Intervention militaire dans le Nord du Mali : Cacophonie franco-américaine

28

A la veille d’une rĂ©union du Conseil de sĂ©curitĂ© consacrĂ©e au Mali, le ministre dĂ©lĂ©guĂ© chargĂ© des Affaires maghrĂ©bines et africaines se trouve depuis hier Ă  Paris.

«Consolider la lutte permanente contre le terrorisme et le crime transnational organisé»

Divergences sur une Ă©ventuelle intervention militaire dans le nord du Mali. Au moment oĂč les Etats-Unis rĂ©flĂ©chissent Ă  cette option, Alger et Paris se concertent sur cet Ă©pineux dossier Ă  la faveur de la visite qu’effectue, depuis hier en France, le ministre dĂ©lĂ©guĂ© chargĂ© des Affaires maghrĂ©bines et africaines.

Abdelkader Messahel doit s’entretenir avec des responsables français, notamment le ministre des Affaires Ă©trangĂšres, Laurent Fabius. Selon le porte-parole du ministĂšre des Affaires Ă©trangĂšres, Amar Belani, ces entretiens seront consacrĂ©s «essentiellement Ă  la situation qui prĂ©vaut dans le Sahel, et en particulier au Mali», a prĂ©cisĂ© M.Belani. Ce dernier a mis l’accent sur «la tradition que l’AlgĂ©rie entretient avec ses principaux partenaires sur les questions d’intĂ©rĂȘt commun». Il a expliquĂ© que ces entretiens s’inscrivent dans le cadre des efforts menĂ©s par l’AlgĂ©rie avec ses principaux partenaires amĂ©ricain et europĂ©ens et en coordination avec les pays du champ pour, d’une part, «consolider la lutte permanente contre le terrorisme et le crime transnational organisé» et, d’autre part, pour «rechercher les meilleures voies d’une solution durable Ă  la crise malienne destinĂ©e Ă  conforter les Maliens dans leurs efforts visant Ă  prĂ©server l’unitĂ© nationale et l’intĂ©gritĂ© territoriale de leur pays».

L’AlgĂ©rie et la France divergent sur le rĂšglement de la crise malienne. Le nord du Mali est occupĂ© depuis plusieurs mois par des groupes islamistes armĂ©s dont certains, comme le Mujao, sont affiliĂ©s Ă  Al QaĂźda au Maghreb islamique (Aqmi). Paris presse les pays de la rĂ©gion d’intervenir militairement pour chasser les terroristes du Nord-Mali alors qu’Alger milite davantage pour une solution politique, tout en mettant en garde contre les consĂ©quences d’une intervention militaire Ă©trangĂšre dans la rĂ©gion et sur l’afghanisation du Sahel. Pour leur part, les autoritĂ©s amĂ©ricaines n’auront pas attendu l’examen de la situation au nord du Mali par le Conseil de sĂ©curitĂ© de l’ONU pour engager une rĂ©flexion sur de possibles bombardements de drones contre les positions d’Al QaĂźda au Maghreb islamique.

Le Washington Post rapporte mardi «que le principal conseiller du prĂ©sident Barack Obama pour l’antiterrorisme, John Brennan, mĂšne l’Ă©valuation de la situation dans la rĂ©gion en coopĂ©ration avec le dĂ©partement d’Etat et le Pentagone, et examine la possibilitĂ© d’une intervention amĂ©ricaine pour lutter contre ces groupes extrĂ©mistes».

