IBK s’attaque encore à l’opposition

106
IBK s’attaque encore à l’opposition

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, s’est encore attaqué à l’opposition, dès son retour d’un voyage. En effet, de retour de Dakar où il a suivi les sommets de la CEDEAO et de l’UEMOA, il a critiqué ceux qui disent que le retard dans la mise en œuvre de l’accord incombe au gouvernement. Il a laissé entendre que l’acte posé devant la cour constitutionnelle pour annuler la loi sur les autorités intérimaires a entraîné du retard. C’est dire que le président IBK met sur le dos de l’opposition le retard pris par la mise en œuvre de l’accord. Dans une démocratie républicaine, il est difficile d’imposer un langage uniforme à tous les acteurs politiques, même s’il faut le justifier par la crise sécuritaire au Mali. Ce sont des choix de régimes politiques non autoritaires.

B.D.

PARTAGER

106 COMMENTAIRES

  1. IBk contunue a vous donnez des bomboms pr auterite int l’oposition ne peut rien faire sa vote a l’assemble de plains gret de l’oposition IBk c’est un retard pour le Mali il fo q les maliens comprendre vite cela

  2. Dans l’exercice de la fonction Presidentielle, IBK se trouve rattrape par ses men.son.ges. Alpha O Konare avait raison: IBK ne peut pas gerer le Mali.

  3. LADJI dira un jour que c’est Tiébilé qui l’empêche d’aller à Kidal. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 😀 😀

    • je n’en doute pas,avec ce wokloni il s’attendre à tout.Mais je me pose la question si réellement il commence pas a perdre le réseau
      ou est le souci si l’opposition dépose une requête devant une cours déjà pourri et corrompu jusqu’à l’os?

  4. L’opposition malienne à y voir de près est plus de mauvaise foi que la CMA même car elle a toujours fait obstruction à tout ce que le président de la république entreprends que ce soit dans le cadre des accords de paix comme dans tous les autres secteurs de la vie publique. Mais il ne faudrait vraiment pas que le président IBK tienne compte de leurs agissements. Il faut qu’il pose des actions qui nous permettront de lui donner raison.

  5. Le président IBK a toujours fait ce qui s’imposait pour que les accords de paix puissent être mis en œuvre. Il a fait assez de sacrifices que personne ne peut dénier mais des personnes tapis dans l’ombre à la solde bu bélier tiébilé et de son mentor soumi ont toujours tout fait pour que ces accords ne puissent pas être appliqués car ils n’en ont jamais voulu. Le président de la république fait bien donc de faire cette mis au point.

  6. Une situation exceptionnelle, une mesure exceptionnelle donc je ne sais pourquoi une telle opposition sur l’installation des autorités intérimaires. Il faut rappeler à ces opposants que toute loi est modifiable d’où l’existence de la cour constitutionnelle pour vérifier la conformité des lois votées à l’assemblée nationale. Tous des tarés et bornés. Ce sont les parrains des trafiquants de drogues dans le nord c’est pourquoi ils mettent en retard le processus.

  7. Que les gens sachent qu’on ne peut pas faire des omelettes sans casser des œufs ou du moins on ne peut avoir l’argent du beurre et le beurre en même temps. La paix est un sacrifice, un don de soi. Nous voulons à la paix alors je pense que c’est ensemble qu’on l’aura

  8. Les autorités intérimaires sont des prescriptions de l’accord d’Alger et le président doit le faire si nous voulons la paix dans le nord. Ces opposants nous disent ce que nous devons faire pour aller à la paix car on ne peut pas dire qu’un remède n’est pas bon et ne rien proposer.

  9. La cour constitutionnelle est le garant de la constitution malienne alors comprenez pourquoi la loi a été adoptée. La révision de notre constitution s’impose pour la mise en place effective de l’accord de paix.

  10. Le président de la république n’a pas imputé le retard des accords de paix à l’opposition. En tant que journaliste; on doit pouvoir lire entre les lignes. La mise en place des autorités intérimaires n’est qu’une clause parmi tant d’autres. Il ne faut donc pas que ces derniers mettent les bâtons dans les roues du chef de l’état et aille dire que c’est du fait de la mauvaise foi du président IBK que les accords ne sont pas mis en œuvre.

