Gouvernement – suite au réaménagement sanction… Réunion d’urgence hier du BPN– / Le RPM crie à la trahison…

22
RPM

Des cadres menacent de rejoindre l’opposition 

« Encore moins d’une heure avant son limogeage, le Ministre RPM ignorait le sort qui l’attendait. Il a fallu que le Premier Ministre l’appelle et … »

Non, ce n’est pas le réaménagement tant attendu et qui aurait consacré l’intégration des membres de la CMA dans le nouvel attelage gouvernemental et le départ de certains ministres très contestés.  Ce réaménagement est plutôt celui de la sanction, en tout cas, pour ce qui est des deux grosses pointures, à savoir, Mamadou Diarra dit Igor, précédemment ministre de l’économie et des Finances et Bocary Tréta, désormais ex-Ministre du développement rural, de l’Agriculture l’Elevage et de la Pêche, ex-numéro 2 du gouvernement et non moins secrétaire général du parti présidentiel.

Il nous revient, s’agissant de Mamadou Gaoussou Diarra, précédemment Ministre de la Promotion des Investissements, qu’il a lui-même sollicité le départ en vue, dit-il de s’occuper au mieux de son cabinet.

En somme, c’est surtout le départ des deux grosses pointures, et en l’occurrence celui du secrétaire général du parti qui suscite de nombreuses réactions.

Touche-pas à mon Premier Ministre !

Ce n’est nullement le scandale des engrais dits «frelatés» ou des «tracteurs» qui serait à l’origine de l’ire d’IBK (l’on ne connaît d’ailleurs de Ministre sanctionné pour sa gestion sous le président IBK). Non plus la fausse  rumeur portant sur le décès du président dont M. Treta est soupçonné d’être  l’auteur… Soit dit en passant : il ressort des indiscrétions qu’IBK a «plus que supporté les agissements de M. Tréta». Mais pourquoi l’avoir limogé aujourd’hui ?

C’est tout simplement parce que Monsieur voulait être plus royaliste que le roi en voulant imposer sa nomination en qualité de Premier Ministre en remplacement de Modibo Sidibé. Et selon toute évidence, le secrétaire Général du parti est fortement soupçonné d’être l’instigateur de nombreuses tentatives de déstabilisation de l’actuel Premier Ministre, à travers des articles de presse relatifs à l’attribution de logements sociaux en l’occurrence. Voilà pour la cause immédiate.

L’on sait par ailleurs, que le Ministre ainsi limogé s’avérait la tête de proue des mécontents au sein du parti qui réclame encore aujourd’hui moins de présence et moins de représentativité de «La famille» dans les affaires politiques et dans la gouvernement. Cette tendance est opposée au camp Nancouma Keïta, secrétaire politique du BPN, plutôt proche de «La Famille».

Hier dimanche, le Bureau Politique National en question s’est réuni en urgence et à huis clos en vue d’évaluer la situation. Dans un communiqué qu’il a rendu public, il dit prendre acte et félicite son secrétaire Général pour avoir été «à la hauteur de la mission à lui confiée par le Président de la République».

Il y a cependant beaucoup d’amertume sur les visages. Certains participants que nous avions pu joindre après la séance ont parlé de «Trahison» et de la tentative «d’affaiblir le parti» à quelques encablures de son congrès. Certains ont même évoqué l’éventualité de rejoindre l’opposition politique.

Même si cette menace reste un simple coup de gueule, il ne demeure pas moins que le Bureau Politique reste majoritairement opposé à la décision de limogeage de son secrétaire Général.

S’agissant du désormais ex-ministre des Finances, M. Mamadou Diarra dit Igor, ce ne sont, non plus ses fausses statistiques de 7% de taux de croissance, encore moins de ses douteuses émissions d’emprunts obligataires, ou de la récente affaire des armements en Afrique du Sud qui  ont rendu son employeurfurieux.

C’est parce que lui aussi, à l’instar de BokaryTréta, convoitait le poste de Premier Ministre, en guise de tremplin pour accéder à la Magistrature suprême. Cela, le «Vieux» n’a toléré quand bien même le «jeune» ministre s’avérait regardant sur son confort à lui. Mais là, il semblait aller trop loin. Et la réaction ne s’est pas fait attendre.

Alors leçon : pour avoir de vieux os dans l’attelage gouvernemental, alors touche- pas au Premier Ministre. Tout le monde est averti !

D. Diarrassouba

Encadré

BokaryTréta

«Je ne suis ni surpris, ni remonté contre IBK ! Je suis serein ! »

C’est un secrétaire Général visiblement très serein qui a présidé la rencontre d’hier dimanche au siège du parti sis au quartier Hippodrome, 48 heures après son limogeage.