Pourtant le gĂ©nĂ©ral Carter Ham, commandant de l’Africom basĂ© en Allemagne avait lors de sa visite Ă  Alger confirmĂ© qu’aucune intervention au nord du Mali n’est Ă  envisager souhaitant par contre que c’est aux Maliens et les pays directement concernĂ©s qu’il appartient de franchir ce cap. Les USA qui ont toujours appelĂ© Ă  un rĂŽle pivot de l’AlgĂ©rie dans cette zone semblent dire la chose et son contraire du fait que dĂ©sormais le recours Ă  une intervention par la force par ce pays est prĂ©visible Ă  l’aide de drones, une initiative dĂ©jĂ  opĂ©rationnelle contre des groupes terroristes dans des pays comme le Pakistan, le YĂ©men ou la Somalie. Cette possibilitĂ© au nord du Mali est Ă  l’Ă©tude rapporte encore ce journal citant des responsables amĂ©ricains sous couvert d’anonymat. NĂ©anmoins, le porte-parole du Pentagone, George Little, avait de son cĂŽtĂ© soutenu que «les Etats-Unis n’envisagent pas Ă  ce stade d’opĂ©rations militaires unilatĂ©rales au Mali ou dans la rĂ©gion, on se concentre avant tout sur la formation et le renforcement des capacitĂ©s des pays de la rĂ©gion et d’organisations rĂ©gionales comme la CĂ©dĂ©ao».

Une dĂ©claration allant dans le mĂȘme sens que les propos du gĂ©nĂ©ral Carter Ham, qui soulignait que toute action au nord du Mali doit ĂȘtre menĂ©e par des pays africains. L’AlgĂ©rie consciente que l’appel par le Premier ministre malien Cheikh Modibo Diarra aux Occidentaux, d’intervenir militairement a Ă©tĂ© formulĂ© sous la pression de l’Hexagone, continue de lutter pour une solution pacifique Ă  la crise et insiste sur une stratĂ©gie de dialogue. Ce que l’ElysĂ©e n’admet pas et cherche sous tout prĂ©texte Ă  peser de tout son poids pour une intervention militaire Ă  travers la CĂ©dĂ©ao. C’est cette piĂšce du puzzle qui va permettre Ă  la France d’avoir un pied sĂ»r dans cette zone qu’elle considĂšre toujours comme son prĂ© carrĂ©! Contrairement Ă  l’AlgĂ©rie qui refuse de transgresser la lĂ©gislation internationale en portant atteinte Ă  l’intĂ©gritĂ© territoriale d’un pays souverain. MĂȘme avec l’arrivĂ©e de François Hollande considĂ©rĂ© comme un rĂ©publicain parfait, la politique Ă©trangĂšre de la France continue de valser sur les mĂȘmes pas que Nicolas Sarkozy qui avait entraĂźnĂ© son pays dans une guerre inutile contre la Libye. L’hĂ©ritage de cette politique confiĂ© Ă  François Hollande s’impose comme identique, il n’y a vraiment pas une grande diffĂ©rence entre les deux hommes, dont le tout rĂ©cemment portĂ© Ă  la tĂȘte de la RĂ©publique croit pouvoir convaincre l’opinion internationale par l’attaque des terroristes contre le consulat amĂ©ricain Ă  Benghazi qui avait malheureusement entraĂźnĂ© la mort de l’ambassadeur des Etats-Unis et quatre de ses collaborateurs. Ça serait plus simple pour les AmĂ©ricains d’intervenir en Libye pour combattre les groupes armĂ©s affiliĂ©s Ă  Al QaĂźda, on compte des Ă©quipes de G’IS sur le territoire libyen. Selon des observateurs, le Quai d’Orsay manipule toute information Ă  son profit et les contradictions dans les dĂ©clarations des responsables amĂ©ricains laissent une fenĂȘtre ouverte en faveur des visĂ©es de l’Hexagone.

Ceci dit, le Conseil de sĂ©curitĂ© de l’ONU, qui examinera au cours de ce mois-ci la situation au Mali, se prononcera sur la question a dĂ©clarĂ© Ă  la presse l’ambassadeur du Guatemala aux Nations unies, Gert Rosenthal, sachant qu’une premiĂšre consultation sur le Mali aura lieu aujourd’hui, afin d’Ă©tablir une Ă©valuation prĂ©liminaire de la maniĂšre dont le Conseil de sĂ©curitĂ© pourrait faire face aux problĂšmes auxquels ce pays est confrontĂ©.