  11. Il faut que la société civile accepte d’accompagner l’état malien. Si l’accord de paix a été adoptée c’est pour le bien être de notre pays. C’est vrai qu’il y a des non dits dans cet accord mais nous demandons l’accompagnement de tous acteurs politiques pour que le Mali renoue avec la paix.

  12. Très sincèrement il y a des gens qui devraient apprendre à rester dans leur silence comme ce Tiébilé dramé. Des gens qui sabotent les accords de paix tout simplement parce que la médiation à été déplacée du Burkina en Algérie et qui osent venir dire que les choses n’avancent pas?
    Si vous quittez les plateformes d’échanges mis en place par le gouvernement par orgueil; qu’est ce que le gouvernement peut bine faire si ce n’est composer sans vous?
    Lorsque vous monterez que seul l’intérêt du pays compte pour vous; le gouvernement vous associera à ses prises de décisions.

  13. Le souhait des autorités de ce pays est d’apporter la paix, la réconciliation et la cohésion sociale à leur population donc il ne faudrait pas douter de leur bonne foi et être un peu patient.
    Les autorités ont marqué leur engagement pour ces accords et je suis sûr qu’elles le tiendront.
    Mais ceux qui entravent le processus de paix de façon voilée et qui viennent dire que le pays est divisé doivent se revoir car ce sont eux les premiers ennemis de la paix.

  14. L’opposition malienne pense qu’il est facile de reconstruire et de contrôler un pays qui n’est même pas encore sortis de la crise car les armes circulent encore partout dans le pays?
    La mise en place des autorités intérimaires auxquelles les opposants veulent à tout prix faire obstacles est un moyen de retour de l’administration là où elle n’était plus en somme c’est un moyen de reconquête pacifique du territoire national.
    On ne peut pas faire obstruction à un projet et venir dire que les chose n’avancent pas et rejeter la faute aux autres.

  15. Revenons au début de son Mandat:
    A-t-il fait sa Déclaration de Biens ?
    Combien de millions possédait-il?
    Combien de terrains possédait -il ?
    Jusqu’ à la date d’aujourd’hui nous en savons rien. Et on veut nous faire croire que IBK est propre, qu’il est l’homme de la situation.
    Pauvres maliens que nous sommes, réveillons nous.

  16. Les efforts du gouvernement dans la mise en œuvre des accords de paix ne sont pas du tout à négliger. L’état Malien mène des actions en tant qu’acteur principal à tous les niveaux que ce soit pour que les accords puissent avancer. Mais le premier ministre l’a affirmé lors de la mise en place du comité national de suivi des accords de paix que l’accord était en retard par faute de moyens financiers et qui plus tard on fait place à la mauvaise foi de la CMA et de l’opposition.
    Alors les observations partisanes empreint de subjectivité on n’en veut pas.

  17. En démocratie, l’opposition critique, contrôle et propose.
    En contrôlant la majorité, l’opposition défend et promeut ses droits, empêche la majorité de s’installer dans l’arbitraire. L’un des moyens privilégiés de son action de contrôle est la critique de l’action et des visions gouvernementales : L’opposition, étant donné qu’elle aspire au pouvoir, doit élaborer et diffuser ses propositions dans chacun des domaines de la vie nationale.
    MAIS une fois de plus MAIS avez-vous vu l’opposition malienne faire des propositions dans ce pays?
    Toujours à insulter le président de la république et les membres de son gouvernement. Toujours en train de monter du mauvais doigt les actions du président IBK même celles les plus salutaires. Est ce responsable ça?
    Il ne faut pas former des partis politiques pour le plaisir de le faire mais pour apporter un plus à la population pour laquelle on prétend tant se battre.

  18. C’est la manipulation de l’opposition qui incite la société à associer à leur lutte qui n’arrange pas la situation. La paix demande des concessions et l’état malien s’est inscrit dans cette logique. Nous devons faire confiance au gouvernement actuel qui n’acceptera jamais de céder une seule portion de notre pays.

