Le groupe parlementaire RPM met la pression sur Issaka Sidibé pour qu’il limoge le Secrétaire général, Dr Madou Diallo

24

Pour plusieurs cadres du groupes parlementaire RPM, ” il n’est pas normal que le président du mouvement national des jeunes de l’URD (opposition), Dr Madou Diallo, demeure à son poste de Secrétaire général de l’Assemblée Nationale. Ils sont en train de mettre la pression sur le président de l’institution, Issaka Sidibé pour que celui-ci limoge ce jeune universitaire, dont on souligne la compétence et la disponibilité.

 

Le groupe parlementaire RPM met la pression sur Issaka Sidibé
Madou Diallo

Depuis son installation au perchoir de l’Hémicycle, Issaka Sidibé est décidé à injecter du sang neuf dans l’administration parlementaire. C’est dans ce sens que notre confrère Amadou Baba Wagué vient d’être promu Secrétaire général adjoint de l’institution.

 

Dans la foulée, des députés du groupe parlementaire RPM mettent la pression sur le président de l’Assemblée nationale pour qu’il remercie le Secrétaire général pour le remplacer par un cadre du parti. Or, une chose est de renouveler le personnel politique, une toute autre est de pourvoir aux postes techniques au sein d’une administration aussi exigeante que l’administration parlementaire. Ainsi, avec l’émergence du RPM comme première force politique du pays, avec à la clé l’avènement de l’honorable Issaka Sidibé au perchoir de l’Hémicycle, le parti du tisserand a légitimement envoyé plusieurs de ses cadres dans l’administration parlementaire. Le cabinet du président de l’Assemblée nationale a été ainsi totalement remanié au profit du parti vert et or. Seulement, il y a des postes qui sont purement techniques comme celui du Secrétaire général de l’institution, qui échappent normalement à ce remaniement politique. Le groupe parlementaire du parti majoritaire ne veut pas l’entendre de cette oreille, malgré le désir du président de l’Hémicycle de poursuivre sa collaboration avec le Secrétaire général, Dr Madou Diallo.

 

 

Selon des sources proches du RPM, Issaka Sidibé subit actuellement des pressions intenses de la part du groupe parlementaire afin qu’il limoge le Secrétaire général et le remplace par un jeune cadre du RPM. Une lettre vient de lui être adressée dans ce sens. Dans cette correspondance, le groupe parlementaire estime ne pas comprendre pour quel motif Issaka Sidibé garde dans son équipe un cadre proche de leader de l’opposition, Soumaïla Cissé.

 

 

Premier jeune cadre à occuper ce prestigieux poste à l’Assemblée nationale, Dr Madou Diallo a une compétence et une intégrité reconnues pour avoir accompli sa mission avec dévouement et une disponibilité sans faille. Conseiller des Affaires étrangères, chargé de cours à l’Université de Bamako, la nomination de Madou Diallo par le président par intérim de l’Assemblée Nationale, Younoussi Touré au poste stratégique de Secrétaire général de l’Assemblée Nationale a été la récompense du mérite d’un jeune cadre qui s’est vite imposé par sa capacité intellectuelle et sa compétence professionnelle sur la scène politique malienne. “Rien n’est grand, n’est beau que de servir ton pays sans relâche”, aime-t-il dire.  Féru de lecture, Madou Diallo est un ancien élève du Lycée Askia Mohamed où il a décroché son baccalauréat en série Sciences Humaines. Il sera ensuite titulaire de plusieurs diplômes, dont une Maîtrise en diplomatie obtenue à l’Ecole nationale d’administration (ENA) d’Alger, puis un DEA/Master en Droit international et Relations internationales à l’université Lyon 3 et un Doctorat en droit public à l’université Descartes Paris 5 avec mention très honorable avec les félicitations du jury d’honneur. A 25 ans, il devient l’un des plus jeunes chargés d’enseignement de l’Université Jean Moulin Lyon 3 et Chercheur au Centre de recherche en Droit International (CDI) de Lyon. Il devient également Chercheur au Centre d’Etudes et de recherches en Droit International, Européen et Comparé (CEDIEC) de Paris. Après son séjour parisien couronné par une nouvelle distinction au Centre des études diplomatiques et stratégiques, ce fut le début d’une riche carrière pour ce jeune cadre.

