IBK dans Jeune Afrique : « J’ai toujours tenu Mara en haute estime, même quand il me combattait… »

9
IBK dans Jeune Afrique : « J’ai toujours tenu Mara en haute estime, même quand il me combattait… »
SEM Ibrahim Boubacar Keita et le PM Moussa Mara

Mieux que des informations, le président Ibrahim Boubacar Kéita a fait des révélations fracassantes sur tous les sujets qui défraient la chronique, dans une interview d’une dizaine de pages dans le ‘’Jeune Afrique N°2783’’ sous le titre : ‘’IBK : l’interview vérité ’’. Quelques morceaux choisis.

 

 

On peut le dire, sans se tromper, après plus de sept mois de gestion à la tête du Mali, le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita vient d’effectuer sa première et véritable sortie médiatique. Et ce, à travers cette interview accordée à nos confrères du prestigieux magazine continental ‘’Jeune Afrique’’. Une interview au cours de laquelle, IBK, n’a pas fait de réserve pour aborder des sujets qui brûlent les lèvres à Bamako, clarifier des dossiers qui prêtent à confusion et révéler des choses, jamais connues du bas peuple.

 

IBK a-t-il un problème de communication avec les Maliens ?

Sans détour, le ‘’Mandé massa’’ reconnait la réalité : «  Depuis le début, y compris sur le problème du Nord, notre communication a été lamentable… Je me suis laisser calomnier, en me disant que tout ce qui est excessif est insignifiant et que j’ai le cuir épais. » Et de conclure cette interview par les raisons qui font qu’il ne se plaint pas d’être au service du Mali. « J’ai 69 ans et un long chemin derrière moi. J’ai de l’expérience. J’ai du coffre. Je savais donc parfaitement à quoi m’attendre. », a- t-il déclaré.

 

En outre, sans langue de bois, lors de cette interview, le chef de l’Etat a répondu à toutes les questions. Notamment, celles qui taraudent les esprits de nos jours. A savoir : l’avion présidentiel, l’arrivée de son fils ‘’Karim’’ sur la scène politique, ses relations avec Tomi le corse, Kidal…

 

De prime abord, le président IBK pour la première fois a accepté d’évoquer les conditions dans lesquelles son ancien premier ministre, Oumar Tatam Ly a tourné casaque, et pourquoi son choix fut porté sur Mara pour lui remplacer.

 

Dans une franchise enviable, IBK dira qu’entre lui et OTL existait une divergence de vue sur le choix à opérer. « Or, il n’y a pas deux élus, mais un seul. Il a donc fallu en tirer les conclusions. La page est tournée. Le Mali continue d’avancer », affirme IBK. Tout en soutenant que même si le jeune Mara n’est pas de son parti, qu’il n’a eu  aucun état d’âme pour jeter son dévolu sur lui. Sauf la haute estime qu’il garde pour lui. « Je suis Moussa Mara depuis ses débuts en politique et l’ai toujours tenu en haute, même quand il me combattait… », Témoigne-t-il.

 

« Je ne suis actionnaire d’aucune société au Mali et ailleurs » !

Encore, pour la première fois, le président IBK a accepté de briser le silence sur le fameux article, publié dans le monde, l’incriminant d’avoir mangé dans le râtelais de son ami, homme d’affaires corse français, Tomi. Ainsi, sans démentir ses liens d’amitié avec Michel Tomi, qu’il a connu à travers le défunt président gabonais Oumar Bongo, IBK a jeté d’un revers de main toutes les accusations de dons, services et avantages reçus auprès de cet homme d’affaires. D’ailleurs, il dira qu’il na’ jamais été question d’argent entre eux. Plus, qu’il n’est coactionnaire avec lui dans aucune société. Même le fortune club de Bamako, propriété de Tomi ?

 

En réponse, il a été on ne peut plus clair : « Je ne suis actionnaire d’aucune société au Mali et ailleurs ». Par contre, il reconnait l’existence du marché de 69 milliards CFA accordé à Guo-Star, par le soin de Mohamed Kagnassi , même s’il affirme de n’entretenir aucun lien particulier avec ce dernier.

 

Comme, il fallait s’attendre, l’affaire du nouvel avion présidentiel a été aussi évoquée lors de cet entretient accordé par le président malien, IBK. Noir sur blanc, IBK est revenu sur les déclarations faites récemment par le premier ministre Mara. D’abord sur l’inexistence de document sur le Boeing 727 acheté par ATT, qui aurait, à ses dires, été transité par la Libye.

