Ignoré lors de la consultation de la classe : Djibril Tangara dénonce le mépris de Dioncounda

0

La Force citoyenne et démocratique (FCD) en conférence de presse hier à son siège sis à Lafiabougou, a dénoncé le mépris du président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, pour avoir ignoré leur parti lors de la consultation de la classe  politique.

Les membres de la FCD lors de la conférence de presse
Les membres de la FCD lors de la conférence de presse

Des membres de la direction nationale de la Force citoyenne et démocratique (FCD) étaient présents aux côtés de leur président, Djibril Tangara et du vice-président, Bakary Coulibaly, lors de cette conférence de presse.

Dans son discours introductif, le président Tangara, a expliqué que la FCD de sa création en aout 2007 à nos jours a fait un petit pas dans son implantation dans toutes les régions du Mali. Le parti est présent dans 22 cercles et 226 communes avec des points focaux dans certaines localités.

Fort d’un tel parcours, le président de la FCD, Djibril Tangara dit ne pas comprendre que le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré, puisse tenir des consultations avec la classe politique par rapport à l’accord préliminaire d’Ouagadougou (salué par le parti) et l’organisation des élections sans inviter la FCD. “C’est un mépris qui ne dit pas son nom”, croit savoir l’ancien ministre.
Quant à  la présidentielle du 28 juillet, la FCD qui ne présentera pas un candidat, a préféré nouer une alliance électorale avec l’URD pour soutenir le candidat Soumaïla Cissé. Cette alliance a été signée le 6 octobre 2012 au Grand Hôtel de Bamako.

Le président du parti a ensuite salué l’action conjuguée de nos partenaires pour la restauration de l’intégrité territoriale de notre pays. Il s’agit de la France, la Cédéao, l’UA, l’ONU.
Abdoulaye Diakité

PARTAGER