Par Ikram GHIOUA –
Le Quotidien L’Expressiondz.com (ALGERIE) – Jeudi 04 Octobre 2012

 

PARTAGER

28 COMMENTAIRES

  1. coco=blanche neige= sanene ba kulé fa kulé den kulé itakou bakou

  2. SANS BLAGUE!

    NOUS ON OSE PARLER DE CACOPHONIE…PENDANT QU’ON A LE G—EULARD DE SANOGO ET
    SON ACOLYTE ASTRO-PM QUI SEMBLE AVOIR LE TALENT D’ ARRÊTER LE TEMPS QUAND CA L’ARRANGE …ET FAIRE “PRESSER LE TEMPS” QUAND CA L’ARRANGE….

    COMMENT A T’IL PASSÉ LE FAMEUX TEST DE MORALITÉ ????

    CES PROPOS EN FRANCE ET À L’ONU ÉTAIT SIMPLEMENT MALHONNÊTES DE SA PART….EN MON OPINION….

    TU NE VAS PAS NOUS FAIRE PERDRE DU TEMPS PRÉCIEUX À PROTÉGER DES VAURIENS AU DÉTRIMENT
    ENT DE L’INTÉRÊT NATIONAL… ET ALLEZ CHANTER UNE MUSIQUE DIFFÉRENTE “LE TEMPS PRESSE..”…”CHAQUE JOUR QUI PASSE …LES TERRORISTES S’ENFONCENT…”….

    AMNÉSIE OU SIMPLE MALHONNÊTE ????

    LE PROBLÈME DU MALI N’A PAS CHANGÉ …

    SANOGO NE PEUT PAS QUITTER…SANOGO NE PEUT PAS RESTER…MALGRÉ LES EFFORTS COMPLICES DE L’ASTRO-PM…

    QUE LE PREMIER MINISTRE ET SON PROTÉGÉ ARRÊTENT DE FANFARONNER PENDANT QUE NOUS FRÈRES ET SƒURS SONT ENTRAIN DE SOUFFRIR ET MOURIR AU NORD…

    ON SE FOUT PAS MAL DE CE QU’ILS SE DISENT … MAIS UNE CHOSE EST CERTAINE…IL Y’AURA UNE INTERVENTION ÉTRANGÈRE ET CE SERA BASÉ À BAMAKO…DONC SI LA CRAINTE DES DEUX EST DE VOIR LE POUVOIR ET L’INFLUENCE DU FANFARON DE SANOGO ET SA RACAILLE …QUI ARRANGE TOUS LES DEUX…CELA EST INÉVITABLE….

    L’ASTRO-PM À INTÉRÊT À CONVAINCRE SON CONNARD D’ACOLYTE QUE LA PRÉSENCE DE TROUPE ÉTRANGÈRE À BAMAKO EST INÉVITABLE … À MOINS QUE LUI ET SA BANDE DE VAURIENS DE SOLDATS RATÉS DE KATI FASSENT PLUS QUE LA SIMPLE G—-EULE….ET CELA NE SERA PAS DE SITÔT…

    CET ASTRE DES ASTRES EST DEVENU PIRE QUE LES POLITICIENS….ET À L’ENTENDRE PARLER DURANT SON VOYAGE…TU AURAIS JURÉ QUE LE TEMPS ÉTAIT ARRÊTÉ ET A REDÉMARRER APRÈS QU’IL AIT PERDU DES MOIS À ABSORBER ..DEGUISER … REBAPTISER …PROTÉGER LES CONNARDS QUI L’ONT MIS AU POUVOIR….PENDANT QUE LE PAYS EST OCCUPÉ ET NOS FRÈRES ET SƒURS SE FONT LAPIDER À MORT….OU TORTURER….

    MAINTENANT IL NOUS CHANTE LA MUSIQUE AMÉRICAINE COMME ILLUSTRE SUR CETTE PHOTO….

    http://www.flickr.com/photos/79313524@N06/8047295536

    AVANT IL FALLAIT NÉGOCIER AVEC L’ANSARDINE PARCEQUE ” CE SONT NOS COMPATRIOTES…” ….

