Ichaka Bagayoko à cœur ouvert : “A situation exceptionnelle, il faut un homme d’exception : Soumaïla Cissé…”

29

Conseiller communal à Mopti, il est à son 3ème mandat à la mairie de Mopti, initiateur du G.A.D/S.S.C (Groupe d’Action Démocratique de Soutien à Soumaïla Cissé), ancien vice-président au conseil de cercle, Secrétaire général adjoint de la section Urd de Mopti, Monsieur Ichaka BAGAYOKO s’exprime sur la candidature de Soumaïla Cissé. Suivez !

Isaac Bagayoko  XLe Zénith Balé : Ce n’est point un secret, vous êtes un des lieutenants sûrs de Soumaïla Cissé à Mopti. Alors, à quelques mois de la présidentielle qui verra certainement sa candidature, comment la préparez-vous déjà dans la région de Mopti ?
Ichaka BAGAYOKO : Je tiens tout d’abord à rendre hommage à notre vaillante armée et à toutes ses alliées qui ne ménagent aucun effort pour la récupération totale de notre territoire.
Ceci dit, je pense que quand on croit à quelque chosenous ne nous sommes jamais dit qu’il y a eu cette situation au Mali qu’il faut décrocher. Nous avons plutôt continué à travailler et à corriger nos erreurs. Et pas à Mopti seulement mais sur tout le territoire et même à l’extérieur. Alors, nous nous battons et s’il plait au bon Dieu, nous allons gagner.
ZB : Après le putsch qui a mis le Mali à terre, des honnêtes hommes comme Soumi ont été accusés de tous les noms d’oiseau. A l’heure actuelle, êtes-vous parvenu à avoir les mots justes pour démontrer que c’était des allégations tendancieuses afin de ternir l’image de Soumi et de lui nuire ?
Ichaka : Le chien aboie la caravane passe. A beau mentir celui qui vient de loin. Qui veut abattre son chien l’accuse de rage. Alors, ce n’est pas surprenant. Toutes les personnes au Mali qui cherchent à briguer la magistrature suprême au Mali savent consciencieusement que Soumi est un homme d’EXCEPTION. Elles savent toutes que c’est un homme qui possède tous les atouts d’un vrai homme d’Etat. De ce fait, il faut trouver des formules pour le détruire. Surtout que beaucoup parmi eux ne cherchent pas le pouvoir pour le bonheur du peuple mais pour leur propre intérêt sordide. Sinon les gens parlent de changement et ce changement ne saurait se réaliser qu’en connaissant la valeur de l’autre. Alors, ils savent tous les actes politiques posés par l’homme dans notre pays et ils en ont conscience. Et puis dans la sous région. Un seul exemple, l’UEMOA qui était quoi ? Ce n’était rien que des colloques, des réunions, des ateliers. Mais lorsqu’il est arrivé, il a tout changé en investissements durables.
Sachant donc qu’il a tant d’atouts, qu’il a plus d’un tour à son arc, qu’il est le seul à pouvoir faire du Mali un pays émergeant, d’assurer une économie durable pour le pays et de prôner l’excellence, alors il faut chercher tous les moyens pour l’affaiblir voire le détruire. Ils ont tous lamentablement échoué car personne n’est désormais dupe.
Donc, avec Soumaïla, c’est la qualité, c’est l’excellence, c’est le mérite. Pour un petit rappel lorsqu’il venait à la tête du ministère des Finances, notre pays était déficitaire et il l’a fait excédentaire en moins d’un an de gestion, du jamais vu dans la sous région. Convaincus qu’il est au-dessus de la mêlée, il n’y a d’autres alternatives qu’à vouloir faire croire qu’il n’est pas bon, qu’il a volé, qu’il a triché. Pourtant, son parcours est éloquent et il l’a toujours dit : “Je suis prêt à tout”. Je dis donc au peuple malien, que Soumi c’est la sécurité, c’est l’assurance et c’est un avenir radieux. Il est donc important pour chacun d’entre nous d’avoir un esprit de discernement. De se dire qui peut faire quoi pour le peuple ? Qui a d’abord fait quoi pour le peuple ?
Quand à moi, je crois en l’homme et puis nous sommes dans une situation d’exception, il faut des hommes d’exception.
