Jeunesse Codem et CMDID : Une promotion politique pour la jeunesse malienne

0
0





Dans le cadre du renforcement de la démocratie dans notre pays, le parti a convoqué une réunion de restitution pour faire savoir à la jeunesse ainsi qu’aux autres partis que deux jeunes membres du bureau national de la jeunesse du parti CODEM après avoir bénéficié  d’une formation du réseau Centre Malien pour le Dialogue Interpartis et la Démocratie (CMDID) à Dakar  lancent un appel aux jeunes pour qu’ils sachent qu’il existe désormais un réseau pour l’engagement politique des jeunes au Mali.

La cérémonie s’est déroulée au siège du parti en présence de M. Youssouf Singaré secrétaire politique du bureau national, Mme Zitan Agnèsse Sanou Secrétaire à l’organisation du bureau des jeunes de Sikasso en même temps bénéficiaire de ladite formation, quelques partis amis qui avaient également bénéficié de la même formation dont un jeune du CNID FYT   M. Mohamed Coulibaly et celui du MPR ainsi que plusieurs autres membres du bureau des jeunes du parti Codem.

                Le CMDID a vu le jour le 10 Avril 2010 et vise à la construction d’une société malienne démocratique où les différents acteurs et  particulièrement les partis politiques sont conscients de leurs rôles et les jouent pleinement au profit du bien commun. Par société démocratique, il faut comprendre une société où le bon fonctionnement des institutions, le respect des lois et conventions (nationale et internationales) et des droits humains, favorise la justice et la paix sociale pour un développement durable. De ce point de vue, les partis politiques sont considérés comme des acteurs intermédiaires, des canaux par lesquels la Fondation CMDID veut passer pour réaliser sa vision.

                Dans son intervention, Mme Zitan Agnèsse Sanou affirme que la Fondation CMDID est composée de 52 partis politiques dont chacun était représenté par quelques membres du bureau des jeunes de son parti et ce qui faiait 90 en tout, mais 15 seulement ont été retenus pour la formation de stratégie politique des jeunes des partis politiques à Dakar. Selon elle, cette formation a permis aux jeunes des partis de comprendre comment un leader doit se comporter, tenir à parler dans la foule, et élaborer les plans de campagne des élections. Mme Zitan a également souligné que cette formation a déjà tiré ses fruits à savoir comme exemple un membre d’un parti s’asseye tête à tête avec celui d’un autre parti pour défendre une cause commune pour le développement de la Nation en général et l’engagement politique des jeunes en particulier qui est tout simplement de soutenir l’avantage du CMDID.

                Pour elle, le choix de Dakar n’est pas du hasard, c’est le seul pays en Afrique où la représentation politique des jeunes au sein de l’Administration, à l’Assemblée, au Gouvernement, etc., est élevée. Donc cela a permis au formateur de prendre conscience que l’avenir de la jeunesse au Mali est entre ses propres mains.

Moussa SOW

Stagiaire

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.