    IL DIT MAINTENANT DE NÉGOCIER SEULEMENT AVEC LE MNLA…AU MOINS IL EST CONSISTENT DANS LA COOPÉRATION AVEC L’ILLÉGITIMITÉ …PUISQUE LE CNDR …DONT IL S’EST FAIT COMPLICE …N’EST PAS FONDAMENTALLEMENT DIFFÉRENT DE CES GROUPES …SI ON NE BASE SUR LA CONSTITUTION ….

    EN TOUT CAS…MOUSSA AG DIT SIMPLEMENT…MAUDIT SOIT CELUI QUI A NÉGOCIER AVEC QUICONQUE À ÉTÉ IMPLIQUÉ À ÉGORGER NOS SOLDATS…DU PRÉSIDENT … À L’ASTRO-PM ET SON PROTÉGÉ LE VAURIEN DE SANOGO…AU PUTSCHISTE NÉGOCIATEUR…À L’IMAM POLITICIEN DICKO….

    ON ÉGORGE RON PROPRE FRÈRE SANS RAISON ET TU NOUS PARLES DE NÉGOCIER … ET PIRE..CE FRÈRE ÉGORGÉ ÉTAIT ENTRAIN DE DÉFENDRE NOUS TOUS ET NOS ENFANTS…

    MAUDITS SOIENT CES B—ATARDS QUI ONT COMMIS CES ACTES … ON DOIT LES DÉGAGER AVEC LE FEU PUISQU’ILS SONT RENTRÉS AVEC LE FEU…SI ON NE PEUT PAS LE FAIRE … QU’ON LAISSE D’AUTRES NOUS AIDER….

    LES AMÉRICAINS ONT POURSUIVIENT BIN LADEN JUSQUE DANS SA TOMBE NON….ET A QUEL PRIX?COMPARAISON N’EST PAS RAISON ME DIRONT CERTAINS…

    ALLEZ AU MOINS NOUS LIBÉRER LE PAYS ET NOS FRÈRES ET SƒURS DE LEUR SOUFFRANCE…

    VOUS VOULIEZ LE POUVOIR ET DIRIGER…VOUS DIRIGEZ PRÉSENTEMENT …DONC ….

    Moussa Ag, QUI PENSE QUE L’ASTRO-PM ET SON COMPLICE ONT LA RESPONSABILITÉ DE DÉLIVRER NOS FRÈRES ET SƒURS DE LEUR SOUFFRANCE … OU LAISSER D’AUTRE LE FAIRE

  3. Je me dis que le pays est en guerre ces choses peuvent et doivent attendre,il nous faut finir les deux missions du gouvernement: libĂ©rer le Nord du pays et faire des Ă©lections limpides,le reste en cette pĂ©riode va nous diviser.C’est au pouvoir qui va ĂȘtre lĂ©gitime de nous rĂ©gler ce problĂšme.Le ministre actuel doit seulement garder le ministĂšre faire Ă©ventuellement des recommandations au ministre qui sera lĂ  quand le gouvernement lĂ©gitime sera en place.Pour le moment je pense que l’assemblĂ©e nationale doit dĂ©clarer aprĂšs ĂȘtre consulter l’état d’urgence,pour que le Mali puisse entrĂ© en guerre,sinon la vie normale que le pays cherche Ă  vivre nous maintient dans une situation de ni guerre ni paix.VoilĂ  ce que je crois.beffodougou@gmail.com

  4. La cedeao exigent ces hommes pour nous diriger et l’algerie aussi decide sa vision pour ce qu’elle est partiellement responsable.
    je suis convaincu que si nos militaires lançeront l’offensive dans les prochains jours, les pays amis viendront nous et la population civile ne sera pas en marge.Partons si on ne parviendra pas, on recule comme ils peuvent pas aussi decendre plus que ça.

    • À ne jamais essayer d’attaquer les barbus seuls! Mais comme ça vous chante, essayez seulement et on verra! Je donne ma tĂȘte Ă  couper au MUJAO, que barbarossa et ses moujahidines vous mettrons ko en une journĂ©e. Mais ça aura aussi son avantage car ça vous permettra de prouver au monde entier que vous tenez vraiment Ă  la libĂ©ration du nord car jusqu’Ă  prĂ©sent on n’a vu que des discours et surtout des discordes de votre part. Bonne chance en tout cas.