Je termine par dire qu’à la base, les gens sont convaincus. Nous n’avons même pas eu besoin d’expliquer quoi que ce soit, car les jeunes, les femmes, les hommes qu’ils soient du parti ou du groupe ont tous compris que c’était des allégations tendancieuses pour détruire le patriote qu’est Soumi. Et vous verrez à la présidentielle, Inchallah. Ensuite, au groupe, tout le monde est responsable et c’est comme un arbre généalogique où il y a un tronc avec ses ramifications. Et puis le choix se fait sur la base de la qualité, de la conviction, de la confiance et de l’excellence. A la date d’aujourd’hui, nous sommes à 2655 inscrits à Mopti ville pour le G.A.D. A Bamako, Sikasso, Ségou, Koulikoro, Kayes, Gao, Tombouctou et Kidal et à l’extérieur du Mali, ils sont très nombreux. Notamment en RCI, au Niger, au Burkina, au Gabon, aux deux Congo, en France et aux USA. Il y a même un bloc que nous avons créé pour Soumi sur lequel les gens s’inscrivent.
Je veux aller très loin, car il y a des gens qui disent qu’il est Sonraï pour le détracter comme si le Sonraï n’est pas Malien, patati patata. Mais, moi je ne le suis pas et puis mon père est Bambara et ma mère est Malinké Kéïta. Pour dire que le sectarisme ne nous amènera nulle part. Et puis ce sectarisme n’est pas un problème de Soumi, il a une femme Bambara bon teint.
ZB : Soumi a toujours soutenu qu’il n’a pas besoin de critiquer qui que ce soit car tous ceux qui se présentent doivent avoir le même objectif : le Mali. A cet effet, il ne fait que proposer sa vision aux Maliennes et aux Maliens. Travaillez-vous dans ce credo ?
Ichaka : C’est que les hommes d’exception, les grands hommes comme Soumi ne critiquent pas, ils agissent. Ce n’est point une surprise, il est un grand homme, un homme d’Etat. Alors, il n’a pas besoin de critiquer qui que ce soit. Il ne parlera pas de toi car il a un objectif, c’est construire ce pays. Parce que ceux qui critiquent sont des faiblards, ils n’ont rien à dire, rien à faire et rien à proposer au peuple. Alors, qu’ils perdent leur temps, nous nous avançons.
Pour nous donc, il s’agit de parler de notre candidat, de sa vision pour le Mali et de ses actes posés au Mali, en Afrique et dans le reste du monde. Pour nous, il faut que chacun fasse plutôt son mea-culpa. Alors, si les Maliennes et les Maliens veulent que l’on sorte de l’ornière, il faut choisir Soumi sans ambages. Et j’en suis convaincu que ce serait le cas. Car, les gens ne sont plus dupes et personne ne se laissera berner par des langues mielleuses. Comme dites-vous les journalistes, les faits sont sacrés et le commentaire est libre. Ce qu’il a fait est connu et a été vu, apprécié dedans et dehors. Il est au-dessus de la mêlée.
ZB : Avez-vous un appel ?
Ichaka : Je rends encore hommage à notre vaillante armée et à ses alliées. Et puis je présente mes condoléances les plus attristées aux familles éplorées de ceux qui ont perdu un parent, un ami ou une connaissance dans ce combat noble qui se déroule au Mali. Ainsi, je demande au peuple malien de réfléchir mûrement, nous sommes dans une situation exceptionnelle et il faut des hommes exceptionnels. Et que le choix de l’homme pour diriger ce pays est l’avenir de la Nation. Qu’en faisant un mauvais choix, le bateau va chavirer. Que chacun sache désormais que le Mali n’a plus droit à l’erreur. Que chacun ait un esprit de discernement avant de faire son choix. Chercher à connaître les différents candidats, fouiller dans leur vie pour faire un bon choix. Ce choix, sans nul doute, il doit être SOUMAÏLA CISSE pour le bonheur du Mali. Parce qu’il faut savoir d’abord, avant de proposer au peuple qu’il sache ce que tu avais fait auparavant.
Donc qu’il ne s’agit point d’affinité mais surtout nous avons aujourd’hui besoin de changement et celui qui l’incarne, c’est bien sûr Soumaïla CISSE. Etant dans un tournant décisif de la vie de notre Nation, je lance un appel vibrant à tous ceux qui croient en Soumaïla de se mobiliser ou de se remobiliser pour sa victoire sans anicroche en juillet prochain. Et ceux qui ne croient pas encore, qu’ils cherchent à le connaître afin qu’ensemble nous puissions bâtir un NOUVEAU MALI, un MALI EMERGENT. Car, à situation exceptionnelle, il faut un homme d’exception et cet homme ne peut être que Soumaïla.
Par Boubacar DABO