Sa sérénité nous rapporte-t-on, a finalement contaminé les participants qui n’ont nullement caché leur colère.

Il ressort des confidences recueillies auprès de ces derniers citant à leur tour, M. Treta lui-même, que «ce n’est nullement la décision en soi qui a offusqué, mais plutôt, la manière». Il s’avère en effet que  «c’est le vendredi à 18 H (date du réaménagement), alors que le Ministre en question était en mission du Président de la République lui-même, que le Premier Ministre Modibo Sidibé l’a appelé pour lui signifier que son nom ne figurait pas sur la liste du nouveau gouvernement».

Et le PM de lui suggérer d’aller voir le Président. «Toute chose qu’il a dignement refusé», précise notre interlocuteur. Il s’agit d’un « poignard dans le dos», déplore-t-il.

Le conférencier a dit n’être ni surpris ni remonté contre le président suite à sa décision.  «Je suis serein», a-t-il indiqué.

A l’issue de la séance, le secrétaire Général et désormais ex-ministre s’est engagé à prendre le parti à bras le corps. L’une des importantes décisions a été la tenue d’un forum national le 30 janvier prochain ce, en vue de vider tous les contentieux dans la perspective du prochain congrès statutaire. Il a exhorté cadres et militants à la vigilance et au travail. Car après tout, il faut sauver les fondamentaux, a-t-il ajouté.

B.S. Diarra

PARTAGER

22 COMMENTAIRES

  1. Un adage dit qu’il ne faut pas chercher une vengeance à chaud, sinon on prend un autre coup plus grave, une vengeance avec succès se fait à froid sans passion. Donc, je dirais à mes amis du RPM de la tendance SG de faire attention en agissant avec la tête et non avec le cœur. Je reste certain que l’exercice du pouvoir n’est pas facile, car des bons vielles amis depuis plus de trente ans se mettent à ne plus se comprendre et cela est dommage. Quand on voit comment IBK et le SG du RPM se sont connus dans le feu de l’action des années 2000 après le limogeage de ce même IBK par la branche CMDT de l’ADEMA et soutenu par des hommes comme le SG avec un engagement sans faille de ce dernier, cela ne donne pas envie de faire de la politique. Modibo KEITA est de la génération du Général Moussa TRAORE combattue par le mouvement démocratique de 1991 dont IBK et le SG sont issus. Et IBK vient de se débarrasser d’un vielle ami du mouvement démocratique et de la phase de trahison d’IBK par la branche CDMT de l’ADEMA, cela fait mal au cœur. Mais la politique c’est cela aussi, des arrangements sans passion au gré des intérêts personnels. Du courage à tous et bon vent aux uns et aux autres. Qu’Allah le tout puissant aide et protège le Mali.

  2. La vraie question qui se pose est : est ce que IBK a réellement acquis une expérience durant toute sa lutte politique ? Un homme politique expérimenté ne peut pas etre subitement INEXPERIMENTE une fois au pouvoir , quelqu’en soit la situation . C’est très bizarre . IBK au pouvoir , on a l’impression qu’il n’a jamais fait de politique . Il est tellement égaré que sa population ne sait meme plus où il est . Nous lancons un sos à l’opposition pour aider la population a retrouvé leur CHER PRESIDENT .

  3. Attention pour les cadres du RPM, il faut que vous sachiez que IBK est un homme d’expérience, en 1992, il avait fait la même chose à Alpha Oumar KONARE qui s’était détourné de son parti ADEMA-PASJ pour prendre deux PM non partisans; mais ce n’était pas du même goût avec IBK et Aly Nouhoum DIALLO. Tout le monde a vu a quoi cela avait abouti, avec un PM partisan, le pays se dirigera comme un parti unique sinon même pire qu’un parti unique. ADEMA avait recentré tout sur lui même, pour avoir quelque chose, il fallait prendre la carte de l’ADEMA sinon, tu étais fichu. Il faut que le RPM qui est une dérivé de l’ADEMA sache cela et laisse IBK diriger avec son style d’homme expérimenté pour le bonheur des maliens et du RPM. Le pays est dans une situation quasi-catastrophique, si à cela on y ajoute le comportement partisan du RPM, ce sera le KO sans équivoque. C’est cela que cet homme expérimenté voit et que la classe politique du RPM ne voit pas et s’acharne à avoir le poste de PM. Qu’Allah le tout puissant protège et aide le Mali. Il faut surtout accepter la patience, rien que la patience pour le bonheur du parti.