  5. c’est une telle merde au Mali qu’on ferait mieux de parler de cacaphonie que de cacophonie 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • alors daganden zariri, dis-nous keski se passe Ă  Marseilles, les policiers marseillais les plus grands trafikans de drogues en europe!!
      ! :mrgreen: 👿 👿 👿 👿 👿 :mrgreen:

      Je te propose de regarder le vieux film: French Connexion, dont l’historie se passe entre Marseilles et New York, avec les trafikans de drogues marseillais!!!!!!!!!!!!!!!

      coco=blanche neige= sanene ba kulĂ© fa kulĂ© den kulĂ© itakou bakou ❓ 😛

      Sans maliweb, ta vie serait triste à mourir, tu te suiciderai, espÚce de pédofile!!!

      Jour+66: le nombre de jour oĂč tu n’as pas vu ta fille. Heureusement pour elle, espĂšce de blanc pĂ©dofile!!!!!!!!!
      :mrgreen: 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 :mrgreen:

  6. L’AlgĂ©rie consciente que l’appel par le Premier ministre malien Cheikh Modibo Diarra aux Occidentaux, d’intervenir militairement a Ă©tĂ© formulĂ© sous la pression de l’Hexagone, continue de lutter pour une solution pacifique Ă  la crise et insiste sur une stratĂ©gie de dialogue. EST CE QUE TU T’ES RELIE Ikram GHIOUA -? c’EST VOUS LES ALGERIENS QUI PARLENT MAINTENANT DE DIALOGUE?

  7. le mali est un et indivisible , notre armĂ©e est capable de libĂ©rer notre territoire si……….

  8. Le journaliste, non seulement il est AlgĂ©rien mais aussi travaille pour un quotidien algĂ©rien. Tout d’abord, AlgĂ©rie Ă  vu venir tous les Ă©vĂšnements au Mali, mais n’a rien fait pour l’empĂȘchĂ©. Pendant six d’occupation du Nord par les bandits armĂ©s, l’AlgĂ©rie est restĂ© inerte. Comme il se dessine une intervention militaire internationale, les autoritĂ©s s’agitent dans tous les sens. Les autoritĂ©s algĂ©rienne sont de mauvaise foi. Tout le problĂšme du Nord du Sahel est amputable Ă  l’AlgĂ©rie et Ă  la Mauritanie. Le Sahel malien est le dĂ©potoirs des terroristes de ces deux pays. Ils veulent que cette partie du Mali reste leur chasse gardĂ© oĂč ils cantonnent tout leurs parias,voleurs,traficants de drogues et malfrats. Il appartien aux autoritĂ©s maliennes et au peuple malien de dire basta aux autoritĂ©s de ces deux pays et prendre notre destin en main. N’oublions pas qu’ils offrent le gĂźte , le couvert, les armes aux bandits pour nous tuer. Au peuple malien, je lui demande d’ouvrir les yeux, trop de patriotisme, tuĂ© le pays.

  9. Démocratie, intégrité territoriale et lutte contre le terrorisme: regard croisé de la vision américaine et française au Mali.

    Pour aider le Mali a recouvrer son intĂ©gritĂ© territoriale, les États-Unis exigent un retour complet Ă  l’ordre constitutionnel normal en Ă©lisant purement et simplement un prĂ©sident de la rĂ©publique au suffrage universel.

    La position américaine est sans équivoque, pour reprendre leur coopération avec le Mali, il faut un nouveau président issu des urnes.

    La France, qui est directement menacĂ©e par l’Aqmi avec six français actuellement dĂ©tenus par les islamistes au nord du Mali, privilĂ©gie par contre l’urgence sĂ©curitaire et met en avant une intervention militaire pour rendre au Mali son intĂ©gritĂ© territoriale et au Sahel sa sĂ©curitĂ© et sa tranquillitĂ©.

    Dans son discours d’acceptation de sa candidature dĂ©mocrate, le 31 aoĂ»t 2008 Ă  Denver dans le Colorado, l’actuel prĂ©sident amĂ©ricain, disait que les États-Unis ne devraient pas renoncer Ă  leur principe de droit pour dĂ©fende leur sĂ©curitĂ©.

