IBK à ses clubs et associations de soutien:«Oui, je suis candidat à la présidence du Mali»

0
0

C’est enfin officiel. L’ancien président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Ibrahim Boubacar Keïta, sera de la course pour Koulouba en 2012. Il a répondu favorablement dans ce sens aux multiples clubs et associations qui ne cessaient de l’inviter à faire acte de candidature à cette élection. La cérémonie de déclaration s’est déroulée le samedi 7 janvier dernier au Palais de la Culture Amadou Hampathé Bah.


Le seul candidat  potentiel d’envergure qui restait encore flou sur ses intentions pour la course à Koulouba en 2012 c’est enfin déclaré. Devant une salle Bazoumana Sissoko du Palais de la Culture Amadou Hampathé Bah archi comble, le Président des Tisserands a cédé aux multiples sollicitations qui lui étaient faites depuis plusieurs mois par ses clubs et associations de soutien. Ils sont au total près d’un millier, selon les responsables du parti, dont les associations Horonya, Jiguiya et  Synergie, entre autres, et plusieurs partis politiques, dont le MIRIA, le FAMA, l’Um-RDA, le PPP et l’UMP, pour ne citer que ceci.


Arrivé 3ème en 2002 et 2ème lors de l’élection 2007 face à l’actuel Président de la République, le porte-étendard du Rassemblement pour le Mali se présente en rassembleur. Ibrahim Boubacar Keïta a expliqué dans son discours les raisons de sa candidature et les grandes lignes de son action s’il venait à bénéficier de la confiance du peuple l’année prochaine.
Pour l’ancien Premier Ministre de Alpha Oumar Konaré, sa candidature se justifie par son seul désir de servir le Mali. «Oui, je suis candidat, car je veux redonner confiance à notre peuple, qui doute, qui s’interroge. Oui, je suis candidat, car je veux aider, protéger, soutenir les plus fragiles d’entre nous et sortir de la misère et de la pauvreté nos villes et nos campagnes, sur l’ensemble du territoire. Oui, je suis candidat, car je veux faire en sorte que chaque Malienne et chaque Malien puisse manger à sa fin tous les jours de l’année, où qu’ils soient dans notre pays, et quelles que soient les conditions climatiques. Oui, je suis candidat, car je veux assurer la sécurité des biens et des personnes, des Maliens comme des étrangers, sur l’ensemble de notre espace national, et lutter contre le terrorisme et toutes les formes de criminalité. Oui, je suis candidat, car je veux redonner un sens à l’Ecole du Mali, et préparer les générations futures, notre jeunesse, à porter haut nos couleurs dans le concert des nations…


Oui, je suis candidat, car je veux relever le défi d’un Mali créateur d’emplois, grâce à une politique économique efficace et réaliste… Oui, je suis candidat, pour restaurer l’autorité de l’Etat, la justice et la confiance en la politique. Enfin, oui, je suis le candidat du rassemblement, pour porter et incarner la nouvelle ambition du Mali». Le porte-drapeau des Tisserands a aussi tendu la main à la classe politique pour le renforcement de la plateforme qui le soutient. Auparavant, le porte-parole de la coalition de partis politiques qui soutiennent la candidature de IBK, le Pr. Mamadou Kassa Traoré, avait vanté les mérites du candidat, avant de lui demander de se lancer dans la course.
A  signaler qu’IBK, désormais candidat à la prochaine présidentielle de 2012, sera officiellement investi, à l’issue d’une Convention du RPM, le 14 janvier prochain au Stade Omnisports Modibo Keïta de Bamako.
Yaya Samaké

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.