Iba annoncé chez Modibo, Boubèye chez IBK

36
Ibrahima NDiaye et Soumeylou B Maïga (GD)
Ibrahima NDiaye et Soumeylou B Maïga (GD)

Selon des sources proches de l’ADEMA, Iba N’Diaye, le premier Vice-président du parti, non moins candidat malheureux à la primaire, s’apprêterait à rejoindre le camp de Modibo Sidibé, avec armes et bagages, malgré tout les bons discours qu’il avait multiplié ces derniers jours.

Quant à Soumeylou Boubèye Maïga, 4ème Vice-président et également candidat malheureux aux mêmes primaires, il est annoncé au RPM, auprès de son ancien patron, IBK, pour l’épauler pour monter à Koulouba. Certaines mauvaises langues disent même que le duo IBK – Boubèye est ce qu’il faut pour le Mali après sa libération. Au sein d’une certaine opinion publique, on décrit IBK comme Président avec Boubèye comme Premier ministre.  Vivrons-nous ce scénario? Le temps nous édifiera.

Modibo Sidibé chez ATT

L’ancien Premier ministre Modibo Sidibé vient de boucler une tournée dans la sous-région. Il s’est rendu successivement au Burkina Faso, chez Blaise Compaoré, au Niger, chez Mahamadou Issoufou et à Dakar, chez ATT, lequel a pu lui organiser un rendez-vous avec Macky Sall, avec lequel il n’avait, semble-t-il, ni rapports personnels ni autres connaissances communes.

Modibo Sidibé est allé dans le pays de la Teranga saluer ATT et se réconcilier avec lui, parce que, depuis son départ de la Primature, il avait coupé tout contact avec lui, jusqu’à son départ en exil en avril 2012. Ce fut donc à la fois la réconciliation des cœurs et des esprits, mais aussi et surtout une quête de bénédictions à la faveur de l’élection présidentielle de juillet prochain.

Présidence de la République

11 collaborateurs libérés par Dioncounda

Par Décret, le 8 avril dernier, le Président Dioncounda Traoré, a mis fin aux fonctions de 11 collaborateurs de la Présidence. Il s’agit d’Hama Barry, nommé Chef de cabinet de Koulouba en 2008; de Bouillé Siby, nommé Chargé de mission en 2005 et décédé il y a quelques mois; de Maciré Yattassaye, journaliste et ancienne proche de Lobbo, nommée Chargée de mission en 2010; de Yéhia Ould Zarawana, ancien leader estudiantin, nommé Chargé de mission en 2008; de Sikaye Ag Ekawell, nommé Chargé de mission en 2009; de Boubou Bocoum, nommé Chargé de mission en 2011; d’Acherif Ag Mohamed, nommé Conseiller technique en 2003; de Madani Tall, Président du parti ADM, nommé Conseiller technique en 2008; de Mamadou Sissoko, nommé Conseiller technique en 2008;  de Mme Samassékou Aiché Berthé, nommée Conseiller technique  en 2008 et d’Ahmed Sow, ancien ministre, nommé Conseiller spécial en 2011.

En dehors de Bouillé Siby, décédé, les conseillers limogés avaient, selon nos sources, pris la mauvaise habitude de ne pas être très assidus à Koulouba. Seulement voilà, ils passaient quand même chaque semaine prendre leur dotation en carburant. Selon Madani Tall, que nous avons contacté, son contrat était arrivé à expiration et il n’a pas jugé utile de reconduire, l’atmosphère de travail ne lui convenant plus depuis le départ d’ATT.

C. Takiou et Y. Diallo

 Affaire Boukary Daou

Le verdict renvoyé au délibéré du 23 avril

Très attendu par le monde de la presse, nationale et internationale, le procès Ministère public contre notre confrère Boukary Daou, Directeur de publication du journal Le Républicain, qui s’est ouvert le mardi 16 avril au Tribunal de 1ère Instance de la Commune IV, a été renvoyé en délibéré, le 23 avril 2013.