    C’est cette exigence de droit qui oblige aujourd’hui les amĂ©ricains Ă  repousser un pouvoir bamakois issu d’un coup d’Ă©tat.

    Parce qu’il foule au sol les principes de libertĂ©s chers aux amĂ©ricains et Ă©crits en lettres d’or dans leur dĂ©claration d’indĂ©pendance qui date de 1776 et Ă©crite par leurs pĂšres fondateurs Georges Washington, Thomas Jefferson et bien d’autres.

    Au delĂ  des principes, la loi amĂ©ricaine est encore plus stricte envers les prises de pouvoir par coup d’Ă©tat.

    A supposer que Bamako accepte de se plier aux principes amĂ©ricains de libertĂ©s (libertĂ©s de choisir ses dirigeants dans le cas d’espĂšce), il faut convoquer le collĂšge Ă©lectoral dans les rĂ©gions oĂč cela est possible.

    Cela suppose, organiser les élections dans les 5 premiÚres régions du pays.

    Il faut un fichier Ă©lectoral prĂȘt, du matĂ©riel Ă©lectoral, un accord de la classe politique pour la mise en place de la CENI, une Ă©valuation et une disponibilitĂ© rĂ©elle du budget des opĂ©rations de vote et du fonctionnement des institutions qui les organisent, une ouverture de la campagne Ă©lectorale…

    Tout cela risque de prendre minimum 6 mois vu l’Ă©tat d’imprĂ©paration sinon d’abandon de l’actuel ministĂšre de l’administration territoriale quand aux futures consultations Ă©lectorales.

    L’AmĂ©rique d’Obama, droite dans sa boite juridique, a donc privilĂ©giĂ© le respect des principes dĂ©mocratiques Ă  l’urgence sĂ©curitaire et islamiste du nord du Mali.

    Tout le contraire de la France de François Hollande dont le pays est directement plus menacĂ© (et c’est une premiĂšre dans le terrorisme islamiste) que l’AmĂ©rique au Sahel.

    En effet la France a fait le choix d’une indĂ©pendance Ă©nergĂ©tique basĂ©e sur le nuclĂ©aire.

    MĂȘme Fukushima n’a pas rĂ©ussi Ă  faire renoncer la France dans ses projets de rĂ©acteurs nuclĂ©aires.

    L’avenir Ă©nergĂ©tique français passe donc par le nuclĂ©aire, et l’uranium du dĂ©sert nigĂ©rien y contribue beaucoup.

    En s’attaquant au gĂ©ant français du nuclĂ©aire, Areva Ă  Arlit, l’Aqmi, qui possĂšde encore en otages 6 français enlevĂ©s dans cette ville nigĂ©rienne, veut saborder les intĂ©rĂȘts français dans le Sahel en rĂ©ponse Ă  sa loi antiburqua et Ă  son engagement militaire en Afghanistan.

    Cela est tout simplement inadmissible et inconcevable vu de Paris.

    Le gouvernement de Sarkozy avait fondĂ© l’espoir que les pays du champ (Niger, AlgĂ©rie, Mauritanie et Mali) puissent mener un combat sans merci contre l’Aqmi au Sahel.

    Mais il a Ă©tĂ© vite déçu par le rĂ©gime ATT, soupçonnĂ© plus d’une fois de ne pas mouiller le maillot contre les barbus des montagnes du Tagharghar.

    Quand le rĂ©gime ATT s’est effondrĂ© en mars 2012, et dans son sillage, son armĂ©e de gĂ©nĂ©raux, Paris avait cru un moment que les touareg agitĂ©s sur Internet du Mnla tenaient les rĂȘnes du pouvoir au nord.

    Fatale erreur du Sarkozisme, en rĂ©alitĂ© les apprentis sorciers touareg qui s’arcboutaient sur France 24 et Rfi, n’Ă©taient que des porte ustensiles des terroristes islamistes qui dĂ©fient Paris.