 

Ensuite, sur les conditions d’acquisition du nouveau Boieng 737. « Cet avion appartenait à un couple de producteurs de cinéma australiens qui l’utilisait deux fois par an… L’avion aujourd’hui n’est pas un luxe pour un chef de l’Etat, c’est une nécessité. Dans les années 1960, sous Modibo Kéita, un député proche de ce dernier s’était exclamé : ‘’alors, comme ça, vous voulez que le président du Mali voyage à dos de chameau ?’’… »

 

Lors de cette interview le président de la République a aussi touché du doigt d’autres questions brûlantes. Certaines démenties, comme celles relatives aux frais faramineux annoncés comme engagés dans les travaux et du palais et de sa résidence. Ainsi que les relatives combines de nos autorités avec la France sur la question de Kidal. Certes, a-t-il annoncé, l’accord de coopération en matière de défense et de sécurité sera conclu avec la France le 25 mai prochain à Bamako, mais sur la posture du MNLA, le chef de l’Etat reste intraitable : « la place du MNLA est dans le giron malien, pas ailleurs. D’ailleurs, aux français, IBK dira : «  il serrait dommage que l’accueil fabuleux réservé par les Maliens à l’opération Serval soit remis en cause par certains, pour des intérêts qui m’échappent ».

 

Cette interview a donné l’occasion à IBK de déshabiller certaines attitudes, jugées par lui de comique et d’imposture totale. Notamment celle de Soumaïla Cissé, qui selon lui après l’avoir félicité pour sa victoire, a organisé le lendemain une conférence de presse pour « revenir sur toutes les dispositions affichées la veille ».

 

Quant à Tièbilé, il dira que ce dernier est venu lui voir le lundi 23 septembre 2013 pour, entre autres, lui assurer « leur disponibilité commune à m’accompagner dans toute mission dont je les estimerais dignes », a-t-il dévoilé.

 

Dans un langage clair, IBK s’adressera aux opposants au cours de cette interview, en ces termes : « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.

Moustapha Diawara

PARTAGER

9 COMMENTAIRES

  1. C’est maintenant que vous commence a nous dire que le pays n’est pas stable .Au moment ou nous etions en guerre contre les rebelles au lieu de soutenir ATT vous etes venir un coup d’etat stupide pour avoir le pouvoir maintenat tu es president pense tu que c’est facile

  2. Ce Moustapha Diawara est encore un griot visant à aplanir les gaffes d’IBK dans son interview à Jeune Afrique, dont il aurait mieux fait de s’abstenir.

    Fidèle à sa « technique » (un peu puérile et qui ne trompe plus personne), à chaque fois qu’ibk est mal en point en terme d’image, il s’offre un journaleux-griot pour tenter de redorer son blason ! Malheureusement, c’est tellement « gros » et visible à chaque fois, qu’il confirme en cela au contraire qu’il est réellement dans la m… !
    Quand ce Diawara parle de « morceaux choisis » en parlant de l’article initial, il aurait dû plutôt dire « habilement choisis » !
    Par exemple, cette version, soigneusement expurgée par notre griot, « oublie » «soigneusement de rapporter l’énorme gaffe d’IBK à propos de Tomi « Tomi est comme un frère pour moi ! »
    Et tout le reste de c papier vise à présenter insidieusement IBK comme un modèle de franchise et de transparence, etc… Tu parles ! LOL
    Lisons un peu entre les lignes :
    “Ibrahim Boubacar Kéita a fait des révélations fracassantes sur tous les sujets qui défraient la chronique, ”

    “IBK, n’a pas fait de réserve pour aborder des sujets qui brûlent les lèvres à Bamako, clarifier des dossiers qui prêtent à confusion”

    “Sans détour, le ‘’Mandé massa’’ reconnait la réalité”

    “En outre, sans langue de bois, lors de cette interview, le chef de l’Etat a répondu à toutes les questions”

    “Dans une franchise enviable, IBK dira”

    ” En réponse, il a été on ne peut plus clair”

    “Cette interview a donné l’occasion à IBK de déshabiller certaines attitudes, jugées par lui de comique et d’imposture totale.”