Pour rappel, notre confrère, BouKary Daou, après près d’un mois de détention et huit jours de séquestration dans les locaux de la Sécurité d’Etat, a été remis en liberté provisoire le mardi 2 avril 2013. Il est accusé de diffusion de fausses nouvelles et d’incitation aux crimes et délits.

PFM

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

36 COMMENTAIRES

  1. On a en pas assez de ces requins, rapaces et loups du Maliba je crois ibk, in, sbm, mt, td, ms, sc, etc…. tous la merde pour le peuple. Pour une choix pensons nouveau, pensons au changement, le nettoyage. De toute facon on verra. On a souvent la memoire courte je crois. Il y aura pas de changements sans casser, et souffrir pour un moment apres c’est la mojorite qui oufff enfin mais la question est que: est que cette majorite est prete a faire ce sacrifice tant capitale pour le peuple. ❓ 💡 .

    • Je s8 D’accord avec toi que les maliens ont vraiment la memoire courte.Toute cette géneration est fini:IBK,Mountaga, Iba,Modibé et consore…
      Malgré ce certains pensent de IBK,il est venu sauver Alpha et non le Mali. En gestion finance il est nul. Les premiers fonctionnaires milliardaires qui ont acheté tous les espace vert de BKO st veus sous son règne. Il mene une vie bourgois insupportable par le bugdet à sa disposition. Souvenez vous des simples rideau qu’il a mis à l’AN et à la primature,sans compter les critères de bourses mal appliquer. Rien ne sert d’etre dur et ne pas gerer. De toutes les facon revenir à ceux qui gerer le Mali sans resultat.
      Penser à la nouvelle génération: MARA, A. DEMBELE;POULO pour faire un nouveau MALI avec des nouvo MALIENS. QUE DIEU BENISSE LE MALI.

  2. Toute personne qui connais Iba N’Diagne c’est qu’il est un grand traitre comme Juddah le nom que je l’appelle un homme sans dignite, pret a tout faire pour avoir ce qu’il veut. Modibo Sidibe attention au venin de Iba N’Diagne 😈

  3. c’est grave dans ce pays avec tout ce qu’on a vecu, nous sommes toujours à réclamer des gens comme IBK qui ont été de toute la gestion des 20 ans de democratie avec le résultat que l’on connait tous. Que DIEU sauve notre pays. Amen

  4. Voici pour vous et vos lecteurs, cinq vérités concernant IBK:
    – 1. C’est IBK qui a sauvé le régime de Alpha qui était au bord du gouffre après les démissions des deux premiers ministres successifs. Ceux-ci ont rendu le tablier car la situation sociopolitique était telle que le Mali était presque devenu ingouvernable à cause du laisser-aller, l’indiscipline et l’incivisme.
    Un coup d’état était prévisible car le désordre avait atteint son paroxysme. C’est IBK qui a mis fin à ce désordre et ainsi sauvé le régime de Alpha et du coup la démocratie malienne. (à suivre)

  5. (suite)
    – 2. IBK devrait être logiquement le candidat de l’ADAMA et être à coup sûr le successeur de Alpha à Koulouba. Mais, vers la fin de son mandat, Alpha avait initié des concertations en vue de modifier la Constitution et obtenir un 3° mandat. Cette initiative de Alpha a été tuée dans l’oeuf par IBK et consorts. Cela, Alpha ne l’a jamais pardonné à IBK. Et connaissant la popularité de IBK à l’époque, Alpha a tout fait pour qu’il ne soit pas élu Président de la République. Et il disposait d’un pouvoir de nuisance énorme en tant que président de la République. Par suites de pressions et de coups bas, IBK est demis de sa fonction et menacé au sein de l’ADEMA. Il a alors très logiquement quitté ce parti pour aller ailleurs… Vous connaissez la suite.
    -3. IBK était effectivement arrivé en 2° position après ATT à l’élection présidentielle. Mais Alpha a tout fait pour tripatouiller les résultats et rétrograder IBK à la 3° place; pour lui fermer ainsi la porte du second tour. Le second tour pour IBK, c’ était la grande crainte (sinon le pire souci) de Alpha et de ATT. (à suivre)