PARTAGER

29 COMMENTAIRES

  1. Kema je support ton argument, au peuple, malien faisons beaucoup attention à ses revenants ils veulent revenir pour s’enrichir d’avantage ce n’est pas pour l’amour du Mali je ne vois aucun candidat parmi eux qui aime réellement le Mali. Je lance un appel aux maliens et maliennes, vieux et jeunes d’être beaucoup prudent aux prochaines élections présidentielles. Que Dieu sauve le Mali des ses prétendus de candidats qui ne pensent qu’à leurs propres intérêt.

  2. Dans ce pays il n y a plus d’homme d’exception. Nous donnons des contrats a des entreprises etrangeres, pourquoi ne pas avoir un accord cadre vec un pays pour gerer notre pays, a vrai dire je ne crois plus a l’existance de pays africain s’il n’est soutenu par une puissance.
    Le cas du Mali est un exemple tres tres frappant.
    Ecouter la France seule elle peut donner le verdict.

  3. Bonjour Mr BAGAYOGO et DABO, il me semble qu’une partie des milliards de Soumi sont tombés dans vos cagnottes.C’est vrai qu’il a des atouts, qu’il a plus d’un tour à son arc, qu’il est le seul à pouvoir faire du Mali un pays émergeant, d’assurer une économie durable pour le pays et de prôner l’excellence. Mais pourquoi a t il fuit aux périodes dures de la révolution. Que a t il fait pour le nord pendant ses événements? a t il rencontrés le MNLA, le MUJAO ou ansandine pour connaitre leurs objectifs. Autant il a la capacité de nous amener beaucoup d’argent autant il a la capacité de détourner les fonds, c’est sous lui même que le Mali a connu l’histoire des marchés jutés, des 10% le copinage et la gabegie financière. le morcellement à outrance des terres de Bamako par l’ACI. Tous les grands commerçants sont devenus des amis à lui (cas de bakoré sylla). Faisons attention à tous ces revenants.

  4. Bonjour,je demande au Malien d’etre vigilente car,dans cette situation nous s’avons maintenant qui est qui et qui est capable de quoi.quand le pays étais dans le trou,ou etiez vous?est ce un bon responsable ou encors un bon chef de famille doit quitter sa famille a cause d’un quelquonque problème.vous qui est notre pere qui doit nous montré des bon images mais nous somme desoler de vos comportement.

  5. Il faut revendiquer maintenant, nous sommes a un tournant du Mali et tout ce qui ne se reglera pas durant cettre transition (pas la transition du pouvoir mais celle du Mali en entier) sera voue a des difficultes supplementaires. Large autonomie pour toutes les regions du Mali et un gouvernement central issu des collectivites. les ministres de Kayes, Kidal, Mopti……constitueront ce gouvernement central. Ainsi nous verrons tout le monde a l’oeuvre, les grandes gueules vont gueuler toute l’annee et les travailleurs veront leur region sortir de terre comme par miracle. L’autonomie ne doit pas faire peur, c’est la maniere de la demander qui peut choquer comme c’est le cas avec le MNLA maintenant.

