Gouvernement, libération du nord et organisation des élections : Le MDTDM invite le peuple à rester mobilisé derrière le président de la République et son gouvernement

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Moussa Koné, président MDTDM

Dans un communiqué déposé hier à notre  rédaction, le Mouvement Dioncounda Traoré pour le développement (MDTDM), se réjouit de  la formation du nouveau gouvernement  représentatif de toutes les forces vives de la nation le samedi 15 décembre.  « Le MDTDM   profite de cette occasion pour féliciter l’ensemble des membres de ce gouvernement pour le choix porté sur eux par le président de la République par intérim Son Excellence le Pr Dioncounda Traoré et le Premier ministre Diango Cissoko  » peut-on lire dans ledit communiqué signé par le président du MDTDM, Moussa Koné.

Aussi, cette association qui dit partager bon nombre de points de vue avec la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM) sur la conduite de la Transition,  se félicite aussi, de la reconduction du ministre (CODEM) David Sagara dans ce gouvernement au ministère du Logement des Affaires Foncières et de l’Urbanisme.

A cet égard, le Mouvement Dioncounda Traoré pour le développement a invité   le peuple malien à rester  »  mobilisé derrière le président de la République par intérim   le Premier ministre et l’ensemble des membres de ce nouveau gouvernement pour la libération du Nord et l’organisation des élections crédibles et transparentes dans un bref délai « .

                                                        Kassoum THERA

SOURCE:  du   17 déc 2012.    

Une Réaction à » Gouvernement, libération du nord et organisation des élections : Le MDTDM invite le peuple à rester mobilisé derrière le président de la République et son gouvernement

  1. Dr ANASSER AG RHISSA

    Bonjour,
    Quoique qu’en disent certains, un premier pas très important vient d’être franchi, à savoir la constitution d’un gouvernement d’union nationale incluant des sensibilités diverses des forces vives du Mali, en particulier, du Nord Mali.

    Quoi qu’on fasse, il sera impossible de créer un gouvernement qui aura l’aval de tout le monde.

    Félicitations au Premier Ministre, Giango Cissoko, et au Président, Dioncounda Traoré, pour ce premier pas.

    L’essentiel, maintenant, c’est que les Maliens s’unissent autour de ce gouvernement.

    Ce dernier doit aller vite à l’essentiel, c’est-à-dire fédérer TOUS les Maliens, en axant sa stratégie sur la communication, la sensibilisation et l’action, pour conquérir le plus vite possible, dans l’unité, le Nord Mali.

    Un deuxième pas, aussi important, sera la constitution de la commission nationale de négociation et du conseil national de transition.

    Cette commission et ce conseil doivent avoir des ramifications régionales pour plus de représentativité et doivent aussi intégrer toutes les communautés Maliennes et tous les Maliens n’acceptant pas le terrorisme, pas seulement ceux des régions nord Mali.

    L’engagement de tous est indispensable à travers une guerre informationnelle ou guerre stratégique, d’intelligence collective, de renseignements sur le terrorisme.

    Cette dernière est plus précise, plus ciblée et plus efficace que la guerre classique.

    C’est ensemble, en front uni, sans accepter l’impunité et le terrorisme, que les Maliens, en coopération avec les partenaires, aux niveaux régional et international, mettront le terrorisme hors du Mali.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC et Gouvernance
    E-mail: Webanassane@yahoo.com