  4. Moi je ne sais pas pourquoi nous Maliens aimons la polémique inutile. Le RPM est un parti responsable et le fait que Tréta soit parti ne veut forcement pas dire qu’il y a des problèmes entre lui et le président de la république ou le premier ministre. On peut être secrétaire général d’un parti et ne pas forcement faire parti du gouvernement. Le plus important c’est de pouvoir participer à la vie du parti et du pays.

  5. Le président IBK n’a pas limogé Tréta et Igor pour faire plaisir à qui que ce soit. Comment comprendre que des personnes veulent prendre en otages une institution aussi importante qu’est la primature pour une question de parti politique. Bien que le premier ministre Modibo n’est pas membre du rpm; il travaille pour ce pays et il est donc inadmissible que des personnes comme lui mettent les bâtons dans les roues fut-ils secrétaire général du parti au pouvoir. Toute personne qui a des compétences reconnus doit pouvoir les mettre au profil du pays sans distinction aucune.
    Le Mali n’appartient pas au rpm encore moins à tréta, de la même manière IBK n’est pas le président de rpm mais de tous les Maliens.

  6. Le départ des deux hommes forts du RPM du gouvernement peut s’expliquer par le fait ceux-ci n’entretenaient pas de bons rapports avec les autres membres du gouvernement. Pourtant u gouvernement suppose l’union, la solidarité et la synergie dans les actions. Ainsi si cette atmosphère ne peut pas exister au sein de notre exécutif; les responsables doivent partir.

  7. Plus que jamais le RPM doit rester soudé derrière le président IBK afin qu’il puisse atteindre les objectifs qu’il s’est fixé pour notre pays. Les membres du RPM doivent “rester vigilants, soudés et mobilisés autour du projet de société et du programme du Parti” afin que le Mali puisse sortir de la crise et aller vers le développement.

  8. Le vice-président et porte parole du rpm, le Docteur Haïdara a bien fait de demander l’union autour du RPM car le départ d’Igor et de Tréta ne veut pas forcement dire qu’ils sont incompétents ou qu’il y a des palabres au sein du rpm. On voit dans plusieurs pays où les premiers responsables du parti au pouvoir n’occupent pas de postes au sein des institutions afin que ceux-ci puissent gérer efficacement les affaires du parti. Il ne faut donc pas tomber dans les interprétations sans fondement.

  9. Depuis un certain temps; le président IBK a marqué sa déception face au comportement de certains de ses proches qui étaient contre le fait que des personnes d’autres partis puissent faire leur entrée au sein du RPM ce qui n’est pas du tout normal. Notre pays a besoin des compétences de n’importe qui dans ce pays fut-il membre du RPM ou pas. Et je crois que c’est ce qui explique le départ de Tréta du gouvernement.

  10. Le président de la république sait pourquoi il a demis Igor et Tréta de leurs postes respectifs malgré les avancées connus dans leurs domaines mais avant de nous lancer dans des polémiques sans aucune réelle information; attendons de voir les ambitions que le président de la république prévoit pour eux dans la conduite des affaires du pays et du parti.

  11. Le RPM n’as pas des cadres valable ils sont tous incompétents et voleur c’est pour ça que Ladji à choisir famille d’abor 😈 😈 😈 😈

  12. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Comment peut on se battre pour etre associe avec la mediocrite … et un president malfrat….????? 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    Moussa Ag,… Vraiment …. ce pays ne va jamais avancer … 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    • En tout cas Benoko Le Lion de la daba était et toujours continue à être in cacique du RPM qui est même sa raison d’être.
      Like “He lives only twice…” 🙄

  13. IBK a bien fait de se débarrasser des “vautours” du RPM comme Tréta qui pense que c’est le RPM seul qui a élu e président IBK.C’est encore lui qui est à la base du départ de Mara et de OTL.C’est bien fait pour sa sale gueule!
    Félicitations au PARENA qui a eu sa part de gâteau à travers un poste ministériel.Si ce n’était pas Konimba SIDIBE l’heureux élu (un grand patriote qui a l’amour du Mali et dont le retour aux affaires plairait à tout bon citoyen), on aurait crié à l’opportunisme.Cette nomination était urgente pour un parti qui mourait de sa belle mort par faute de financement? 😉

