Hamadou Konda President Du “Collectif : Des Jeunes Touche Pas A Mon Droit” : La mission de ce gouvernement n’est pas de mettre les jeunes au chômage mais de récupérer le nord”

3

En vue  de mieux  coordonner leurs efforts  dans le bras de fer qui les oppose au département de la fonction publique, les 263 fonctionnaires radiés de la fonction publique viennent de créer un mouvement dénommé “collectif touche pas à mon droit”. Pour sont tout nouveau président Hamadou Konda, le gouvernement en annulant cette décision s’est trompé de combat. ” La mission de ce gouvernement  n’est pas de mettre les jeunes au chômage mais de récupérer le nord et d’organiser les élections”  a-t-il dit.

Hamadou Konda, président du mouvement

Après le mouvement d’humeur devant les locaux du ministère de la fonction publique et la direction nationale de la fonction publique, les fonctionnaires concernés  par l’arrêté d’annulation sont en train de s’organiser pour défendre leur dossier devant qui de droit. Pour ce faire, après une première réunion à la maison des jeunes de Bamako, le mercredi 3 octobre, ils étaient hier à la bourse du travail pour mettre sur les fonts baptismaux un mouvement dénommé “Collectif des jeunes touche pas à mon droit“.  A travers ce mouvement, il s’agit pour nous de réclamer à travers des voies légales notre droit à savoir la réintégration à la fonction publique.  “Nous allons cheminer avec l’UNTM car nous avons rencontré le secrétaire général de cette centrale syndicale Siaka Diakité qui  nous a affirmé tout son soutien” a déclaré le président du collectif Hamadou Konda, précédemment conseiller des affaires étrangères au ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale. “C’est un gouvernement légal et légitime qui nous  a recruté. Certains sont à leur troisième année de service. En tout cas, pour le président du Collectif Hamadou Konda le gouvernement en leur radiant se trompe de combat“. Il ajoute que “la mission de ce gouvernement  n’est pas de mettre les jeunes au chômage mais de récupérer le nord et d’organiser les élections“.

Les fonctionnaires exclus de l’administration malienne n’écartent pas l’hypothèse de traduire l’arrêté du ministre de la Fonction publique et de la reforme de l’Etat devant le tribunal administratif. Cette option

Nous a-t-on fait savoir sera le dernier recours quand toutes les voies auront été explorées.

Kassoum T HERA

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Le ministre lui même est venu comment. Il doit laisser ça à un gouvernement légitime élu. Sa mission voir ce qui ne va pas et proposer des pistes de solution au gouvernement futur. Le reste c’est de la diversion.

  2. @Konda”, allez concourrir comme tous les maliens! Il n’ya pas de “super malien pour passer outre la meritoctratie republicaine! Tu parles de Droit, alors que t’es deja dans une situation de rupture d’egalité de tous les maliens dans la Republique! Comment te trouves tu bombardé conseiller des affaires etrangeres sans passer par un concours!Allez preparer vos notes et fiches et vous reviendrez passer les concours comme tous les autres maliens qui n’ont pas “les bras longs”! Vs etes nombreux à etre dans ce cas! Meme des repris de justice sont devenus magistrats dans ce pays! Comment Hamadoun Kaou Diallo est -il devenu magisrat? Comment Abdoulaye Tooure (Pdt du CNJ) est il devenu cadre l’administration sociale, comment Moussa Guindo est il devenu magistrat, and son….!!! Vous revoltez les gens, le Mali est le pays au Monde oû les meritants sont à la touche et les non meritants occupant les postes en narguant les citoyens honnetes!

    • Si Monsieur Konda se respecte, il doit laisser les gens en paix, il devrait savoir que son chemin emprunté ne lui amenait nul part, il est libre de rejoindre ATT à Dakar, lui qui est le cerveau de toute ceffe mafiosie qui n’avait d’égale au monde. Si Siaka Diakité est ton soutien, vaut mieux aller te jeter dans le fleuve Djoliba, Combien de temps les travailleurs de l’UICOMA ont passé dans la cour de l’UNTM? Cela prouve que Siaka n’est pas clair comme tu le penses, et à l’heure où nous sommes il ne peut prendre certaines decisions car ayant perdu sa base depuis longtemps. La terre tourne et le mali avance, que les victimes d’ATT le regagnent à Dakar.

Comments are closed.