Gouvernement SBM: Aliou Boubacar Diallo dénonce un «Gouvernement de campagne» et appelle à une candidature « unique » contre IBK

8
Aliou Boubacar Diallo, PDG de Wassoul'Or ouvre la brèche
Aliou Boubacar Diallo

Pour Aliou Boubacar Diallo, homme politique et président d’honneur de l’Alliance pour la Démocratie et la Paix (ADP- Maliba) la nomination d’un cinquième Premier ministre à quelques mois de l’élection présidentielle a un but électoraliste. Le PDG de Wassoul’Or SA s’est exprimé dans son message de présentation des vœux du nouvel an.

L’ancien Secrétaire général de la présidence, Soumeylou Boubèye Maïga, est le nouveau Premier ministre du Mali. Avec un gouvernement de 36 membres, soit un ministre de plus que dans l’équipe précédente. C’est le cadeau de nouvel an offert au peuple malien par le président Ibrahim Boubacar Keita. Seulement voilà, à huit mois de l’élection présidentielle la mise en place de cette équipe dirigée par un «homme de confiance» du président et un «renard politique» ne passe pas inaperçu.

Selon Aliou Boubacar Diallo, les défis à relever par notre pays sont nombreux. Parmi ceux-ci, il cite, le terrorisme, la pauvreté, de la précarité, de l’éducation et le chômage des jeunes. Selon l’homme d’affaire, le tournant majeur pour une solution durable à ces préoccupations passe par le « respect de l’agenda constitutionnel de notre pays ». Aussi, Aliou Boubacar Diallo salue «l’engagement du président de la République» à respecter l’agenda électoral. «Seule la tenue d’élections libres, transparentes, crédibles et justes dans le respect du calendrier constitutionnel préservera la paix sociale et épargnera à notre pays une crise post-électorale» estime le PDG de Wassoul’Or.

Appel à un grand rassemblement…

Dans son message, Aliou Boubacar Diallo dit avoir pris note de la mise en place d’un nouveau gouvernement. «J’en retiens qu’il s’agit clairement d’un Gouvernement de campagne», dit-il. Pour le président d’Honneur de l’ADP-Maliba, le président IBK ne doit en aucun cas fait un deuxième mandat. «Notre constitution, pour laquelle je me suis battu, donne au président sortant le droit de se représenter, je lui concède ce droit pour défendre son bilan», assure Aliou Boubacar Diallo. Et de poursuivre: «j’invite tous ceux qui souhaitent porter le changement en 2018 à se mettre ensemble pour créer un grand rassemblement».

Dans la «grande alliance pour une alternance», explique Aliou Boubacar Diallo, il faut «une candidature unique» contre IBK. Mais si tel n’est pas le cas, regrette-t-il, «nous devons nous organiser dès à présent pour que celui qui atteindra le second tour soit soutenu par toutes les forces du changement», indique-t-il, en invoquant implicitement sa propre candidature.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Je pense que le gouvernement actuel a vraiment réussi son échec !!! Diallo est capable le Mali a besoin d’un entrepreneur comme lui comme président ( Macron Malien )

  2. Je pense que le gouvernement actuel a vraiment réussi son échec !!! Diallo est capable le Mali a besoin d’un entrepreneur comme lui comme président ( Macron Malien )

  3. Diallo est un escroc. il ne cherche que son intérêt, cet homme joue au plus malin en approchant les différents présidents qui se sont succéder à tour de rôle. il cherche une protection pour ses affaires louches. les présidents IBK, ATT, ont finalement compris son jeux. il a été rejeter par le très avisé Alpha oumar konaré. le peuple n’est plus comme il était il y a 10 ans. la prison attend ce Monsieur d’origine Guinéenne pour avoir inciter beaucoup de troubles dans ce pays. tu es démasqué à jamais.

  4. Que ce grand escroc se présente comme l homme nouveau capable de relever le Mali me fait bien rire.
    Il ne pense qu à ces affaires qui sont des miroirs aux alouettes. Tout est faux chez lui, il est un triste affairiste qui trahi tous ceux qui l’approchent. Il n’a qu’une idée sa réussite personnelle! et surtout il se protège de ce qui pourrait entraîner sa chute. Il essaye même de se rapprocher d’IBK sans succès. Voilà pourquoi il lève le vent.

  5. Mr Aliou Boubacar DIALLO; Nous sommes prêt et disponible pour vous accompagner dans vos projets de développement de notre Pays Le Mali qui a besoin des hommes comme vous. IBK et ses équipes gouvernementales ont montrées leurs limites dans la gestion du Pays, rien ne va en ce moment, le Mali n’a pas besoin d’un gouvernement de campagne en ce moment, plutôt d’un gouvernement qui fait fasse au problème du Pays, donc mobilisons nous pour faire un Choix d’un candidat unique dès maintenant pour la prochaine élection d’ici 08 mois. N’hésitez pas Mon PDG a vous présenté nous sommes engagé et disponible pour vous accompagner.

  6. Cette proposition de M. Aliou Boubacar DIALLO doit etre la bien venue par tous les patriotes de tous les bords confondus. Un moyen facile de barrer la route a IBK qui ne doit en aucune maniere etre reelu. Son bilan est nul , il doit partir contre vents et marrees. Les partis politiques de l’opposition doivent travailler la main dans la main pour concretiser cette proposition de taille. Il faut une Union sacree contre IBK qui est a la base du malheur du peuple. Une fois le Mali debarasse de cette vermine, la vraie construction Nationale va commencer. Il faut vaincre les partis politiques traitres qui sont avec lui, qui sont sans conviction politique, telle que l’ADEMA , la CODEM et autres. Durant son quinquennat , les leaders de ces formations politiques se sont rendus coupables de haute trahison . Ils doivent etre traite comme des ennemis du peuple martyr . La defaite d’IBK sera la renaissance du Mali nouveau.

  7. Tres bien vu il faut barrer le chemin a IBK qui a demontre son incapacite de gerer le Mali. Comme le dit l’hymne du Wasulu “si tu ne peux diriger et defendre la patrie de tes peres tu donnes ton sabre de guerre aux femmes qui t’indiqueront le chemin de l’honneur”. IBK rend ton sabre de guerre aux femmes.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here