  6. suite)
    – 4 Les militaires se souviendront mieux de IBK et de Maiga (Pinochet) qui ont été les seuls premiers ministres à se battre pour l’Armée.
    Qui ne se souvient pas de l’affaire du suisse tué lors des évènements de la rébellion de 1992 ? Ce soi-disant touriste qui était de connivence avec les rebelles. Toute la classe politique et la communauté internationale ont levé le bouclier pour que soit traduits en justice tous les militaires et leur commandement liés à cette affaire. Le moral de toute l’armée malienne était au talon. C’est IBK qui a fait une intervention mémorable à la radio pour défendre les militaires et classer cette affaire. (à suivre)

  7. (suite et fin)
    -5. EN 2006, ATT a signé l’accord d’Alger (Accord de la honte) avec les rebelles. Cet accord qui dépouille le Mali d’une partie de sa souveraineté, n’a pourtant pas été critiqué par la classe politique. Cet accord en réalité préparait ce qui est arrivé maintenant, c’est-à-dire la division du Mali en deux parties. Et le Mali aurait très peu de pouvoir et de devoir dans sa partie nord. Le gouvernement de l’époque a tenté de justifier la signature de cet accord avec des mots “habillés”. Mais à l’époque, seul IBK a eu le courage de critiquer et d’exprimer sa désapprobation par rapport à cet accord. Les autres hommes politiques ont applaudi (avec ATT) sans chercher à savoir les enjeux, car pour ces politiciens chercheurs de place, tout ce que ATT faisait était à applaudir.
    Vive IBK !! Que Dieu vous garde pour le bonheur du Mali !!!

  8. La fumée noire tant attendue dans la ruche se dégage peu à peu avant que le feu ne se propage au milieu des abeilles.
    A défaut de choisir CMD les maliens ont quand même intérêt à choisir IBK comme président car ce dernier semble le moins pire parmi tout ce qui ont contribué à mettre le pays à terre.
    IBA N’Diaye finira par rejoindre ANSARDINE au Nord du MALI car il n’a plus sa place à BAMAKO au sein des formations politiques.

  9. Je n’ai rien contre le choix des uns et des autres. L’élection c’est avant tout une question de choix ensuite d’affinité et d’interêt. Je vous rappelle que IBK détient le record de longévité à la primature et qu’il a été président de l’Assemblée nationale pendant cinq ans et que son parti a participé à la gestion du pays sous l’ère ATT. Je ne vois pas ce qu’il a apporté au Mali et au Maliens pendant tout ce temps si ce n’est d’être un allié du coup d’état au même titre que la copam. Quelque soit l’état de déliquescence d’une démocratie, le coup d’état ne peut pas être la thérapeutie. C’est plutôt la désobeisance civile et les urnes. Le sénégal a montré l’exemple.

    Il est important de tourner la page en apportant du sang neuf à la classe politique et éviter au chef de parit d’être au début et à la fin de toute chose en étant candidat et président de parti à vie. Il faut une nouvelle manière de faire la politique. La candidature dans un parti doit être ouverte, bien sûr avec des critères bien définis. L’adema a joué un grand coup politique en testant cette manière de faire. Pourquoi IKB et autres ne feront pas la même chose dans leur parti politique, la période du grand manitou doit être revolu en politique.

    Cependant, il ne faut aussi se tromper en disant qu’en choisissant les jeunes ou les femmes que le problème que nous rencontront sera systématique resolu. Il faut mettre en avant et avec exigence et rigueur tous les critères de compétence, d’intégrité et de morale. Autant la jeunesse n’est pas synonyme d’imcompétence ou d’inaptitude, autant elle n’est pas synonyme de compétence et de probité. Ce sont les citoyens qui doivent renforcer leur citoyenneté en s’interessant à vie publique. C’est eux qui doivent exiger des dirigeants la bonne gestion du pays. Mais c’est le contraire au Mali, car les citoyens demandent l’impossible au dirigeants comment dans ce cas peuvent-il donc être exigent sur leur droit.

