Département de l’énergie et de l’eau : Le pragmatisme apprécié

2

Le ministre Mamadou Frankaly Keïta, fait partie des membres du gouvernement ayant été reconduit à leur poste suite au léger remue-ménage par le locataire de Koulouba sur proposition du Patron de la Primature. Reconduit à la tête du Département de l’Energie et de l’Eau, le Ministre Keita qui se voit donner l’opportunité de conduire à bon port la politique énergétique et hydraulique du Mali doit redoubler d’ardeur après cette confiance renouvelée des deux plus hautes autorités du Mali, pour son pragmatisme et son engagement à traduire en actes concrets la volonté du président de la république du Mali. 

Dans un contexte d’insécurité grandissante, l’expansion du réseau électrique constitue en soi le cœur des actions, de cet ministre travailleur, pondérer et taciturne.  Depuis son entrée au gouvernement, il s’attèle à relever ce défi d’une couverture à large échelle du territoire à travers une distribution saine de l’eau et de l’électricité. A Bamako, tout comme dans les villes, des grands travaux sont en cours pour prendre en charge les demandes des populations en  termes d’électricité et d’eau potable. Ces actes sont visibles à traves les services d’EDM-SA, de la SOMAGEP et autres structures d’hydrauliques.

Le président de la république lors de ses tournées dans les régions de Mopti, Sikasso et Ségou, a rassuré les populations de tout mettre en œuvre afin de satisfaire les gens.  Aujourd’hui, l’accès à l’eau potable et à l’électricité constitue aujourd’hui une difficulté majeure à laquelle la population de Bamako et environnant est confrontée. Sur instruction du ministre, les directions de EDM-SA et de la SOMAGEP sont au travail pour concrétiser la volonté du  chef de l’Etat de transporter l’eau et l’électricité sur l’ensemble du territoire.  Le président et son Premier ministre, en renouvelant leur confiance au chef du département actuel de l’Eau et de l’Energie estiment que l’homme peut s’illustrer davantage.

Les réalisations qui sont à l’actif du ministre Mamadou Frankaly Keïta doivent cependant être renforcées et soutenues. L’eau, a-t-on coutume de dire, est source de vie. Aucune action ne serait de trop pour offrir aux Maliens les meilleures conditions d’accès à l’eau potable. On assiste depuis  quelques moments à Bamako et à l’intérieur à de grands travaux  pour améliorer les différents réseaux de distribution en eau et aussi bien en électricité Le président IBK tient à l’amélioration du cadre de vie des populations. Selon lui, l’accessibilité de ses concitoyens à ces produits, ne saurait être un luxe. Pour lui, c’est plus qu’un droit. Pour l’effectivité de la vision  qu’il a pour les maliennes et maliens, IBK comptera sur son ministre pour  réduire davantage les coupures intempestives de l’eau et de l’électricité mais aussi de ramener les prix de ces produits à la portée du pouvoir d’achat des Maliens. L’épanouissement des populations urbaines et rurales est tributaire de la bonne gestion des ressources énergétiques et en eau. Le ministre M. Frankaly est conscient de cette réalité. C’est dire les actions doivent être orientées vers cette direction.

 La rédaction

 

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

Comments are closed.