  19. Le gouvernement ne va jamais accepter de partitionner le territoire mali au profil des groupes armés. L’adoption de cette loi est un préalable pour aboutir à la paix. Que l’opposition arrête de s’inciter la société civile à la révolte. Le pays n’a pas besoin d’une opposition sur l’application de l’accord dont elle a pris part à sa négociation

  20. Quand on nous titre le président IBK attaque encore l’opposition; est ce à dire que celle-ci doit être exempt de reproches? Tout pouvoir normal a besoin impérativement d’un contre-pouvoir mais jusqu’à présent nous n’avons pas d’opposition dans notre pays. Des personnes qui sont dénudés d’objectivité, des spécialistes de la critique politicienne. Mais comme on le dit: on ne peut pas cacher le soleil de la main. Ils peuvent bien faire leurs manigances mais les faits parleront!

  21. Le président est un homme de paix et de conviction. Il sait ce qui est de meilleur pour notre pays. Alors que la société civile sache que ces personnes sont de mauvaise foi. Ce sont des politicards véreux qui ne pensent qu’à leur intérêt car ils voient leur fauteuil menacé. C’est le Mali d’abord.

  22. Il est tout à fait facile de venir s’asseoir de et de faire des déclarations sur la soit disant lenteur des accords de paix quand votre mauvaise foi dans la mise en place de ces accords de paix n’est plus à démontrer.
    C’est cette bande d’opposants qui passe son temps à mettre les bâtons dans les roues du gouvernement comme nous avons pu le voir récemment sur la mise en place des autorités intérimaires et qui parle d’immobilisme du gouvernement.
    Ce n’est pas un peu paradoxale tout ça!
    Au lieu de venir s’asseoir pour raconter des âneries; ils feraient mieux d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre des accords de paix.

  23. Qu’il ne prenne pas pour des Oies pour son Fois Gras, Ce sont les groupes armes (CMA et la Plateforme ) qui ont denonce le gouvernement.

  24. Le président n’attaque jamais sans raison sinon ils ne cessent d’accuser le gouvernement ici et là. Ils ont pris part à la signature de cet accord alors pourquoi s’opposer à sa mise en oeuvre.

  25. Merci mon président car ces opposants n’ont rien dans la tête. Ces personnes ne visent que leur intérêt. Le fait de saisir la cour et le boycott ont mis également en retard la mise en place de l’accord.

  26. Le président IBK a bien raison de traiter l’opposition malienne d’être un obstacle pour l’application de l’accord de paix.L’opposition malienne fait tout pour stopper l’évolution des choses.Tout cela pour dire que le président IBK n’arrive à mettre fin à la crise.

  27. Notre opposition là est une opposition qui confond tout.Chez elle opposition signifie dire non à tout ce que fait le gouvernement.Je pense qu’on doit les renvoyer à l’école pour apprendre c’est quoi être opposants.

  28. Ce que les opposants maliens veulent c’est seulement voler notre pays.C’est pourquoi ils veulent tout faire pour être au pouvoir.Soumi le voleur et sa bande vont vendre notre pays.C’est cela leur projet.

  29. Les opposants maliens sont les plus débiles que je connaisse.Voilà des personnes qui se plaignent d’une chose qu’ils ont été eux même les responsables.Ce ne sont que des égocentrique qui manipule les populations naïves à leurs fins politiques lugubres.

  30. L’opposition malienne n’a aucune raison.Comment comprendre que des personnes qui ont pris par à la signature de cet accord se trouvent être aujourd’hui celles qui sont contre son application car elles font tout pour montrer que cet accord est mauvais.

  31. C’est TIEBILE DRAME qui a conduit les pourparlers de Ouagadougou dont la suite a donné cet accord de paix.Si cet accord est considéré par l’opposition malienne comme étant mauvais,c’est dire que l’opposition malienne est incapable.

  32. L'opposition malienne n'est qu'à la recherche de son intérêt personnel.Elle reproche au président IBK de la priver de sa part de gâteau comme sous ATT.C'est pourquoi elle fait tant de bruits.Mais le président IBK reste imperturbable car il sait à quel genres de personnes il a à faire.Ces opposants veulent que IBK leur donne l'argent du contribuable malien en ignorant les besoins des populations.Il faut que ces opposants sachent que ces pratiques sont bannies avec le président IBK.

  33. Les opposants par leur agissements sont aussi ennemis du pays que les ex rebelles.Ces gars du nord qui verront leur trafic mafieux prendre fin si l’accord de paix est appliqué est que tout revient à la normale font tous pour obstruer sa mise en œuvre.

