Front Uni pour la Sauvegarde de la Démocratie et la République Communique

7 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer
Iba N'DIaye, vice-président Adema-Pasj

Iba N’DIaye, vice-président

Le 30 avril 2013, devant la représentation nationale, le Gouvernement de Transition  à réaffirmé sa  détermination à organiser l’élection présidentielle au mois de juillet, confirmant ainsi l’engagement solennel contenu dans la Feuille de route adoptée le 29 janvier dernier par le Parlement.

Le FDR en prend acte. Il félicite le président de la République et le gouvernement de leur détermination à tenir les engagements pris devant le peuple malien et la communauté internationale.

Il les exhorte à redoubler d’efforts pour tenir les délais, malgré les difficultés qui ne manqueront pas.

Pour le FDR, tenir les élections en juillet, c’est contribuer à la stabilisation de la situation, donc au retour de la paix, des réfugiés et des déplacés internes dans leurs foyers. Le contraire reviendrait à tomber dans le piège des groupes armés qui veulent prendre en otage la Nation et le processus électoral.

Le FDR encourage le Gouvernement, en relation avec les forces internationales, à  prendre les mesures appropriées pour sécuriser la campagne électorale et le vote sur toute l’étendue du territoire national, particulièrement dans les régions du Nord.

Des mesures particulièrement doivent être prises pour assurer le vote des déplacés internes, de même que celui des réfugiés en relation avec les pays d’accueil et les agences compétentes de l’ONU.

Le FDR invite le Gouvernement à prendre les mesures appropriées pour une certification internationale des élections de 2013.

Toutes ces questions doivent faire l’objet d’un dialogue politique permanent entre le Gouvernement et la classe politique de manière à s’assurer d’un consensus suffisant sur les conditions générales de l’organisation du scrutin, conformément aux dispositions de la loi électorale, afin que les résultats de l’élection présidentielle de  juillet 2013 (organisées dans des circonstances exceptionnelles) soient acceptés et validés par tous les acteurs politiques, et par la communauté internationale.

Bamako, le 4 mai 2013                                                                          

P/ le FDR

 Le 1er Vice- Président

Ibrahima N’DIAYE

Commandeur de l’Ordre National

7 Réactions à Front Uni pour la Sauvegarde de la Démocratie et la République Communique

  1. Your article has brought forth serious thought in me. I’m happy it did, because your points were so compelling that I just had to give them serious consideration. Your views are valid, logical and interesting.

  2. Tandina

    Certes, il ne le sait pas, mais s’il le savait, il Iba, il n’allait pas paraitre dans les journaux, tellement il énerve et tellement il est antipatique.

  3. TIENFOLA

    FDR = front des Requins, des pédés des clows et des cowboys

  4. Sambpu

    Le FDR (Front uni pour la Destruction de la Republique)ne parle même pas de la libération de Kidal, tellement qu’ils sont prêts à monter à Koulouba!Beaucoup seront deçus de leurs scores,après ces élections présidentielles. :twisted: :evil:

    • massa

      FDR c’est des patriote Kidal c’est le 15 mai maintenant laisse le en paix

  5. Rodriguez Soarres

    …AU LIEU DE S’ EN PRENDRE A SANOGO, CEUX LA SONT VOS VRAIS ENEMIS…