    Le cauchemar se passe de tout commentaire, il faut trĂšs vite circonscrire la menace salafiste pour sauvegarder les intĂ©rĂȘts français et l’intĂ©gritĂ© du territoire malien en mĂȘme temps.

    Alors François Hollande n’y va pas par quatre chemins, si Ă  Bamako Dioncounda TraorĂ© pense encore Ă  des nĂ©gociations triple choix, Ă  Paris on ne jure que par une intervention militaire.

    Dans cette situation Paris regarde rarement la météo démocratique en Afrique.

    Quel que soit le rĂ©gime en place, sa crĂ©dibilitĂ© aux yeux de Paris, dĂ©pendra dans sa capacitĂ© Ă  faciliter l’Ă©limination de la menace islamiste au Sahel.

    Le risque dans cette optique, est la familiaritĂ© d’une certaine France avec une certaine dictature de confiscation des libertĂ©s fondamentales des maliens.

    Or, en essayant de discrĂ©diter toute une classe politique en les mettant d’entrĂ©e de jeu Ă  l’Ă©cart, Cheick Modibo Diarra, trĂšs Ă  l’aise avec la junte de Kati, dont les membres occupent les ministĂšres rĂ©galiens de son gouvernement, porte en lui, le germe mĂȘme de cette confiscation du pouvoir transitoire dont personne ne connait actuellement l’issue et l’Ă©chĂ©ance Ă  Bamako.

    Alors vous ĂȘtes amĂ©ricain malien ou français malien?

    • “Quel que soit le rĂ©gime en place, sa crĂ©dibilitĂ© aux yeux de Paris, dĂ©pendra dans sa capacitĂ© Ă  faciliter l’élimination de la menace islamiste au Sahel”

      J’aime beaucoup cette analyse venant pour la premiĂšre fois de Kassin.

    • Kassin ,ne te fais pas trop d’illusions sur Hollande ,il retire plus de promesses qu’il n’en fait !! c’est guimauve le conquĂ©rant :mrgreen: :mrgreen: comme va t’en guerre il n’arrive pas Ă  enfiler le treillis de Sarkosy et sa grosse tete ne rentre pas dans le casque lourd 😉 😉

      • Blanche Neige tu ne serais pas, par hasard, de droite?
        Lol!!
        Mais sĂ©rieusement je pense qu’il est encore tĂŽt de juger de l’efficacitĂ© de la politique sĂ©curitĂ© de Hollande.
        En fait c’est moi avis.

        • Kassin ,bien vu ,je suis de droite ;mais çà ne change rien au personnage ,en 4 mois de presidence beaucoup de gens de gauche se sentent cocus 😉 …….Ă  part avoir dirigĂ© le conseil gĂ©nĂ©ral de la CorrĂ©ze ,d’ailleurs fortement endettĂ© ,Hollande n’a jamais eu de fonctions sĂ©rieuses et je trouve son costume un peu grand pour lui ! La particularitĂ© de Hollande est de ne jamais dire non Ă  qui que se soit ,comme çà il n’est fachĂ© avec personne ,mais il suit l’idĂ©e qu’il a en tete .
          Et puis quand je vois la merde dans laquelle nous sommes et que sa prioritĂ© est de marier les homos ,il y a de quoi se poser des questions……..lui ne s’est jamais mariĂ© !!

          • ………Sa prioritĂ© est de marier les homos ? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
            oh le vilain !
            Tu n’exagĂšres pas ?
            😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
            eh DIĂ© !

            Les nuages sont bas ou quoi ?

  10. Le journaliste est algerien je crois,car voyant ses propos cela se sent.Moi je crois que la situation dans le temps en Libye et celle actuellement sont differentes,en Libye sarko cherchait des pretextes,la situation qui prevaut au Mali de nos jours vaut la peine d’une intervention militaire.On a cherche l’algerie depuis le debut des choses pour les negociations mais est qu’elle a montre une bonne volonte?Non !C’est de l’hypocrisie.Et l’algerie devrait se rappeler que nous l’avons aidee A obtenir sa liberte avec les armes.

