Hamed Sow à Kati : « Plus de 20 coordinations PDES réclament ma candidature »

1
2

Le parrain de l’ASAS (Association des amis et sympathisants de Hamed Sow) et probable candidat à la présidentielle d’avril prochain, Dr. Hamed Sow, à la tête d’une forte délégation, comprenant entre autres : Sory Kémesso, président d’honneur du PDES ; Abdoulaye Maïga, président de l’ASAS, etc., s’est rendu dimanche à Kati pour une revue des troupes. Dans la ville garnison, Hamed Sow a réitéré son ambition pour le Mali. Ambition pour laquelle, dit-il, plus de 20 coordinations du PDES l’invitent à se présenter à la présidentielle du 29 avril.

 

Hamed Sow

Pour une démonstration de force, ç’en était une hier à Kati à l’occasion de cette visite qu’y effectuait le parrain de l’ASAS, Dr. Hamed Sow. Le probable candidat à la présidentielle du 29 avril, était l’hôte de l’Association des forgerons de Kati. C’est dans une ferveur politique que Dr. Hamed et sa délégation ont été accueillis à l’entrée de la ville par des motards, qui les ont conduits, sous les vivats, devant la porte du président de l’Association, Sékouba Fané, où se tenait la cérémonie.

Ici, les attendait une foule de grand jour. Arrivé sur les lieux, Dr. Hamed Sow a eu droit à une salve d’applaudissements, puis a pris un bain de foule avant de regagner sa place. Après les salamalecs d’usage, l’enseignant à la retraite, Ibrahim Djiré, a pris la parole au nom de l’Association des forgerons de Kati, pour témoigner l’attachement de leur organisation aux idéaux de l’hôte du jour.

« Nous sommes avec vous dans cette aventure. Et s’il plait à Dieu notre objectif sera atteint. Nous sommes des forgerons. Nous ne savons pas faire le double jeu, quand on est là-dans, on y est. Nous avons décidé de vous soutenir et c’est ce qu’on va faire », a expliqué M. Djiré.

Au nom des femmes, Mme Fané Kadiatou Ballo, a indiqué qu’elles sont généralement derrière leurs maris. « Nous voulons même un soutien financier pour entamer la mobilisation. Nous voulons aussi que l’emploi soit parmi les priorités de Hamed Sow, parce que la plupart de nos maris sont des ouvriers ».

Dr. Hamed Sow dira ceci : « Nous sommes du PDES et on voulait que le parti ait son candidat. Mais, il y a eu des difficultés. C’est pourquoi nous avons décidé de lancer le train en attendant que tout soit éclairci au niveau du parti. C’est ce qui explique le lancement de l’association au CICB où les délégués sont venus de toutes les régions sauf Kidal, compte tenu de la situation. C’est ATT qui m’a dit de venir au pays, quand j’étais encore à Bruxelles. Il m’a dit de venir mettre mon expérience au service du Mali. Pour cela il m’a fait ministre avant de me nommer conseiller spécial. Ça veut tout dire. Nous voulons faire la politique autrement, nous ne voulons pas de la politique-spectacle comme le font beaucoup, mais de grands électeurs capables de mobiliser. Je suis venu me confier à vous pour qu’on fasse le combat ensemble ».

Des propos qui sont allés droit au cœur du vieux Zanké Coulibaly, un ancien combattant, qui, du haut de ses 82 ans, a assuré Dr. Hamed Sow d’une victoire éclatante au soir du 29 avril.

Dr. Hamed Sow n’a pas quitté Kati sans rendre visite à la coordination de l’ASAS. Lui et sa délégation ont été reçus par le coordinateur de l’ASAS à Kati, Sadibou Haïdara. Ici, les échanges étaient plus cordiaux. Pour Hamed Sow, l’ambition qu’il a pour le Mali, ce sont les hommes qui vont l’aider à la réaliser. C’est pourquoi il a dit miser sur les responsables de l’ASAS de Kati où il y a 400 000 électeurs dans un contexte où on peut gagner l’élection présidentielle avec 800 000 voix.

« Il faut faire le porte à porte pour expliquer notre projet aux populations pour qu’elles sachent ce qu’on veut faire du Mali », dira-t-il. A en croire Hamed Sow, les militants du PDES ne peuvent pas admettre que leur parti n’ait pas de candidat. C’est pourquoi d’ailleurs plus d’une vingtaine de coordinations du parti ont sollicité sa candidature. Hamed Sow a été appuyé par le président de l’ASAS, Abdoulaye Maïga qui dit être la 34e personnalité du Comité directeur du PDES. Et le club Baloba de Kati qui y était présent a témoigné son soutien à la candidature de Hamed Sow. Ce club a soumis des doléances au parrain de l’ASAS notamment l’achat de brouettes et pelles pour l’assainissement de la ville de Kati. « Il faut nous aider à acquérir ce matériel et nous ferons le reste du boulot. Nous avons vu beaucoup de politiciens, mais vous êtes l’homme qu’il faut pour succéder au président ATT que vous avez tant aidé », clamera le porte-parole.

Abdoulaye Diakité

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
le refuge<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 260</span>
Membre
le refuge 260
4 années 7 mois plus tôt

C’est drole vraiment ! Monsieur pense etre populaire 😆 😆 😆 . Héé i yèrè tâ dèh ” c’est mieux pour toi .

wpDiscuz