication de guerre de l’armĂ©e malienne du premier trimestre 2012 rappelle le moyen Ăąge (rĂ©tention d’informations et silence assourdissant au moment oĂč l’ennemi est dĂ©chaĂźnĂ© sur Internet et les tĂ©lĂ© du monde entier).
    La hantise d’Aguelhoc et la dĂ©tresse des civiles du camp suite aux propagandes de tout genre de l’ennemi, conduisent la croix rouge, invitĂ©e par le Mnla, que les occidentaux croyaient frĂ©quentables, Ă  vouloir les rĂ©cupĂ©rer pour les amener dans la ville de Tessalit.
    Lors de cette récupération, la confusion et les trahisons du Mnla et la peur des habitants du camp ont fait basculer le camp dans la main des assaillants.
    Amachach est pourtant l’un des camps d’Afrique les plus difficilement prenables.
    Qu’est ce qui c’est rĂ©ellement passĂ© pour que l’armĂ©e malienne perde un lieu aussi stratĂ©gique qu’Amachach?
    En attendant la réponse, une chose est sûr, Amachach était une sorte de filtre de rétention des islamistes pour Kidal, Tombouctou et Gao vu son éloignement et la difficulté particuliÚre pour le prendre qui mobilisait le gros des troupes des islamistes loin des autres fronts.
    AprĂšs la chute totale de Tessalit avec d’importants arsenaux de guerre de l’armĂ©e malienne, le 11 mars, le Mnla et ses alliĂ©s appliquent la mĂȘme technique d’encerclement Ă  Kidal, dĂ©sormais front le plus avancĂ© pour l’armĂ©e malienne, avec le Colonnel Gamou et ses milices ethniques Imghas qui contrĂŽlent la ville.
    Dans ce climat d’incertitude et de panique, les mutins de la garnison de Kati, font un coup d’Ă©tat le 22 mars 2012 pour mettre fin Ă  “l’incapacitĂ©” du rĂ©gime d’ATT Ă  lutter contre la rĂ©bellion.

    Mais une semaine plus tard les trois chefs de rĂ©gions du nord (Kidal, Tombouctou et Gao) tombent en trois jours avec en prime, Ansongo, NiafunkĂ©, Hombory, Douantza, AnĂ©fis, Bourem…

    C’est la dĂ©faite militaire la plus Ă©claire de l’histoire de l’Afrique contemporaine, qui nous invite Ă  nous poser la question si les officiers subalternes qui ont fait le putsch connaissaient vraiment le commandement et les capacitĂ©s militaires rĂ©elles de l’armĂ©e malienne le 22/03/2012.

    S’ils le connaissaient pourquoi cette contreperformance militaire monumentale?

    S’ils ne le connaissaient pas pourquoi prendre le risque de violer l’article 121 de notre constitution et pour quel rĂ©sultat?

    Mes chers amis voilĂ , comment l’agitation et la prĂ©cipitation guidĂ©es par la colĂšre peuvent grever sur une crise sĂ©curitaire gravissime, une crise institutionnelle dangereuse pour toute une nation.

    La Cedeao, dans son souci du respect de son protocole sur la bonne gouvernance et la dĂ©mocratie dont le Mali est signataire, initie une mĂ©diation avec la junte signe un accord-cadre pour revenir Ă  l’ordre constitutionnel normal contre amnistie des putschistes , obtient la dĂ©mission du prĂ©sident ATT.

    Cette dĂ©mission constate la vacance du pouvoir qui permet de dĂ©clencher l’article 36 de la constitution pour l’intĂ©rim du prĂ©sident de l’assemblĂ©e nationale.

    Les élections devraient se tenir dans un délai de 40 jours, qui est intenable dans le chaos actuel du Mali.

    Mais la constitution ne dĂ©limite pas l’intĂ©rim en cas de non respect du dĂ©lai de 40 jours et dans l’esprit de la constitution personne en rĂ©publique du Mali n’est mieux indiquĂ© par la constitution pour assurer l’intĂ©rim au delĂ  des 40 jours que le prĂ©sident de l’assemblĂ©e nationale de l’Ă©poque de la vacance du pouvoir.

    Puis que selon l’article 121 tout fondement du pouvoir se trouve dans la constitution.

    L’article 25 prĂ©cise les 8 institutions de la rĂ©publique.

    Et l’article 41 indique que le prĂ©sident peut soumettre Ă  rĂ©fĂ©rendum tout projet de loi portant sur l’organisation des pouvoirs publics.

    En voulant, sans consulter les maliens par référendum, réorganiser le pouvoir exécutif en créant des postes de vice présidents non régis nulle part dans la constitution, le Président Dioncounda veut faire une violation grave de la constitution du 25/02/1992.

    Cette violation de la constitution légalisera le pouvoir des putschistes du 22/03/2012 et nous fera sortir de fait  du cadre de la constitution du 25/02/1992 et ouvrir la porte à toute les aventures ingérables par le droit positif malien.

    C’est une prime Ă  l’insĂ©curitĂ© et Ă  l’anarchie qui ne fera qu’accroitre insĂ©curitĂ© des institutions de la troisiĂšme rĂ©publique plutĂŽt que trouver une solution Ă  la crise institutionnelle.

    Cette insécurité va exposer désormais tous les pouvoirs constitutionnels au diktat du pouvoir militaire.

    Pire la communauté internationale ne sera pas assez dupe pour se laisser entraßnée  dans cette gymnastique antidémocratique. 

    Ce qui nous Ă©loignera un peu plus de la coopĂ©ration financiĂšre et militaire internationale et conduira Ă  l’asphyxie financiĂšre du pays.

    La crise institutionnelle actuelle est une crise de non respect de la constitution, nous ne pouvons pas la résoudre en violant indéfiniment notre loi fondamentale.
     

  51. DJONCOUNDA DOIT SAVOIR QUE LE MONDE ENTIER EST D’AVIS QUE CHEICK MODIBO DIARRA EST INCOMPETANT DANS LES AFFAIRES POLITIQUES ET QUE AU STADE ACTUEL DES CHOSES LE MALI NE DOIT PAS SE PERMETRE D’ALLER AVEC LE TATONEMENT,IL FAUT AGIR EN PROFESSONEL.CHEICK MODIBO DOIT ENCOR APRENDRE LA POLITIQUE.

  52. Est ce une excepion aussi dans l’accord cadre que le president nomme les membres du gouvernement, je ne sais pas trop sur cet accord mais notre constitution n’en faite pas mention! Le president par interim est allez trop loin pour pouvoir retourner, il doit tout simplement demissioner. Dans son discours il pouvait mettre de l’eau dans vin pour au moins laisser au soins du PM de former ce gouvernement d’autant plus que lui meme est contester pour etre president de la transition. Quand au PM, son bilan est plus que positif, il doit seulement ouvrir de nouveaux postes pour inclure les forces vive de la nation. On est entrain de perd trop de temps pour resoudre ce probleme, il faut seulement RESPECTER les loi.

    • il va demissoner et tu prendre sa place…. minable. vous ne savez meme pas de quoi vous prarlez… pourquoi modibo qui ne sert a rien et ne correspond a rien constitutionnellement ne demissionne pas?

      • Stp, c’est un debat de personnes bien Ă©levĂ©es…Donc arretons les insultes. Dans tout regime oĂ» existe un PM, c’est Ă  lui de former son Gouvernement et au President de l’approuver ou pas! c’est aussi simple que cela..du moins pour les esprits alertes. Bonne journĂ©e!

Comments are closed.