  6. IL est impératif,que les candidats aux présidentielles fassent la situation de leurs biens et de leurs provenances avent d’accepter une quelconque candidature; le peuple MALIEN a trop souffert. A bon entendeur SALU!!!!

    • KEL MALIEN DIGNE DE SES AVOIRS PEUT ETRE CANDIDAT ET GERER UNA CAMPAGNE PRESIDENTIELLE.

  7. laisser ichiaka defendre son gateau. L’alimentarisation de la classe politique et ses maillons faible n est un secret pour personne.

  8. Pourvu que la personne de Soumi soit peut bonne
    mais ce qu’on sait c’est que Soumi n’est pas different
    de l’ URD qui a contribué durant ses dix ans sous
    ATT à la destruction, à la corruption, à la démagogie
    au detournement de fonds bref à la situation dans laquelle
    Mali a connu.

    • C’est nous qui avons besoin de Soumi. Nous autres qui sont dans l’ombre sans parti politique et qui voulons que nos enfants vivent dans un bon Mali Ba. Oui nous avons besoin de ce digne fils du pays afin que le travail, la dignité, la justice et l’espoir reviennent dans notre pays.
      Nous disont non à toute une haine subjective qui ne s’explique pas. Respectons nous. Et respectons tous les dignes fils du pays ainsi que le monde entier qui nous lit et nous regarde.
      Qu’est ce que le parti Adema a fait de mal. Chaque époque a ses réalités qui s’adapte à une vision du moment.

  9. « A situation exceptionnelle, il faut un homme d’exception : Soumaïla Cissé… » a dit Monsieur Ichaka BAGAYOKO.
    Le peuple malien n’a pas besoin de ton dauphin ! Va le jeter dans le puits!Il n’est pas différents des autres ADEMISTES qui ont plongé ce pays dans la merde.Il fut le premier ministre dans l’ADEMA à célébrer ses milliards.A condition qu’il nous dise la provenance de son trésor.Le peuple malien n’a plus besoin de Politique sangsue car on manque de sang.

  10. MTC
    Je veux bien Soumaïla CISSE, mais ce qui me fait peur c’est qu’il est le candidat de SARKOZY. Aussi quand il pleuvra sur Bamako ( que Dieu nous en garde), est ira-t-il se réfugié à Paris, New York ou Ouagadougou?

  11. LE PEUPLE NE SUIVRA PLUS PERSONNES A CAUSE DE BEAUX DISCOURS, JUSTE POUR UN PROGRAMME BIEN DETAILLE ALLANT DANS LE SENS DE LA SATISFACTION DE SON ASPIRATION.
    QUE DIEU CHOIST CE QU’IL Y A DE MIEUX POUR LE MALI.
    Aaamiiinnnnn!!!

      • DEPUIS ALPHA, PROGRAMME = VOL, DETOURNEMENT, NEPOTISME, MEDIOCRITE, VAYOUCRACIE, CLIENTELISME,HOMOSEXUALITE, PEDOFILIE,IMPUNITE, ……………ALLAH KAN KISSI.

    • Je nai rien contre soumi….. mais comme malien.je pense ..pour que le mali retrouve sa grandeur sa dignite perdue…il faut un homme (…qui n est ni…soumaila,ni modibo sidibe ,ni ibk…ni quelqu un autre. du parti..adema….)c est la que vient tout le malheur de ce pays….

  12. Pauvre Mali,Mr BAKAYOKO a dit ce kil pense et a fait une proposition concrete,arretez de porter des jugements diffamatoires sur les gens et faites surtout des propositions claires. je suis desole de voir vos reactions bidons contre lhomme soumi…………..
    Comme vous navez rien a proposer ne dites pas de betises.
    Soumi a fait ses preuves.mdrrrrrrrrrrrr

  13. Ce message pour la jeunesse malienne indignez-vous si des affairistes et des îlleurs de notre pays essayent cette année de mener une campagne à l’Américaine, dites les que nos frères africains et nos amis Européens sont au Mali pour défendre au prix de leur vie notre sécurité. Faites comme au Snégal les jeunes ont pri leur responsbilité, faites barrage aux aventuriers , faites barrages auwx ennemis du Mali, le devenir du pays est plus important que du thé , Sucre et motos ou même voiture , refuzez de prendre de l’argent qui sent mauvais faites hangez ese hommmes politiques qui semoquent de la situation actuelle, Cherchez un homme qui vous aime et qui aime le pays ?