  34. Ce que l’opposition semble ne pas comprendre c’est que nous sommes en guerre.En guerre contre le terrorisme,le djihadistes etc.Pour vaincre ces gars et permettre à notre pays commun d’emprunter la voie de la prospérité,il faut que les maliens s’unissent.On a besoins d’une synergie des actions de la majorité présidentielle,de l’opposition et de la société civile.

  35. C’est vraiment regrettable de voir cette opposition au lieu d’apporter son soutien au gouvernement nage à contre courant par pur égoïsme.Elle se contente de dire de l’accord de paix qu’il est mauvais sans pourtant proposer un accord qui est bien.

  36. L’opposition malienne est la seule coupable de la lenteur de l’accord de paix et de réconciliation en particulier de l’accord. L’opposition malienne est une opposition de mauvaise foi, elle ne pense qu’à ses intérêts, sans pensé à celui du pays.

  37. Le président IBK a raison de le souligner ce sont les manigances de l’opposition qui ont mis la mise en œuvre des autorités intérimaires en retard. Maintenant l’opposition malienne se permet d’accuser le régime au pouvoir de la lenteur de l’accord.

  38. Certes IBK est le chef de l’Etat, il ne rejette pas aussi la faute à l’opposition, mais seulement qu’il précise les faits. C’est l’acte posé devant la cour constitutionnelle pour annuler la loi sur les autorités intérimaires a entraîné du retard

  39. Oui IBK est le président mais il faut si reconnaitre que le retard de la mise en œuvre des autorités intérimaire est la faute de l’opposition. IBK est bien déterminé ç sortie le Mali de cette crise, mais cette opposition démocratique malienne qui constitue le ralentissement de l’accord de paix.

  40. L’acte posé devant la cour constitutionnelle pour annuler la loi sur les autorités intérimaires a entraîné du retard, c’est vraiment pitoyable, l’opposition malienne est une opposition apatride. Le gouvernement fait tout pour avancer, l’opposition le tire vers le bas.

  41. Et d’ajouter, «ce comportement de l’opposition, qui se dit républicaine, est peu constructive au moment où le pays a besoin du concours franc de tous ses fils pour la réconciliation et la cohésion nationale. Toute chose qui représente l’intérêt de tous».

  42. La mise en place des autorités intérimaires favoriseraient par exemple le retour de l’administration et des services de l’Etat dans le nord du pays ; la fourniture des services sociaux de base (santé, éducation, hydraulique…) aux populations ; la préparation et la facilitation du retour des personnes réfugiées et déplacées ; la participation à la préparation des futures élections ; la gestion de l’aide et des questions humanitaires et la coordination des actions de développement.

  43. L’opposition manque créativité et de patriotisme, l’opposition malienne doivent ouvert les yeux et mettre les intérêts primordiales du pays avant les intérêts personnel. Les décisions gouvernementales sont toujours contester l’opposition, une opposition qui n’a ni visage, ni objectivité.

  44. Ce dont l’opposition fait semblant d’ignorer est qu’il est tout à primordiale que c’est autorités intérimaires soit mise en fonction pour tout d’abord dans les intérêts de la population civile. Ce projet de loi sur les autorités ne signifie en aucun cas une possible répartition de notre pays.

  45. Je pense que l’opposition devrait au contraire s’unir au gouvernement pour la mise en place des autorités transitoires de certains lieux du septentrion malien. L’opposition a seulement le temps pour critiquer mais pas le temps de s’impliquer aussi dans la gestion du pays.

  46. Au lieu que l'opposition malienne épaule le gouvernement pour la mise en œuvre des autorités intérimaires. L'opposition est un véritable ralentissement pour le gouvernement dans sa politique de bonne gouvernance.

  47. Au lieu que l'opposition malienne épaule le gouvernement pour la mise en œuvre des autorités intérimaires. L'opposition est un véritable ralentissement pour le gouvernement dans sa politique de bonne gouvernance.

  48. La cour constitutionnelle malien est là pour faire son travail Si elle trouve que la plainte de l’opposition n’est pas bien fondé pour cette affaire donc c’est bien le cas.Alors nous attendons l’application de cette autorité intérimaire pour le bien de notre pays.