  10. Ibk oui mais pas avec Boubeye je m’opposerai jusqu’à eppuisement de souffle, Takiyou je t’accorde du crédit souvent mais pas cette fois ci. Que Boubeye aille voir au Diable. Je sais bien que pour Iba c’est sur et il pouvait être ainsi pour Boubeye chez leur collègue vilipendeur du Mali.
    Président “généreu” et PM “généreu” qui n’ont pas su faire sauver le pays malgré qu’ils se sont rendu “généreux” eux même.
    Que mon Dieu sauve le Mali en confient la destiné du Mali au camarade IBK “I be k’a ye” que cela n’en deplaise aux voleurs et tricheurs du pays, amen!!!

    • Mon ami je suis sur la même longueur d’onde que toi
      le cadidat ideal et opportain est IBK
      ceci dit même si je ne suis militant de RPM
      qu’à même donne à Cesar à ce qui lui appartien
      autement dit l’Homme qu’il faut à la place qu’il faut.-

    • Ne prend pas tes rêves pour des réalités bougnoule, ton souffle sera coupé car boubeye va creer son parti

  11. IBK n’a jamais été mon premier choix mais force est de reconnaître qu’il est le Président qu’il nous faut pour redresser ce pays affaissé, rétablir l’autorité de l’Etat dans toutes les sphères de La république!
    En citoyen consciencieux et conscient des challenges qui attendent le Mali-nouveau, je lui donne ma voix sans condition aucube, et je ferai en sorte qu’il soit élu pour mener à bon port cette transition des 5 ans à venir, car comme l’a si bien dit le très respectable Tieblé Dramé, le prochain président devra se considérer comme un président de transition!
    En tout cas je voterai pour tout et n’importe quoi sauf Modibo Sidibé…alors là jamais! C’est comme si euh comment vous dire çà, c’est comme si une chèvrese se confiait à un loup, voyez-vous, je ne peux pas wAllahi, n’hakili bén sossso!

    • S’il plait à dieu IBK sera acclamé par le Mali
      car tout Malien nne ayant l’esprit d’analyse, souciant du
      sort de cette nation qu’est le Mali votera pour lui
      pas pour la couleur de son parti ni son appartenance regionale
      encors moins appartenance ethnique ou religieuse
      mais pour sa personne d’Homme d’Etat, son carisme, sa rigueur…
      J’en suis concient même l’ex prési ATT n’ésitera de voter pour lui.
      Figurer vous je n’ai été militant de RPM au nom de Dieu
      mais c’est une pure vérité pour tous ceux qui se souciux pour le
      sort de cette Nation qui a presque tous les atouts pour se développer voir devenir emmergeant.
      Merci

  12. IBK est la seule chance pour le Mali après cette crise qu’aucun pays d’Afrique sub-saharienne n’a connu. En un an le Mali a subit les coups conjugués de tous les cancers dont souffre l’Afrique et certains dont elle n’a jamais connu: Rébellion, coup d’état, terrorisme, narco-terrorisme, attentat suicide(ces deux derniers sont nouveaux en Afrique). Alors on a pas besoin d’économistes et de plaisantin, les économistes on pouvait en avoir besoin si les fondements du pays étaient en place. Mais là il s’agit de donner au Mali, aux maliens leur dignité, à leur état, une exitence et une rigueur que même les fous de la psychiatrie de point G( communément appelé Kabano) réclament. Sans démagogie aucune, donnons le pouvoir à IBK. Il a honte qu’on ridiculise le Mali. Modibo Sidibé est le PM sous lequel le Mali s’est effondré, il était là quand les signaux alarmants étaient annoncés et décriés par le monde entier, il n’a rien fait. En plus il est sali par l’initiative riz. Soumaila Cissé est celui.