  14. Makison je suis à l’aise en 2007, Soumaila Cissé,M° Tall , Choguel Maiga, Hamadoun Dicko, pour vous rappeler 40 formations politiques ont décidé de baisser les drapeaux de leur parti politique pour soutenir ATT, ils l’ont accompagné pendant dix ans et mettre le pays par terre. les démocrates nazis qui voulaient la fin du mali avec un regime d’exception et meme un partage du pays le Nord au Islamistes narcotraficants et le sud aux forces négatives et réactinnaires et la junte militaro-faciste.
    Remercions le bon Dieu de ne pas livrer le pays à ses enfants maudits je dis haut et fort des enfants maudits qui n’ont pas de bénédictions ils doivent raser les murs, Honte à eux , la Misma et la France nous font honneur on peut relever la tête partout .Ceux qui disaient nos militaires ont la capacité de libérer le pays, Mara , Mariko, Guindo Frère et Guindo Oncle honte à vous que Dieu vous maudisse pour toujours jusqu’à vos derniers jours

  15. Je suis un acteur deès la première minute du coup d’Etat demandez à soumaila quelle assistance il a bénéficié avant de prendre son vol sur Paris et pourtant il était obligé de faire recours à un adversaire politique qui ne dira jamais ce qu’il a fait pour Soumaila à Bamako ,cet homme démocrate qu’il est patriote qu’il est venu braver les militaires excités qui voulaient tirer sur lui.
    Ne vous mettez pas derrière un ordinateur pour raconter n’importe quoi . Analysez la situation d’avant et les douzes derniers mois comptons ceux qui ont voulu la fin du Mali c’est à dire les pro-puhistes M° Tall, Mara, Fousseyni Guindo, Oumar Mariko, Amion Guindo, Tabouré, IBK RPM, IBK2012, Cheick Oumar Sissoko, Rokia Sanogo,Mariam Diawara, M° Konaté, Abdoulaye Diarra,Pérignama Sylla et J’en passe.
    Côté FDR seul Tiébilé Dramé était visible dans les capitales africaines, en Europe et aux Nations Unies. Cette année ne sera une campagne avec Hélicoptère, d’autres sont venus pour mourrir pour notre pays.

  16. À Bamako2012 si tu n’as rien a dire tais toi sais tu quand il a quitté le Mali? Comment ? Pourquoi? Ce monsieur à été évacué sur une civière vers la France suite à l’ agression dont il a été l’ objet à son domicile par des hommes plutôt une horde armeé et son incarcération ensuite à Kati .il a subi 8heures d opération et plus de 6mois de rééducation mais quand il s’agit du Mali il oublie la douleur et tout ce qu’il a subi! Un peu de décence et d’ humanité!IBK lui n’a été ni agressé ni arrêté n’est ce pas?alors allez lui demander pourquoi et foutez la paix à Soumaila!!!

  17. pourquoi autant de haine . pendant les 12 mois qu’ce que tu as pu faire pour le mali , quelle a été ta place , alors tu dois te taire . tu te prends pour dieu alors . les hommes politiques j’allais dire le mali n’a pas besoin des gens comme vous . je parie que on te vera courir derriere ces hommes politiques après . pose toi la question qu’est ce que je puisse faire pour le mali ? .

  18. Soumi est l’hommme de la situation! meme a l’exterieur il n’a pas cesser de se battre pour le Mali!!!

  19. Un fuyard comme Soumaila qu’à t-il dit durant 12 mois se promener entre les hôtels

Comments are closed.