Départ du PM : Cette fois-ci la bonne

5
Ils voulaient sa tête, Modibo Keita a eu leur peau !
Modibo Keita, premier ministre du Mali

Les rumeurs sur le départ de Modibo Kéita de la primature deviennent de plus en plus pressantes. Si dans les cas précédents ces informations n’ont été que des rumeurs, cette fois-ci  le départ de Modibo Kéita semble se dessiner de jour en jour. Pour certaines sources, il attendrait le mois de juin pour rendre le tablier, histoire de respecter sa parole donnée. 

Toute  chose a une fin. Qu’il soit limogé ou qu’il démissionne, les sources concordantes font état d’un départ imminent du premier ministre Modibo Kéita de la primature. Ce départ, selon les informations reçues, serait une volonté même du locataire de la primature de mettre fin à ses fonctions de premier ministre. Si cela venait à se concrétiser, ce serait un coup dur pour le président IBK qui, en moins de trois ans d’exercice du pouvoir, aura à choisir un quatrième premier ministre. Toutes choses qui dénotent une forte instabilité de son régime.

Et selon  certaines sources, Soumeylou Boubeye Maïga est pressenti pour le succéder et qu’il mènerait d’ailleurs des tractations pour la formation du prochain gouvernement. Dans les coulisses d’autres noms sont également annoncés pour succéder à Modibo Kéita. Il s’agit de Bocar Treta, secrétaire général du RPM et ancien ministre du développement rural et de Mohamed AG ERLHAF, actuel détenteur du portefeuille du ministre de la décentralisation.

Si le départ de Modibo s’avérait la réalité, alors le régime d’IBK aura battu tous les records d’instabilité dans notre pays. Une situation qui n’est pas du tout de nature à assurer des actions continuelles et efficace pour le développement du pays.

Etant donné que chaque départ de premier ministre entraine automatiquement une rupture de l’action gouvernementale, vu que chaque premier ministre fait une déclaration générale de sa politique, amène des hommes nouveaux et une nouvelle méthode de faire, ce premier mandat d’IBK ,  qui connaitra très probablement quatre premiers ministres, n’aura été que celui des éternels ruptures et recommencements.

MD

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. LE PROCHAIN PREMIER MINISTRE SERA UN MEMBRE DE LA FAMILLE OU UN CHOIX DE LA FAMILLE..

    IBK QUI EST MOURANT VEUT S’ASSURER QUE KARIM SON OBÈSE MORBIDE SOIT PROTÉGÉ ET AIDÉ .

    COMME ISSIAKA À L’ASSEMBLÉE, CELA PRENDRAIT UN MEMBRE DE LA FAMILLE À LA PRIMATURE..
    LES JOURS DE IBK SONT COMPTÉS SUR TERRE..

    NE SOYEZ PAS SURPRIS SI HAMADOU KONATÉ DEVENAIT LE PROCHAIN PREMIER MINISTRE.. HAMADOU KONATÉ EST LE BEAU-FRÈRE DE LA FEMME DE IBK.

    HAMADOU KONATÉ, C’EST CET INCOMPÉTENT QUI A DONNÉ 400.000.000 CFA AUX REBELLES POUR UN RÉUNION DE 3 TROIS JOURS..IL N’A MÊME PAS ÉTÉ FICHU D’Y METTRE LE PIED..
    SANS AUCUN COMPTE RENDU AU PEUPLE.

  2. Les Maliens doivent se réconcilier avec Le Dieu vivant. Aucun homme sur la terre a une solution pour notre pays. Seul Dieu et Jésus Christ l’a. Le Seigneur dont je suis serviteur me l’a révélé.

    Les maux du Mali sont: péché, iniquité idolâtrie (croyance autre qu’en Jésus Christ).

    Jérémie 17
    5 »Voici ce que dit l’Eternel: Maudit soit l’homme qui fait confiance à ce qui est humain, qui prend des créatures pour appui et qui détourne son cÅ“ur de l’Eternel!
    6 Il est pareil à un genévrier dans la plaine: il ne voit rien venir de bon, il habite les endroits brûlés du désert, une terre salée et sans habitants.
    7 »Béni soit l’homme qui fait confiance à l’Eternel et qui place son espérance en lui!

    M. Guindeba, http://www.josephguindeba.com/fr/accueil/

  3. Au delà de tout fanfaronnade politique IBK doit choisir un premier ministre de son rang politique qu’est le RPM. Cela permettra une stabilité gouvernementale et répondra aussi aux exigences de la démocratie.

Comments are closed.