  49. Nous voulons la paix et la réconciliation nationale dans ce pays là nous devons obligatoirement passe par l’autorité intérimaire, elle est vraiment indispensable pour l’instauration de la paix au Mali.

  50. On dit que il y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir notre président et son gouvernement sont réellement de faire tous leur possible pour la ramener la stabilité,la quietudes dans ce pays.Mais l’opposition essayer toujours de cacher les bonnes actions du gouvernement tout en essayer de faire croire a la population malienne que rien ne vas dans ce pays.

  51. Ses partis de l’opposition ne savent que critiquer le régime au pouvoir ils ont tout a fait le droit de critiquer le régime en place si la gestion ne leur plait pas vraiment tout en apportant des solutions concrètes qui pourrons nous aider mais leur probleme est que ces opposants n’ont pas aussi de solution.

  52. Le président de la république Ibrahim Boubacar Keita a besoin de l’aide de tous un chacun pour la bonne gestion de ce pays.Par contre l’opposition de notre pays aime critiquer, faire des manifestations contre le régime au pouvoir sans pourtant apporter des solutions.

  53. C est tout a fait facile de critiquer l’État dans son ensemble car dans une nation il y aura toujours des problèmes nous devons apporter des solutions concrètes si nous nous sentons réellement concerner dans la stabilité de ce pays.

  54. Effectivement comme l’opposition est en train crier haut et fort la mauvaise gestion du pays sans nous apporter des propositions concrètes qui peuvent aider dans la bonne gestion de notre pays.Nous pensons qu’ils veulent créer seulement du désordre.

  55. C est très difficile que les choses puissent vraiment bouger dans le nord de notre pays.Les forces de l’ordre international ne veulent pas que la paix revient dans cette partie pays car cela ne les arrange pas parce qu’ils ont des intérêts la bas et ne compte pas déguerpir les lieux facilement.

  56. Le Mali a vraiment été secoué mais restera toujours debout car nous sommes une nation forte donc gardons toujours espoir.Avec IBK le Mali s’en sortir

  57. C est très difficile que les choses puissent vraiment bouger dans le nord de notre pays.Les forces de l’ordre international ne veulent pas que la paix revient dans cette partie pays car cela ne les arrange pas parce qu’ils ont des intérêts la bas et ne compte pas déguerpir les lieux facilement.

  58. L’opposition est constituée de voyous, des bandits, des aigris de la république et des opportunistes. Dès l’arrivée d’ATT au pouvoir ils se sont réunis pour se mettre à son service ce qui a permis à Soumi d’être le président de la commission de l’UEMOA et ils ont tout faire pour le conduire en erreur et ATT est tombé car ATT avait laissé le pouvoir à la merci de ces opposants qui se sont piller. Et les mêmes ont critiqué ATT de mauvais gouvernant.

  59. Les leaders de l’opposition ne sont pas de bons citoyens maliens car ils sont tous de mauvaise foi. Chacun d’entre eux cherchent à lutter pour son intérêt propre et non celui de la nation malienne. Ces leaders de l’opposition sont habitués à la corruption et le vole donc comme cela est bloqué ils se permettent de s’opposer à tout sans raison.

  60. dans tout ça l’opposition ne cherchent que détruire le pays en s’opposant à tout car eux ils étaient habituer à la corruption au temps d’ATT et maintenant que ce tuyau est fermé ils sont dans tous les états contre le président IBK.

  61. à vrai dire c’est parce que les opposants n’arrivent plus à faire leurs magouilles et autres et aussi ils veulent intégrer l’administrations et le gouvernement pour pouvoir voler, ils se permettent de parler de mauvaise gestion, de la cherté de vie et pire encore les opposants donnent de l’argent à des tierces personnes pour chasser d’honnêtes citoyens en se présentant comme des agents de l’Etat malien. mais tout fini par ce savoir. les opposants sont des malhonnêtes, des incapables et des voleurs qui ne cherchent que leur propre bonheur et utilise le peuple malien avec de l’argent pour les amener dans les rues. mais nous devons faire très attention car le mali vient de loin et nous devons éviter de commettre des erreurs qui nous coûteront très chères. soutenons les actions gouvernementales afin que le mali soit un pays émergent.