 

 

En 2007, Madou Diallo a participé au Programme des Nations Unies pour le désarmement qui le conduit successivement en Suisse, aux Pays-Bas, en  Autriche, en Allemagne, en Chine, au Japon, avant de rencontrer le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon à New York (Etats-Unis). Il était jusqu’à sa nomination à l’Assemblée Nationale, Directeur adjoint des organisations internationales au ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale.

 

 

Boubacar PAITAO

PARTAGER

24 COMMENTAIRES

  1. S’il est valable qu’on le laisse servir son pays. Changer pour changer n’a pas de sens. Je me demande pourquoi ces arrivistes du RPM s’acharnent sur ce jeune malien patriote et compétent qui ne cherche qu’à servir le Mali D’abord. Doucement aux pas !!! 😆

  2. DEGAGEZ MADOU DIALLO! Vous avez bien dit que Madou Diallo a été nommé à ce poste par Younoussi Touré de l’URD (alors vice président de l’AN).Maintenant c’est le RPM qui a la présidence de l’AN. Si Madou DIALLO participe à des meetings contre le RPM et que les cadres du RPM ne demandent pas son départ, c’est cela qui devrait surprendre toute personne dotée de bon sens! C’est comme si MARA soutenait aujourd’hui des frondeurs contre le pouvoir! Madou DIALLO s’il avait un brin de dignité devait démissionner de lui du secrétariat général de l’AN vue la tournure même des évènements. Mais hélas! Au Mali on entre en politique pour des postes “juteux” d’abord… 👿

    • Madou Diallo devrait quitter de lui-même le secrétariat général de l’assemblée de “ma famille d’abord” s’il est un homme de principe.
      Même son parti ne doit pas le comprendre dans cette position oblique.
      Etant le président de la jeunesse URD, il doit être exemplaire et éviter d’avoir à répondre de la gestion du parti au pouvoir.

      Ceci dit, le RPM est un parti qu’IBK même ne respecte pas et qui doit comprendre que ce n’est pas lui qui a fait élire IBK, mais le Peuple Malien hors parti.
      Le RPM n’a pas la valeur et la force que ses responsables et militants croient. Il ne représente rien et son fondateur en est conscient, c’est ce qui explique la nomination de Tatam Ly et de Mara en dehors du parti (RPM).
      Le RPM a plus de hooligans que de cadres compétent et il ne faudra pas s’étonner que les 1ers ministres et certains postes de responsabilités soient confiés à des gens qui ont la tête sur les épaules, étrangers à la racaille du RPM.

      Nya fo pian.

      • IBK l’avait déjà annoncé qu’il mettra le Mali “au dessus de tout” y compris les clivages politiques.C’est ce qu’il a fait en nommant des 1ier ministres hors cadres RPM.Vous du FDR (Front pour la Destruction de la République)votre souhait est de voir IBK divorcer avec sa base et avec Mara.”Diviser pour mieux régner” une tactique machiavélique bien connue c’est pourquoi vous tenez des propos du genre “Mara en campagne pour son parti”, “IBK ne respecte pas les cadres du RPM”…heureusement que le RPM a compris votre jeu! D’ailleurs que Mara soit en “campagne” ou que IBK ne respecte pas le RPM” en quoi cela regarde quelqu’un de l’opposition si ce n’est pour diviser le RPM qui a raflé tout devant vous du front pour la Destruction de la République? Vous traitez de “racailles” les cadres du RPM parce que vous ne les atteindrez même pas à la cheville: nia fo pian! Je ne suis pas du RPM, mais c’est du “Hassidiya” que vous faites même si vous ne le reconnaissez pas.Sans racune hassidi tièkro! 😉

  3. So Madou Diallo fait bien son travail, je ne vois pas pourquoi le changer malgré ses convictions et son appartenance politique.

