JEUNESSE RPM CROIT AUX CHANCES DE SON CANDIDAT : « Si tout va bien, IBK passe dès le premier tour »

0
1

Après les tournées régionales à Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et la déclaration de candidature d’Ibrahim Boubacar KEITA aux élections présidentielles de 2012, président du parti Rassemblement Pour le Mali (RMP), le Bureau National de la jeunesse RPM a entamé le dimanche dernier une rencontre d’information et de sensibilisation dans les sections et sous sections du District de Bamako.

La première étape de la tournée du district a eu lieu à Bolibana en commune III. Moussa Tembiné  président du bureau national de la jeunesse RPM accompagné de Dah Keita secrétaire général de la section jeunesse Commune III et son staff ont rencontré les militants et sympathisants de la Commune pour donner des informations sur la vie du parti et ses ambitions.
Selon le secrétaire général de la jeunesse RPM de la Commune III, «  si tout va bien, IBK passe dès le premier tour. Les militants sont engagés à remporter la victoire des élections présidentielle».
Aux dires de Moussa Tembiné, cette tourné ne se limitera pas seulement à Bamako et bientôt les régions du nord Mali seront contactées par la jeunesse RPM afin de donner la vision et l’engagement du parti et l’explication vraie du sigle du parti du Tisserant etc. Il a déclaré aussi que le financement de ces tournées vient de la cotisation de la jeunesse RPM.
Le parti RPM se veut donner un sens à l’école  du Mali, préparer les élections futures  et porter haut les couleurs  du Mali dans le concert des nations. Il se veut relever le défi d’un Mali créateur d’emplois, grâce à une politique économique efficace et réaliste car l’ambition du parti est de créer dans les cinq ans à venir des centaines de milliers d’emplois dans l’agriculture, les mines, l’industrie, le tourisme.
Le parti de Rassemblement Pour Mali a pour ambition de restaurer l’autorité de l’Etat, la justice et la confiance en la politique dont les solutions passent par la lutte contre la corruption et bonne gouvernance. Mais assurer aussi la sécurité des biens et des personnes, des Maliens, comme des étrangers, sur l’ensemble de l’espace national et lutter contre le terrorisme et toutes formes de criminalité. Le RPM pense aujourd’hui qu’il faut une nouvelle force politique pour que les choses changent.

Youssouf Konaté

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.