Forum des leaders de l’ASMA : Sous le signe de la persévérance, de la préservation et de la prospérité

0
1

Dans un cadre d’attachement commun des leaders pour un Mali unis et déterminé, l’Association dénommée Association des Amis de Soumeylou Boubeye Maïga (ASMA) a organisé un forum des leaders, le Samedi dernier 14 janvier 2012, au Centre International de Conférence de Bamako (CICB). Cette rencontre placée sous la présidence de Soumeylou Boubeye Maïga, président d’honneur de l’ASMA, a également enregistrée la présence des leaders des partis politiques du Mali, d’une forte délégation venue de l’intérieur du Mali et de la sous région et plusieurs personnalités administratives et politiques du Pays.


L’objectif de cette rencontre était de faire le point des actions que l’ASMA a posé depuis un certain temps dans le domaine humanitaire tout en sensibilisant les citoyens malien et surtout les acteurs politiques par rapport à la conquête de pouvoir.


A cette rencontre, le représentant des jeunes au «Forum des leaders», Ousmane Kola Daou, dans son allocution de bienvenue, a rappelé que depuis sa création jusqu’à nos jours, l’ASMA s’est révélée, un véritable outil de solidarité et d’émancipation, qui a apporté un soulagement réel aux différentes couches sociales en quête d’un mieux être. «C’est pourquoi, au-delà de nos horizons politiques, nous, les jeunes, conscients des défis auxquels est confronté le Mali, et convaincus que les réponses se trouvent dans une volonté politique plus affichée, incarnée par notre président, Soumeylou Boubeye Maïga, nous avons décidé de nous engager avec lui, et de le soutenir dans son combat pour un Mali juste et prospère» a-t-il soutenu. Abondant dans le même sens, le maire du Mandé, Mamourou Keïta, a ajouté que ce forum des leaders permet d’instaurer un dialogue de paix sociale et une occasion de renforcer le système démocratique afin de faire face aux élections de 2012.  A son tour, le porte parole des acteurs politiques de ce forum des leaders, Tieman Coulibaly, président de l’UDD a rappelé que le but de la rencontre s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation des citoyens maliens quelque soit son appartenance politique. «Nous sommes amis, moi et Soumeylou Boubeye Maïga, parce que la vie l’a voulu ainsi et cette amitié s’est construite dans un seul idéal : le Mali. Nos engagements individuels n’auront aucun sens si 2012 se voit en réalité le moment le plus important de la vie politique malienne et nous devons tirer une grande leçon de cette période électorale» a-t-il martelé. A noter qu’à cette rencontre, le président d’honneur de l’ASMA, Soumeylou Boubeye Maïga dans son introduction linéaire a d’abord rappelé que l’ASMA a été mise en place en 2003 sur des idées simples mais très  révolutionnaires. «Sachez qu’il y à trois notions fondamentales à retenir dans la vie d’un homme. D’abord être utile aux gens, ensuite créer les conditions pour rendre possible ce qui est nécessaire (avoir accès à l’eau, à la santé et à l’éducation) et enfin que chaque citoyen soit porteur de solution» a-t-il affirmé. Profitant de ce forum, Soumeylou Boubeye Maïga n’a pas oublié de mentionner sa coloration politique et sa position par rapport à ses liens avec le président de la République, Amadou Toumani Touré. «La seule raison qui nous réuni a ce forum est notre attachement commun à la dignité, à la perfection pour un Mali Unis. Avec Alpha et ATT, j’ai tissé des liens qui n’ont jamais été déchus et je suis fiers de les accompagner et d’être à leur côté pendant les moments sombres. Aussi, j’en suis heureux d’apprendre à travers les spéculations que je suis l’héritier ou le dauphin du président Amadou Toumani Touré. En tout cas je suis sûr que personne au Mali n’est plus proche du président de la république que moi. Et d’ailleurs, il faut retenir que les héritiers biologiques ne sont pas toujours les meilleurs garants du patrimoine. En outre, sachez que je suis l’un des principaux membres fondateur de l’ADEMA et je suis 5ème vice président du Parti. En sommes, nous devons travailler et nous rassembler pour que le futur président soit issu d’un parti politique» a-t-il conclu.


Rappelons que l’ASMA a été créée dans le but de soulager les cas de détresse dans notre société notamment dans le domaine scolaire (fourniture de bancs, de manuels scolaires), dans le domaine sanitaire (fourniture d’équipements et de médicaments), dans le domaine de l’eau etc.
Ibrahim M GUEYE 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.