Mali: Nomination du 32e ministre dans le gouvernement d’union nationale

8
Moussa Bocar Diarra

Le 32e ministre du gouvernement d’union nationale a été nommé jeudi, a-t-on appris vendredi de sources proches du nouveau ministre.

Il s’agit de Moussa Bocar Diarra, président du regroupement IBK-Mali 2012 et président du parti UM-RDA. Pourtant, sa nomination n’a pas fait l’objet de communication à l’issue du conseil des ministres d’hier, jeudi.

Certains disent que M. Diarra est « ministre délégué chargé de la promotion des langues nationales, mais d’après l’intéressé lui- même, il est ministre plein, chargé de la promotion des langues nationales et de l’instruction civique ».

A rappeler que le président malien par intérim, Pr. Dioncounda Traoré a formé lundi dernier un gouvernement d’union nationale de 31 membres (13 nouveaux et 18 de la précédente équipe).

La nomination du 32è ministre fait déjà objet de beaucoup de commentaires de la part des Maliens. « La formation de notre gouvernement frise le ridicule. Les hommes politiques confirment ce que le peuple pense d’eux, c’est-à-dire qu’ils se battent juste pour les postes. Dommage qu’on nous ait fait perdre assez de temps pour juste un poste ministériel. Dommage qu’on ait abandonné le Nord (du Mali, Ndlr) pour juste un poste. Dommage que nous ayons perdu du temps sur la récupération du nord et l’organisation des élections », ont laissé entendre des Maliens.

 

Publié le 2012-08-24 21:57:17 | French. News. Cn

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. La priorité c’est le nord; une autre priorité, les élections. Les acteurs principaux à ces niveaux ont ils été changés. Non.
    Pourquoi tant de bruits? Juste pour un partage d’un gâteau sans goût.Et sous le dictat des ennemis de la nation. On est pas bien avancé et cela ne profite à personne, sauf nos ennemis.

  2. l’homme qu’est Diancounda ,est dificile d’obtenir il faut de la temperence pour gerer un pays et toi amdou je ne sais pas qui tu es mais d’une chose je suis certaine tu n’es pas un ami du Mali mais des individus 😈

  3. ERREUR, vous oubliez que tous ceux ci sont des maliens bon sang et puis, ayez en tête la nature du régime en place pour analyser. Donc, on ne saurait parler de content et de mécontent, c’est le Mali que nous avons obligation de regarder. Chers journalistes, autant nous condamnons avec fermeté les atteintes à votre profession, autant nous vous exigerons d’être “professionnel”, alors faisons l’analyse stratégique des évènements, n’écrivons pas pour attirer les lecteurs qui s’en sortent déçus après lecture.

  4. Soyens serieux Monsieur le journal, le Gouvernement d’union nationale est demandée pour unir le peuple malien. Les partis politiques ont pour objectif la conquête et l’exercice du pouvoir. C’est leurs droits le plus absolu et legetime de rentrer dans le gouvernement surtout celui de la transition.

  5. Ce n’est la gouvernement de DT mais de CMD, DT n’est rien nous allons nous rebeler contre lui et demander sa demission, trop calme, trop distrait, incapable de s’imposer.

Comments are closed.