«ATT-CRATIE» parle longuement de son «Affaire»Dragon : «J’ai toujours su que mon agression avait eu lieu avec la bénédiction d’ATT»

0

Agressé le 5 juin 2005 par des inconnus,  Hamidou Diarra dit Dragon, l’animateur-vedette de la radio Klédu, après avoir pris connaissance du contenu du livre «ATT-Cratie: la promotion d’un homme et de son clan», estime que la parution du bouquin et certaines des informations qu’il recèle sont un non événement. Car Dragon connaissait ceux qui l’avaient agressé et savait d’où ils venaient: "je ne les connaissais pas physiquement, encore moins de nom, mais je savais qu’ils étaient de la  S.E (Sécurité d’Etat)".

Bien avant son agression, Dragon savait que quelque chose se préparait contre lui. Parlant du livre, Hamidou affirme que c’est sans surprise qu’il l’a vu sur le marché. «Je l’ai lu de la page 54 à la page 69. On y explique comment ça s’est passé (ndlr: son agression), ceux qui l’ont fait». Dans le livre, il est dit que c’est sur instruction d’ATT, à la veille d’un de ces voyages, qu’il a été demandé à la Sécurité d’Etat de lui infliger "une correction punitive". Pour Dragon,  le livre ne dit que la vérité. "Mon agression a été commanditée par ATT, ou a eu lieu avec sa bénédiction. Dans un Etat de droit, les gens ne doivent pas se cacher derrière des institutions pour faire du mal à quelqu’un". «ATT-Cratie» affirme aussi que ce sont les officiers supérieurs Habib Diakité et Maurice Bagayogo qui ont mené l’opération punitive contre l’animateur de la radio Klédu. Ce document, estime Dragon, est une sérieuse mise en garde pour ATT et son entourage, qui pensent pouvoir gérer leurs affaires sans rendre compte à qui que ce soit.

«Ce livre n’est que la preuve de la justice de Dieu . Je m’en remets à Lui. Tant que Dieu me donnera vie, j’obtiendrai la justice. Je suis croyant, je sais qu’aucun de Ses prophètes ne sera brûlé en l’enfer". Hamidou Diarra pense que ceux qui sont à l’origine de son agression n’ont rien oublié. "Je sais que ce sont des chefs de familles  qui ne devraient pas commettre de tels actes. C’est lâche de se cacher derrière des institutions pour faire du mal aux autres".

L’animateur vedette de la radio Klédu pense que tous les citoyens devraient être égaux devant la loi, mais que c’est tout le contraire au Mali. Certains y font tout au nom d’ATT et ceux qui ont d’autres opinions sont traités de tout. «On dirait que ne sommes pas citoyens du même pays et que nous ne vivons pas en démocratie. Au temps ou les hommes géraient les affaires entre hommes, la vie était meilleure qu’aujourd’hui. Tout le monde n’a pas la même vision des religions que les prophètes. C’est pourquoi il y a des contradictions. C’est vous dire que celui qui pense que le monde entier ou tout le Mali est avec lui ne comprend rien aux règles de la vie".

KassimTRAORE

Commentaires via Facebook :

PARTAGER