Forum pour la paix à Dakar : Diatribes acerbes des chefs d’Etat africain contre l’OTAN

6

Forum  pour la paix à  Dakar : Diatribes acerbes  des chefs d’Etat africain contre l’OTANEnfin ils ont osé ! Ils, ce sont les présidents Tchadien et malien, Idriss Deby ITNO  et Ibrahim Boubacar Kéita. Hormis les défunts  Oumar Bongo du Gabon et Mouammar Kadhafi de la Libye, aucun président du continent noir  n’osait hausser le ton pour dénoncer d’une manière aussi crue la vérité aux « Maîtres occidentaux ».Dieu merci !

Cette fois-ci, lors du forum de la paix et de la sécurité  en Afrique, organisé dans la capitale sénégalaise, Dakar, sur  la paix, le carcan de supériorité a été brisée et Idris Deby et Ibrahim Boubacar Kéita, sans ambages ni complexe d’infériorité ont fustigé le comportement de l’OTAN, sous l’œil attentif du ministre de la défense française Jean –  Ives Le DRIAN. Pour eux, l’intervention des forces de l’OTAN, qui a abouti à l’assassinat de Mouhamar Kadhafi et à la chute de son régime, est pour beaucoup dans la recrudescence de l’insécurité dans la bande sahélo-saharienne.

Un adage de chez nous dit : Dire la vérité à ton ami ne peut pas compromettre  l’amitié », un autre renchérit : « Si ton ami ne peux pas te dire la vérité, paies ton ennemi pour qu’il puisse te dire ». C’est ce qu’ont osé faire et en toute liberté les présidents Tchadien et malien  vis-à-vis des partenaires occidentaux.

Idriss Deby  Itno aborde la question en ces termes : « Les occidentaux nous-ont-ils consultés lorsqu’ils ont attaqué la Libye, ou qu’ils ont divisé le Soudan ? » Et de faire savoir que : «  La solution en Libye n’est pas entre nos mains. Elle est entre celles de l’OTAN qui a créé ce désordre. Il fallait accompagner la Libye après la chute de Mouammar Kadhafi. La situation actuelle  en est la conséquence. Tout comme BOKO Haram, l’avancée des Djihadistes au Mali et la libre circulation des armes dans tout le Sahel. La Libye, était du temps de Kadhafi le pays le plus armés d’Afrique. Ces armes sont disséminées partout ». Après ces diatribes acerbes, le dirigeant tchadien  n’a pas manqué de proposer  les moyens et solutions pour remédier au problème : « Aucune armée africaine ne peut attaquer la Libye. L’OTAN en a les moyens. Elle doit y aller, c’est sa responsabilité. C’est à nos amis occidentaux de trouver une solution pour la Libye et le peuple libyen. Nous pourrons ensuite les accompagner ». Pour terminer il dira que : « L’Afrique n’est pas toujours capable de faire fonctionner sa propre organisation (L’Union africaine). Est- ce un problème d’argent ? Les richesses manquent-elles chez nous ? Non. Les dirigeants africains doivent rendre compte à leur société civile. »

Quant au président malien Ibrahim Boubacar Kéita, avec un regard foudroyant, il a abondé dans le même sens en accusant l’OTAN d’être responsable de la situation actuelle. Pour lui tant que la situation au sud de la Libye n’est pas maitrisée, il n’y aura jamais la stabilité dans la bande sahélo – Sahélienne.

En effet pour les deux dirigeants, l’intervention, sans mesures d’accompagnement, de l’OTAN en Libye est le principal facteur de la situation sécuritaire  dans la bande sahélo- sahélienne. Et partant, les partenaires Occidentaux doivent s’impliquer dans la recherche de solution.

Va-ton enfin vers un rééquilibrage des forces entre dirigeants africains et occidentaux, ne serait-ce que dans le discours ? « Les esclaves tiendraient-ils tête désormais aux « maitres » ?

De toutes les façons, le franc- parler  d’Idriss Deby et d’Ibrahim Boubacar Kéita, à ce forum consacré à la paix et la sécurité en Afrique, a été  largement apprécié par les Africains. Cette attitude de nos dirigeants victimes de complexe d’infériorité,   pourrait être un puissant facteur de rééquilibrage des forces dans les relations Afrique- Europe, dans les années à venir.

Moussa Diarra

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Comment une minorite9 ethiuqne peut-elle revendique9 des terres peuple9 par une majorite9 d autochtones des terres ? Historiquement, les Touaregs ne sont que des nomades et n ont aucune patrie. Ils font partie inte9grante des populations maliennes du Nord. Si chaque communaute9 malienne revendique une partie du Nord, croyez vous que les Touaregs auront une place ? Non. Les nomades Touaregs sont un peuple frondeur qui, chaque fois qu ils veulent se mettre dans de conditions financie8res, n he9sitent pas e0 prendre les armes contre leurs cohabitants du Nord. Il faut que la communaute9 internationale sache que le Mali appartien e0 tous les filles et fils et que personne n a le droit d avoir une partie du territoire pour lui. Ceux qui croient que les Touaregs (les hommes bleus) sont leurs cousins perdus en Afrique et qui veulent la cre9ation d un c9tat pour eux se trompent lourdement .

  2. A MEDITER: Persistez

    Les accomplissements viennent à ceux qui restent fermes, à ceux qui peuvent rester concentrés et positivement engagé peu importe.
    Bien que les vents puissent souffler, bien que la pluie et la neige puissent venir, la montagne se tient ferme. Soyez une montagne. Restez ferme dans votre résolution pour atteindre la destination que vous avez choisie.

    Les choses insignifiantes et vide de sens viendront pour vous distraire. Choisissez de les ignorer et continuer à avancer sûrement et de façon constante dans la direction que vous avez choisie. Les soucis, les craintes, et les inquiétudes prendront naissance. Écoutez ce qu’elles doivent indiquer, apprenez d’elles et puis laissez aller et continuez à vous déplacer de façon constante en avant.

    D’autres vous critiqueront, et douteront de vous, et riront peut-être même de vous pour la stabilité de votre but. Ne prêtez aucune attention à leurs doutes, parce que vous êtes sur le chemin de l’accomplissement.

    Beaucoup fixeront des buts, pourtant un trop petit nombre persisteront assez longtemps pour les atteindre. Soyez parmi ceux qui le font, et vous éprouverez la joie et la réalisation que seulement l’accomplissement vrai et significatif peut apporter

Comments are closed.