  14. L’auteur de l’article doit relire ses articles avant de les publier! Il s’agit du PM Modibo Keita et non de l’ancien PM Modibo Sidibe’!!!!
    Mugabe’, j’espere que vous n’avez pas des cas personnels a’ regler avec Igor et Treta. BE NICE WITH THEM!!!!
    Treta a ete’ le choix d’IBK pour sieger dans le gouvernement d’ATT. Il a fidelement accompagne’ le President. Aujourd’hui ce que nous devons tous comprendre est qu’IBK EST LE PRESIDENT DU MALI ET NON LE PRESIDENT DU RPM! IL FERA CE QUE CONSCIENCIEUSEMENT IL PENSE ETRE BON POUR LE MALI! Treta a commis une erreur en poussant le President a’ choisir entre lui et le PM. Il devait plutot encourager et supporter le choix du President car le PM A FAIT UN TRES BON BOULOT POUR LE MALI ET POUR LE PRESIDENT.
    Mes amis chacun de nous peut etre remplace’!!!!! Modibo Keita, Moussa Traore’, ATT, Alpha Oumar Konare’, le General Sanogo, Kissima Doukara, Tiekoro Bagayoko, et le Capitaine Sounkalo Samake’…etc, etaient tous tres puissants et dirigeaient le Mali!!!! Aujourd’hui, certains parmi eux ont quitte’ ce monde, d’autres meditent ailleurs, d’autres font d’autres fonctions et d’autres sont a’ la retraite!!!!
    CHACUN DE NOUS PEUT ETRE REMPLACE’!!!!!
    L’actuel PM Modibo Keita doit continuer sa mission!!!
    Treta doit rester serein et tenter de comprendre le President de la republique!
    ATT et Alpha ont demontre’ que la personne qui occupe Koulouba est plus importante que le plus grand parti politique du Mali. ATT a battu SOUMI QUI ETAIT LE CANDIDAT DU PLUS GRAND PARTI POLITIQUE AU MALI.
    Je conseille la sagesse aux membres du RPM. MEME DEMAIN SI IBK DECIDE DE CREER UN NOUVEAU PARTI POLITIQUE, LEDIT PARTI SERA MAJORITAIRE! LE NOMADISME POLITIQUE EST CONNU SOUS NOS CIEUX. LES PRINCIPES SONT RARES CHEZ NOS POLITICIENS! CHACUN PENSE PLUTOT A’ SA POCHE! LES PERSONNES COMME LE PM MODIBO SONT TRES RARES! IL EST UN HOMME SAGE AVEC DES PRINCIPES! IL A DEJA EU LES HONNEURS, LES TITRES ET LES CHOSES MATERIELLES! A SON AGE, IL A ACCEPTE’ DE REPRENDRE DU SERVICE POUR AIDER SA PATRIE. LE MINIMUM EST DE LE RESPECTER ET L’ENCOURAGER!!!!!!!!!!!!!!!!! TOUT LE RESTE N’EST QUE FOUTAISE!!!!!!!!!!!!!!!!

  15. C’est le président lbk qui est frelate avec son avion frelate et son frère tomi le mafia frelaté Mugabe tu es idiot 🙄 😈 😈 😈

    • MEME LA GRANDE FAMILLE COULIBALY A DES MEMBRES FRELATE’S!!!!!!!!!
      Avec ta letter … I a’ la fin de …. CoulibalI , on sait que quelque chose ne marche pas chez toi!!!!!
      RIRE!!!

  16. On dirait que notre ancien ministre frelaté digère mal la mise en touche du vieux Boubacar. Il faut faire avec, sous IBK, quoiqu’on dise, personne n’est à l’abri de la suspension. Ce geste vis-à-vis de monsieur TRETA est un message fort pour tous ceux qui croient se permettre (Comme au temps d’ATT) de tout faire sans crainte de sanction. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Cette mise en touche traduit également la volonté politique qui anime le président de la République. Il est loin d’être l’homme que les journalistes décrivent en longueur de jour. IBK ne caresse pas les incompétents dans le sens du poil. IGOR, TRETA et les autres n’ont eu que ce qu’ils méritaient. Si, ils sont franc, ils diront aux maliens qu’ils ne sont pas blanc comme neige.
    👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

    • C’est un faux débat. Depuis quand, dans un remaniement, les ministres déchus font des problèmes ? ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

      Foutez les gens la paix avec les faux problèmes. 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

      TRETA n’est plus ministre, il est où le problème ???? ❓ ❓ ❓ 😯 😯 😯 😯 😯 😯

  17. On se calme monsieur TRETA. Il n’y a pas des intouchables au MALI, le boss a décide de te mettre au banc de touche, on respect le patron, c’est tout. Il n’y a pas débat. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Vous n’avez le monopole d’aucun ministère, vous pouvez servir ailleurs, tout en restant au service de votre pays. Vos partisans se fâchent pour rien 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁 🙁

Comments are closed.