    • Soumaila cissé, outre le fait qu’aucun malien honnête ne peut expliquer l’origine de sa fortune, il est celui dont le parti a invité le Parti de Nicola Sarkozy en septembre 2012 lors de son investiture. Celui là même qui est à l’origine de tous le maux du Mali, et rappelez-vous bien le représentant de l’UMP a dit que l’URD est son seul ami au Mali!!!! Comment un malien honnête peut collaborer avec ce parti du diable pour nous maliens. Soumaila est disqualifié. Zoumana Sacko mérite du crédit mais il joue trop personnel et n’a pas de ressources humaines qualifiés connues auprès de lui. I est dignes de confiance et peut travailler avec IBK, il a lui aussi honte de la ridiculisation du Mali quand certains, surtout les gens du FDR, en font un fond de commerce politique et mercantile. IBK est celui qui a sauvé le pouvoir du frêle Alpha Oumar Konaré en apportant la rigueur et surtout l’autorité qu’il fallait. C’est cette AUTORITE, dont le Mali a grand et vitalement besoin.

  13. Iba N’Diaye chez Modibo Sidibé, et Modibo Sidibé chez ATT…
    Boubeye Maïga chez IBK
    Cela fait un sacré melange des genres… 🙁

  14. Ce monsieur Yéhia Ould Zarawana, avait eu une bourse pour poursuivre ces études à l’extérieur mais étant trop nul, il a été virer. Il est rentrer au pays donc sans diplômes. Comme il est aussi nul que ATT, il devient son conseiller c’est vrai n’importe quoi!!!!!!!!!!!!!!!!

    • tu connais pas Zarawana! Soit tu es foncièrement malhonnête soit tu étais absent du Mali pendant un bon bout de temps.

  15. Si c’est la realité, c’est la fin annoncée de l’ADEMA. Petit a petit leur compte sera reglé . Un parti qui n’a jamais reussi a choisir un candidat credible et respectueux, toujours des divisions par que le parti est maillot jaune en corruption. l’adema est le parrain de tout ce que ATT a fait. 🙄 🙄 😆 😆 :mrgreen:

  16. C’est faux tout ça c’est pour discrédité l’ADEMA vous ne mérite même pas d’être journaliste.

    • IBK est favori, le Mali a besoin d’homme qui est vraiment pragmatique pour nous sortir de ce désordre, IBK est mieux indiqué, par ce que lui il a honte de voir le Mali dans une situation, c’est un vrais Maninka, Il dit la vérité même si c’est amer,

  17. En bon politicien ils ont compris que leur candidat n’a aucune chance de remporter les elections tous ce qui sont réalistes savent que ces elections se joueront entre Modibo Soumaila et IBK.

  18. Dramane DEMBELE, un candidat fantoche, sait qu’il ne bénéfiera jamais du soutien de la vielle garde du parti de l’abeille.Son choix sonnera certainement le glas de ce parti constitué des gens mus seulement par leurs intérrêts égoistes.Le mal de ce pays vient des cadres de ce parti qui ont mis en coupe réglée l’économie nationale.Ils ne doivent pas s’en sortir sans justice.Mais il appartient aux Maliens de faire la distintion entre leurs interrêts égoistes et l’interrêt général, pour le choix du futur président de la République.Il y va de l’interrêt de nous tous.

    • En fait SOUSOU,l’abeille a perdu ses ailes il y a bientôt une décennie. je dirais depuis la création du RPM et de l’URD tous des dérivées du Parti de l’ADEMA. La stratégie des premiers responsables de l’ADEMA était après moi le déluge sur les autres. Ainsi de ruine en ruine, l’abeille finira par être une fournie donc piétiné par les piéton. En clair, fini le règne de l’ADEMA, il jette leur dernière carte dans cette transition. Le Mali a besoin pour le moment d’un homme à hauteur de ses idées et des ses ambitions donc ‘IBK pour faire face à cette situation d’insécurité grandissante qui n’honore pas les maliens.

Comments are closed.