  62. le président de la république est au boulot et les opposants en campagne de dénigrement. il manque de sagesse à l’opposition, les critiques oui mais aussi des proposition car les critiques et les propositions vont ensemble donc que les opposants arrêtent de nous distraire s’ils n’ont pas de proposition à faire.

  63. Les maliens ont compris le jeu de l'opposition malienne, qui ne voit que le bout de leur nez, le Mali est un pays qui vient d'une crise profonde, cette crise est la cause de leur mauvaise gouvernance, l'histoire est récent, IBK est venu à peine 3 ans et ce n'est une baguette magique qu'il va tout régler. Il est facile de critique, mais la gestion en est une autre.

  64. Il faut dire que l’opposition pense que lorsque nous sommes à l’opposition il faut s’opposer à tout. Il n’est pas mauvais de s’opposer mais on s’oppose à des reformes qui n’arrange la vie de la nation tout en apportant des solutions mais on ne s’oppose pas des reformes qui arrange le pays à cause de nos propres intérêts. Moi je pense que lorsque tu t’opposes tu es en mesure d’apporter quelque chose de nouveau. Mais c’est dommage de voir des opposants maliens qui s’opposent à tout alors qu’ils n’ont pas d’idée. Il faut dire l’opposition malienne est très nulle.

  65. le faite que le processus soit bloqué cela a été vu comme une victoire de l’opposition qui avait attaqué la loi de mise en œuvre des autorités intérimaires devant la Cour constitutionnelle cela dire que les ennemies du pays sont les opposants car eux ils œuvrent à ce que les accords n’aboutissent pas mais qu’ils sachent que cette paix nous l’aurons. donc le président IBK a pleinement raison lorsqu’il s’attaque à l’opposition.

  66. Les maliens doivent tous accepter le retour de la paix et de la stabilité dans leur pays. Les groupes armés, considérés aussi comme des maliens, doivent faire preuve de bonne foi pour une meilleure application de l’accord. Vu les avancées, je pense que le gouvernement n’a pas de responsabilité dans la lenteur.

  67. cette opposition n’est pas du tout républicaine car ces opposants n’ont pas le comportement républicain et c’est dommage de voir des maliens qui suivent ces opposants sans chercher à comprendre qu’ils sont utiliser pas ces vautours pour arriver à leur fin. les opposant œuvrent pour leur intérêts personnels et non celui du peuple malien moi je le dit haut et fort.

  68. Si dire la vérité est devenu une attaque, je crois que la vie est faite sur des attaques. Je ne peux pas comprendre que le fait de dire la vérité soit considéré comme une attaque. Les opposants doivent tout simplement changer de cap. La politique est différente du polichinelle. Ns opposants sont en grande partie des polichinelles.

  69. Nos opposants doivent savoir que tout acte qu’ils posent aura des impacts sur le fonctionnement de l’Etat. Si ce n’était à cause de la plainte contre la loi sur les autorités transitoires, on n’allait faire de surplace dans le processus de paix car tout allait bien.

  70. Il faut dire que c’est la mauvaise foi des opposants qui ne veulent pas du tout laisser le président de la république faire son boulot en s’opposant à tout sans donner de véritables raison. Je pense que le président doit être soutenir dans ses propos contre l’opposition car cette opposition manque d’engagement pour le pays.

  71. Je ne dirai pas que l’opposition est totalement responsable du retard pris dans la mise en œuvre de l’accord d’Alger mais il faut tout simplement reconnaitre que son acte devant la Cour Constitution a d’une part entrainé ce retard. Car depuis que la plainte a été déposée tout a connu un blocage car les parties signataires attendaient toutes ces autorités intérimaires.

  72. Que ceci plaise aux opposants ou pas, c’est leur plainte devant la Cour Constitutionnelle qui freiné le processus de paix qui avait connu des avancées avant le projet de cette loi. Il est temps que ces opposants apprennent à agir au bon moment.

  73. Le gouvernement n’est en aucune manière responsable du retard pris dans la mise en œuvre de l’accord de paix issu du processus d’Alger. La plainte de l’opposition contre la loi sur les autorités intérimaires devant la Cour Constitutionnelle a contribué au retardement de la mise en œuvre.