    Le RPM doit savoir que le Mali ne lui appartient pas.

    • Le RPM ne s’est jamais autoproclamé comme étant propriétaire privé du Mali. Mais les maliens ont confié la gestion du Mali à IBK, le candidat du RPM pendant 5 ans. Si nous sommes de vrais démocrates et des Dignes fils du Mali, nous devons respecter ce choix. Je jure au nom d’ALLAH que je n’ai jamais voté RPM dans ma vie. Mais je pense qu’on peut rester digne même étant dans l’opposition si on a au moins un brin d’amour pour notre pays le Mali. 😉

  4. Tres sincerement je ne suis pas du tout militant de RPM. Mais là je crois que c’est vraiment de sont droit de nommer un homme de confiance au poste de SGal de l’AN. Pas obligatoirement quelqu’un du RPM mais certainement pas quelqu’un de l’opposition aussi marqué que le Dr Diallo. A sa place j’aurai deja rendu ma demission comme Mara devrait rendre sa demission aussi.

  5. Ne croyez pas Messieurs les sans emplois du RPM que la survie du Dr Madou Diallo dépend sa place au secrétariat de l’assemblée nationale du Mali.Il est un cadre bien nanti même hors du Mali il peut bien vivre à plus forte raison en dehors du secrétariat de l’assemblée.
    Nous connaissons certains avant qu’ils ne soient députés qui sont aujourd’hui chez vous.Ils étaient sans emplois et en plus ne connaissaient rien dans la vie politique malienne mais sont dans des commissions plus importantes de l’ assemblée.
    Si vous continuez sur l’égocentrisme nous allons mettre en ligne la listes de ces gens qui ont été cooptés pour satisfaire votre objectif chiffré de majorité.

  6. Je ne suis ni de l’urd, ni du rpm ni d’aucun autre parti…

    Mais cet article n’est que tu “gnamakalaya”…l’éloge de nos soi-disant intellectuels met donne envie vomir, tant de diplômes, tant de parcours, pour finir en “dayirimè gninina”, même pas un petit livre à l’actif et on se dit intellectuel parce qu’on parle français…

    N’est pas intellectuel qui veut, et le nombre de diplômes est certes un moyen d’y parvenir, mais pas l’apogée.

    Un intellectuel, ça crée des théories, des techniques ou des formules pour améliorer la vie de la population dont il est issu et qui a financé ses études en tant que contribuable.

    Arrêtez d’appeler tous ceux qui sont bardés de diplômes des intellectuels, la plus part ne le sont pas. Certes ils ont fait de brillantes études, mais c’est juste pour être des employés de l’administration, pour maintenir le peuple dans la médiocrité depuis plus de 50 ans.

    À l’avenir si vous voulez nous présenter un intellectuel, commencez par citer les théories, les techniques ou des formules qu’il a mises au points, qui contribue ou qui pourrait contribuer à l’épanouissement du peuple. S’il y a des intellectuels au Mali, issus de l’école du colonisateur, inventeurs de théories, de techniques ou de formules utiles, qu’on nous les sites avec leurs inventions devant.

    Cette école ne crée que des lettrés susceptibles d’être « employés » quelque part, c’est tout ! Si vous voulez voir de vrais intellectuels, c’est parmi les professeurs, élèves et étudiants Nko.

  7. C’est Younouss TOURE qui a politisé ce poste de secrétaire général de l’AN, qui avait été de tout temps occupé par des administrateurs sans coloration politique affichée. Etant intérimaire, il aurait pu continuer avec celui qui était en place. Mais il a préféré amené ces hommes aussi bien au niveau du Secrétaire général, Directeur de cabinet, attaché, chef de cabinet. Tous étaient URD. Monsieur, le journaliste, analysez bien les choses.
    C’est Younouss qui a commencé la politisation, il faut vous en prendre à lui d’abord. Celui que Madou DIALLO n’avait rien fait de mal mais a été victime de la politique de Younouss. Est-ce vous êtes posé la question où se trouve ce dernier aujourd’hui?
    Issaka SIDIBE garde Madou DIALLO parce qu’il sait qu’il a la compétence et arrêtez de dire du n’importe quoi. Votre rôle est de bien analyser les situations en informant juste.