  11. je suis dÂŽaccord samake ton opinion tant que les elections presidencielles na pris fin les americains ne participe pas cette intervention rapide.

  12. si cacophonie il y a ,çà viendrait plutot du cotĂ© des autoritĂ©s maliennes qui n’arrivaient pas Ă  se mettre d’accord sur la venue de la CEDEAO combattre au Mali et ensuite sur l’installation de son etat major Ă  Bamako 👿 👿

    • Tu es sur que tu suis lÂŽactualitĂ©??? Tu es lĂ€ sur ce site juste pour denigrer seulement, sinon nous, nous avons depassĂ© le probleme de la CEDEAO il deux semaines..

      • Cet blanc n’a pas de vie. Il n’y a ke maliweb pour exister. Dire des conneries pour polluer le dĂ©bat des maliens.

        C’est juste un minable blanc gratte claier, webmaster de maliweb, un site qui appartient Ă  l’afp!!!

        Le mieux Ă  faire, c’est l’ignorer et le laisser avec moi!!!

        blanche neige regarde ta faSS d’allemand:
        ——————–> 😳

      • coco=blanche neige= sanene ba kulĂ© fa kulĂ© den kulĂ© itakou bakou ❓ 🙄 😛

        • Dis moi 

.
          à criailler comme pintade comme tu le fais 
..
          Tu ne serais pas lié au gang des criquets de BHM par hasard ?
          Au gang Yacouba Diallo ex ACI ex « ministre » ?
          A celui de Me Madina DĂšme Coulibaly ?
          Je lis

. »” »”n’importe qui peut se cacher derriĂšre des pseudos
 »” »” »
          
si c’est ton cas mon gars , si tu fais partie des gangs : FALLAIT PAS VOLER .
          FALLAIT REFLECHIR AVANT
          ON VA TOUT RÉCUPÉRER .
          COCO debout , ou mort 

.
          ON VA TOUT RÉCUPÉRER .
          Cécomçà petit homme .

  13. Quelque soit la tournure des choses,au finish les “americains” et les “francais” parleront le meme langage.
    Et nous ❓ ❓ ❓

  14. MALI Sur le Mali l’intervention aurait du se faire par les militaires maliens auteurs du putsch, alors que la communautĂ© europĂ©enne a mis un embargo sur les armes Ă  ce moment lĂ . Le problĂšme s’est donc aggravĂ© en absence de rĂ©action Ă  la fois de la communautĂ© europĂ©enne et des autoritĂ©s maliennes, et la conquĂȘte s’est poursuivie. Maintenant je suis de l’avis du gĂ©nĂ©ral algĂ©rien et je pense qu’aucune troupe de la Cedeao n’est compĂ©tente pout intervenir et dĂ©loger les touaregs et les gens d’aqmi, sauf Ă  embaucher des mercenaires de Libye et d’associer des troupes tchadiennes aguerrie au combat dans le dĂ©sert. En ce qui concerne les amĂ©ricains, leur inefficacitĂ© combative en milieu dĂ©sertique est largement prouvĂ©e par leurs Ă©checs en Irak, Libye et Afghanistan, ne rajoutons pas le Vietnam oĂč ils se sont crus plus malins que les français et ont pris une rouste mĂ©morable. L’armĂ©e amĂ©ricaine est compĂ©tente pour son matĂ©riel mais pas pour ses hommes sur le terrain, oĂč nos bons vieux lĂ©gionnaires sont encore les mieux rodĂ©s!! En conclusion je pense qu’une nĂ©gociation avec les touaregs qui ont Ă©tĂ© spoliĂ©s du profit des ressources naturelles de leur sol permettra de rĂ©gler le problĂšme, sous rĂ©serve que le partage des richesses soit Ă©quitable. Les touaregs n’ont aucune affinitĂ© avec aqmi et le fait de les satisfaire peut retourner le problĂšme contre aqmi qui n’est qu’une Ă©manation de la CIA.

  15. Pour avoir une position claire des USA concernant leur participation a cette guerre dans le Sahel, il faudra attendre la fin des elections presidentielles americaines.

Comments are closed.