  74. Les maliens ont compris le jeu de l’opposition malienne, qui ne voit que le bout de leur nez, le Mali est un pays qui vient d’une crise profonde, cette crise est la cause de leur mauvaise gouvernance, l’histoire est récent, IBK est venu à peine 3 ans et ce n’est une baguette magique qu’il va tout régler. Il est facile de critique, mais la gestion en est une autre.

  75. Ce n’est pas que le gouvernement ne fait rien pour le bon fonctionnement du processus de paix. Le problème se réside au niveau des groupes armés qui ne visent que leur intérêt et dont le retour de la paix n’arrange surtout pas. L’opposition amatrice a, à travers sa plainte contre la loi sur les autorités intérimaires pour anti constitutionnalité a porté un coup dur au processus de paix.

  76. L’opposition malienne est à la base du blocage de la mise en oeuvre de l’accord, la plainte déposée au niveau de la cour constitutionnelle a mis en retard la mise en oeuvre de l’accord.

  77. Je n’en veux pas du tout à Ibrahim Boubacar Keïta pour ces quatre vérités qu’il vienne de dire à l’opposition et à tous ceux qui accusent le gouvernement dans le retard pris dans la mise en œuvre de l’accord de paix d’Alger. 😈 😈 😈

  78. L’opposition de voleur, manipulateur, menteur, les maliens ont compris leur jeu, nous sommes dans une situation ou nous voulons la paix dans tout le Mali, c’est en ce moment que les mauvais fils du Mali, déstabiliser encore le Mali, le Mali veut la paix.

  79. Ibrahim Boubacar Keïta, le président du Mali, n’a pas besoin de rappeler que c’est la plainte contre la loi sur les autorités intérimaires devant la Cour Constitutionnelle dont la procédure a pris du temps, qui a tardé le processus de paix. Car les autorités doivent être mise en place représentent une disposition de l’accord d’Alger. 😈 😈

  80. Il faut être un opposant pour faire enterrer le Mali, encore, nous dans une crise plus profonde ,nous voulons une réconciliation de tous les fils du Mali, c’est en ce moment là que l’opposition organise leur jeu d’intérêt en mêlant le nom du Mali

  81. Il faut que trop c’est trop les incapables opposants ne cherchent même pas à aider le président dans sa tâche mais toujours ils sont là pour lui mettre les bâtons dans ses roues. Mais je pense que le temps donnera raison au président qui ne s’occupe pas des incapables d’opposants.

  82. La volonté de parvenir coûte que coûte à la paix du gouvernement malien est connue de tous. Les groupes armés ont toujours été, sont et resteront les plus grands obstacles au retour de la paix dans notre pays. On ne doit pas nier le fait que l’acte de l’opposition devant la Cour Constitutionnelle a retardé un peu le processus de paix.

  83. Le président de la république ne s’attaque pas à l’opposition. Il a tout simplement fait savoir que c’est la plainte de l’opposition contre la loi modifiant celle sur les collectivités territoriales qui a retardé le processus de paix qui pouvait connaitre un coup de pouce pour accélérer le processus de paix.

  84. Aller dire aux hommes politiques de l’opposition qu’ils enlèvent nos nom dans leurs bussness, on a tout compris ah yayaya, on a tout compris, l’opposition veut marché pour leur propre cause, au lieu du Mali et des maliens.
    Les hommes politiques corrompu de la planète terre, les voleurs de tous genres, les manipulateurs, les menteurs, les Pseudos politiciens, les pompiers pyromane, les psychopathes

  85. Cette opposition après avoir échouée à tous ces coups fourrés du mois de mars se lancent dans une autre campagne de déstabilisation du pays. J’ai mal au cœur quand je vois ces personnes qui prétendent aimer ce pays et défendre nos intérêts communs se lancer même dans des actions qui ne nous profitent guère.

  86. Pendant que l’on prends des dispositions sécuritaires pour répondre à la menace terroriste; c’est le moment que des personnes choisissent pour vouloir organiser des marches afin de pouvoir semer le désordre. Le pouvoir dans notre pays ils pourront l’avoir mais seulement dans les urnes car nous n’accepterons jamais des coups de forces qui déstabiliserait encore plus notre pays.