    “Dans un langage clair, IBK s’adressera aux opposants”

    “A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique »…
    Souhaitons au moins que ces louanges à peine déguisées aient rapporté gros à notre ami griot ! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  3. “Mais tout ce qui est révoltant, le malien trouve cela normal”

    C’est même PLUS GRAVE encore, Kassin, ce qui est révoltant, beaucoup L’APPLAUDISSENT! 😥 😥 😥 😥 😥 😥

    Il n’y a qu’à lire les posts débiles des domestiques d’IBk qui tentent désespérément de justifier son scandaleux caprice de 20 Milliards, alors qu’en tant que Maliens, ces abrutis sont les 1ers lésés! 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

    Heureusement cette fois-ci que les bailleurs de fonds ne sont plus disposés à se laisser prendre pour des imbéciles, sans ça, IBK nous faisait une fois de plus avaler la pilule! 👿 👿 👿 👿

    • “En réponse, il a été on ne peut plus clair : « Je ne suis actionnaire d’aucune société au Mali et ailleurs ». Par contre, il reconnait l’existence du marché de 69 milliards CFA accordé à Guo-Star, par le soin de Mohamed Kagnassi , même s’il affirme de n’entretenir aucun lien particulier avec ce dernier.” 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 Pendant des jours et des jours on nous a dit que cette affaire de marche de gre a gre entre IBK et son marchand d’armes Kagnassy etait fausse. Aujourd’hui comme a son habitude, IBK lui meme reconnait tous les faits sans pouvoir deplacer une virgule 😯 😯 . Et pourtant le SPHYNX avait fait de son mieux en attirant l’attention des gens a l’epoque (meme si je reconnais que j’etais pas tres convaincu par les photos 😉 ).

      IBK est plus un MAFIEUX et un MALFRAT que Tomi-le-corse.

      Quelle honte!!!

  4. Kassin il ya 6 heures 17 minutes
    Dans un pays sérieux ce marché d’armement passés en violation des règles des marchés publics et des finances publiques serait annuler et le ministre de la défense renvoyé et mis à la disposition de la justice.

    Et IBK serait aussi interpellé à la fin de son mandat présidentiel pour corruption et abus de confiance dans l’exercice de sa fonction présidentielle.

    Mais tout ce qui est révoltant, le malien trouve cela normal.

    Tout ce qui est normal le malien trouve que cela est un complot ou du “Hassidiya” ou autre “Niengoya”!

    L’argent public N’APPARTIENT PAS AUX GENS EN POUVOIR, IL APPARTIENT AU PEUPLE MALIEN.

    À ce titre, il y a des règles établies pour les finances publiques et les marchés publics qu’il faut respecter sinon on enfreint la LOI.

    Et qui transgresse la loi s’expose à répondre devant la JUSTICE.

    C’est cela une société moderne et organisée et non pas autrement.

    Sans cela un pays ne se développera jamais.

    Wa salam!

  5. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique »! Et les maliens??????

    • Alsace

      “IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore”
      Ton affirmation serait valable si IBK gérait “normalement” le pays; Mais dans la mesure où il est bien plus préoccupé par ses petits caprices et avantages personnels, je doute qu’il soit “là” bien longtemps encore!

      “A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser”
      PERSONNE ne s’épuise à le déstabiliser; Il y arrive très bien tout seul! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      • « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation. « IBK est là, si Dieu le veut, pour au minimum quatre ans et demi encore. A vouloir le déstabiliser, vous risquez de vous épuiser. IBK est imperturbable. Et il connait mieux que vous la musique », fin de citation.
        Alors, au lieu de laisser ces trucs partisans nous entraver le chemin, qu’on laisse de côté nos sensibilités politiques et qu’on utilise notre bon sens. Il est temps qu’on se retrouve autour des problèmes de cette nation. Le peuple est fatigué. Ils sont fatigués. Ce n’est pas la politique qui les nourrit. Moi, je pense que vous les médias, vous avez un rôle à jouer. Aider les politiciens et nous qui sommes des gens de la communauté qui ne sont pas des politiciens de carrière et qui font de la politique au sens étymologique du terme. Vous pouvez nous aider à cultiver cette notion de nation.

        • Tu es en manque d’arguments ou quoi? 😆 😆 😆 😆 😆
          Et pourtant on t’a averti que tu allais vite perdre ton lati, mais je ne m’etais jamais dit que ca arriverait aussi vite 😆 😆 😆
          Quelle honte!!!

Comments are closed.