Communication gouvernementale : Le nouveau porte-parole imprime sa marque

1

Le ministre du Commerce, Abdel Karim Konaté, et nouveau porte-parole du gouvernement,  a animé un point de presse après le conseil des ministres inaugural.

C’était dimanche après-midi dans les locaux de la Primature. Baptême de feu plutôt bien réussi au regard de la clarté des propos du ministre Konaté qui a fait un résumé du conseil de cabinet et du conseil des ministres. Il a abordé aussi l’accord avec les syndicats de la santé.
Sur ce dernier point, le porte-parole du gouvernement a insisté longuement sur les efforts déployés par l’Etat pour assurer aux populations une vie meilleure. Il a énuméré à ce propos les sacrifices consentis en matière de subvention sur le riz, le sucre, la farine, l’huile et même les hydrocarbures.
Il s’est inscrit en faux contre l’idée véhiculée selon laquelle les pouvoirs publics ne se soucient guère du bien-être de nos concitoyens. Bien au contraire, a martelé le ministre Konaté qui n’a pas manqué de saluer l’esprit positif des syndicats de la santé. L’accord qui a permis de mettre un terme à cette grève douloureuse, a été trouvé au bout de rencontres nocturnes et de sacrifices. Ce qui est la preuve que le gouvernement travaille à l’équilibre général, a argumenté le porte-parole du gouvernement qui a expliqué la lenteur du dénouement par le principe gouvernemental de ne jamais prendre des engagements impossibles à honorer.
Dans la conduite de la communication gouvernementale, Abdel Karim Konaté entend imprimer sa marque en rompant avec la communication de réaction pour passer à l’offensive. Prendre le devant, c’est sa vision. Ainsi, estime-t-il, la rumeur n’aura plus de place.
Il a dévoilé les grandes lignes de sa stratégie qui consiste à recruter des spécialistes, commander des missions de terrain, organiser des points, conférences et des déjeuners de presse. Il fera aussi animer des émissions à la télévision nationale pour mieux porter la parole officielle. Bref, le nouveau porte-parole compte occuper tout l’espace médiatique, y compris les réseaux sociaux avec la création de comptes Facebook, Tweeter, etc.

Amadou M. CISSE

PARTAGER

1 commentaire

  1. Empé:Empereur
    Surnom donnĂ© parce que lĂ  oĂą il passe,il s’impose.
    Dans la conduite des affaires,être bon intellectuellement est nécessaire,mais pas suffisant.
    Il faut avoir une personnalité forte qui influence.
    L’actuel ministre du commerce,porte parole du gouvernement a marquĂ© l’administration des douanes par des mĂ©thodes de travail apprĂ©ciĂ©es par tous les usagers.
    Avant,il a fait un passage remarqué au mouvement national des pionniers.
    Un bon moment qu’ il maĂ®trise son dĂ©partement ministĂ©riel d’une main de maĂ®tre comme un empereur.
    C’est dire que c’est important de jeter un regard sur le parcours professionnel de nos cadres ,et non uniquement sur leur parcours universel,avant de leur attribuer un poste ministĂ©riel.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here