  87. ce journalistes porte son propre jugement sur les propos du président et en faire un débat a part les diffamation de ce genre a une grande conséquence et mérite une poursuite judiciaire.

  88. Je crois qu’IBK a dit la vérité, le lenteur de l’accord de paix et de la réconciliation est due à l’opposition malienne qui manipule de jour en jour la population contre cet accord, je trouve cet accord la seule porte de sortie de crise du Mali.

  89. le problème de l’opposition malien est que il critique sans apporter des solutions pour une sortie de crise du mali l’opposition est constiper mentalement le bateau mali quand il chavire on va tous se noyer alors l’heure n’est plus aux rivalités.

  90. Tout malien se souciant de l’avenir du pays doit se poser la question suivante “Avez-vous des nouvelles de l’avenir du Mali” cette nation a été victime d’une série de crise dans son histoire mais cela ne dit pas qu’on subisse les coup de nos destinée bien au contraire cela devait nous donner le sentiment de bâtir la nation malienne par la sueur et par le sang tel est l’engagement du gouvernement.

  91. L’opposition malienne doit faire preuve de retenu, et de bonne foi pour la mise en œuvre de l’accord, je pense que personne n’a intérêt que le Mali tombe encore dans une crise.

  92. Nous devons comprendre désormais à quel point chaque acte que nous posons individuellement peut influer l’avenir de ce pays, celui de nos enfants. Nous devons comprendre jusqu’où notre compromission hypothèque l’avenir de notre peuple la situation actuel du pays nécessite un effort commun de tous pour faire le mali de demain.

  93. IBK ne s’attaque pas à l’opposition, mais par contre IBK ne fait que dire la vérité, l’opposition ne ménage aucun effort pour mettre cet accord en échec, mais avec la bonne foi du président de la république, cet accord sera mise en application bientôt.

  94. IBK ne s’est pas attaqué a l’opposition c’est juste un rappel qui prouve que c’est l’opposition qui avait proposé de revoir la loi sur les autorités intérimaires d’ou le lenteur des processus

  95. C’est au malien de comprendre comment les choses se fonctionnent, l’opposition fait tout pour que l’accord échoue, mais avec l’aide de nous tous cet accord sera un succès, l’opposition malienne se décrédibilise.

  96. Toute vitesse que le gouvernement et le président de la république prend, l’opposition fait tout pour casser le rythme, sur la mise en application de cet accord, une chose est claire tôt ou tard, la vérité finira par triomphé.

  97. L’opposition malienne se ridiculise tous les jours avec leur mauvaise foi, c’est pour cela que Amadou koita s’est retirer du clan des mafias, une opposition de nom, qui ne voit que le bout de leur nez.

  98. ce journalistes porte son propre jugement sur les propos du président et en faire un débat a part les diffamation de ce genre a une grande conséquence et mérite une poursuite judiciaire

  99. L’opposition malienne est à la base du blocage de la mise en oeuvre de l’accord, la plainte déposée au niveau de la cour constitutionnelle a mis en retard la mise en oeuvre de l’accord.

  100. le problème de l’opposition malien est que il critique sans apporter des solutions pour une sortie de crise du mali l’opposition est constiper mentalement le bateau mali quand il chavire on va tous se noyer alors l’heure n’est plus aux rivalités

  101. Nous devons comprendre désormais à quel point chaque acte que nous posons individuellement peut influer l’avenir de ce pays, celui de nos enfants. Nous devons comprendre jusqu’où notre compromission hypothèque l’avenir de notre peuple la situation actuel du pays nécessite un effort commun de tous pour faire le mali de demain

  102. tout malien se souciant de l’avenir du pays doit se poser la question suivante “Avez-vous des nouvelles de l’avenir du Mali” cette nation a été victime d’une série de crise dans son histoire mais cela ne dit pas qu’on subisse les coup de nos destinée bien au contraire cela devait nous donner le sentiment de bâtir la nation malienne par la sueur et par le sang tel est l’engagement du gouvernement

  103. IBK ne s’est pas attaqué a l’opposition c’est juste un rappel qui prouve que c’est l’opposition qui avait proposé de revoir la loi sur les autorités intérimaires d’ou le lenteur des processus

Comments are closed.