IBK à propos de la situation au Nord :«Aucun pouce du Mali ne sera cédé à qui que ce soit»

0
1

Actualité oblige, le Président du Rassemblement pour le Mali (RPM), Ibrahim Boubacar Kéïta, a, lors de la conférence régionale tenue le week-end dernier à Mopti, abordé la question du Nord. Dans le style direct qui lui est propre, IBK a appelé les Maliens à défendre leur territoire jusqu’au bout.

Répondant aux nombreux messages de ses partisans, IBK a déclaré «avoir un amour fort pour ce pays». Les questions de sécurité alimentaire, de sous emploi, du manque de l’autorité parentale et, bien sûr, des événements douloureux qui se déroulent actuellement dans le Septentrion ont été évoquées.

A l’ouverture de la conférence régionale, au Stade Barema Bocoum de Mopti, c’est un IBK à  la fois ferme, exigeant mais aussi attentif que les partisans ont retrouvé: «Nous sommes à l‘heure de vérité. Il faut analyser la vague de changement actuelle, qui arrive. L’excellence ne s’acquiert pas dans le laisser aller, dans la facilité, dans le mentir à soi-même… A chaque fin de journée, il faut faire un bilan du travail que l’on a accompli, pour les autres et ensuite pour nous-mêmes… Les stades remplis doivent nous interpeller sur la tâche qui nous attend et nous n’avons pas le droit de faillir, de mentir à cette population, qui croit en nous et qui a espoir en nous… Nul ne sera convié au banquet de la victoire s’il ne le mérite pas».

Parmi les invités à cette rencontre, Amadou Soulalé, des partisans d’autres partis politiques et, surtout, les délégués des différentes sous-sections de la région de Mopti. Nous reviendrons plus largement sur les différents moments du rendez-vous de Mopti et surtout sur les importants messages qu’IBK a adressés aux Mopticiens.

Paul Mben, envoyé spécial  

 

 


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.