    • Si Younouss Touré a accepté de politiser le poste de secrétaire général de l’assemblée, la demande de l’RPM serait tout à fait normal. c’est inadmissible de voir un cadre de l’opposition occupé ce poste stratégique,

      • Tu es fou monsieur. As tu des problèmes avec la personne de Madou Diallo? Quel est ton problème?

  8. AVEC TOUS CES DIPLOMES ET REFERENCES, QU'EST CE QU'IL FAIT A L'ASSEMBLEE encore ? POURQUOI S'ACCROCHE T IL ? SA PLACE EST AILLEURS (DANS LA DELEGATION D'ALGER par exemple) !

  9. relie bien ton article Mr, vous avez bien dit vous même que Madou Diallo a été nommé a ce poste stratégique de secrétaire général de l’assemblée par Younoussi Touré président par intérim de l’assemblée Nationale. vous oubliez que younoussi et Madou sont du même parti politique URD. Younoussi président du parti URD et Madou Diallo président de la jeunesse URD. donc qu’est ce qui empêche le RPM de faire autant? arrêter de nous divertir si vous n’avez rien d’important à raconter. vous n’êtes pas obliger de produire des articles. laissez le soin aux professionnels. c’est une prière Mr le Boubacar Paitao.
    on ne peut pas courir et se gratter les fesses soit on est opposant soit on est avec le pouvoir.

    • Il est grand-temps que nos mentalités,nos faces tropmpeuses, changent. Le changement ne veut surtout pas dire occuper un poste stratégique ou tels autres non mais plutôt une prise de conscience. La question que je me pose aujourd’hui c’est de savoir quand est ce qu’on va arreter le népotisme dans le fonctionnement institutionnel? Tantôt parental, amical ou soit politique ?ET que c’est dommage pour ceux qui se disent intellectuel de n’est pas reconnaite un merite.

  10. S’opposer à une majorité et vouloir coûte que coûte être partie prenante de la gestion de cette majorité, quelle ambiguïté qui dépasse l’entendement humain. Le rôle de l’opposition n’est pas de mettre la main à la pâte mais plutôt de servir de garde fou à la mouvance présidentielle, afin que celle ci conduise le Pays selon le bon vouloir et les aspirations du Peuple. Ce rôle de garde nécessite du recul, et on ne peut être juge et partie.

    • Donc si on te comprend bien tous les fonctionnaires et tous les cadres qui ne sont pas du RPM doivent démissionner ou être démissionnés ?te rends tu compte de l’absurdité du raisonnement?Si vous ne pouvez contribuer à améliorer la compréhension de nos concitoyens par rapport à la chose politique ,abstenez vous d’intervenir sur ce forum sire y pour dire n’importe quoi!

      • Mr le journaliste na rien a nous dire il est bien normal que le RPM réclame son départ par ce que tous les poste nominative est purement politique. Si c’est vrai qu’il est de l URD il doit rentre la table pour son avenir politique merci

      • Makinson, je crois me reserver le droit de vous recadrer dans votre intervention. Je ne pense pas que celui qui s’élève en raisonnement puisse juger une intervention d’absurde quelqu’en soit la légèreté de l’intervention à votre goût.
        Mieux j’irai à vous dire que si vous n’êtes pas à même de cerner l’angle de vue d’un intervenant, ne vous étonnez pas de retenir que l’élément résiduel.
        Par respect pour votre quotien intellectuel, je vous rappelle que dans toutes les démocraties les postes dites politiques reviennent au régime gouvernant; et la proposition du Gouvernement de faire des concours pour occuper de hautes fonctions met à nue ce que vous voulez faire paraître.
        Sans vouloir me calquer à votre attitude déplorable, je vous remercie de rester dépassionné dans les échanges.

      • Et je reprécise que la mouvance présidentielle ne se limite pas au RPM mais se constitue de plus de 60 partis politiques signataires d’une convention.

Comments are closed.