ATT-CRATIE : Le Sphinx est un ancien ministre

0

La grosse manipulation politico-médiatique est en train de tourner court. Débousolé tant par la publication d’un livre (ATT-cratie : la promotion d’un homme et de son clan) qui les a encore pris de court que par le réquisitoire implacable de l’auteur sur la gestion du régime,régime qui, on le sait, abhorre la moindre contrariété a fortiori des sorties au vitriol, les éminences grises du cénacle, dans sa fuite en avant, cherchaient en IBK, leur adversaire du moment, un bouc émissaire, faute de lui présenter les excuses, doivent désormais trouvé quelqu’un d’autre.

En effet, l’Editeur du livre qui a provoqué dans de vague et rage dans le milieux des zélateurs et des courtisans, l’Harmatan, vient de révéler à Panapress (dépêche daté du 20 septembre 2006, relayé par d’autres agences et site Internet) l’identité de l’auteur : «C’est un ancien ministre qui l’a écrit. Il connaît bien le système et le raconte de l’intérieur. Le livre fait actuellement partie d’une de nos meilleures ventes ». Toutes choses qui confirment le portrait robot que nous avons dressé de l’auteur voilà deux semaines.

Notre portrait robot

Pour notre part nous tenons à une hypothèse plausible à travers le portrait robot de l’auteur du livre. C’est un homme (ou une femme) qui n’a pas la maturité politique de Boubèye, la stature d’homme d’Etat de IBK, la beauté de la plume de Saouti HAIDARA ou Toumani N’Djimé DIALLO, l’estime et le respect qu’a votre serviteur pour ATT. Ce n’est non plus un de ces courtisans alimentaires qui utiliserait son temps à vilipender son idole encore moins un opposant (genre tisserand) qui ne manquerait sûrement pas d’encenser au passage son Ladji Bourama. C’est un homme (ou une femme) parfaitement informé qui ne s’est pas contenté de faire une compilation d’article, contrairement à ce qu’on veut faire croire.

C’est pourquoi, nous pensons que Le Sphynx ne pourrait être qu’un gars du serail. Soit un de ces fidèles sans conviction et déçu pour n’avoir pas été suffisamment récompensé, soit un de ces laudateurs et courtisans bien introduits en mission. Parce que, à notre modeste et humble avis, au-delà de tout ce qu’on savait peu ou prou, des faits rapportés par la presse malienne et d’autres largement commentés dans les grins, il y a dans « ATT-cratie : promotion d’un homme et de son clan » certains faits et certains informations qui n’ont jamais été à la porté d’un journaliste malien et qui ne sont susceptibles d’être qu’à la porté des gens d’un certain cercle restreint. Nous avons assis notre conviction en lisant et relisant le livre à travers un certains de faits rapportés par Le Sphynx. Trois exemples pour illustrer notre argumentaire :

1- L’affaire des jeunes, consultées à la Clinique Pasteur et acheminées en Lybie par un très proche du président ATT.

2- L’affaire de la reforme des voiture de la Sécurité d’Etat

3- L’affaire du passage à tabac de Dragon.

PARTAGER